...
 
L'équipe de Caw vous souhaite la Bienvenue !
Jordan Rackit
Co-Fondateur Sadique
Le Contacter
Andrew Parker
Co-Fondateur Charmant
Le Contacter
Satya Malowne
Grand Modérateur
Le Contacter
Cole Turner
Modérateur
Le Contacter
Ethan Adams
Modérateur
Le Contacter
Phoebe Halliwell
Modératrice
Le Contacter

Partagez|

S1E0 : un retour au source douloureux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar

Invité
Invité

MessageSujet: S1E0 : un retour au source douloureux Dim 15 Nov 2015 - 23:07

Tous me semblait si Irréel, j’avais comme cette impression que je me retrouvais à vivre un mauvais rêve, me sentant assez vide dans cette grande maison. Puis malheureusement je ne crois pas que je me sens encore prête à poursuivre cette destinée car perdre ma soeur est vraiment un coup dur. Pourtant malgré le fait que j’avais beaucoup de mal à rester dans cette immense maison que jamais je ne serait en mesure d’abandonner, en ce moment j’avais besoin de me retrouver dans un autre endroit. C’est en faisant le point que la route me transporte jusqu’au P3, ce club qui représente encore une phase importante de ma vie professionnelle, mais surtout familiale. Mais comment garder un lieu intacte lorsque finalement les trois P ne peuvent plus coexister? Je tente désespérément de ne pas repensé à cette confrontation qui à coûté la vie à Piper, il y a aussi Phoebe qui est introuvable. Perdre une soeur c’est déjà assez douloureux, alors perdre les deux, je ne crois pas pouvoir y survivre.

Je pensais avoir le courage de passer la porte d’entrer, j’ignorais quand sa réouverture aurait lieu, je crois bien que je dois en parler à Phoebe lorsqu’elle me sera à nouveau rendu, savoir comment ont allait procéder afin de maintenir cette vie à ce lieu. Lorsque j’arrive à la place central, de voir tous ces tables, ces chaises relever, de voir le bar vide et impeccable, je ressentais bon nombre d’émotions qui ne voulais que sortir de moi, tous ces souvenirs auxquels ces lieux m’y rattachait. Pourtant une partie de moi cherchait à les garder enfouis dans un coin de mon esprit, mais l’autre partie, plus vulnérable, voulais tous exploser tout autour de moi, tous démolir afin d’apaiser ma rage. Pourtant l’unique réaction qui sortant fut mes larmes, à la fois remplit de souffrance et aussi de colère, cette pensé de vouloir venger ma soeur, venger sa mort en désirant ardemment tuer tous les démons qui oserait se placer sur mon chemin..
Revenir en haut Aller en bas


CAW Birthday : 15/11/2015
Avatar : Aaliyah
Race : Sorcière
Camp : Bien
Localisation : San Francisco

Messages : 184
Points RPG : 28


Witchcraft
PC totaux: 37
Niveau: 2
Pouvoirs/Capacités:
avatar

Constantine Carrington
Sorcier

MessageSujet: Re: S1E0 : un retour au source douloureux Mar 17 Nov 2015 - 16:29

Tout le monde savait que la vie n’était pas éternelle ; qu’elle avait un début et une fin. Certain appelait le renouveau, d’autres le cycle perpétuel. Des noms si remplis d’espoir dont le revers était funeste. J’étais dans cette seconde partie. La mort de Piper m’affectait bien plus que Prue ou Léo dans le sens où je savais que d’autres ne verront plus jamais le jour. Je pensais à Wyatt, une petite tête blonde avec un sourire angélique. Chris qui avait la même couleur de cheveux que sa mère, faisant ressortir ses grands yeux bleus verdoyants.
Il fallait me résoudre à les perdre définitivement. Déjà que je ne pouvais plus retourner dans le futur via la magie car trop de choses avaient changé et que je n’y trouverai sans doute plus ma place. Mais être obligée de se dire que tout ce qu’on se souvenait du futur n’était plus que cela : un simple souvenir. C’était peut-être ce qui me détruisait le plus dans cette histoire ; de savoir les conséquences que la mort de Piper allait apporter et toutes ces vies qui ne seront jamais.

