...
 
L'équipe de Caw vous souhaite la Bienvenue !
Jordan Rackit
Co-Fondateur Sadique
Le Contacter
Andrew Parker
Co-Fondateur Charmant
Le Contacter
Satya Malowne
Grand Modérateur
Le Contacter
Cole Turner
Modérateur
Le Contacter
Ethan Adams
Modérateur
Le Contacter
Phoebe Halliwell
Modératrice
Le Contacter

Partagez|

S1E1 : Visite de courtoisie... ou pas...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

CAW Birthday : 15/12/2015
Avatar : Anthony Hopkins
Race : Démon
Camp : Mal
Localisation : Toujours derrière toi

Messages : 275
Points RPG : 1


Witchcraft
PC totaux: 81
Niveau: 3
Pouvoirs/Capacités:
avatar

Aamon
Démon

MessageSujet: S1E1 : Visite de courtoisie... ou pas... Mer 23 Déc 2015 - 18:02

Les faits divers... Depuis qu'il avait côtoyer Xarius pendant quelques années, Aamon avait découvert un réel intérêt dans les faits divers des journaux. Pourquoi ? Tout simplement car dans un simple meurtre le démon pouvait y voir un démon qui voulait se cacher, une sorcière maléfique encore seule, ou parfois des êtres magiques n'ayant même pas encore conscience de leur pouvoir. Il avait pas mal de retard de lecture, après tout il n'avait pas que ça à faire et c'est donc un journal au pif, datant d'un petit moment, qu'il décida de lire pendant son moment de répit. Pas de réunion, pas de meurtre, pas de sorcière bénéfique surpuissante à tuer, non ça c'était déjà fait...
Donc il commença sa lecture... Une jardinier réussit à créer une tomate géante... Les abeilles de la régions font plus de miel que les autres... Meurtre !?! Un père de famille mort étouffé sans aucune marque ? Relevant sa main jusqu'à son menton la nouvelle source du mal commença à se demander si derrière cela il n'y avait pas un ou une être magique ne sachant pas contrôler ces pouvoirs... Ou plutôt son pouvoir de désoxygénation... Un pouvoir fascinant qui permet soit de mettre le feu à l'air alentour, soit à priver d'air une cible l'étouffant donc sans même la toucher. D'un revers de la main il fit apparaître un démon et lui montra l'article en disant :

" Trouve moi la personne qui a fait ça, ils soupçonnent la fille qui a disparut. Trouve la moi ! "

Le démon disparut, Aamon se leva et alla enfiler quelque chose de "normal". En effet, en enfer, il aimait se balader avec sa longue cape, mais là haut... Il se devait d'être plus... Classe... Un pantalon de costard, une chemise, une veste et un chapeau plus tard, le démon qu'il avait envoyé trouver la cible apparut, lui tendit un papier sans le regarder en fixant le sol et disparut de nouveau. La source lu les informations, brûla le papier et disparut dans un nuage de feu.
Apparaissant dans un immeuble il se rendit directement à l'appartement qui était noté sur le bout de papier. Une fois devant il frappa à la porte. Il n'avait pas forcément prévu de qu'il allait dire, mais après tout peu importe, si elle ne voulait pas l'écouter il l'obligerait à obéir au moins pour qu'il puisse rentrer...
Comme personne n'ouvrait il chuchota :

" Je ne suis pas de la police, et je pense pouvoir vous aider à vous maîtriser... "

Les gens qui découvraient des pouvoirs aussi puissant que celui-là avait tendance à se couper du monde pas peur de faire du mal... Bon les gens normaux, ou plutôt les humains car contrairement à eux Aamon adorait tester ces pouvoirs sur des cibles innocentes, il adorait faire souffrir les gens le temps de comprendre comment fonctionnait ces pouvoirs. Concernant son bouclier il avait tué des centaines de démon avant de comprendre comment l'activer et le désactiver à volonté... Un bruit se fit entendre derrière la porte, avait-il vu juste ? Il allait rapidement être fixé.

¤¤¤


I will always here...

Revenir en haut Aller en bas


CAW Birthday : 21/12/2015
Avatar : Jennifer Lawrence
Race : Sorcière
Camp : Neutre
Localisation : San Francisco

Messages : 2164
Points RPG : 23


Witchcraft
PC totaux: 35
Niveau: 2
Pouvoirs/Capacités:
avatar
Sorcier ¤ Best RPGiste

Keira Fawkes
Sorcier ¤ Best RPGiste

MessageSujet: Re: S1E1 : Visite de courtoisie... ou pas... Jeu 24 Déc 2015 - 1:10

Il était près d’onze heures du matin lorsque Keira Fawkes sorti de sa douche après avoir subie une courte nuit. Effectivement, le propriétaire du bar du dessous avait fêté son anniversaire de la manière la plus bruyante qui soit. Baillant, elle enfila alors un t-shirt gris et un pantalon noir après s’être essuyée. Elle donna un coup de brosse rapide dans ses cheveux qu’elle noua ensuite en queue de cheval pour être plus libre de ses mouvements. Aujourd’hui, son planning était à nouveau vide. A l’exception que la jeune fille avait décidé de se lancer dans un ménage de printemps tardif. Bien entendu, Keira partait à demi-défaitiste. Rien de ce qu’elle pourrait faire ne pourrait améliorer l’état global de son appartement. Trainant des pieds, elle entreprit de changer ses draps. C’est alors qu’on vint frapper à sa porte. Elle s’arrêta net dans ses mouvements, et son regard se figea en direction de la provenance du bruit. Surprise, la femme ne savait pas ce qu’il convenait de faire. Devait-elle prétendre qu’elle était absente ? Était-ce son « propriétaire/patron » ou bien un parfait inconnu ? Voir les flics pourquoi pas ! Keira n’aimait pas ce genre d’intrusion dans sa vie privée. D’ailleurs, comment pouvait-on connaître où elle résidait ? Aucun papier n’avait été signé, il n’y avait donc aucun moyen de retrouver sa trace. A moins bien sûr que la mèche ait été vendue.

Elle reposa délicatement sa couverture, les sens aux aguets. Enfin, une voix se fit entendre à l’extérieur de la pièce. Une voix masculine qui lui était totalement étrangère. Les propos de cette dernière l’a laissait perplexe. Que voulait-il dire par « se contrôler » ? N’y avait-il pas erreur sur la personne ? Il lui fallut quelques secondes pour envisager que cela puisse concerner les phénomènes étranges qui s’étaient autrefois déroulés, notamment en présence de son père. Mais comment était-ce possible ? Personne n’avait assisté à cette scène. De plus, elle n’avait besoin du coaching de personne. Rien d’incongru ne s’était déroulé depuis le décès de son père. Aucun signe de montée de température ou autre. A part une fois, où elle s’était fait agresser dans la rue. Par bonheur, la situation s’était rapidement améliorée. La fugueuse fronça alors les sourcils et prit le couteau qui reposait près de sa table de nuit improvisée. Elle le cacha au niveau de sa ceinture et s’approcha de la porte d’entrée. Mieux valait être prudent. Qui sait quel sale type pouvait se cacher derrière ? Si, comme il le disait, il n’était pas un flic, que pouvait-il bien être ? Un ami du propriétaire ? Cela était très peu probable. Il lui en aurait parlé. Qui plus est, rien n’aurait justifié la déclaration de l’étranger dans ce cas.

