...
 
L'équipe de Caw vous souhaite la Bienvenue !
Jordan Rackit
Co-Fondateur Sadique
Le Contacter
Andrew Parker
Co-Fondateur Charmant
Le Contacter
Satya Malowne
Grand Modérateur
Le Contacter
Cole Turner
Modérateur
Le Contacter
Ethan Adams
Modérateur
Le Contacter
Phoebe Halliwell
Modératrice
Le Contacter

Partagez|

S1E3 : Une colocation sur un petit nuage ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

CAW Birthday : 21/12/2015
Avatar : Jennifer Lawrence
Race : Sorcière
Camp : Neutre
Localisation : San Francisco

Messages : 2165
Points RPG : 23


Witchcraft
PC totaux: 35
Niveau: 2
Pouvoirs/Capacités:
avatar
Sorcier ¤ Best RPGiste

Keira Fawkes
Sorcier ¤ Best RPGiste

MessageSujet: S1E3 : Une colocation sur un petit nuage ? Dim 19 Juin 2016 - 22:28

Keira et son être de lumière avaient fini par être totalement innocentés du décès du patron de celle-ci. Officiellement décédé d’une crise cardiaque grâce à l’aide précieuse des Nettoyeurs, les deux protagonistes avaient pu ressortir sans aucun dommage supplémentaire. Il était incroyable de voir la facilité que les deux êtres possédaient pour remodeler le réel. S’en était réellement impressionnant. Comment des actions et des sentiments pouvaient-ils ainsi être modifiés ? Comment savoir lorsqu’on était nous-même victime de ce sort ? Tout cela l’émerveillait. Cependant, la sorcière n’avait pas le temps de philosopher davantage. A peine sortis du commissariat, ils se dirigèrent en direction de son taudis qu’elle ne pourrait plus habiter pour des raisons plus qu’évidentes. L’entrée du bar était bloquée par les fameuses bandes jaunes accrochées par la police pour indiquer qu’il y avait eu un décès dans la pièce. Ainsi, c’était là que son ancien propriétaire avait perdu la vie dans cette réalité. Pour le moment, personne n’avait la permission d’y entrer. A vrai dire, la brune n’était pas certaine qu’elle aurait souhaité y remettre les pieds. Beaucoup trop de souvenirs y étaient rattachés, et ce n’était pas par gaité de cœur qu’elle se rendrait au premier étage. Bien que Keira tentait de garder toute contenance, elle s’arrêta face à la porte ouverte, complètement paralysée. Les images du drame qu’elle avait vécu l’assaillirent pour la énième fois, maintenant plus vrais que nature alors que son regard se posait sur son matelas posé sur le sol. Il lui fallut prendre une grande bouffée d’air et quelques encouragements de la part de Satya pour s’avancer enfin. Ne tenant pas à rester ici plus que nécessaire, la jeune fille se précipita sur son sac au dos et quelques sacs en plastique qu’elle bourra de ses affaires sans le moindre soin. Des fringues, une poignée de pommes douteuses, sa brosse à cheveux et autres accessoires, son gel douche, ses draps… En une dizaine de minutes, tout était fin prêt. Ce fut à ce moment précis, tandis que toutes ses possessions étaient regroupées à ses pieds, que Keira réalisa à quel point son mode de vie était lamentable. Tout n’était que vieilleries ou de qualité discutable. Debout, elle s’appuya légèrement contre son protecteur qui se trouvait derrière elle, et cala sa tête contre le cou de ce dernier. Ses yeux se posèrent sur ce qui restait du lieu qui l’avait hébergé pendant un an et demi. L’appartement, aussi miteux soit-il, l’avait sorti de la rue grâce à la « générosité » de son ancien patron. La fugueuse lui devait bien plus que le peu de crédit qu’elle lui avait accordé jusqu’ici. Les derniers rayons de soleil traversaient la seule vitre de l’endroit, projetant une lumière orangée sur le sol et les murs. Jamais plus elle ne dormirait ici, ou se réunirait avec son mentor après leurs entraînements. Tout cela était derrière elle maintenant. Une page venait de se tourner définitivement. Dans un murmure, elle demanda :

Tu penses que le meilleur est toujours à venir pour moi ? Aussi bizarre que ça puisse te paraître, ça a été un véritable refuge. Je m’y sentais plutôt bien, et c’est ici que ma vie a commencé à retrouver un sens. Je me demande ce qui se serait passé si je m’étais toujours trouvée dans la rue lorsque l’on s’est rencontré. Est-ce que les choses auraient été différentes ?

A cette question, personne n’aurait jamais la réponse. Keira n’attendit pas que son ami se fasse entendre, elle se contenta de prendre son chargement et quitta la pièce. Une fois que l’être de lumière l’eut rejointe sur le seuil avec le restant des affaires, la fugueuse jeta un dernier regard à son appartement puis referma la porte d’entrée qu’elle n’utiliserait plus jamais. C’était fini. Plus jamais elle ne remettrait les pieds dans cet endroit même s’il garderait à jamais une véritable valeur émotionnelle. Il resterait l’endroit où sa vie avait bousculé et ce, que ce soit en bien ou de manière dramatique. La brune s’empressa de descendre les marches et partie le plus possible sans regarder en arrière un seul instant.

Vingt minutes plus tard environ si ce n’est plus, Satya et sa protégée rentraient dans l’habitation de ce dernier. La sorcière avait tenu à ne plus utiliser de magie pour le restant de la journée, les obligeant donc à utiliser les transports en commun pour traverser San Francisco. Pendant quelques heures, elle tenait à vivre de manière simple et humaine. Mettre de côté son statut de sorcière et ses diverses responsabilités pour se retrouver elle-même en tant que personne. Keira se sentait mal à l’aise de faire ainsi infraction chez son être de lumière, mais celui-ci s’était montré des plus buté. De toute manière, il n’avait pas tort : elle n’avait tout simplement pas d’autres choix. La jeune fille avait alors insisté sur le fait qu’il devait mettre sa petite-amie au courant dès qu’ils seraient rentrés chez lui pour lui expliquer la situation. La brune ne souhaitait pas mettre encore plus la zizanie dans la vie de Satya. Tout avait déjà été si éprouvant jusqu’ici… Elle reprit la parole lorsqu’ils furent enfermés à double tour.

Encore une fois… Tu es vraiment sûr de toi ? Je ne sais pas de combien de temps j’aurai besoin pour remettre de l’ordre dans tout ça, et je ne veux pas être un poids lourd financièrement ou même par rapport à Kalena…

Elle ne lui reprocherait pas le moins du monde de changer d’avis au dernier moment. Après tout, rien de tout cela n’avait été planifié. La fugueuse n’était même pas sûre que l’appartement soit suffisamment grand pour l’accueillir ! Y avait-il une seconde chambre au moins ?

¤¤¤

I'm sorry for beeing me
I'm sorry for beeing clingy, emotional, needy, annoying, stressful,
weird, quiet, distant, imperfect,strange, unlovable, useless, worthless,
lonely, depressed, boring, sad, helpless, broken, lost cause, defeated.




Dernière édition par Keira Fawkes le Lun 20 Juin 2016 - 22:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas


CAW Birthday : 14/11/2015
Avatar : Tyler Hoechlin
Race : Hybride : EDL et sorcier
Camp : Bien
Localisation : Près de mes protégés

Messages : 3280
Points RPG : 22


Witchcraft
PC totaux: 39
Niveau: 2
Pouvoirs/Capacités:
avatar

Satya Malowne
Grand Modo ¤ Hybride

MessageSujet: Re: S1E3 : Une colocation sur un petit nuage ? Lun 20 Juin 2016 - 22:24

Satya avait regardé Keira dormir pendant des heures jusqu'à ce qu'un agent vienne leur ouvrir la grille en leur disant qu'ils étaient libre et que le patron de la belle était mort d'une crise cardiaque. Elle avait eu un sursaut à l'annonce de la mort de celui-ci mais Satya l'avait serrait fort contre lui pour la soutenir. Il fut cependant surprit de ne pas voir la chef de la police venir les libérer, après tout peut être ne voulait-elle plus les voir, il ne savait pas quel souvenir elle gardait de leur rencontre, mais il espérait ne pas s'être définitivement grillé au près d'elle sinon il allait devoir réellement se tenir à carreaux s'il ne voulait pas qu'elle lui pourrisse la vie.
Comme sa protégée ne pouvait pas rentrer chez elle dormir et qu'ils s'étaient mit d'accord pour qu'elle vienne habiter avec lui il lui proposa d'aller directement vider son ancien logement afin de ne plus jamais devoir y mettre les pieds. Elle accepta non pas à contre cœur et ils prirent la direction du studio. Une fois devant le bar fermé aux bandes jaunes il sentit Keira hésiter, elle aurait certainement voulu se trouver partout mais surtout pas ici. Heureusement il était là pour elle et le resterait, passant sous les bandes ils montèrent jusqu'à l'appartement mais une fois devant la porte une nouvelle hésitation. Elle repensait à ce qu'il s'était passé, la porte était toujours ouverte, les policiers avaient fouillés l'appartement au cas où pour trouver certainement de la drogue ou autre...
Après quelques secondes elle réussit à entrer la main de Satya sur son épaule pour lui faire sentir sa présence. Elle couru chercher un sac à dos et des sacs en plastique et elle commença à vider le peu d'affaire qu'elle avait. Des vêtements, son nécessaire de toilette, des draps tout ce qui lui appartenait ce qui voulait dire pas grand chose malheureusement. Elle n'avait même pas eu le temps de refaire sa vie qu'elle devait déjà fuir de nouveau, Satya était triste pour elle mais désormais il serait toujours là pour l'aider et veiller à ce que rien ne lui arrive, plus jamais il ne laisserait Aamon s'en prendre à elle ça c'était sûr.
Une fois le tout réunit elle fit le tour visuellement de son ancien appartement et vint se coller à Satya mettant sa tête dans son cou. Il l'entoura doucement de ses bras essayant lui aussi de ne pas repenser à ce qu'il s'était passé ici et qu'il avait vécu comme étant le violeur de la belle. Il ne fallait juste pas qu'il regarde le lit ou qu'il ferme les yeux. Lorsqu'elle prit la parole, elle lui demanda s'il pensait toujours que le meilleur était toujours à venir pour elle. Elle avait considéré cet emplois et cet appartement comme un refuge, elle avait réussit à s'y sentir bien au final, elle avait vraiment l'impression que sa vie avait reprit un sens... Elle lui demanda alors si les choses auraient été pareille si elle avait été dans la rue lorsqu'on l'avait envoyé à elle, comment le savoir ? Mais il lui répondit quand même :