Je savais qu’il me fallait être forte. Forte pour Prue et pour ce qui allait découler de la mort de sa sœur ; forte pour qu’elle dépasse sa peine et arrive à retrouver Phoebe ; forte pour qu’elle accepte la future révélation qu’elle allait recevoir concernant sa demi-sœur, Paige ; forte pour l’accepter et pour continuer le combat. Il y avait Léo aussi, l’âme sœur de Piper. Lui qui disait volontiers à qui voulait l’entendre que leurs âmes seraient à jamais liées. Il doit être aussi bas que les sœurs…

Piper m’avait envoyé dans le passé, en 1999, pour modifier le futur et ainsi éviter le cataclysme qui balayerait le Pouvoir des trois et la lignée des Halliwell. En y repensant, j’ai l’impression que c’était une très mauvaise idée et que le prix du Destin était bien trop élevé. Pourquoi ça devait être elle de payer le prix pour un acte qu’elle n’avait pas encore commis. Pourquoi ?
Dans le futur, un professeur de l’Ecole de la magie m’avait enseigné que les changements de Destin pouvaient s’opérer dans certains rares cas, mais que dans leurs majorités, il n’y avait pas d’échappatoire. Il appelait ça des points fixes dans le temps. Et que ces points fixes devaient arrivés quoi qu’en pouvait penser celui qui remontait le temps. Il fallait croire que le Pouvoir des trois devait se briser à ce moment-là, qu’une sœur devait perdre la vie et que, dans ce nouvel espace-temps, c’était Piper qui devait mourir.

Un frisson me parcourut le dos à cette pensée. J’étais au P3, dans le bureau de Piper. J’avais passé toute la matinée à contacter les différents manageurs pour décommander les groupes qui devaient se produire dans le club durant les deux prochaines semaines. Je ne savais pas combien de temps le club allait rester fermer, ni s’il allait rouvrir un jour ou l’autre.
J’avais pris les devants afin de soulager Prue qui avait bien d’autres choses à penser. Ce fut à ce moment précis que j’entendis le grincement de la porte métallique de l’entrée. Pourtant, tous les employés avaient été prévenus, qu’ils étaient mis en chômage technique suite à l’évènement d’hier. Personne ne devait normalement se retrouver là.

Je me levai du fauteuil et me dirigea vers la salle principale, essuyant tant bien que mal les larmes qui dégoulinaient sur les joues. Lorsque j’ai emprunté la porte, je vis Prue qui restait plantée en bas des escaliers, comme prise dans ses pensées.


- Prue… dis-je d’une voix tremblotante comme pour annoncer ma présence.

¤¤¤

Let me be brave...
Revenir en haut Aller en bas


CAW Birthday : 30/11/2015
Avatar : Shannen Doherty
Race : Sorcière
Camp : Le bien
Localisation : San Francisco

Messages : 651
Points RPG : 24


Witchcraft
PC totaux: 46
Niveau: 2
Pouvoirs/Capacités:
avatar

Prudence Halliwell
Sorcier

MessageSujet: Re: S1E0 : un retour au source douloureux Lun 30 Nov 2015 - 19:09

    J'étais encore dans mes pensées, je n’espérais qu'une seule chose ce soit que quelqu'un vienne me dire que tout ceci n'est qu'un cauchemar, un simple mauvais rêve. Soudain une voix familière me sorti de mon songe, ce songe où je me voyais continuait ma vie auprès de ma petite soeur et pouvoir plaisanter avec elle comme on le faisait tout les jours... Mais ce rêve là était bien loin de la réalité. Je venais une nouvelle fois d'essuyer les quelques larmes qui coulaient le long de mes joues avant de m'approcher du bar. J'avais bien vu Constantine, mais j'agissais comme machinalement, j'avais soif a force de pleurer. Je n'étais non loin du bar, avant de prendre un verre qui trainait par là, je me saisissait de la bouteille d'eau qui se trouvait juste à côté de moi. Mais quand je pris le verre celui-ci m'échappa comme si j'avais de la guimauve entre les doigts.