Plus que jamais, Keira soupira à l’absence de judas sur la porte. Si elle voulait en savoir plus, elle n’aurait d’autres choix que d’affronter frontalement l’inconnu. D’un geste décidé, elle ouvrit l’entrée en grand. Son autre main reposait non loin de son arme dissimulée. Elle détailla alors son interlocuteur. Elle ne l’avait tout simplement jamais vu de sa vie. Bien que la jeune femme ne pouvait en expliquer la cause, un long frisson lui parcouru l’échine lorsqu’elle le dévisagea. La personne semblait relativement âgée, et était plutôt bien sapée. Pourtant, une étincelle dans son regard le faisait passer pour malveillant. Une sorte de ruse immanquable se détachait de ses yeux. Prise au dépourvu par cette rencontre inattendue, Keira lâcha :

« Merci bien mais je me débrouille toute seule. Vous pouvez arrêter votre numéro de maître Jedi. Vous connaissez la sortie. »

Vu l’impression qu’il dégageait, la fille aurait peut-être mieux dû citer l’Empereur. Bref, elle lui jeta un regard noir et commença à lui refermer la porte au nez. En ce moment elle ne cessait de faire des rencontres désagréables ! Pourquoi tout le monde s’intéressait-il à elle si soudainement ? Avait-elle fait quelque chose qui l’avait mise sous le feu des projecteurs ? Ce qui était certain, c’était qu’elle ne se laisserait pas impressionner par un papi venant frapper aux portes des demoiselles !

¤¤¤

I'm sorry for beeing me
I'm sorry for beeing clingy, emotional, needy, annoying, stressful,
weird, quiet, distant, imperfect,strange, unlovable, useless, worthless,
lonely, depressed, boring, sad, helpless, broken, lost cause, defeated.


Revenir en haut Aller en bas


CAW Birthday : 15/12/2015
Avatar : Anthony Hopkins
Race : Démon
Camp : Mal
Localisation : Toujours derrière toi

Messages : 275
Points RPG : 1


Witchcraft
PC totaux: 81
Niveau: 3
Pouvoirs/Capacités:
avatar

Aamon
Démon

MessageSujet: Re: S1E1 : Visite de courtoisie... ou pas... Ven 25 Déc 2015 - 22:10

La porte mit un petit moment à s'ouvrir et encore elle ne s'ouvrit pas totalement. La jeune femme était si méfiante... Elle savait donc qu'elle était coupable de quelque chose, mais elle ne savait pas quoi, ou alors elle ne le savait pas encore... Ou encore elle le savait mais faisait semblant de ne pas savoir. Tout cela Aamon s'en fichait éperdument, il voulait que cette jeune sorcière rejoigne les rangs du mal, elle allait être puissante, il le sentait, il l'espérait... Il aurait pu demander confirmation à son bras droit, mais cette fois il était sûr de lui, cette femme serait un atout pour le camps qui la convaincrait en premier, restait à comprendre ce qui la motiverait à être dans l'un ou l'autre des camps...
Lorsqu'elle posa les yeux sur Aamon un frisson visible par n'importe qui la parcourut, il avait donc de l'ascendant sur elle, c'était déjà un bon point si elle était capable de reconnaître la puissance lorsqu'elle frappait à sa porte. Mais contre toute attente c'est avec une voix plutôt sûre d'elle que la jeune sorcière en devenir le remercia en lui disant qu'elle était une grande fille et qu'elle savait se débrouiller seule. Elle lui demanda alors d'arrêter de jouer son maître Jedi, puis ne lui indiquant pas la sortie elle commença à fermer la porte.
Un sourire glacial apparut sur le visage de la source lorsqu'il dit d'une voix haute et autoritaire :

" Stop, maintenant fait moi entrer. "

Utilisant son pouvoir de domination mentale sur la jeune femme, celle-ci n'eut d'autre choix que d'arrêter son geste et d'ouvrir la porte laissant passer Aamon. Une fois dedans elle referma la porte et sembla retrouver ses esprit, mais il était trop tard, le mal était chez elle et c'était même elle qui l'avait laissé entrer après tout...
Il avança vers le salon et continua :

" Je sais que parler de Star Wars est à la mode en ce moment, surtout que l'épisode 2 doit sortir l'année prochaine, mais je ne suis pas ce qu'on pourrait appeler un Jedi... Je me rapprocherais beaucoup plus d'un Sith, un très très vieux Sith même... "

Une fois dans la pièce principale et s'arrêta son sourire démoniaque toujours en place et attendit de voir ou plutôt d'entendre les questions que la jeune femme allait certainement lui poser. Après tout il venait de la contraindre à faire quelque chose donc elle allait surement lui demander le comment de tout ceci... Enfin il l'espérait, sinon c'était qu'il s'était trompé et que cette vulgaire gamine ne lui serait jamais d'aucune utilité.

¤¤¤


I will always here...

Revenir en haut Aller en bas


CAW Birthday : 21/12/2015
Avatar : Jennifer Lawrence
Race : Sorcière
Camp : Neutre
Localisation : San Francisco

Messages : 2164
Points RPG : 23


Witchcraft
PC totaux: 35
Niveau: 2
Pouvoirs/Capacités:
avatar
Sorcier ¤ Best RPGiste

Keira Fawkes
Sorcier ¤ Best RPGiste

MessageSujet: Re: S1E1 : Visite de courtoisie... ou pas... Sam 26 Déc 2015 - 0:44

Keira fixa quelques instants son interlocuteur avant d’entreprendre de lui refermer la porte au nez. Hélas, c’était sans compter le pouvoir détenu par la Source du mal qui exigeait qu’elle la laisse entrer. La jeune femme ressentit alors une sensation des plus étranges. Elle ne l’avait encore jamais expérimenté depuis sa naissance. Tout son corps était crispé. Une partie d’elle lui hurlait de résister, qu’elle était plus forte que cet étranger. Pourtant, une force semblait la pousser à ne pas s’écouter, et à obéir à l’ordre qu’elle venait de recevoir. C’est donc avec raideur que Keira s’exécuta. Jusqu’au dernier instant elle essaya en vain de résister. Ce tiraillement ne prit fin uniquement lorsque la porte d’entrée fut refermée derrière eux. Comme si un poids incommensurable s’était soudainement envolé. Aussi léger que quelques flacons de neige. Que venait-il donc de se passer ? Il lui fallut un instant pour reprendre ses esprits. La fille cligna plusieurs fois des paupières comme pour reprendre le contrôle de l’intégralité de ses sens. Ses yeux se focalisèrent alors sur l’homme d’âge mûr qui se tenait un peu plus loin devant elle. Ce dernier faisait comme chez lui. Il s’avançait dans la pièce et regardait autour de lui Sûrement remarquait-il l’état pitoyable des lieux. Cependant, ce n’était pas le poids qui importait le plus à ce moment précis pour Keira.