" Oui le meilleur reste à venir, après tout maintenant tu vas être tout le temps avec moi donc pourquoi ça serait pas le meilleur ! "Il la serra un peu plus fort pour pas qu'elle parte, un peu comme le ferait un frère avec sa soeur et pourtant lui seul savait que c'était bien plus que ça et continua " Je t'aurais sûrement trouvé un endroit où loger grâce à mon travail... Mais il y aurait eu autre chose, Aamon t'aurais quand même voulu que tu sois ici ou ailleurs et peut être qu'il aurait tué encore plus de monde, moi y compris. Nous ne pourrons jamais savoir, juste nous estimé heureux qu'il n'y ai qu'une seule victime. "

Mais alors qu'il finissait sa phrase elle s'éloigna de lui et prit son chargement avant de quitter l'appartement. Une fois tous les deux sur le seuil elle jeta un dernier regard à l'intérieur et ferma la porte comme pour marquer la fin de cette partie de sa vie. Fermer une porte pour ne plus jamais l'ouvrir et essayer d'oublier ce qui avait pu se passer derrière. Le bien, le mal, il fallait qu'elle passe à autre chose et lui aussi, il fallait qu'il oublie.
Elle partie comme une furie dans l'escalier suivit de Satya qui la guida jusqu'à un taxi pour les conduire chez lui. Une petite vingtaine de minutes plus tard ils arrivèrent en bas de l'appartement de l'hybride. Pendant tout le trajet et même dans l'escalier elle n'arrêtait pas de lui demander s'il était sûr de son choix, elle voulait qu'il appelle Kalena, qu'il la mette au courant, elle voulait que tout soit clair, mais si seulement elle savait...
Une fois qu'il lui ouvrit la porte, ils furent accueillit par Iko qui aimait déjà Keira et qui donc ne s'opposerait pas du tout à sa venue dans l'appartement. Il lui indiqua la chambre d'ami qui devenait dès aujourd'hui officiellement la sienne, en face de celle de l'être de lumière. Une fois tous les sacs dans cette pièce et l'appartement fermé les mettant ainsi enfin à l'abris et tranquille elle reprit la parole en lui demandant encore s'il était sûr de lui. Elle ne savait pas combien de temps elle aurait besoin pour tout remettre en ordre dans sa vie, elle ne voulait pas être un poids lourd financier et surtout ne voulait pas semer la zizanie entre lui et sa petite amie. Cette fois ce fut la demande de trop et haussant un peu le ton il répondit :

" Kalena est une sorcière, comme toi, je l'ai apprit l'autre soir alors que cela faisait deux mois qu'elle m'évitait. Apparemment elle ne le savait pas non plus, mais ça ce n'est rien, elle n'est pas la femme que je croyais, elle n'est pas mon âme soeur et je ne veux plus en parler ! "

Il avait monté le son au fur et à mesure qu'il parlait à sa protégée et lorsqu'il eu fini sa tirade, devant l'air étonné de celle-ci il baissa les yeux tout penaud. Il s'en voulait déjà d'avoir crié et rajouta dans un murmure :

" Excuse-moi mais ta venue ici est bien la seule chose bien dans ma vie en ce moment, alors je t'en pris ne me parle pas de contrainte ou de ton départ. J'aimerais juste profiter de ta présence le temps que tu resteras et tu sais très bien que je n'ai aucun problème d'argent depuis ma dernière vente ce qui m'a permis d'être en congé jusqu'à Novembre. Je t'en pris soit là pour moi. "

Il ne voulait pas se montrer faible face à Keira, ce n'était pas le jour pour se montrer faible, mais il ne pouvait finalement pas faire autrement. Il s'en voulait de s'être mit ainsi à nu face à elle, mais après tout il ne lui avait jamais menti, il fallait qu'elle sache qu'il n'était pas au mieux de sa forme et que en effet, le fait qu'elle soit prêt de lui était la seule chose vraiment positive qui lui était arrivé durant les deux derniers mois.

¤¤¤




   
I'm sorry, I can't change it
   Tu seras toujours prêt de moi, quoi qu'il t'arrive, quoi que tu choisisses de faire, nous serons toujours unis... A la vie à la mort mais même après la mort je suis sûr que nous arriverons à nous retrouver un jour. Je t'aime...
   
Revenir en haut Aller en bas


CAW Birthday : 21/12/2015
Avatar : Jennifer Lawrence
Race : Sorcière
Camp : Neutre
Localisation : San Francisco

Messages : 2165
Points RPG : 23


Witchcraft
PC totaux: 35
Niveau: 2
Pouvoirs/Capacités:
avatar
Sorcier ¤ Best RPGiste

Keira Fawkes
Sorcier ¤ Best RPGiste

MessageSujet: Re: S1E3 : Une colocation sur un petit nuage ? Lun 20 Juin 2016 - 23:18

Keira avait cette peur éternelle d’être un véritable fardeau pour ceux qui lui prêtait la moindre attention. Encore plus maintenant que son être de lumière était obligé de l’accueillir chez lui pour l’empêcher de regagner la rue à nouveau. Bien entendu, elle avait conscience que cela ne lui posait pas de problème à proprement parler car ils s’entendaient à merveille, et le comportement du garçon aujourd’hui avait été plus qu’exemplaire. Mais comment savoir à quel moment la limite du raisonnable était franchie ? C’est avec ce questionnement en tête que la brune ne cessait de lui rabâcher qu’elle ne souhaitait pas s’imposer ou le gêner, et ainsi de suite. Alors qu’ils venaient de déposer ses affaires dans une seconde chambre –et oui il y en avait bien une !- et qu’elle lui fit savoir ses craintes pour la énième fois, la réponse qu’elle reçut la cloua sur place. Satya n’avait jamais haussé le ton contre elle, d’ailleurs cela était exceptionnel même en règle générale. La première fois qu’elle l’avait entendu ainsi en colère avait été ce matin-même alors qu’il réagissait à son récit et en particulier au comportement de Daena Nightstar. Sa stupeur pouvait se lire sur son visage aussi facilement qu’elle remarquerait un éléphant s’agitant dans la salle à manger. Cependant, son mentor lui livra des informations qu’elle n’avait jamais soupçonnées jusqu’ici. Ainsi, la policière était une sorcière tout comme elle mais, plus important encore, il y avait du feu dans le gaz dans la relation qu’il partageait avec cette dernière.

La fugueuse était dévastée pour lui. Elle se souvenait de leur rencontre comme si elle s’était déroulée la veille. Son interlocuteur était des plus excités quant à son rendez-vous prochain avec cette mystérieuse femme rencontrée sur le net. Ses yeux pétillaient d’une manière incroyable, et Keira n’avait pu s’empêcher de se sentir touchée par tant de douceur. C’était une des premières choses qui l’avaient frappé chez lui : sa tendresse. Cette qualité avait énormément joué dans le déroulement de leur relation. Satya avait très rapidement prouvé qu’il méritait qu’elle lui accorde toute sa confiance. Et, ainsi donc, sa liaison amoureuse était en train de partir en fumée. Devait-elle intervenir ? Cela ne la regardait pas, mais penserait-on qu’elle était égoïste si elle ne cherchait pas à les rabibocher ? Soudainement, la lumière se fit dans son esprit. Tandis qu’ils se trouvaient à l’hôpital le lendemain de l’attaque menée par la marionnette maléfique, le brun avait refusé que sa protégée prévienne Kalena de son accident. Cette décision n’avait donc pas été prise par fierté mais bien pour ne pas rajouter une couche à son état alors bien déplorable.

La sorcière s’était faite toute petite alors que le volume de la voix du maître des lieux ne cessait d’augmenter. Parfois, elle regrettait de ne pas pouvoir se faufiler dans les trous de souris. Fort heureusement, Satya se calma lorsqu’il se rendit compte de ce qu’il venait de commettre. Visiblement peiné, son regard se perdit sur le sol tandis qu’il lui adressait des excuses sincères. Ce qu’il lui confia la toucha, et son mouvement de recul disparu aussi vite qu’il était arrivé. Se mordant la lèvre inférieure, une seconde passa sans qu’elle sache ce qu’il convenait de faire. La fugueuse s’approcha alors de lui et lui déposa un baiser sur la joue pour lui signifier qu’elle ne lui en voulait pas. Avant de prendre la parole, elle lui releva le visage pour le regarder droit dans les yeux.