    Je me baissais pour ramasser les bouts de verres avant de me couper le doigt. Je me mis alors à pleurer à chaude larme, ne pouvant m'arrêter je ne pris même pas attention que ma cousine était là, j'étais encore accroupi avant de finalement tomber les fesses au sol tellement les pleurs me prenait toute ma force. Ce n'était pas dans mes habitudes de me lamenter sur mon propre sort, mais cette fois j'avais perdu celle que j'ai aimée toute ma vie et pour qui j'aurai donné la mienne.


    "Pourquoi, pourquoi elle est parti... j'ai échoué lamentablement... Pourquoi c'est elle et pas moi... Pourquoi Léo m'a sauvé et pas elle... La vie ne sera plus jamais la même sans elle... Et Léo... Dans quel état est Léo c'est horrible..."

    Je pensais également à Léo qui avait perdu sa femme. Cela devait être aussi dur pour lui que pour moi. J'avais beau avoir tout essayé pour la ramener d'entre les morts, rien n’avait fonctionnait. Pourtant notre magie ne nous avait jamais laissé tombé et les fondateurs non plus à vrai dire, mais cette fois-ci c'était comme si j'avais été abandonné par tous et toutes... Pourquoi autant de cruauté envers notre famille, étions nous maudit et destiné à mourir aussi jeune? J'avais comme l'envie de demander à Constantine pourquoi elle ne m'avait pas dit que Piper allait mourir dans le futur, mais je me doutais qu'elle ne pouvait pas nous le dire, mais pourquoi... Pourquoi le destin a décidé de s'acharner sur la famille Warren et Halliwell ? Ma mère, Piper... Qui était la prochaine?

    "J'aurai pu faire quelque chose j'en suis sûr, j'ai l'impression que le ciel m'a abandonné, qu'ils nous ont abandonnés... BANDE DE LÂCHE !"

    J'étais toujours au sol, les verres commençaient à bouger tout autour de moi, on pouvait les entendre vibrer et se cogner les uns aux autres. Nos pouvoirs sont liés à nos émotions et là j'étais en train de devenir comme folle à cause de ce chagrin...


¤¤¤

Vous n'allez pas aimer...
me voir en colère !
Revenir en haut Aller en bas


CAW Birthday : 15/11/2015
Avatar : Aaliyah
Race : Sorcière
Camp : Bien
Localisation : San Francisco

Messages : 184
Points RPG : 28


Witchcraft
PC totaux: 37
Niveau: 2
Pouvoirs/Capacités:
avatar

Constantine Carrington
Sorcier

MessageSujet: Re: S1E0 : un retour au source douloureux Mer 2 Déc 2015 - 10:19

Je savais que pour Prue, la situation devenait insoutenable. Il était des plus difficiles pour elle de surmonter cette épreuve lorsqu’on connaissait son parcours. Elle avait déjà perdu sa mère petite, sa grand-mère trois ans plus tôt et maintenant c’était le tour de l’une de ses sœurs. C’était vraiment étrange, mais je savais parfaitement ce par quoi elle passait puisque j’avais vécu une vie similaire, ayant perdu ma mère lorsque j’étais aussi une enfant et mon oncle quelques années plus tôt.
Cela devait être une manie dans la famille que de perdre ses proches à intervalle régulier et que cela commençait toujours à un moment de notre vie où l’on ne devrait pas être confrontée à la mort. C’était comme si nous étions bénies en tant que sorcière, illuminées par des dons extraordinaires nous permettant d’accomplir des exploits que peu de sorciers pouvaient atteindre. Mais, à l’inverse, nous étions maudites en tant qu’humaine, un fardeau qui nous rappelait toujours à l’ordre, nous disant qu’un seul mauvais pas suffisait pour nous arracher les êtres auxquels on tenait le plus.