La fugueuse ne pouvait toujours pas s’expliquer ce qu’il venait de se passer, et, bien que les circonstances étaient différentes, cela lui rappela de très mauvais souvenirs. Se sentir si démuni mais pourtant à la fois coupable… Des émotions plutôt contradictoires qui semblaient nous déchirer de l’intérieur. Elle finit enfin par lâcher la poignée. Totalement prise au dépourvu, même sa répartie légendaire en pâtissait. C’est pour cela que Keira ne fut pas la première à prendre la parole. Devait-elle l’attaquer ? Étrangement, elle sentait que c’était peine perdue. Depuis qu’elle avait ouvert sa porte d’entrée et qu’elle l’avait découvert sur le seuil, un mauvais pressentiment s’agitait en elle. Preuve était que cela n’était pas injustifié. Une question fit surface dans son esprit. Mais cette dernière était tellement stupide qu’elle ne la poserait pas. Était-il un hypnotiseur et violeur ? La première partie semblait des plus possibles. Quant à la seconde, il ne semblait pas vouloir la séduire. Ce qui n’aidait donc en rien à savoir les raisons qui justifiaient la présence de celui-ci. Tout ce qu’elle souhaitait était de prendre ses jambes à son cou. Mais se l’inconnu était parvenu à la contrôler pour qu’elle le laisse rentrer, sûrement n’aurait-il aucun mal à l’empêcher de s’enfuir. Faisant rapidement des calculs dans sa tête, Keira en vint à conclure qu’il ne lui restait plus qu’une chose à faire : jouer le jeu.

La jeune fille se redressa alors pour se mettre droite comme un i. Elle ne souhaitait pas être voûtée et paraître ainsi vulnérable et soumise face à son interlocuteur. Elle croisa les bras et écouta sa courte tirade. Pour une personne relativement âgée, il semblait être au point niveau culture populaire ! Ce qu’il lui annonça lui fit de nouveau penser à l’Empereur. Le grand méchant de la saga qui tirait les ficelles. Si c’était bien à ce genre d’ennemi qu’elle faisait face, alors les enjeux de cet entretien la dépassait complètement. Que pouvait-il bien faire là ? Qu’attendait-il d’elle ? Une chose lui semblait désormais évidente : il savait tout de l’accident avec son père, et des événements étranges qui s’étaient produit autrefois autour d’elle. Les sous-entendus d’Aamon étaient clairs, et son regard en disait bien long lorsqu’il la fixait dans les yeux. Tout de même, Keira ne put s’empêcher de répondre de manière sarcastique.

« Génial. Merci pour le tuyau. On devrait y aller ensemble. Par contre, je ne sais pas si le pop-corn serait recommandé pour vous… »

Elle haussa un sourcil comme pour lui faire comprendre à quel point il lui paraissait vieux, puis renforça son appui sur le sol comme si c’était sa seule garantie que tout cela était réel. A vrai dire, c’était une des premières fois où elle ne savait quoi dire. Cet homme avait pourtant eu le culot de rentrer chez elle sans une invitation véritable, et pourtant la jeune femme était figée. Pourquoi exerçait-il donc un si grand pouvoir sur elle ? Keira se racla la gorge comme pour sortir de sa transe et lança :

« J’imagine que vous ne vous êtes pas frayé un chemin jusqu’ici pour parler de sorties ciné. Que me voulez-vous ? »

La jeune femme venait de décider de jouer le rôle de l’innocente jusqu’au bout. Elle tentait de retarder le plus longtemps possible le moment où cette sorte d’hypnose et les événements paranormaux qui lui étaient arrivé seraient abordés. S’il la prenait pour une autruche, peut-être la laisserait-il tranquille ? Keira était décidément décidée à ne pas se laisser faire aussi facilement. La question était : combien de temps pourrait-elle jouer à ce petit jeu ?

¤¤¤

I'm sorry for beeing me
I'm sorry for beeing clingy, emotional, needy, annoying, stressful,
weird, quiet, distant, imperfect,strange, unlovable, useless, worthless,
lonely, depressed, boring, sad, helpless, broken, lost cause, defeated.


Revenir en haut Aller en bas


CAW Birthday : 15/12/2015
Avatar : Anthony Hopkins
Race : Démon
Camp : Mal
Localisation : Toujours derrière toi

Messages : 275
Points RPG : 1


Witchcraft
PC totaux: 81
Niveau: 3
Pouvoirs/Capacités:
avatar

Aamon
Démon

MessageSujet: Re: S1E1 : Visite de courtoisie... ou pas... Sam 26 Déc 2015 - 14:42

La sorcière semblait perdue dans une intense réflexion qui lorsqu'elle prit fin donna un mauvais pressentiment à la source. En effet, la jeune femme s'était remise droite comme un I, presque en signe de non soumission, mais à quoi jouait-elle ? Elle voulait mourir ? Si ce n'était que ça, Aamon n'était pas contre un petit encas improvisé, après tout s'il n'arrivait pas à avoir ce qu'il voulait alors à quoi bon la laisse vivre ?
Alors qu'il venait clairement de lui expliquer qu'il était loin d'être un gentil, la sorcière décida tout de même de lui tenir tête en lui disant qu'ils devraient aller ensemble au cinéma à l'occasion voir Star Wars, cela pourrait être sympa après tout. Elle sous entendit ensuite que eu vu de son âge peut être qu'il devrait éviter le pop corn, si elle savait... Le sourire disparut du visage de la source tellement sa colère grandissait, lorsqu'elle continua en lui disant qu'il n'était surement pas là pour ça, lui demandant ce qu'il pouvait bien lui vouloir Aamon explosa intérieurement et ces yeux virèrent au rouge sang alors que dans sa main gauche une boule de feu entouré d'anneaux apparaissait il dit :

" J'avais un but mais tu ne me serviras définitivement à rien. "