On a eu une journée difficile. Mais tu as toujours été là pour me soutenir. Je me dois d’en faire de même. Non pas par obligation, mais parce que j’en ai réellement envie.

Keira lui adressa un sourire tendre puis poursuivit.

Si tu ne veux pas parler de Kalena je n’insisterai pas. Mais si tu en ressens un jour le besoin, je serai là. Même si je suis aussi expérimentée qu’une… noix de cajou, je t’écouterai et ferai mon possible pour t’aider à traverser cette période difficile. D’accord ?

La brune lui adressa un nouveau sourire avant de lui tourner le dos et de faire quelques pas pour se rapprocher d’Iko. S’agenouillant, elle se mit à le caresser et lui fit un bisou sur le museau. L’animal répondit à sa manière, lui léchant le visage sans la moindre gêne. La jeune fille éclata de rire puis tourna sa tête vers le maître de celui-ci :

Et puis… Je ne risque pas de partir loin. Je crois qu’il a un faible pour moi.

¤¤¤

I'm sorry for beeing me
I'm sorry for beeing clingy, emotional, needy, annoying, stressful,
weird, quiet, distant, imperfect,strange, unlovable, useless, worthless,
lonely, depressed, boring, sad, helpless, broken, lost cause, defeated.


Revenir en haut Aller en bas


CAW Birthday : 14/11/2015
Avatar : Tyler Hoechlin
Race : Hybride : EDL et sorcier
Camp : Bien
Localisation : Près de mes protégés

Messages : 3280
Points RPG : 22


Witchcraft
PC totaux: 39
Niveau: 2
Pouvoirs/Capacités:
avatar

Satya Malowne
Grand Modo ¤ Hybride

MessageSujet: Re: S1E3 : Une colocation sur un petit nuage ? Mar 21 Juin 2016 - 18:49

Lorsqu'il sentit qu'elle s'approchait de lui l'être de lumière faillit avoir un mouvement de recul mais se retint. Elle lui déposa un léger baiser sur la joue avant de lui relever la tête avec sa main pour fixer son regard dans le sien en lui disant qu'ils avaient tous les deux eut une journée difficile. Il avait toujours été là pour elle et elle voulait être là pour lui, elle ne prenait pas du tout ça pour une obligation, elle le voulait tout simplement. Il sentit ses yeux commencer à lui piquer alors qu'elle lui souriant en disant que s'il ne voulait plus parler de sa petite amie il n'y avait pas de soucis elle ne le forcerait pas, mais elle lui avoua tout de même que si jamais il avait besoin de parler alors elle serait là. Elle n'était pas la meilleure des psy, elle n'avait pas beaucoup d'expérience en histoire d'amour, elle était elle, mais elle savait écouter et surtout elle pourrait tenter de l'aider à traverser cette période difficile. Elle était adorable et la chaleur que ressentait Satya était bien plus que de l'amitié il en était désormais persuadé. Comment n'avait-il pas pu le sentir avant ? Comment avait-il pu passé à côté de ça ? Ce n'était pas Kalena son âme soeur, elle était quelqu'un pour qui il avait eu énormément de sentiments mais au final elle n'était qu'une fille avec qui il avait parlé sur internet lorsqu'il en avait besoin mais il ne le connaissait pas réellement. Elle était quelqu'un avec lui, quelqu'un à son travail et quelqu'un avec les autres, au final il ne savait pas qui elle était.
Keira était son tout... Il l'avait connu avec les autres lors de leur première rencontre, il l'avait vu au travail, il l'avait vu face à un démon, il l'avait vu désemparé, il l'avait vu remonter la pente, elle était son tout. Il avait l'impression de la connaitre par cœur, de savoir à l'avance ce qu'elle allait dire ou faire, ou même ses mimiques, son regard, ses gestes, ses changements de tons...
Les larmes qui montaient à ses yeux partirent d'elles-mêmes car il n'était pas triste mais heureux désormais, tant qu'elle était là, prêt de lui, il serait heureux et serins. Rien n'allait dans sa vie, il voyait moins sa meilleure amie, son père était un être des ténèbres, le mal montait en flèche mais il l'avait elle. Il voulu lui répondre mais elle se retourna et se dirigea vers Iko et se mit à le caresser en lui faisant un bisou sur la truffe ce qui fit sourire Satya lorsque son meilleur ami lécha la figure de Keira en réponse à son geste de tendresse... Après tout c'était sa manière à lui de montrer son affection, humide mais efficace ! Elle éclata alors de rire réchauffant le cœur de l'hybride alors qu'elle parla de nouveau en disant qu'elle ne pouvait pas partir loin puisque Iko avait un faible pour elle... Si seulement elle savait, il n'y avait pas que lui... Se raclant la gorge il dit alors d'une voix neutre :

" Excuse-moi encore, je n'avais pas à m'énerver comme ça. Comme tu l'as dit nous avons eu une journée difficile... "

Perdant son sourire il s'approcha de son canapé et s'y assit sans ménagement. Posant ses coudes sur ses genoux il se prit la tête dans les mains et soupira fortement avant de reprendre la voix tremblante :

" J'ai eu un été très difficile... Entre mon mère, ta perte de pouvoir, la marionnette, le mal qui s'en prend aux familiers et maintenant la source qui revient pour t'avoir... J'ai tellement perdu de personne que j'aime que je panique dès que j'ai peur de perdre une autre personne que j'aime... "

En effet, il avait un peu beaucoup paniqué lorsqu'il avait entendu la voix de Keira dans sa tête... Jamais elle ne pourrait imaginer ce qu'il avait ressentit à cet instant à moins qu'il ne le lui fasse ressentir un jour, mais la puissance de cet appel et la frustration de ne pouvoir lui venir en aide l'avait clairement traumatisé pour un moment...

¤¤¤




   
I'm sorry, I can't change it
   Tu seras toujours prêt de moi, quoi qu'il t'arrive, quoi que tu choisisses de faire, nous serons toujours unis... A la vie à la mort mais même après la mort je suis sûr que nous arriverons à nous retrouver un jour. Je t'aime...
   
Revenir en haut Aller en bas


CAW Birthday : 21/12/2015
Avatar : Jennifer Lawrence
Race : Sorcière
Camp : Neutre
Localisation : San Francisco

Messages : 2165
Points RPG : 23


Witchcraft
PC totaux: 35
Niveau: 2
Pouvoirs/Capacités:
avatar
Sorcier ¤ Best RPGiste

Keira Fawkes
Sorcier ¤ Best RPGiste

MessageSujet: Re: S1E3 : Une colocation sur un petit nuage ? Mar 21 Juin 2016 - 19:49

Keira ne vit les larmes de son être de lumière car elle partit s’occuper du chien de ce dernier au même moment. Peut-être n’était-ce pas un mal pour Satya s’il ne tenait pas à ce qu’elle le voit dans un pareil état. Cette journée et son lot de triste ne semblait vouloir s’achever. A croire que c’était tout simplement de l’acharnement. A genoux, tandis qu’elle se retournait vers son interlocuteur pour prendre la parole, la brune remarqua à nouveau que le garçon était penaud, gêné de s’être laissé submergé par ses émotions. Celui-ci lui présenta ses excuses une seconde fois avant d’aller se perdre sur son canapé. Tout en caressant Iko machinalement, la sorcière écoutait attentivement les mots qui lui arrivaient aux oreilles. Il est clair que les derniers temps avaient été extrêmement durs pour son mentor. Beaucoup d’obstacles s’étaient dressés sur sa route, lui plombant le moral chaque fois un peu plus. En dehors de cette journée, la vie de Keira pouvait presque paraître tranquille depuis que ses pouvoirs lui avaient été rendus ! Honteuse, la fugueuse se maudit pour ne pas avoir été présente davantage pour lui. Bien évidemment, leurs entrevues étaient régulières mais elles avaient avant tout pour but de l’entraîner, de la perfectionner dans l’art de la magie. Ainsi, ils ne prendraient que rarement le temps d’aborder leurs problèmes en profondeur. En particulier Satya qui n’appréciait guère se plaindre. La jeune fille en ignorait la réponse. Était-ce purement dû à son égo masculin, ou car il estimait qu’en tant que protecteur il n’avait pas à se « victimiser » face à sa protégée qui, en plus, en avait elle-même connue des vertes et des pas mûres ?

La nouvelle colocataire se mit alors à soupirer de désarroi. Elle ne prêta pas attention à la formule « personne que j’aime » car il ne s’agissait pas de sentiments amoureux, mais bien d’individus auxquels il tenait. Keira fit une ultime caresse au labrador avant de se redresser pour venir s’asseoir auprès du propriétaire de l’appartement. Après une brève hésitation, cette dernière passa son bras dans le dos du garçon pour poser sa main sur son épaule droite, tandis que sa tête vint s’appuyer sur la seconde. Il était dingue de comparer à quel point son comportement avait changé depuis qu’ils s’étaient rencontrés, quatre mois environ auparavant. Elle qui n’établissait aucun contact avec quiconque que ce soit oralement ou physiquement, se confessait désormais sans gêne à Satya et parvenait sans grand mal à le toucher sans se sentir plus gênée que ça. Bien entendu, le jeune homme était l’exception du moins en ce qui concernait les étreintes. En un éclair, la remarque qu’il pouvait souhaiter qu’elle s’éloigne de lui lui traversa l’esprit. Ferait-elle mieux de reculer ? Si tel était le cas, il lui dirait. La sorcière en était persuadée.