Cependant, Prue ne me répondit pas. Elle avait dû m’entendre mais son chagrin devait être tel qu’elle ne pouvait pas me répondre, à moins qu’elle n’avait pas prévu ma présence dans ces lieux à ce moment de la journée. Et pourtant, il fallait quelque peu s’en douter de ce qu’on avait prévu de faire… Il paraissait logique que, l’une comme l’autre, nous allions nous retrouver dans le sanctuaire de Piper, le lieu qu’elle considérait comme son propre bébé, l’une de ses raisons de vivre.
La Halliwell voulut boire de l’eau, mais le chagrin avait une fâcheuse habitude d’entraver les forces d’une personne et la jeune femme perdit le contrôle de sa main, lâchant le verre à terre. Je fis un pas dans sa direction avant de me figer dans cette position, une main posée sur mon cœur, tant de voir la souffrance de ma cousine me causait encore plus de peine. Cette dernière tomba à la renverse, inondée par les larmes et les mots qui s’extirpaient de sa bouche me coupa le souffle et me fit baigner de nouveau dans un flot de larmes silencieux.

La Charmed One s’en voulait cruellement de la situation, elle se sentait coupable de ce qui était arrivé à Piper, que tout était de sa faute. C’était légitime venant d’une grande sœur protectrice qui avait passé les dernières années à prendre des risques inconsidérés juste pour s’assurer que sa famille reste en sécurité. Il me fallait la rejoindre mais c’était comme si mes jambes n’étaient plus que du coton, me faisant flancher quelque peu à chaque pas que je faisais. Qui aurait pu dire que mon voyage dans le temps m’aurait fait autant souffrir et m’aurait fait face à autant de malheur ? J’avais caché à mes cousines la mort de mon double jeune, bien que je ne comprenais toujours pas comment cela se faisait que je n’ai pas disparu en même temps qu’elle. Je savais que le jour où je reverrai Jordan, je serai alors tellement plus âgée que de retenter une relation serait impossible pour moi. Et Adam… Lui qui avait su me redonner de l’espoir, si vite entré dans ma vie et si vite sorti…

J’avais accepté mon sort et ce que j’avais laissé derrière moi en partant dans le passé. Mais, il m’était impossible de prévoir que j’allais encore subir des épreuves, des coups durs d’une extrême blessure qui me ferait douter du bien du monde, du bien fait de la vie. Moi qui avais toujours défendu l’amour, la famille et les joies simples de la vie, je me retrouvais avec un trou béant dans le cœur, un trou que je savais irréparable désormais. Il ne me restait plus que Prue, Phoebe et Léo. La première était inconsolable, la seconde n’était toujours pas réapparue et le dernier semblait enclin à une mélancolie qui le déshumanisait totalement. Piper était le cœur de la famille et maintenant que ce cœur s’était éteint, qu’allait-il devenir des miens…

Je me rapprochai, tant bien que mal, de Prue tandis qu’elle continuait à exprimer ce qu’elle ressentait au point où les rangées de verres commençaient à vibrer jusqu’à entendre le son si particulier caractérisant les petits chocs entre eux. L’aînée des Halliwell ne contrôlait pas ses émotions, ce qui était compréhensible. Cependant, une sorcière de son gabarit pouvait tout détruire sur son passage si elle ne faisait pas attention et si elle ne contrôlait pas un minimum ses pouvoirs.
Une fois en face d’elle, je m’accroupi pour me retrouver à sa hauteur. Délicatement, j’effleurai du bout des doigts son visage empli de larmes. Je savais qu’aucun mot n’arriverait à la consoler. Dans des moments pareils, personne ne pouvait le faire en s’exprimant verbalement, tellement il manquait de mots suffisamment forts et justes pour apaiser une telle peine. Seul le soutient pouvait le faire, juste une présence, une ancre à laquelle s’accrocher pour ne pas sombrer plus profondément dans la mélancolie.