Son jugement était sans appel et il commença à approcher d'elle d'un pas lent bien décidé à la faire souffrir un petit moment avant de la tuer, de la démembrer et de la déguster comme il le faisait à la bonne époque avec les sorcières, les démons et même les humains. Après tout au vu de son comportement elle ne méritait pas son attention, se rendait-elle seulement compte de qui était en face d'elle ? La source du mal Absolue était venu en personne la rencontrer elle, pour lui proposer de rejoindre les rangs du mal et elle faisait quoi ? Elle le prenait de haut et se foutait même de lui....
Oui cette sorcière était définitivement suicidaire il ne pouvait en être autrement et si elle voulait mourir, alors Aamon avait de quoi la satisfaire pleinement. Une fois collé à elle et elle collé au mur il approcha la boule de feu du visage de Keira et lui dit :

" Je te laisse une dernière parole, utilise la bien, comme tu l'auras compris ta vie en dépend. "

Non pas qu'il eu une once de bonté, loin de là, Aamon était un démon qui calculait tout et même s'il fantasmait déjà sur le festin délectable que pouvait lui offrir cette sorcière, il pensait aussi à son pouvoir et aux grandes capacités qu'elle aurait si jamais elle décidé de se ranger, de se calmer et surtout de le rejoindre du côté maléfique...

¤¤¤


I will always here...

Revenir en haut Aller en bas


CAW Birthday : 21/12/2015
Avatar : Jennifer Lawrence
Race : Sorcière
Camp : Neutre
Localisation : San Francisco

Messages : 2164
Points RPG : 23


Witchcraft
PC totaux: 35
Niveau: 2
Pouvoirs/Capacités:
avatar
Sorcier ¤ Best RPGiste

Keira Fawkes
Sorcier ¤ Best RPGiste

MessageSujet: Re: S1E1 : Visite de courtoisie... ou pas... Sam 26 Déc 2015 - 15:19

La température sembla soudainement baisser de quelques degrés lorsque le sourire de son interlocuteur disparu de son visage. Si cela était possible, ses yeux parurent encore plus glacials, et on pouvait y apercevoir le reflet d’une rage intérieure que l’inconnu semblait avoir de grandes difficultés à contrôler. Pour la première fois depuis qu’ils s’étaient retrouvés face à face, Keira se senti supérieure. Elle avait de l’ascendant sur cet homme. Sa victoire fut de courte durée puisqu’un événement la fit sursauter et reculer de plusieurs pas en arrière. Était-ce une sorte d’effet spécial ? Non, cela avait l’air authentique. Une boule de feu venait d’apparaître dans la main de l’étranger. Cela ne semblait pas le brûler, au contraire, il semblait la maitriser. Qu’est-ce qu’était ce tour de passe-passe ? La jeune femme n’avait jamais eu connaissance d’un monde fantastique, et bien que ses « exploits » n’aient rien de naturel, elle n’en était toujours pas au stade de savoir que la pure magie existait. Ainsi que tout ce que cela entraîne : sorcière, démons, créatures, anges gardien… C’est pour cela que la confusion pouvait se lire en elle. Il était difficile de mesurer l’ampleur de la découverte qu’elle venait de faire, en particulier dans un tel climat de menace. Terrifiée, plus son adversaire avançait vers elle, plus elle allait à reculons dans la direction opposée. Lorsque sa peau se colla au mur froid, Keira sût qu’il n’y avait aucune issue de secours. Quoiqu’elle fasse, son sort était scellé.

Une fois prise au piège, la fugueuse sentit la chaleur de la boule de feu à quelques millimètres de son visage. Elle aurait même juré sentir une vague odeur de cheveux brûlés. Il lui était très difficile de s’empêcher de trembler. Malgré ses entraînements quant à la maîtrise de soi, jamais Keira n’avait été si proche de la fin de ses jours. La chaleur qui lui léchait le visage était des plus désagréables, et il ne faisait plus aucun doute qu’elle était désormais vouée au supplice. Malgré tout, elle ne mourrait pas en victime. Si son moment était enfin arrivé, elle partirait avec dignité. Lorsque son agresseur l’invita à parler pour la toute dernière fois, un court silence se fit entendre. Puis, lorsque l’homme semblait croire qu’elle ne profiterait pas de cette occasion, Keira se fit entendre.

« Même face à la mort je ne me plierai jamais devant un être aussi abject que vous. Peu importe ce que vous soyez. Aujourd’hui je peux mourir en étant fière de moi. Et cela grâce à vous. Car pour un être qui se prend pour le roi du monde, vous êtes encore plus influençable qu’une pauvre gamine pommée loin de chez elle. Alors allez-y. Tuez-moi. J’emporterai votre défaite en même temps que vous creuserez ma tombe. »

Les sentiments de Keira étaient confus. Voulait-elle réellement mourir ? Probablement que non. Cela dit, plus rien ne l’attendait dans cette vie. Alors qu’est-ce que cela changerait au final ? Au moins, si elle devait partir, ce serait un beau spectacle. De plus, si elle devait mourir, autant que ce soit par le feu. Le feu a emporté mon père. Qu’il m’emporte à mon tour. Je l’ai mérité… pensa-t-elle. La jeune femme continuait à provoquer son adversaire du regard. Le coup fatal pouvait arriver d’une minute à l’autre. Avoir défié la Source n’était pas la chose la plus intelligente qu’elle ait réalisé, à moins bien sûr que son audace ne l’impressionne ? Non. Son moment était venu. Après un dernier regard envers l’homme, ses paupières se refermèrent pour la dernière fois peut-être.

¤¤¤

I'm sorry for beeing me
I'm sorry for beeing clingy, emotional, needy, annoying, stressful,
weird, quiet, distant, imperfect,strange, unlovable, useless, worthless,
lonely, depressed, boring, sad, helpless, broken, lost cause, defeated.


Revenir en haut Aller en bas


CAW Birthday : 15/12/2015
Avatar : Anthony Hopkins
Race : Démon
Camp : Mal
Localisation : Toujours derrière toi

Messages : 275
Points RPG : 1


Witchcraft
PC totaux: 81
Niveau: 3
Pouvoirs/Capacités:
avatar

Aamon
Démon

MessageSujet: Re: S1E1 : Visite de courtoisie... ou pas... Dim 27 Déc 2015 - 13:23

La sorcière tremblait de tout son être entre les doigts expert d'Aamon. Elle avait enfin comprit qu'elle n'allait pas vivre longtemps en se comportant de la sorte. Approchant encore plus sa boule de feu commençant à sentir l'odeur caractéristique de "cochon grillé" signe que les cheveux de la belle, enfin certain, avaient déjà succombé au flamme, un sourire apparut de nouveau sur le visage de la source, mais il ne fut que de courte durée.
En effet, la jeune femme était réellement stupide ou alors simplement suicidaire. Elle commença à parler d'une voix pas très sûre d'elle, mais elle parlait quand même. Disant que même face à la morte elle ne plierait pas devant lui, elle le trouvait abject, oh les compliments, Aamon adorait ça et éloigna un peu sa boule de feu alors que la jeune femme lui disait qu'elle était fière de mourir aujourd'hui car au moins elle n'aurait pas plié l'échine devant un roi de pacotille.
Elle était donc prête à mourir, mais non cela lui ferait trop plaisir et ça dégouté Aamon. Elle venait de lui couper l'appétit. La boule de feu toujours dans sa main, il l'éloigna définitivement du visage de la sorcière et s'éloigna légèrement. Puis il lui donna un nouvel ordre, ayant bien sûr une idée derrière la tête.