Je suis persuadée que du bien finira par ressortir de toutes ces histoires. Regarde-nous. Je suis d’accord avec toi que nous avons été confrontés à des horreurs sans nom, en particulier aujourd’hui. Mais sans ça, je ne serai pas là avec toi à essayer de te réconforter. Et il est clair que tu ne m’aurais pas comme colocataire !

Keira ponctua cette remarque par un sourire que son interlocuteur ne pouvait voir. Avant qu’il n’ait le temps de répondre, elle rajouta :

Les temps sont durs je te l’accorde. Néanmoins, je pense qu’ils sont nécessaires pour nous aider à apprécier chacun de ces moments de bonheur à leur juste valeur. Et puis… Tout finira par s’arranger. J’aurai dû prêter davantage attention à la personne derrière l’être de lumière. J’en suis sincèrement désolée…

La fugueuse lui frotta doucement l’épaule pour faire passer ses excuses à travers un geste de réconfort physique. Elle l’avait vraiment plus négligée qu’elle le pensait ! Pourquoi ne s’était-elle donc pas rendu compte bien plus tôt du mal être qui le bouffait de l’intérieur ?! Était-elle aveugle à la souffrance lorsque celle-ci ne provenait pas de sa petite personne ? Keira se sentait plus égoïste que jamais.

Maintenant que nous allons vivre ensemble, je te promets que les choses seront différentes. Tu peux tout me dire sans peur d’être jugé. Tu es mon ami avant tout. J’espère que tu en as conscience.

¤¤¤

I'm sorry for beeing me
I'm sorry for beeing clingy, emotional, needy, annoying, stressful,
weird, quiet, distant, imperfect,strange, unlovable, useless, worthless,
lonely, depressed, boring, sad, helpless, broken, lost cause, defeated.


Revenir en haut Aller en bas


CAW Birthday : 14/11/2015
Avatar : Tyler Hoechlin
Race : Hybride : EDL et sorcier
Camp : Bien
Localisation : Près de mes protégés

Messages : 3280
Points RPG : 22


Witchcraft
PC totaux: 39
Niveau: 2
Pouvoirs/Capacités:
avatar

Satya Malowne
Grand Modo ¤ Hybride

MessageSujet: Re: S1E3 : Une colocation sur un petit nuage ? Mar 21 Juin 2016 - 21:48

Alors qu'il était au trente sixième dessous sa protégée vint s'assoir à côté de lui et passa un bras dans son dos appuyant sa tête sur lui. Elle parla alors d'une voix douce en expliquant que tout finirait bien par s'arranger dans cette histoire. Elle essaya alors de lui remonter le moral en lui disant que si tout ce qui leur été arrivé aujourd'hui ne s'était pas passé alors il ne serait pas ensemble à ce moment même et surtout elle n'habiterait pas chez lui. Certes c'était une façon spéciale de voir les choses, mais après tout elle n'avait pas tord, si tous les malheurs de la journée n'était pas arrivé alors il serait certainement ailleurs mais il n'aurait pas ce dégout envers lui même et ça il ne savait pas si cela ne serait pas mieux.
Que préfèrerait-il ? Être loin de Keira où être là où il était ? Foncièrement même s'il était loin de la belle cela ne serait que temporaire et il n'aurait pas des flash de ce qu'il avait vu à chaque fois qu'il fermait les yeux ou qu'il les posait sur elle. Même lorsqu'elle le touchait il se retenait de ne pas avoir un mouvement de recul. Il se rendait compte que lorsqu'elle le touchait il pouvait le supporter à peu prêt mais lui la toucher c'était une autre histoire. Cela allait-il durer longtemps ? Allait-il devoir rester pour toujours loin de celle qui faisait battre son cœur ?
Elle continua de parler en disant qu'en effet les temps n'étaient pas au mieux en ce moment, mais qu'ils étaient en un sens nécessaire pour apprécier les futurs moment de bonheur de leur vie ainsi que les présents. Elle était sûre que tout finirait par s'arranger. Elle s'excusa alors de n'avoir vu en lui que l'être de lumière qu'il était, elle regrettait de ne pas avoir plus prêté attention à l'homme qui était derrière celui qui la protégé envers et contre tout. Il renifla assez discrètement, les larmes coulaient sur ses joues depuis qu'il avait caché son visage à la jeune femme. Il lui répondit alors :

" Tu n'as pas à t'excuser, après tout c'est moi qui suis censé être celui qui protège dans la logique... "

Il eu un petit "rire" en disant cela, il était vrai qu'en quelques heures ils avaient complètement échangés leur rôle et c'était plutôt comique au final. Ils se complétaient vraiment bien et pouvait endosser chacun le rôle de l'un ou de l'autre. Un véritable petit couple parfait ! Enfin couple... Pas encore même si Satya tuerait pour avouer à Keira qu'il s'était rendu compte qu'il était amoureux d'elle...
Elle reprit la parole en disant que désormais ils allaient vivre ensemble, elle lui promit que les choses allaient être différentes et qu'elle ferait tout pour être présente pour lui. Elle voulait qu'il lui dise tout, elle ne le jugerait jamais, il était son ami et elle voulait qu'il en soit conscient. Sentant son cœur de serrer il détourna la tête, il était son ami, oui ça il en était conscient et il était aussi conscient qu'elle n'avait pas de sentiment plus fort pour lui. Se dégageant doucement de ses bras il partit dans le cuisine et alluma sa machine a café dans l'intension de se faire une boisson chaude café chocolat, un capuccino. Il demanda sans se retourner :

" J'adore les capuccino, tu en veux un ? "

Il avait peur de s'effondrer si jamais il croisait son regard, il savait qu'il se comportait bizarrement mais en même temps peut être était-il simplement fatigué par sa journée et qu'il n'avait plus la force de "lutter" contre ce qu'il avait apprit grâce ou plutôt à cause de l'agression de Keira...

¤¤¤




   
I'm sorry, I can't change it
   Tu seras toujours prêt de moi, quoi qu'il t'arrive, quoi que tu choisisses de faire, nous serons toujours unis... A la vie à la mort mais même après la mort je suis sûr que nous arriverons à nous retrouver un jour. Je t'aime...
   
Revenir en haut Aller en bas


CAW Birthday : 21/12/2015
Avatar : Jennifer Lawrence
Race : Sorcière
Camp : Neutre
Localisation : San Francisco

Messages : 2165
Points RPG : 23


Witchcraft
PC totaux: 35
Niveau: 2
Pouvoirs/Capacités:
avatar
Sorcier ¤ Best RPGiste

Keira Fawkes
Sorcier ¤ Best RPGiste

MessageSujet: Re: S1E3 : Une colocation sur un petit nuage ? Mar 21 Juin 2016 - 22:31

Keira ignorait que son interlocuteur versait des larmes qu’il s’efforçait à dissimuler. A y réfléchir, cela n’avait rien d’étonnant. Leurs nerfs se relâchaient après vécu tant de pression aujourd’hui, et toutes ses épreuves avaient éprouvés l’être de lumière d’une manière considérable. La brune remarqua que ce dernier ne lui avait pas avoué l’effet que revivre ses souvenirs lui avaient fait. Cela avait dû être épouvantable, et elle espérait que cela ne le hanterait pas. Satya n’avait rien à voir avec ça. Jamais il n’aurait commis un tel acte. Il n’empêche cependant qu’il l’avait vécu de manière relativement directe. Comment savoir quels effets cela pouvait entraîner psychologiquement ? La sorcière priait pour qu’il ne ressasse pas l’agression dans sa tête. Devait-elle lui proposer de les lui faire oublier ? Même si cela se révélerait être un moyen des plus efficaces, la brune avait conscience que cela demandait énormément de maîtrise. Il suffisait d’une erreur pour que son mentor oublie tout de sa propre existence. Non. C’était bien trop risqué. Cherchant des mots rassurants, Keira s’efforçait de venir en aide au garçon du mieux qu’elle pouvait. Elle n’avait jamais été très douée pour s’exprimer, mais la situation nécessitait qu’elle fasse tous les efforts qui étaient en son pouvoir. Elle s’excusa d’ailleurs pour n’avoir pas suffisamment prêtée attention à l’homme derrière l’hybride. Instinctivement, le concerné s’empressa de préciser que ce n’était pas nécessaire de par leur statut. C’était à lui de la conseiller, de lui venir en aide. Pas le contraire. La fugueuse fronça les sourcils comme si elle s’apprêtait à le réprimander, mais sa voix fut étonnement douce.

Tout le monde a besoin d’aide à un moment où à un autre. Je ne veux pas que tu t’empêches d’exprimer ce que tu ressens à cause de notre lien de… « subordination ». Je tiens à ce que tu te sentes libre de me dire ce que tu souhaites. Que nous ne soyons pas juste l’ « être de lumière » et la « protégée », mais bien « Satya » et « Keira ». A moins que tu me juges trop stupide pour comprendre bien entendu !