Ouvrant mes bras en arc de cercle, je m’approchai d’elle et l’enlaçai aussi délicatement que possible, mais avec suffisamment de force pour qu’elle puisse comprendre que son chagrin était partagé, ainsi que la douleur mais que j’étais là, pour elle. Même si Prue ne l’aurait jamais avoué, de par sa fierté et son orgueil, je savais qu’elle en avait besoin car j’en avais besoin aussi. Ce petit et court moment où on se sentait soutenue, on l’on se sentait aimée et comprise par l’autre. Ce moment qui nous rappelait que l’on n’était pas seule et que le réconfort, si minuscule fut-il, existait bel et bien.

¤¤¤

Let me be brave...
Revenir en haut Aller en bas


CAW Birthday : 30/11/2015
Avatar : Shannen Doherty
Race : Sorcière
Camp : Le bien
Localisation : San Francisco

Messages : 651
Points RPG : 24


Witchcraft
PC totaux: 46
Niveau: 2
Pouvoirs/Capacités:
avatar

Prudence Halliwell
Sorcier

MessageSujet: Re: S1E0 : un retour au source douloureux Mar 29 Déc 2015 - 21:57

    C'était trop dur, voilà ce que je me disais. Les différents spasmes dus à mes pleurs me faisaient bouger, alors que je sentais encore l'étreinte de ma cousine, cette même cousine qui partageait ma peine et qui devait être aussi mal que moi. Elle avait probablement perdu autant que moi dans cette situation, moi j'avais perdu ma soeur, elle avait perdu une cousine, une cousine qui l'avait beaucoup épaulé dans le futur ! Toujours dans ses bras, j'essayais à tout prix de contenir mes larmes, de faire du mieux que je pouvais pour ne pas sombrer mais c'était tellement difficile. Si difficile de me dire que je n'entendrais plus jamais la voix de ma petite soeur, que plus jamais nous n’allions nous battre pour des vêtements ou du maquillage emprunté ! C'était tous ces petits moments qui me faisaient peur, le vide qu'ils allaient procurer !

    Je continuais à rester coller à ma cousine, essayant de me tourner quelque peu pour pouvoir également la serre tout contre moi, aussi fort qu'elle le faisait elle aussi. C'était une étreinte longue mais qui me faisait le plus grand bien, je pouvais enfin partager mon chagrin et arrêté de contenir toutes ses émotions en moi. Les verres étaient en train d'arrêter de bouger autour de nous, mais désormais les larmes coulaient, sans aucunes difficultés. Je pensais sans cesse à Piper, mais aussi à notre petite soeur Phoebe, si seulement elle pouvait être là à cet instant. Ce fut d'ailleurs à ce moment là que j'eus comme un électrochoc ! Je desserrai mon étreinte brusquement, en m'appuyant sur le bar pour me relever tout en m'exclamant !


    "PHOEBE ! Tu as vu Phoebe? "

    L'inquiétude pouvait s'entendre dans ma voix, depuis hier, je n'avais pas vu ma soeur, j'avais pensé qu'elle était partie plus tôt dans la journée, voulant peut-être se mettre à l'écart pour extérioriser son chagrin ! Mais subitement, je trouvais cela bizarre qu'elle ne soit toujours pas là, surtout que je n'avais eu aucune nouvelle de sa part. Et puis impossible de demander à Léo, le pauvre était tellement envahi par le chagrin qu'il était difficile de pouvoir communiquer avec lui. Je regardais désormais Constantine, essuyant les larmes qui avait couler le long de mes joues et surtout en conservant ce regard paniquer, en attendant la réponse tant attendu à ma question, et si jamais elle était négative, je savais très bien ce que cela risquait d'impliquer !


¤¤¤

Vous n'allez pas aimer...
me voir en colère !
Revenir en haut Aller en bas


CAW Birthday : 15/11/2015
Avatar : Aaliyah
Race : Sorcière
Camp : Bien
Localisation : San Francisco