" Assis-toi et surtout ferme la, ta voix me fatigue et ton ignorance me débecte. "

Il était rare que la Source parle aussi crument, mais elle l'avait un peu poussé loin et d'un côté elle avait eu raison dans ses paroles, il était influençable puisqu'il venait de s'énerver face à une gamine ignorante. Il n'aurait jamais du venir, jamais du s'intéresser à son pouvoir, il avait bien assez de démon alors pourquoi chercher après les sorcières ? Mais quelque chose lui disait qu'elle ferait peut être un jour la différence...
Faisant apparaître l'un de ses sous fifres devant lui, celui-ci s'inclina face à Aamon. Il en fit apparaître ainsi deux autres et une fois tous à ses pieds il soupira et lança sa boule de feu sur celui du milieu le faisant ainsi disparaître dans d'atroce souffrance. Les deux autres ne bougèrent pas ce qu'il leur value de rester en vie.
Il les renvoya et observa l'appartement, ou plutôt le "lieu de vie" de la jeune femme. S'asseyant en face d'elle il dit :

" Tu ne mourras pas aujourd'hui, en tout cas pas de ma main, cela te ferais trop plaisir. Je m'appelle Aamon, je suis le "roi" comme tu dis, des démons. Oui les démons existent et les sorcières aussi. Tu ne pourras jamais changer qui tu es comme je ne pourrais jamais changer ce que je suis. Si tu es prête à en apprendre plus je reste, sinon je disparais et je te laisse à la merci des deux démons qui étaient là toute à l'heure et qui ont très bien compris que tu étais un être spécial. Ce ne sont pas des menaces, je t'explique simplement la situation, et si tu te demande pourquoi tu n'es toujours pas morte et bien comme je l'ai dis, je n'aime pas faire plaisir. Tu a l'autorisation de répondre et seulement de répondre, mon ordre tien encore, et comme tu l'auras compris tu es sous mon pouvoir de domination mentale, tu ne pourras donc pas aller à l'encontre de ce que je te demande. "

Déployant ainsi toute sa puissance, il attendit qu'elle réponde, elle n'allait pas pouvoir une nouvelle fois faire une longue tirade, elle aurait juste la possibilité de dire si oui ou non elle voulait en apprendre plus, après tout Aamon n'avait pas non plus toute la journée à lui consacrer...

¤¤¤


I will always here...

Revenir en haut Aller en bas


CAW Birthday : 21/12/2015
Avatar : Jennifer Lawrence
Race : Sorcière
Camp : Neutre
Localisation : San Francisco

Messages : 2164
Points RPG : 23


Witchcraft
PC totaux: 35
Niveau: 2
Pouvoirs/Capacités:
avatar
Sorcier ¤ Best RPGiste

Keira Fawkes
Sorcier ¤ Best RPGiste

MessageSujet: Re: S1E1 : Visite de courtoisie... ou pas... Dim 27 Déc 2015 - 17:03

Keira attendait un coup fatal qui ne vint jamais. Lorsqu’elle senti la chaleur contre sa joue diminuer, elle rouvrit lentement ses paupières. L’homme lui-même avait fini par reculer. Était-ce le signe qu’elle l’avait impressionné ? Où qu’elle l’avait tellement énervé qu’il allait la tuer d’une manière encore plus redoutable ? La fugueuse n’eut pas le temps de réfléchir davantage. Effectivement, la Source lui donna un ordre, usant de nouveau de son pouvoir hypnotique. La sensation fut tout aussi désagréable que la première fois. C’était une lutte désespérée. Keira ne pouvait faire autrement que de se résoudre à accomplir ce qui lui était exigé. A contrecœur, elle se retrouva rapidement assise sur une des chaises qui entouraient la table à manger, à quelques pas d’où elle avait failli perdre la vie. C’est alors que trois personnes supplémentaires apparurent dans la pièce, accompagnées par des flammes qui disparurent après une poignée de secondes. Aucun des trois nouveaux arrivants n’était brûlé. Les yeux écarquillés par l’angoisse qui la faisait trembler de tous ses membres, Keira assista alors à une scène terrible. L’exécution d’un de ceux qui devait être le sous-fifre de son ennemi. Tout ceci était trop complexe à encaisser pour elle. La femme crue qu’elle allait finir par perdre connaissance. Mais ce ne fut pas le cas. De toute manière, elle n’en avait pas reçu l’autorisation.

Keira avait de hurler aux deux autres de se rebeller pour venger la mort de leur compagnon, ou même de disparaître avant que leur tour soit arrivé. Mais ils ne bougèrent pas. Ils étaient tout autant soumis qu’elle à Aamon. Cependant, cela semblait être de plein gré ce qui faisait toute la différence. Les potentielles futures victimes finirent par se retirer sous le commandement de l’étranger qui vint s’asseoir face à elle. Instinctivement, elle tenta de reculer et même de se relever, mais elle était clouée à sa chaise. Lorsque la Source lui annonça qu’elle ne mourrait pas aujourd’hui, une réalité terrible s’imposa à Keira. Elle en était attristée. Pendant un bref instant, la sorcière avait pensé que le moment de la délivrance était arrivé. Mais ce n’était plus le cas. Au lieu de ça, elle risquait d’être confrontée toute sa vie à des problèmes qu’elle n’avait jamais demandé.

L’inconnu se présenta enfin à elle. Il se disait être le roi des démons. Peu de temps auparavant, Keira aurait pensé que ce n’était qu’une manière de penser. Que ce dernier souffrait de folie ou quelque chose du genre. Mais après tout ce dont elle venait d’être témoin, il était impossible de renier la possible existence de ce monde dont elle ignorait tout. Domination mentale… C’était donc ça le titre officiel de cette hypnose dont il usait sur elle. Cela dit, dans sa situation cela l’aidait bien peu. Aamon lui proposait un marché. Soit elle acceptait d’écouter ce qu’il avait à lui dire, soit elle mourrait. La deuxième solution ne lui avait pas paru la plus cruelle un instant auparavant. Mais Keira était intriguée. Non pas par toute cette histoire en tant que telle, mais parce que la Source lui permettrait peut-être de savoir la cause exacte de la mort de son père. Arriverait ce qui devait arriver. Cependant, la fille n’était pas contre résoudre le mystère principal de son existence.