Sur ce, la brune le secoua un peu pour souligner la marque d’humour par laquelle elle s’était exprimée quant à son exclamation. Cette dernière enchaîna ensuite sur une promesse, celle qu’elle prêterait plus attention à lui dorénavant. Malheureusement, sa déclaration ne sembla pas avoir l’effet escompté. En effet, Satya choisit de mettre de l’espace entre eux, s’éloignant donc en partant vers la cuisine. Était-il ému aux larmes ou contrarié ? A vrai dire, la fille Hawkes avait bien du mal à saisir l’exactitude de ses sentiments. Tandis qu’il lui tournait le dos, le regard de Keira se posa sur la table basse, déçue de faillir à sa mission. Du moins c’est ce qu’il lui semblait. Ce fut d’une voix neutre qu’il lui adressa la parole, lui demandant si elle souhaitait un cappuccino. Elle réalisa alors qu’ils n’avaient pas mangé de la journée ! L’heure du midi avait dû sonner tandis qu’elle dormait à poings fermés. Cependant, la brune n’avait aucun appétit, bien trop retournée par tout ce qui se déroulait en quelques heures. D’une voix faussement enjouée, elle lança :

Volontiers ! Je te remercie.

Une certaine tension se faisait ressentir, et Keira n’en connaissait pas la cause. Elle chercha Iko des yeux et cru percevoir un vague air d’incompréhension se dessiner sur sa gueule. Ce chien avait l’air extrêmement intelligent et sensible aux sentiments humains. C’était impressionnant. A croire qu’il était une partie de son protecteur. La fille opta donc pour un changement de sujet des plus abruptes, dans une tentative désespérée pour que Satya oublie sa misère, ou plutôt que le contact se rétablisse entre eux. Quelque chose lui faisait supposer qu’il n’en dirait pas plus pour le moment, et elle ne voulait pas l’y forcer. Cela devait venir de lui.

Il est vraiment sublime. Tu ne m’as jamais raconté ce qui t’a poussé à l’adopter. Mais votre histoire doit être touchante vu la manière qu’il a de te regarder.

¤¤¤

I'm sorry for beeing me
I'm sorry for beeing clingy, emotional, needy, annoying, stressful,
weird, quiet, distant, imperfect,strange, unlovable, useless, worthless,
lonely, depressed, boring, sad, helpless, broken, lost cause, defeated.


Revenir en haut Aller en bas


CAW Birthday : 14/11/2015
Avatar : Tyler Hoechlin
Race : Hybride : EDL et sorcier
Camp : Bien
Localisation : Près de mes protégés

Messages : 3280
Points RPG : 22


Witchcraft
PC totaux: 39
Niveau: 2
Pouvoirs/Capacités:
avatar

Satya Malowne
Grand Modo ¤ Hybride

MessageSujet: Re: S1E3 : Une colocation sur un petit nuage ? Mer 22 Juin 2016 - 21:18

La jeune femme n'aimait pas la logique et elle le fit savoir à son être de lumière en lui disant que tout le monde avait besoin d'aide à un moment ou à un autre, elle ne voulait pas que Satya se retienne de s'exprimer tout ça parce que soit disant c'était à lui de la protéger et non l'inverse ! Elle voulait qu'il soit libre, libre de dire ce qu'il voulait sans retenu, elle ne voulait pas d'une relation tout simple à la être de lumière et protégée, elle voulait qu'ils soient Satya et Keira et juste eux ! Sauf si bien sûr il ne le voulait réellement pas ou alors qu'il la jugerait trop stupide pour comprendre ses problèmes. A ces mots il leva les yeux au ciel en répondant :

" Tu n'en a jamais marre de raconter des bêtises ? Bien sûr que non tu n'es pas trop stupide pour comprendre et moi aussi je ne veux pas être seulement ton être de lumière, mais j'avoue que j'avais peur de n'être pour toi qu'un simple mentor. "

La pante était glissante, voir même trop glissante, il fallait qu'il s'arrête et vite avant de trop en dire et de la perdre. Ils venaient tout juste d'emménager ensemble, elle avait vécu la pire journée de sa vie, il ne pouvait pas la toucher sans avoir un profond dégoût pour lui-même et il ne pensait qu'à quoi ? Lui dire qu'il avait des sentiments pour elle, décidément cet hybride avait la tête sans dessus dessous !
Lorsqu'il lui proposa une boisson chaude elle accepta avec plaisir, mais un faut plaisir, sa voix sonnait faux, elle lui en voulait pour quelque chose... Il le saurait bien assez vite... Il pouvait aussi utiliser son pouvoir pour lire dans ses pensées ou même ressentir ses sentiments mais il ne voulait pas le faire, cela serait comme un viol, il n'aimait pas utiliser ses pouvoirs  si les personnes ne le savaient pas et surtout si elle ne le voulait pas. Si Keira avait quelque chose à lui dire alors elle le ferait, mais il n'irait pas chercher la réponse de lui-même.
Alors qu'il faisait couler le second capuccino la sorcière lui demanda de façon détourné comment il avait rencontré Iko, il était vrai qu'elle ne lui avait jamais posé la question et là elle venait d'elle-même. Comme elle allait vivre ici pendant un moment, elle pouvait bien savoir le pourquoi de l'adoption de ce magnifique labrador sable ! Retrouvant son sourire en repensant à ce moment il apporta les deux boissons et se rassit à côté de Keira alors que l'intéressé de la discussion venait se coucher aux pieds des deux êtres magiques comme si lui aussi voulait écouter l'histoire de son adoption. Satya dit alors :

" J'étais avec ma petite soeur de coeur Joyce, qu'il faudrait que je te présente d'ailleurs ! Je lui avais demandé son aide pour choisir un chien mais lorsque je suis arrivé dans la boutique c'était lui. Je l'ai vu, il m'a vu et j'ai su que jamais plus je ne pourrais vivre sans lui. Je ne sais pas comment l'expliquer mais nous étions réellement fait l'un pour l'autre et depuis il est mon meilleur ami, il m'écoute, me comprend, me conseille à sa façon, il est vraiment l'un des êtres à qui je tiens le plus sur cette planète. "

Comme si Iko avait tout comprit de la discussion il s'assit et posa sa truffe humide sur le genoux de son maître le regardant d'un regard admiratif. Une caresse plus tard celui-ci se recoucha sur le sol alors que l'être de lumière commençait à boire son café. Il demanda alors continuant que le changement de sujet :

" Tu as déjà eu des animaux ? Je veux dire lorsque tu étais encore chez tes parents ? "

Ils parlaient de tout mais il était vrai qu'il n'avait jamais posé cette question à la jeune femme, il ne savait même pas si elle aimait réellement les animaux apparemment oui sinon elle aurait déjà dit quelque chose sur son chien et puis même celui-ci ne s'en serait pas approché.

¤¤¤




   
I'm sorry, I can't change it
   Tu seras toujours prêt de moi, quoi qu'il t'arrive, quoi que tu choisisses de faire, nous serons toujours unis... A la vie à la mort mais même après la mort je suis sûr que nous arriverons à nous retrouver un jour. Je t'aime...
   
Revenir en haut Aller en bas


CAW Birthday : 21/12/2015
Avatar : Jennifer Lawrence
Race : Sorcière
Camp : Neutre
Localisation : San Francisco

Messages : 2165
Points RPG : 23


Witchcraft
PC totaux: 35
Niveau: 2
Pouvoirs/Capacités:
avatar
Sorcier ¤ Best RPGiste

Keira Fawkes
Sorcier ¤ Best RPGiste

MessageSujet: Re: S1E3 : Une colocation sur un petit nuage ? Mer 22 Juin 2016 - 21:58

Comment pouvait-il penser cela ? Jamais Satya n’avait été « qu’un » protecteur pour elle ! Bon d’accord, probablement cela avait été le cas au tout début mais ce fait avait changé depuis un moment désormais. Après tout, si la brune ne l’avait pas considéré comme davantage que cela, elle ne se serait jamais donné la peine de rester avec lui durant son séjour à l’hôpital, et n’aurait pas manqué de peu de faire une syncope à la découverte de son transfert là-bas ! Mais peu importait. Il était évident que le garçon n’était pas au mieux de sa forme, insister ne servirait à rien. De toute manière, la sorcière s’était montré on ne peut plus précise quant à ses sentiments. Du moins, ceux qu’elle ressentait à la surface. Quelle révélation s’imposerait à Keira si elle creusait un peu plus ? Elle ne se sentait pas la force de réaliser à un tel exploit après une journée pareille. Cela devrait attendre qu’elle retrouve des forces. Parviendrait-elle ne serait-ce qu’à trouver le sommeil cette nuit ?

Questionner l’être de lumière quant à Iko eut l’effet escompté. En effet, celui-ci retrouva le sourire que la fugueuse appréciait tant. Cette expression lui allait tellement mieux que le désarroi et la tristesse ! Le voir ainsi lui réchauffait le cœur après l’avoir vu aussi recroquevillé sur lui-même ces dernières minutes. Keira lui fit un signe de tête pour le remercier lorsqu’il lui tendit sa tasse de café, puis écouta le récit de son interlocuteur. Jusqu’à présent, le jeune homme ne lui avait jamais parlé d’une dénommée Joyce, à moins que cela lui soit sorti de l’esprit depuis. Finalement, il y avait encore beaucoup d’éléments qu’elle ignorait de sa vie, mais elle se ferait un plaisir d’en apprendre davantage. Le témoignage de son mentor était des plus touchants. Son regard alternait entre lui et l’animal, tandis qu’un sourire tendre se dessinait sur son visage. Comme quoi, des êtres pouvaient bien être prédestinés ! La fille but une gorgée de sa boisson lorsque la parole lui revint. C’était à son tour de se livrer et de faire ressurgir son passé dans sa mémoire. Elle se racla la gorge avant de répondre.