Messages : 184
Points RPG : 28


Witchcraft
PC totaux: 37
Niveau: 2
Pouvoirs/Capacités:
avatar

Constantine Carrington
Sorcier

MessageSujet: Re: S1E0 : un retour au source douloureux Mer 30 Déc 2015 - 13:25


Cela semblait faire du bien à Prue. Elle en avait cruellement besoin, l’envie d’être soutenue et de se sentir épauler. C’était une réaction normale de sa part, même si elle ne l’aurait jamais avoué à qui que ce soit. Mais, je n’étais pas n’importe qui. J’étais sa cousine, une personne qui la connaissait dans le futur. Et même si les espace-temps n’étaient pas vraiment les mêmes, surtout maintenant, je savais que dans des moments pareils, l’aînée des Halliwell avait besoin de lâcher prise pendant un instant.
Je ne savais pas réellement combien de temps l’étreinte dura. Cela me paraissait à la fois court et long à la fois. Trop court parce que cela me faisait énormément de bien à moi aussi et que j’avais encore trop de chagrin pour que cela ne se termine. Trop long parce que ce fut bien la toute première fois que j’enlaçai ma cousine de la sorte ; non pas par joie ou par envie de la taquiner mais bien pour partager un moment pénible voire même terrible.

Cependant, la Charmed One fut la première à desserrer l’étreinte tout en prononçant le nom de sa deuxième sœur. Mon visage se renfrogna quelque peu. Cela devait arriver à un moment donner. Phoebe n’était toujours pas réapparue depuis le drame et cela ne présageait vraiment rien de bon. Pour autant, cela n’annonçait pas qu’elle avait succombé à la Source. Cette dernière avait su tirer les bonnes cartes, provoquant la mort de Piper. Mais en mon fond intérieur, je savais que le Mal à l’état pur préférait voir une sœur Halliwell rejoindre son camp avant de la tuer. C’était toujours plus gratifiant de voir une puissante sorcière devenir un atout dans son camp plutôt que l’extermination pure et simple.


- Non, toujours pas, annonçai-je d’une voix triste en baissant quelque peu mon regard.

Je commençai à me relever aussi. N’entendant plus le son des verres qui vibraient, je me dis que le pouvoir de Prue venait de se calmer. Mais, il ne fallait pas que cela reprenne de plus belle à mon annonce. Ce fut pourquoi, je ne laissai pas le temps à la Charmed One de s’inquiéter davantage et repris mon discours avant le moindre mot de ma cousine.


- Elle doit être emprisonnée par la Source. Mais, ne t’en fais pas, je suis en train de travailler dessus et on arrivera à la sauver, terminai-je avec un ton déterminé.

Il était vrai que depuis la mort de Piper, j’étais sur tous les fronts en même temps. Mais, cela était des plus normales puisque Prue était littéralement hors-jeu, à cause de son chagrin. Et qu’il fallait bien qu’une personne s’occupe du manoir, du P3, des membres de la famille et de l’enterrement.
C’était tout de même réconfortant pour moi de savoir que Victor s’était proposé pour s’occuper de toutes les démarches administratives pour préparer l’enterrement de Piper ainsi que la succession. En tant qu’homme d’affaires, il avait sans doute plus de capacités que moi pour gérer ce genre de situation.
Malgré tout, je m’appliquai aussi à trouver une solution permettant, à Prue et moi, d’aller en enfer et de libérer Phoebe sans avoir à combattre la Source ou une horde de démons. L’enjeu était risqué mais Phoebe en valait la peine. Et puis, je n’oubliais pas aussi que Paige allait être un atout pour les Charmed Ones sous peu et que le retour du Pouvoir des trois allait fragiliser la position actuelle de la Source, l’obligeant à prendre de plus grands risques qui allaient la conduire à sa perte. C’était tout le bien que je pouvais lui donner et nous donner aussi.


- Je sais que depuis deux ans, toi et tes sœurs, vous me mettez souvent à l’écart. Mais, fais-moi confiance, ajoutai-je en posant une main sur la joue de ma cousine avec un petit sourire. Je n’ai peut-être pas ta puissance magique mais j’ai une connaissance qui dépasse de loin tout ce que tu peux imaginer. Et aujourd’hui, plus que jamais, il vaut mieux se servir de cet atout pour récupérer Phoebe, terminai-je en basculant légèrement la tête sur le côté.