Son regard rencontra celui de son interlocuteur et ne le lâcha pas. D’une voix étrangement rauque, Keira reprit la parole. Elle sentit alors qu’il lui était impossible de dire tout ce qu’elle souhaitait. Elle n’avait d’autres choix que de condenser.

« Dites-moi ce que vous savez. »

Bien que cela ait pu paraître comme un ordre, ce n’était pas le cas. Keira n’était pas en position d’imposer quoi que ce soit à la Source. Et ça, la sorcière l’avait bien compris.

¤¤¤

I'm sorry for beeing me
I'm sorry for beeing clingy, emotional, needy, annoying, stressful,
weird, quiet, distant, imperfect,strange, unlovable, useless, worthless,
lonely, depressed, boring, sad, helpless, broken, lost cause, defeated.


Revenir en haut Aller en bas


CAW Birthday : 15/12/2015
Avatar : Anthony Hopkins
Race : Démon
Camp : Mal
Localisation : Toujours derrière toi

Messages : 275
Points RPG : 1


Witchcraft
PC totaux: 81
Niveau: 3
Pouvoirs/Capacités:
avatar

Aamon
Démon

MessageSujet: Re: S1E1 : Visite de courtoisie... ou pas... Dim 27 Déc 2015 - 21:26

La sorcière n'essaya pas de lutter et elle avait raison de ne pas tenter le diable car au vue de la colère de celui-ci valait mieux pas pousser un peu plus pour qu'il ne dépasse ses limites et qu'il ne lui fasse plaisir en la faisant disparaître sur le champs de la surface de la terre et des enfers. Elle se contenta donc de répondre à la question qu'il lui avait posé, et au lieu de se contenter d'un simple oui je veux savoir elle lui demanda de lui dire tout ce qu'il savait. Cette phrase innocente eu pour effet de faire sourire le démon qui libéra la jeune femme de son emprise et se détendit légèrement sans pour autant s'assoir. Marchant comme s'il allait faire les cents pas il commença alors par dire :

" Tu n'aurais pas assez de ta vie pour entendre tout ce que je sais. Mais ce que je peux t'explique c'est déjà les bases de la magie se qui te permettra de savoir où est ta place. "

Il lui lança un regard pour vérifier qu'elle n'essayait pas de faire de bêtises comme partir, appeler la police ou tout simplement l'attaquer. Comme elle voulait mourir et ça il l'avait comprit, il fallait qu'il fasse très attention à ses réactions.
Il repensa alors à l'article sur la mort du père de la jeune femme. Celui-ci était mort étouffé mais n'avait aucune marque sur le corps, ses poumons étaient comme brûlés mais il n'y avait aucun feu. Aamon voyait tout à fait de quel pouvoir était doté la sorcière, mais pourquoi tout lui offrir dans un plateau, surtout si celui-ci partait ensuite dans l'autre camps ? Il lui dit alors :

" Je ne vais pas te mâcher le travail après tout pour forger le caractères que tu as déjà bien trempé, il faudra que tu fasse quelques recherches. Je peux déjà te dire que ton pouvoir est à ascendance maléfique, même si rien ne t'empêche de te tourne vers les êtres bénéfiques. Il a un rapport avec le feu et pourtant tu ne peux pas le manipuler comme je le fais. Tu devrais trouver facilement de quel pouvoir il s'agit. Pour tes recherches tu pourras soit appeler "Zarc" c'est un démon que je placerais en permanence en surveillance non loin d'ici. Tu pourras aller et venir librement et lui demander des renseignements sur la magie quand tu le veux. Non pas que je ne veuilles pas rester des heures autour d'un thé à discuter mais comme tu l'auras comprit et vu, j'ai d'autres... Chat à... Brûler... "

Aamon ne comptait pas partir de suite, mais il comptait être clair avec la jeune femme, il n'avait pas la journée à passer avec elle, alors si elle voulait des renseignements directement de lui il allait lui falloir poser des questions claires, précises et surtout ne pas refaire la maligne sinon elle continuerait son apprentissage seule avec pour seul informateur le sous fifre qu'il laisserait en place, sachant que celui-ci aurait des consignes pour ne pas non plus tout dire à la jeune sorcière.

¤¤¤


I will always here...

Revenir en haut Aller en bas


CAW Birthday : 21/12/2015
Avatar : Jennifer Lawrence
Race : Sorcière
Camp : Neutre
Localisation : San Francisco

Messages : 2164
Points RPG : 23


Witchcraft
PC totaux: 35
Niveau: 2
Pouvoirs/Capacités:
avatar
Sorcier ¤ Best RPGiste

Keira Fawkes
Sorcier ¤ Best RPGiste

MessageSujet: Re: S1E1 : Visite de courtoisie... ou pas... Lun 28 Déc 2015 - 10:11

La Source semblait heureuse de la tournure des événements. Chose qui ne faisait pas plaisir à Keira. Mais elle n’avait pas vraiment le choix. Lorsqu’elle senti l’emprise de son adversaire se dissiper, elle se retint de pousser un soupir de soulagement. Ne plus se sentir libre de ses mouvements était quelque chose qu’elle trouvait terrible. La fugueuse le regarda arpenter la pièce tout en restant sur le qui-vive. Il était évident qu’aucune confiance ne s’était installée, et ce de manière réciproque. Elle aurait pu tenter de lui lancer le couteau qu’elle portait toujours à son ceinture. Hélas, cela serait sûrement sans effet. Cela ne valait pas la peine d’essayer. Qui plus est, elle voulait en savoir plus sur ce monde qui l’avait fait assassiner son père. Aamon se déclara être une vraie encyclopédie sur l’Histoire de la Magie. Décidément, il était vraiment imbus de sa personne ce qui agaça davantage Keira. Cependant, il allait lui être utile. C’était plus important que de le remettre à sa place. La jeune femme laisse apparaître un sourire en coin lorsque son agresseur lui jeta un coup d’œil suspect, comme s’il s’attendait à ce qu’elle lui saute dessus telle une panthère sauvage. Peut-être avait-il peur qu’elle froisse son costume ?