Ça doit être génial d'avoir une telle relation avec quelqu'un. Même s'il ne peut communiquer avec toi de manière "normale", vous semblez partager un lien incroyable et réciproque ! Je n'avais jamais vu ça avant.

Un silence très bref s'installa le temps qu'elle rassemble ses idées.

Quant à moi, je n’ai rien à te raconter d’aussi beau que toi. Je n’ai jamais eu d’animaux à moi à proprement parlé. Mais il y a quelques années mes parents ont aussi acheté un chien. Elle s’appelle Darla. C’est moi qui ai choisi le prénom avec l’aide de mon frère. Étymologiquement cela signifie « Chérie ». Bref, c’est un bouvier bernois et elle est vraiment adorable.

Regardant le labrador, la fille Fawkes fit une courte pause avant de rajouter de manière complice :

Je suis sûr qu’elle t’aurait plu !

Peut-être se rencontreraient-ils un jour. Cependant, cela était très loin d’être gagné pour des raisons plus qu’évidentes. La fille avait ponctué son exclamation par une vive caresse sur la tête du meilleur ami de l’homme. La sorcière reporta alors son attention sur Satya pour rajouter :

Et je serai ravie de rencontrer ta « petite sœur de cœur » ! Ce n’est pas un terme pour éviter de dire « ancien flirt loupé » n’est-ce pas ?

Elle afficha un regard taquin et un tant soit peu provoquant. Cela l’amusait de le faire un peu tourner en bourrique et, il fallait l’avouer, son curiosité était piquée au vif. Ne s’était-il réellement rien passé entre eux que son interlocuteur cherchait à occulter ? Leur relation avait-elle toujours été de nature amicale ? Une fois de plus, la brune se fit la remarque que c’était une honte pour elle de ne pas avoir connu plus tôt  l’existence d’une personne apparemment si importante dans la vie de son protecteur. Finirait-elle donc un jour par arrêter de culpabiliser ?

¤¤¤

I'm sorry for beeing me
I'm sorry for beeing clingy, emotional, needy, annoying, stressful,
weird, quiet, distant, imperfect,strange, unlovable, useless, worthless,
lonely, depressed, boring, sad, helpless, broken, lost cause, defeated.




Dernière édition par Keira Fawkes le Mer 22 Juin 2016 - 23:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas


CAW Birthday : 14/11/2015
Avatar : Tyler Hoechlin
Race : Hybride : EDL et sorcier
Camp : Bien
Localisation : Près de mes protégés

Messages : 3280
Points RPG : 22


Witchcraft
PC totaux: 39
Niveau: 2
Pouvoirs/Capacités:
avatar

Satya Malowne
Grand Modo ¤ Hybride

MessageSujet: Re: S1E3 : Une colocation sur un petit nuage ? Mer 22 Juin 2016 - 22:24

Il était vrai que le lien entre Iko et Satya crevait les yeux, ils étaient vraiment dans une relation fusionnelle et valait mieux puisque l'un des deux n'était pas doté de la parole. Keira était impressionné de les voir communiquer de manière presque normale et était presque jalouse d'une telle relation. Elle n'en avait aucune de semblable et apparemment au vu du ton employé elle n'en avait jamais réellement eu. Elle le confirma en disant qu'elle n'avait jamais eu d'animaux à elle et n'avait donc pas d'équivalent d'histoire de rencontre comme il venait de lui raconter. Ses parents avaient bien acheté un chien, ou plutôt une chienne qu'ils avaient appelé Darla... Elle et son frère avaient été sollicité pour trouver le prénom et celui-ci c'était présenté à eux comme une évidence, son étymologie voulait dire "chérie", c'était donc un prénom parfait pour cette jolie petite chienne. Enfin petite... C'était un bouvier bernois, un chien tricolore magnifique mais surtout immense, et encore il s'agissait d'une femelle donc elle était moins grande qu'un mâle mais devait être tout de même imposante !
Satya adorait les gros chiens mais vivant en appartement et dans une grande ville il n'avait pas voulu prendre un trop gros chien afin qu'il ne soit pas malheureux dans un appartement à sortir que deux ou trois fois par jour et surtout à ne pas courir comme s'il avait un jardin à lui. La sorcière marqua une pause et lui confia qu'elle était sûre qu'elle lui aurait plu, souriant il lui répondit :

" Assurément j'adore les gros chien plein de poil que tu peux câliner ! Mais j'aime aussi les chien moyen avec moins de poils ! "

Il avait du rajouter la seconde partie de sa phrase assez rapidement en voyant le regard de son chien qui était en train de se lever pour le regarder du genre "donne moi des explications !". Il fut aidé par Keira qui lui caresse la tête gentiment ce qui apparemment réussit à le convaincre et il se recoucha gentiment. Elle continua donc en lui demandant s'il n'avait pas appelé Joyce petite soeur de cœur pour éviter de dire qu'elle était en réalité un ancien flirt complètement raté. Là il ne pu s'empêcher de rire de bon cœur en répondant une fois calmé :

" C'est une hybride comme moi, nous nous sommes rencontré alors qu'elle essayait d'utiliser ses pouvoirs. Elle n'avait jamais été guidé et comme tu me connais je l'ai aidé. Un peu comme Iko dès que je l'ai vu j'ai su qu'on avait un lien, celui de n'être que des erreurs... Je n'ai jamais eu d'autres sentiments pour elle que ceux d'un grand frère envers une petite soeur que j'aurais rêvé d'avoir et que maintenant j'ai en quelque sorte grâce à elle. Même mon père l'adore... Enfin... L'adorait... "

Il ne s'était jamais posé la question de comment son père voyait Joyce désormais ? Voulait-il la détruire elle aussi comme il voulait le détruire à lui ? Il y avait de grande chance et si c'était le cas il fallait qu'elle se protège et surtout qu'il la trouve me le lui dire ! Cette discussion qui était pourtant repartie sur des sujets plus joyeux venait de retomber et avec lui d'effacer le sourire de l'être de lumière. Il s'en rendit vite compte et secoua la tête en disant :

" Excuse-moi, tu essayes de me remonter le moral et moi je replonge. Mais je n'ai pas eu de nouvelle de Joyce depuis la disparition de l'être de lumière des soeurs Halliwell Léo, il était son être de lumière et maintenant bah elle se retrouve un peu seule... Je pense que c'est pour ça qu'elle préfère rester vraiment seule... Mais j'irais la trouver surtout pour lui dire de faire attention à mon père, j'ai peur qu'il s'en prenne à toutes les personnes à qui je tiens, c'est pour ça aussi que te savoir ici sous protection magique me rassure grandement ! "

Il avait lancé plusieurs sortilèges sur son appartement afin d'éviter à Derek Malowne son père de pénétrer dans son appartement afin de le tuer pendant son sommeil ou n'importe quand d'ailleurs, mais il n'avait pas encore fait pareil chez toutes les personnes qui comptait pour lui. S'il y avait des priorités c'était les soeurs, Constantine, Joyce et surtout Keira mais désormais la dernière était à l'abris au près de lui...

¤¤¤




   
I'm sorry, I can't change it
   Tu seras toujours prêt de moi, quoi qu'il t'arrive, quoi que tu choisisses de faire, nous serons toujours unis... A la vie à la mort mais même après la mort je suis sûr que nous arriverons à nous retrouver un jour. Je t'aime...
   
Revenir en haut Aller en bas


CAW Birthday : 21/12/2015
Avatar : Jennifer Lawrence
Race : Sorcière
Camp : Neutre
Localisation : San Francisco

Messages : 2165
Points RPG : 23


Witchcraft
PC totaux: 35
Niveau: 2
Pouvoirs/Capacités:
avatar
Sorcier ¤ Best RPGiste

Keira Fawkes
Sorcier ¤ Best RPGiste

MessageSujet: Re: S1E3 : Une colocation sur un petit nuage ? Jeu 23 Juin 2016 - 0:03

Keira ne s’attendait pas à ce que son interlocuteur réagisse à son exclamation qui était, à vrai dire, destinée à l’animal à quatre pattes. D’une certaine manière, c’était plutôt amusant et ce qu’il raconta la fit rigoler. Elle ne put s’empêcher d’y percevoir un sens caché, surtout que l’être de lumière lui avait avoué depuis longtemps déjà qu’il avait un certain intérêt pour les individus du même sexe. Portée par l’envie irrésistible de détendre l’atmosphère, elle lança :

Au moins, je connais tes goûts en ce qui concerne les mecs. « Plein de poils » et doux comme des agneaux. C’est enregistré !

La sorcière éclata de rire avant de préciser :

En réalité, je parlais à Iko. Mais ça marche aussi pour toi. Elle a une bouille à te faire tomber à la renverse. Je ne saurai te dire le nombre d’heures que j’ai passé à jouer avec elle. Au final, j’étais plus épuisée qu’elle !