¤¤¤

Let me be brave...
Revenir en haut Aller en bas


CAW Birthday : 30/11/2015
Avatar : Shannen Doherty
Race : Sorcière
Camp : Le bien
Localisation : San Francisco

Messages : 651
Points RPG : 24


Witchcraft
PC totaux: 46
Niveau: 2
Pouvoirs/Capacités:
avatar

Prudence Halliwell
Sorcier

MessageSujet: Re: S1E0 : un retour au source douloureux Sam 9 Jan 2016 - 22:00

    J'étais toujours sous le choc, un choc qui avait pu me détruire en seulement une journée. J'avais un tas d'affaire à régler mais je ne savais pas du tout comment j'allais m'y prendre mais je savais que je pouvais à la fois compter sur Constantine et sur ma soeur Phoebe. Hors il était vrai que nous n'avions pas de nouvelles, ni l'une ni l'autre de la cadette de notre famille. Et je devais dire que l'inquiétude pouvait se lire sur mon visage. Je me retenais une nouvelle fois car mes émotions pouvaient être dévastatrice avec mes pouvoirs, et je contemplais ma cousine qui timidement se sentait mal à l'aise, comme si elle se sentait coupable en partie de la situation. Je pense que ce sentiment de culpabilité nous l'avions tous et toutes dans la famille à un moment aussi triste.

    Puis le ton de ma cousine changea du tout au tout, montrant une détermination sans faille digne de la famille Halliwell ! Je l'écoutais dire que ma soeur était probablement détenu par la Source mais qu'elle allait tout faire pour la sortir de ce piège. Je me mis alors à soupirer, non pas d'exaspération, mais surtout parce qu'on devait encore faire face à une nouvelle épreuve. Ce fut un tas de soucis qu'on avait pu se faire en l'espace de 3 ans, depuis la découverte de nos pouvoirs et surtout de l'existence de la magie. Après tout il fallait dire que je pouvais faire confiance à Constantine, depuis hier elle gérait tout, le manoir, les papiers mais aussi le club. Je pouvais compter sur elle, et il était vrai qu'en l'espace de deux ans, je ne lui avais pas fait part de ma reconnaissance, et puis surtout qu'elle était réellement pour moi un membre à part entière de la famille.

    Il fallait dire que j'avais un orgueil démesuré et surtout que j'avais bien souvent du mal a exprimé mes émotions depuis la mort de maman. Dans un sens, je m'en voulais de ce trait de caractère, parce que je n'avais pas pu exprimé mon amour pour ma soeur, autant qu'il l'aurait fallu. Je m'approchais de ma cousine, essuyant les quelques larmes qui demeuraient encore sur mes joues, avant de poser une de mes mains sur son épaule et de la regarder droit dans les yeux.


    "Tu sais Constantine, je ne suis pas très expressive quand au sentiment que je peux porter aux gens qui m'entoure. Je suis aussi très orgueilleuse, mais je dois dire que ... C'est dur de dire ça... mais heureusement que tu es là en ce moment..."

    Il était vrai que d'avouer ses propres faiblesses était tellement difficile pour moi, car c'était un peu contre nature. Mais c'était également pour moi la solution pour exorcisé mes démons et aussi essayer de me faire une raison : une partie de moi et parti en même temps que ma soeur, et il fallait que je fasse face. Pour cela il me fallait avouer mes faiblesses et surtout essayer de changer pour ne pas reproduire les mêmes erreurs.

    "Tu es digne d'être une véritable Halliwell..."

    Venant de moi, c'était un sacré compliment ! En effet, accepté quelqu'un dans la famille était parfois une chose difficile pour moi, de par ma méfiance mais aussi mon caractère bien particulier...