Son « enthousiasme » en prit en coup lorsque le démon lui révéla qu’il n’allait pas tout lui livrer sur un plateau d’argent et qu’elle devrait elle-même se débrouiller. Pour la partie la plus intéressante évidemment. Le Mal était donc vicieux jusqu’au bout. Keira fronça les sourcils lorsqu’il lui annonça que son pouvoir était démoniaque. Remarquez, à y réfléchir cela n’était pas vraiment un scoop vu la violence par laquelle il s’opérait. Des images du décès de son père lui revinrent alors en tête. Très vite, elle reprit le dessus pour ne pas se laisser envahir par ces dernières. Ce n’était pas le moment. Aaron lui raconta ensuite qu’il mettait un démon à sa disposition. Ce dernier pourrait l’aider dans sa quête. Il était évident qu’il serait inutile d’essayer de le pousser à lui révéler des détails sur la mort de son géniteur et sur la nature de ses dons. Il n’était pas quelqu’un avec qui on pouvait marchander.

« Je note le clin d’œil », dit-elle en parlant de la dernière phrase de la Source. « Très bien. J’irai voir ce… Zark. Si j’en ai besoin. »

Copiner avec un démon ne faisait pas partie de ses plans à vrai dire. Il lui faudrait donc réfléchir plus longuement à la question une fois qu’elle aurait suffisamment d’espace pour respirer. Désormais, il lui fallait trouver des questions auxquelles son interlocuteur accepterait de répondre. Elle n’avait pas prévu ça. Keira pensait qu’il lui révélerait tout par lui-même. Pourquoi faire simple quand on peut faire compliquer ? Leçon numéro 1 : le Mal te surprend toujours. Il trouvera toujours un moyen de déroger à sa parole. pensa-t-elle.

« J’imagine que c’est inutile de vous demander comment je peux vous vaincre vous et vos sbires. Mais j’aimerai savoir… Pourquoi moi ? Pourquoi le Roi en personne vient-il me recruter ? C’est la mort de mon père qui vous a attiré c’est ça ? »

Keira ne voyait absolument pas par quel biais elle pourrait devenir suffisamment puissante pour avoir un réel intérêt aux yeux de l’homme. Attendait-il d’elle d’être comme les sujets qu’elle avait vu quelques minutes auparavant ? Soumise et prête à mourir tout en ignorant la raison ? Si c’était le cas, cela n’avait pas grand intérêt.

« Vos sbires… Vous les traitez tous de la même manière ? J’ai du mal à comprendre comment on peut prêter allégeance à quelqu’un qui n’a aucun scrupule à tuer ses propres esclaves et alliés ? »

Ce n’était pas une provocation. Juste une question. Il était difficile d’oublier le spectacle funeste qui s’était précédemment déroulé sous ses yeux.

¤¤¤

I'm sorry for beeing me
I'm sorry for beeing clingy, emotional, needy, annoying, stressful,
weird, quiet, distant, imperfect,strange, unlovable, useless, worthless,
lonely, depressed, boring, sad, helpless, broken, lost cause, defeated.


Revenir en haut Aller en bas


CAW Birthday : 15/12/2015
Avatar : Anthony Hopkins
Race : Démon
Camp : Mal
Localisation : Toujours derrière toi

Messages : 275
Points RPG : 1


Witchcraft
PC totaux: 81
Niveau: 3
Pouvoirs/Capacités:
avatar

Aamon
Démon

MessageSujet: Re: S1E1 : Visite de courtoisie... ou pas... Mer 30 Déc 2015 - 22:22

Cette sorcière avait décidément un caractère bien trempé. Elle nota la touche d'humour qu'avait voulu mettre la Source dans ses paroles, elle avait d'après ce qu'il pouvait voir, appréciait... Enfin comme elle pourrait apprécier le fait qu'il ne l'ai pas tué, enfin, pas encore.
Elle accepta d'aller demander des renseignements à son sous fifres si jamais elle en avait besoin et Aamon savait très bien qu'elle en aurait besoin. Elle était avide de connaissance, elle voulait en apprendre plus sur elle et ce dont il était sûr c'est qu'elle voulait en savoir plus pour comprendre pourquoi elle avait tué son père. Secrètement le démon voulait qu'elle comprenne et surtout qu'elle veuille remettre l'expérience sur quelqu'un d'autre, mais pour le moment ils n'en étaient malheureusement pas là.

Elle reprit la parole après quelques instants pour lui demander s'il voulait bien lui dire comment elle pourrait vaincre ses sbires ainsi que lui-même, même si elle était sûre qu'il ne lui répondrait pas. Cette réflexion eut pour effet de faire sourire la Source, d'un sourire sincère. Cette sorcière avait du cran, elle lui plaisir vraiment de plus en plus, une femme comme ça serait la bienvenue dans ses rangs, même si elle aurait surement du mal à s'entendre avec Angat, deux femmes de caractère dans la même pièce...Hum... Peut être pas...
Elle voulait aussi savoir pourquoi il l'avait choisit à elle, pourquoi lui la Source du mal absolu était venu voir en personne la pauvre petite sorcière qu'elle était. Elle comprit alors assez vite que c'était la mort de son père qui avait mit le démon sur sa trace et il décida de lui répondre :

" Comme je commence à me dire qu'en fin de compte ton caractère pourrait finir par me plaire je vais te répondre. En effet, la façon dont tu as tué ton père m'a fasciné, et m'a rappelé un vieil ami qui avait le même pouvoir que toi. C'est un pouvoir très puissant qui te permettra d'accomplir de grande chose, j'espère juste que tu choisiras bien aux côtés de qui tu veux accomplir des choses. Et pourquoi moi ? Et bien tout simplement car je n'aime pas envoyer des sous démons rencontrer nos possible futures recrues, et puis j'avais surtout pas envie d'essayer des pertes te forçant à tuer de nouveau en si peu de temps. "

Il savait que ces sous fifres pouvaient parfois manquer de tact et il ne doutait pas qu'elle en aurait fait qu'une seule bouché sur ceux-ci étaient venu comme ils le font d'habitude et si elle avait du re tuer aussi rapidement elle se serait sûrement suicidé ou aurait PIRE choisit les bénéfiques pour l'aider...
Elle lui posa encore une question, sa curiosité était maintenant dirigé directement sur lui se qu'il prit à l'humour trouvant bizarre qu'elle préfère se renseigner sur lui que sur ses pouvoirs à elle. Réagissait-elle déjà comme un être bénéfique qui voulait en savoir plus en jouant l'ignorante ? Il s'était montré bien imbu de lui-même en venant ici seul et il ne referait plus la même erreur.
Elle voulait savoir s'il traitait tous ses sbires de la même façon, avait-elle peur de mourir comme l'autre ? Ne voulait-elle pas s'agenouiller devant lui ? Elle ne comprenait pas comment on pouvait respecter quelqu'un qui n'avait aucun scrupule à tuer ses alliés. Rigolant il dit alors :