La brune se revit en train de courir pour exciter Darla dans le but de lui faire faire un peu d’exercice. Étant une race de chiens assez cardiaque, il fallait qu’ils aient une hygiène de vie saine et équilibrée. Un peu de sport était donc une obligation, même s’il fallait prendre garde à ne pas trop en faire. Tout était une question de dosage ! Aussi, Keira avait noté l’attitude du labrador à la confession de son maître qui s’était vite rattrapé pour réparer sa gaffe monumentale. En voyant l’expression de l’animal, la fugueuse n’en avait été que plus amusée et attendrie. Est-ce que la chienne de ses parents la reconnaîtrait après deux ans d’absence ? Lorsque la sorcière avait quitté le domicile familial, la « peluche géante » n’avait que deux ans ! Si c’était le cas, elle devait sûrement lui reprocher de l’avoir ainsi abandonné du jour au lendemain. En une seule et même journée, Darla avait perdu deux de ses maîtres. A cette pensée, son cœur se serra. Il lui fallait vite chasser cette remarque si elle ne voulait pas sombrer à son tour !

Lorsque Joyce fut abordée, et que la brune demanda à son protecteur s’il y avait eu quelque chose de romantique entre eux, ce dernier explosa de rire à son tour. Rien qu’à entendre ce son, le sourire de la fille Fawkes s’élargit. Malheureusement, cette joie fut de courte durée. La relation qu’ils partageaient était entachée par cette notion d’ « hybride », et la mention du père Malowne ne fit qu’obscurcir l’ambiance à nouveau. Presque instantanément, Satya s’excusa pour plomber le bref rayon de soleil qui était apparu au cours des dernières minutes. En soi, la sorcière préférait ce scénario à celui où il lui dissimulerait ses problèmes sous un sourire forcé. Au moins, elle pouvait être là pour l’épauler maintenant qu’elle avait conscience des soucis auxquels il était confronté. Posant sa tasse sur la table basse protégée par un dessous de verre, elle fronça les sourcils tandis qu’elle posait sa main gauche sur celle du garçon. De l’autre, elle vint à nouveau lui saisir le menton pour ramener son visage à elle. Seuls quelques centimètres les séparaient l’un de l’autre, mais ce n’était pas pour réaliser un des désirs cachés de son mentor. Son regard plongé dans celui de son interlocuteur, elle répliqua d’une voix autoritaire :

Ne te qualifie plus jamais d’erreur. Que ce soit devant moi ou n’importe quand. Tu n’en es pas une. Ni Joyce. Tu es la personne la plus extraordinaire que j’ai rencontré de toute ma vie, celle sans qui je ne serai jamais parvenu à émerger des profondeurs de mon existence de recluse.

Elle s’arrêta mais continua de le fixer dans les yeux de manière insistante durant une poignée de secondes. Keira réalisa alors qu’elle ne lui avait jamais formulé les choses de cette manière. A moins qu’elle ne l’ait fait plus tôt dans la journée ? Mais si c’était le cas, elle ne s’en souvenait guère. Présentement, elle avait le mérite d’avoir toute sa raison. Une bouffée de chaleur la saisit alors, lui faisait légèrement rosir les joues. La jeune femme se recula alors, espérant ainsi que le propriétaire des lieux ne remarque pas sa gêne. Elle prit une nouvelle gorgée de sa boisson fumante dans le but de gagner de précieuses secondes avant de reprendre la parole. Plus décontractée, elle poursuivit.

Vu l’importance qu’elle incarne à tes yeux, j’ai encore plus hâte de la rencontrer. J’espère qu’elle ne sera pas déçue comme je suis bien loin d‘être appréciée de tous.

A commencer par Kalena d’ailleurs. Mais elle ne prit pas le soin de le préciser pour ne pas remuer le couteau dans la plaie encore béante du cœur de Satya. D’un ton plus sombre, elle enchaîna rapidement concernant les sujets que ce dernier avait abordés plus tôt. En quelques mots il lui en avait tellement raconté !

Tu as décidé de la méthode à suivre concernant ton père ? En tous les cas, si je peux t’aider pour les protections il n’y pas de problème. Cela dit, comme tu es plus qualifié que moi je ne suis pas certaine que ce soit une bonne idée puisque l’enjeu est vraiment important. Mais il y a sûrement quelque chose que je puisse faire !

Tandis qu’elle marquait une énième pause, un déclic se fit dans son esprit. Léo ! L’être de lumière des Halliwell ! A croire que Joyce était la seule personne dont son protecteur lui révélait entièrement l’existence. Le hasard était tellement surprenant. Quelqu’un en haut devait tirer les ficelles pour provoquer de telles rencontres fortuites ! Remarquez, elle n’avait toujours pas croisé les fameuses sœurs Halliwell.

J’ai rencontré Léo au parc il n’y a pas si longtemps. Encore quelque chose dont j’ai oublié de te parler. Il faut dire qu’on n’a pas chômés toi et moi ces dernières semaines… Bref, pour faire court, au début je l’ai pris pour un psychopathe. Mais je suis ravie d’apprendre directement par toi qu’il n’est pas dingue. D’ailleurs, il s’est révélé de plutôt bonne compagnie, même s’il est réellement dévasté par ce qui est arrivé à sa femme… Ce qui se comprend…

Keira repensa à son regard qui reflétait toute la tristesse qu’un être pouvait humainement ressentir. Elle espérait lui avoir redonné un tant soit peu le sourire après leur discussion.

¤¤¤

I'm sorry for beeing me
I'm sorry for beeing clingy, emotional, needy, annoying, stressful,
weird, quiet, distant, imperfect,strange, unlovable, useless, worthless,
lonely, depressed, boring, sad, helpless, broken, lost cause, defeated.


Revenir en haut Aller en bas


CAW Birthday : 14/11/2015
Avatar : Tyler Hoechlin
Race : Hybride : EDL et sorcier
Camp : Bien
Localisation : Près de mes protégés

Messages : 3280
Points RPG : 22


Witchcraft
PC totaux: 39
Niveau: 2
Pouvoirs/Capacités:
avatar

Satya Malowne
Grand Modo ¤ Hybride

MessageSujet: Re: S1E3 : Une colocation sur un petit nuage ? Ven 24 Juin 2016 - 22:33

La sorcière connaissait l'orientation sexuelle de son être de lumière, il ne s'en était jamais caché au près de personne, il aimait les garçons et les filles et cela lui allait très bien. Lorsqu'il répondit à sa phrase sur le chien de ses parents elle rigola et lui avoua que désormais elle savait quels étaient ses goût pour les mecs pleins de poils et doux comme des agneaux... Levant les yeux au ciel il ne s'abaissa même pas à répondre et fit juste un "tttssss" avec sa langue sur ses dents accompagné d'une jolie grimace ! Keira éclata de rire avant d'expliquer qu'elle parlait plutôt à Iko en disant qu'il l'aurait sûrement aimé, mais elle était quand même ravit qu'il ait répondu. Cette chienne lui manquait clairement cela se voyait comme le nez au milieu de la figure, il ne fallait pas être un médium pour s'en rendre compte ni avoir besoin de pouvoir. Elle raconta une nouvelle anecdote sur le temps qu'elle passait à jouer avec cette chienne qui n'était jamais fatigué ce qui rappela un peu le temps que passait l'être de lumière avec son propre chien. Décidément ils devaient avoir des batteries bien plus grosse que celle des "humains".
Les nuages qui commençaient pourtant à partir de devant les yeux de l'hybride revinrent lorsqu'ils changèrent de sujet et qu'ils parlèrent de Joyce et de son père. Mais encore une fois son soleil personnel veilla à ce qu'il redresse la tête et qu'il la regarde. C'était impressionnant comme elle avait ce "pouvoir" de lui remonter le moral, cela n'effaçait pas ce qu'il se passait, loin de là, mais cela lui redonnait la force d'affronter le pire du pire. Elle s'approcha un peu de lui comme si elle allait l'embrasser déstabilisant le jeune homme qui n'osait même plus respirer... Puis elle reprit la parole d'un ton autoritaire pour lui dire qu'il n'était pas une erreur, ni Joyce ! Elle ne voulait plus m'entendre dire ce genre de chose. Il recommença à respirer alors qu'elle continuait en lui disant qu'il était pour elle la personne la plus extraordinaire qu'elle avait rencontré dans sa vie et que surtout sans lui elle n'aurait jamais réussit à émerger de l'abysse dans laquelle elle s'était mise après avoir fugué. Souriant il dit juste :

" Merci. "

Ou plutôt il le souffla clairement. Un silence s'installa alors et Keira après avoir rougit légèrement se recula pour reprendre sa place initiale. Elle bu un peu de son capuccino puis elle reprit la parole rompant ainsi le silence qui commençait à se faire lourd en disant le plus sincèrement possible qu'au vu de l'importance de Joyce aux yeux de son être de lumière il lui tardait clairement de la rencontrer ! En revanche elle avait maintenant peur qu'elle ne l'aime pas car en général elle n'était pas aimé de tout le monde, voir de peu de monde. Le sourire de l'hybride grandit et cette fois ce fut lui qui lui prit les mains et lui dit le plus doucement et tendrement possible :

" Comment ne pourrait-elle pas t'apprécier ? Tu sais si je la considère comme ma soeur c'est que réellement je sens qu'elle aurait pu l'être. Nous avons énormément de points communs et je dois t'avouer que je n'ai encore jamais rencontré personne qu'elle n'aimait pas, à part peut être Hannah la femme qui m'a brisé le coeur il y a deux ans, mais bon elle m'a fait du mal alors là je ne peux pas en vouloir à Joyce de la haïr ! Elle est vraiment comme moi, même le côté possessif !! "