¤¤¤

Vous n'allez pas aimer...
me voir en colère !
Revenir en haut Aller en bas


CAW Birthday : 15/11/2015
Avatar : Aaliyah
Race : Sorcière
Camp : Bien
Localisation : San Francisco

Messages : 184
Points RPG : 28


Witchcraft
PC totaux: 37
Niveau: 2
Pouvoirs/Capacités:
avatar

Constantine Carrington
Sorcier

MessageSujet: Re: S1E0 : un retour au source douloureux Mar 12 Jan 2016 - 17:16

La vie était loin d’être un long fleuve tranquille, surtout lorsque nous étions sorcières. Prue et moi avions un tempérament quelque peu similaire, même si j’arrivai plus facilement qu’elle à m’ouvrir aux autres. Et pourtant, nous avions perdu notre mère respective, à peu près aux mêmes âges sans compter la personne qui l’avait remplacée par la suite. Il était parfois étonnant de songer que des différences pouvaient surgir entre ma cousine et moi. Et pourtant nous étions semblables sur énormément de points.

Lorsque l’aînée des sœurs vint alors à se confier, sur ce qu’elle pensait et ressentait pour moi. Cela me fit chaud au cœur. Venant de Prue, c’était un pas de géant qui venait d’être fait. Peut-être que cela venait aussi des évènements récents et que la mort de Piper avait permis à la Halliwell de comprendre que la vie était bien trop courte pour cacher ses émotions aux membres de sa propre famille.
Je lui fis alors un large sourire lorsqu’elle alla jusqu’à me dire que j’étais une véritable Halliwell. Tous les deux, nous savions ce que cela sous-entendait et que l’avenir allait forcément se voir légèrement différemment. Etre considérée comme un membre à part entière allait sans doute me permettre d’être au cœur de l’action bien plus qu’auparavant, d’éviter que drames ne viennent encore frapper les sœurs et ainsi faire en sorte que la destinée des sœurs prenne une route bien plus bénéfique que ce que j’avais pu voir dans le futur.

Je me mis alors à enlacer ma cousine. Je ne savais pas trop quoi dire, tant la surprise était omniprésente. Le seul moyen que j’avais pour la remercier et lui montrer à quel point j’étais contente de savoir cela, était de la prendre une nouvelle fois dans mes bras. Après avoir donné un bisou sur sa joue, je desserrai l’étreinte et la regarda droit dans les yeux. Je sentais une larme perlée au coin de mon œil droit et je me mis alors à l’enlever avec ma main. Il fallait dire que mes émotions jouaient aux montagnes russes en ce moment, tout comme Prue d’ailleurs. Bien que fortes, nous étions tout aussi fragiles que les autres.


- Retournons au manoir… On en profitera pour que je te montre le plan que j’ai prévu pour sauver Phoebe, ajoutai-je en esquissant un sourire.

Je tournai des talons pour passer derrière le comptoir du bar afin d’agripper mon sac à main et les clés du P3. Les préparatifs pour la soirée d’hommage étaient pratiquement clôturés. Dans le pire des cas, Constantine pouvait compter sur Nathan et les autres employés pour venir un peu plus tôt et fignoler les derniers détails.
Après tout, le moment était sans doute venu pour montrer l’étendue des capacités que je pouvais déployer à Prue. Lui montrer que même face à l’adversité, il y avait toujours des solutions permettant de sauver sa famille. Phoebe avait besoin de notre aide pour échapper aux démons des enfers et il était hors de question de la laisser tomber.

Je m’approchai de nouveau de ma cousine tout en lui faisant un léger sourire, puis d’un geste de la main, lui indiqua qu’on pouvait désormais y aller. Les journées passaient vite, surtout lorsque des évènements venaient semer le trouble dans notre vie. Les dégâts de l’orage Shax étaient encore visibles sur nos visages mais comme on le disait souvent : Après la pluie vient le soleil…


FIN POUR MOI :
Merci pour le sujet ma cousine Very Happy

¤¤¤

Let me be brave...
Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: S1E0 : un retour au source douloureux

Revenir en haut Aller en bas

S1E0 : un retour au source douloureux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Retour aux bercailles [Qui veut]
» L'homme est de retour ...
» Le pois congo : source de protéines et de devises
» Jean-Bertrand Aristide : Un comité pour son anniversaire et son retour
» retour de la droite dure en Suisse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Charmed : Alternative World :: Archives :: Archives RPG :: RPG S1E0-