" Cette ignorance est si... Adorable.... Délectable ! Les démons que vous avez vu toute à l'heure m'obéisse car ils ne sont rien. La hiérarchie démoniaque fonctionne au pouvoir et le plus puissant est à la tête des autres ce qui explique pourquoi ils se prosternent et tout. Foncièrement je ne les oblige à rien c'est la règle qui veut ça... Même si j'avoue que cela ne me dérange pas à outre mesure. Et je ne traite pas tous mes "sujets" ainsi, ceux qui méritent mon respect son traiter comme des êtres normaux et non comme des "sbires" comme vous dites. "

Il avait répondu à toutes les questions qu'elle lui avait posé, à part peut être celle à laquelle elle savait très bien qu'il ne répondrait pas, autrement dit celle concernant le moyen de le vaincre lui et ces sbires. Pensait-elle réellement qu'il allait lui répondre ? Et s'il n'était pas le premier à venir, et si un être de lumière l'avait déjà contacté ? Son pouvoir était puissant et les fondateurs s'ils avaient vu l'incident savait qu'il vaudrait mieux avoir cette jeune femme dans leur rangs plutôt quand dans ceux d'Aamon, surtout après la perte du pouvoir des trois. Plantant alors son regard dans celui de la sorcière il lui dit :

" Sur ceux je vous dit à bientôt j'espère. Mon "sbire" vous conduira à moi si vous le lui demandez. Réfléchissez bien mademoiselle. "

A ces mots le démon se tourna disparaissant dans un nuage de flamme... Le choix du son camp était désormais dans les mains de la sorcière au pouvoir de désoxygénation...

HRPG : Fin pour moi, merci jeune fille.

¤¤¤


I will always here...

Revenir en haut Aller en bas


CAW Birthday : 21/12/2015
Avatar : Jennifer Lawrence
Race : Sorcière
Camp : Neutre
Localisation : San Francisco

Messages : 2164
Points RPG : 23


Witchcraft
PC totaux: 35
Niveau: 2
Pouvoirs/Capacités:
avatar
Sorcier ¤ Best RPGiste

Keira Fawkes
Sorcier ¤ Best RPGiste

MessageSujet: Re: S1E1 : Visite de courtoisie... ou pas... Jeu 31 Déc 2015 - 0:37

Keira fut surprise face à la déclaration que lui fit le Roi des démons en personne. Son caractère lui plaisait. Sûrement devait-il se féliciter de ne pas l’avoir tué quelques instants auparavant. Cela signifiait-il qu’il s’acharnerait encore davantage à la faire rejoindre son camp ? La jeune femme avait bien du mal à imaginer ce qui pourrait motiver son choix quant à s’allier avec son interlocuteur. Elle s’était coupée du monde pour protéger des innocents. Pourrait-elle vraiment sombrer du côté de l’Enfer après tous ces sacrifices ? Faire souffrir des individus était une pensée qui lui était totalement intolérable. En tous les cas pour le moment. Qui sait ce que l’avenir peut réserver ? En tous les cas, à ce moment-là, Keira ne voyait pas cette possibilité comme envisageable. Assassiner pour le plaisir. Etre responsable du chagrin de familles entières… Rien qu’en songeant à cela elle sentit l’intérieur de son corps se plier de douleur. Cependant, la fugueuse devait laisser croire à Aamon que tout était possible si elle voulait s’en sortir et en apprendre plus quant à la mort mystérieuse de son père. Le démon continua à lui faire part des raisons qui l’avait poussé à venir la recruter lui-même à la place d’envoyer un messager. Il se disait fasciné par la manière dont elle avait assassiné son géniteur contre son gré. En entendant cela ses yeux jetèrent des éclairs. Il lui fallut prendre énormément sur elle-même pour ne pas lui bondir à la gorge et le faire s’étouffer de ses propres mains. Le Mal était pervers. Rien ne pouvait le toucher. Comment un tel être pouvait venir au monde ? Une petite voix dans sa tête lui rappela que certains humains ne valaient pas mieux. Se représenter les pires assassins de l’Histoire en tant que des êtres démoniaques avait quelque chose de rassurant. D’une certaine manière.

La Source la promettait à un grand avenir, ou tout du moins lui prêtait un fort potentiel. Que pouvait-elle recéler d’aussi puissant ? Keira était tellement inexpérimentée qu’il lui semblait impossible qu’elle puisse un jour devenir une véritable bombe nucléaire. Ses frêles épaules ne pouvaient supporter le poids de telles responsabilités. Cela signifiait-il que si elle faisait à nouveau preuve de maladresse elle pourrait blesser plus d’une personne simultanément ? Angoissée à la pensée de telles idées, elle regarda en direction de la fenêtre pour se distraire un court instant. Aamon ne tarda d’ailleurs pas à souligner à son tour à quel point elle était ignorante. Il semblait s’en extasier, allant jusqu’à en rigoler pleinement. Contrairement à la première partie de leur échange, le Roi semblait être sur un vrai petit nuage. Sans jeu de mot inapproprié bien entendu. La manière dont il percevait ses serviteurs était écœurante. Pour lui ils ne signifiaient rien. Ils n’étaient rien d’autre que ceux en bas de la hiérarchie démoniaque. Peu lui importait donc qu’ils soient anéanti ou non. Keira se demanda qui avait bien pu fixer de telles règles. Plus encore : quand avaient-elles été fixées ? Cela remontait-il au premier démon et au premier être humain qui avaient foulés la Terre ? Sûrement était-ce une de ces fameuses questions qui resteraient à jamais sans réponse.

La sorcière n’eut même pas le temps de répondre quelque chose avec du mordant que la Source déclara qu’elle lui faussait compagnie. Elle lui conseillait de réfléchir sérieusement à sa proposition. Ce fut avec un énorme soulagement qu’elle vit la silhouette disparaitre dans les flammes. Au bout d’un court instant durant lequel Keira tenta de se remettre de son choc, elle murmura :

« J’espère qu’elles t’ont brûlé. »

HRPG : Merci beaucoup pour ce sujet Topine !

¤¤¤

I'm sorry for beeing me
I'm sorry for beeing clingy, emotional, needy, annoying, stressful,
weird, quiet, distant, imperfect,strange, unlovable, useless, worthless,
lonely, depressed, boring, sad, helpless, broken, lost cause, defeated.


Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: S1E1 : Visite de courtoisie... ou pas...

Revenir en haut Aller en bas

S1E1 : Visite de courtoisie... ou pas...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Une simple visite de courtoisie ? [Jia Li]
» "Une Petite Visite de Courtoisie" [Libre]
» WAB: visite de courtoisie chez nos voisins strasbourgeois en août
» Visite de courtoisie ? ♦ PV Silyë Lorendil
» Une Visite de Courtoisie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Charmed : Alternative World :: Archives :: Archives RPG :: RPG S1E1-