Il avait fini sa phrase en élargissant son sourire, il adorait ce côté de sa petite soeur de cœur, cela le faisait passé pour moins "fou" qu'il ne se trouvait parfois. Il se trouvait en effet un peu trop possessif, mais depuis qu'il savait qu'il n'était pas le seul alors il assumait beaucoup mieux ce côté de sa personnalité. En plus faire rencontrer les deux femmes lui permettrons d'avoir l'avis de Joyce sur Keira et sur ses possibles sentiments ! Il pourrait peut être lui demander de fouiner un peu...
Prenant un regard plus sombre sa protégée revint sur le sujet de Derek Malowne, le père de Satya. Elle lui demanda s'il avait décidé d'une méthode pour son père... Elle lui répéta qu'elle était bien sûr là pour l'aider et pour mettre en place des protections au besoin même si elle était sûre qu'il ferait certainement mieux ça qu'elle... Mais elle voulait se rendre utile, ne se rendait telle pas compte qu'elle se rendait déjà bien utile à être présente à ses côtés ? Gardant son sourire même s'il avait diminué il lui dit :

" Reste prêt de moi et tu feras déjà beaucoup. "

Il osait de plus en plus de sous entendu sachant qu'ils passeraient puisque jamais elle ne pourrait imaginer qu'il lui faisait de "rentre" dedans. Elle parla ensuite de Léo, apparemment elle avait croisé l'ex ange dans le parc et l'avait même prit pour un fou. Cela ne l'étonnait pas de lui après tout il essayait de se faire à sa nouvelle vie en attendant les fondateurs et leur décisions toujours murement réfléchies... Elle s'excusa à sa façon de ne pas le lui avoir dit expliquant qu'ils n'avaient pas chômé ni l'un ni l'autre ses derniers temps ce qui expliquait qu'ils n'avaient pas eu le temps de tout se dire en temps et en heure... Elle ne lui avait d'ailleurs toujours pas expliqué comment elle connaissait la chef de la police mais ce n'était pas le jour pour lui poser cette question ça c'était sûr ! Elle continua en expliquant donc que malgré son côté dévasté il avait été de bonne compagnie avec elle, levant un sourcil d'interrogation il lui demanda :

" Tu peux m'en dire plus ? Je compte essayer de plaider en sa faveur au près des fondateurs pour qu'il retrouve ses ailes mais s'il n'est pas prêt il me faut le savoir. "

Il était inquiet par ce que venait de lui dire sa protégée, est-ce qu'elle exagéré ou est-ce que l'ancien protecteur des soeurs Halliwell était vraiment plus au fond du sceau que lorsqu'ils s'étaient vu ? Il lui tardait désormais d'entendre plus d'information sur cette rencontre rattrapant ainsi aussi le temps perdue avec Keira.

¤¤¤




   
I'm sorry, I can't change it
   Tu seras toujours prêt de moi, quoi qu'il t'arrive, quoi que tu choisisses de faire, nous serons toujours unis... A la vie à la mort mais même après la mort je suis sûr que nous arriverons à nous retrouver un jour. Je t'aime...
   


Dernière édition par Satya Malowne le Lun 27 Juin 2016 - 21:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas


CAW Birthday : 21/12/2015
Avatar : Jennifer Lawrence
Race : Sorcière
Camp : Neutre
Localisation : San Francisco

Messages : 2165
Points RPG : 23


Witchcraft
PC totaux: 35
Niveau: 2
Pouvoirs/Capacités:
avatar
Sorcier ¤ Best RPGiste

Keira Fawkes
Sorcier ¤ Best RPGiste

MessageSujet: Re: S1E3 : Une colocation sur un petit nuage ? Sam 25 Juin 2016 - 1:13

Satya s’était contenté d’un remerciement pour répondre à la déclaration prononcée par sa protégée. Mais celui-ci suffisait à exprimer une palette de sentiments précis. Parfois, peu de mot se révélaient tout autant efficaces qu’un long discours. Ici, c’était le cas. Les deux protagonistes en vinrent alors à Joyce, la sœur de cœur du garçon. Keira lui exprima sa crainte de ne pas être appréciée, ayant un vécu plutôt chaotique quant à ses diverses relations. Cependant, il était aussi vrai qu’elle n’était pas aimée lorsqu’elle le souhaitait. Avec des efforts et de la volonté, il n’y avait donc aucune raison n’est-ce pas ? Après tout, elle avait commencé à tisser une amitié avec Andrew Parker. A cette confession, son protecteur vint blottir ses mains dans les siennes dans le but de la rassurer. Sa voix n’avait plus rien avec celle qui s’était révélé brisée et distante quelques instants auparavant. Le moral de Satya semblait donc être légèrement remonté, ce qui était des plus plaisants. La sorcière aimait tellement le voir sourire ainsi. Dans ces conditions, il lui fallait avouer que son interlocuteur était loin d’être dénoué de charme.

Hannah. Ce nom n’avait jamais été abordé jusqu’ici, ou tout du moins n’avaient-ils jamais approfondis le sujet auparavant. Kalena n’était donc pas sa première relation naufrage. Keira fut donc peinée encore davantage. Et dire qu’elle n’avait pas eu une seule idylle amoureuse de toute son existence ! Difficile d’en avoir avec le mode de vie qu’elle avait adopté depuis le décès de son père. Son mentor lui avoua que Joyce et lui étaient extrêmement similaires dans leurs pensées et leurs comportements. A croire que l’idée selon laquelle les opposés s’attirent n’était pas si inappropriée que ça ! D’un ton taquin, la fugueuse lança :

Donc si j’ai bien compris, dans le cas où je me révèle être une colocataire terrible pour toi je risque d’être sa prochaine poupée vaudou ? Génial !


La fille pouffa de rire. Cette dernière s’était souvent demandé au cours des dernières heures si habiter ensemble était une bonne idée. Qu’adviendrait-il si le propriétaire des lieux la trouvait mal élevée ? Ou qu’il n’apprécie pas sa manière de vivre au quotidien ? S’il la trouvait envahissante ? Bien entendu, ces questions finiraient par avoir des réponses très prochainement. Satya ne lui ayant pas laissé le choix, cela était désormais inévitable.

Non, plus sérieusement ça a quelque chose de rassurant de savoir qu’elle partage tes opinions en général. Tu me connais. J’aime poser problème à condition de l’avoir décidé.

Keira afficha un faux air malveillant avant de rajouter :

Comment comptes-tu lui présenter notre situation ? C’est plutôt atypique une sorcière qui emménage avec son être de lumière non ?

Son interlocuteur irait-il jusqu’à tout avouer de cette journée à son amie ? Ou tenterait-il de dissimuler le plus de choses possibles car il jugerait ça trop personnel ? A vrai dire, la brune n’avait aucune idée d’un scénario qui tiendrait la route s’il se lançait sur la voie de la dissimulation. Peut-être était-ce plus simple de se la jouer franc jeu. En tous les cas, toute cette histoire lui faisait prendre conscience de la complicité qui le reliait à une autre femme, Joyce en l’occurrence. Elle n’était donc pas l’unique à recevoir un traitement spécial. A cette conclusion, la sorcière ne sut y rattacher des sentiments précis. Aussi, sa curiosité était piquée au vif quant à une quelconque « possessivité » chez le maître d’Iko. Jusqu’ici, elle n’en avait jamais été témoin, à moins qu’elle n’y ait pas prêté attention. Cela dit, pourquoi en aurait-elle été « victime » ?

Tandis que Keira lui demandait comment se rendre utile pour l’aider à régler ses divers problèmes avec son paternel, l’hybride lui souffla une réponse à laquelle elle ne s’attendait pas le moins du monde. Effectivement, la jeune femme n’y vit pas de sous-entendu ou du moins le refusait-elle tout simplement. Sûrement parlait-il du soutien qu’elle pouvait lui apporter, de cette capacité qu’elle venait de prouver à lui faire retrouver le sourire même dans les moments les plus difficiles. Chaque individu a besoin d’une encre à laquelle se fier, quelqu’un qui parvienne à nous faire remonter à la surface en cas de coups durs. Avec un tendre sourire, elle murmura :

Je te le promets.


Elle lui caressa le dos de la main comme pour immortaliser physiquement cette promesse. S’ensuivit le sujet « Léo » dans lequel il lui semblait jouer un rôle important quant à la conclusion. Satya était donc en pourparlers avec les Fondateurs pour venir en aide à l’ancien être de lumière, ce qui expliquait son soudain intérêt pour ce que la fugueuse venait de lui apprendre. Réfléchissant un instant pour regrouper ses souvenirs, elle reprit ensuite la parole.

Et bien… Je pense que Léo a vraiment besoin de quelqu’un à qui parler. Une personne de préférence extérieure à la famille de sa femme, qui ne peut donc pas le juger sur son passé et ses actions. J’ai eu le sentiment que notre discussion lui a fait du bien. Il était plutôt intrigué par ma vie puisqu’il me posait pas mal de questions. Aider les gens a vraiment l’air de faire partie de sa nature. Il semblait inquiet que je puisse ne pas avoir un bon être de lumière.

Keira écarquilla les yeux tout en prenant une mine signifiant « Il y a de quoi ! » avant de rigoler à nouveau. Levant les yeux au ciel, amusée, elle précisa :

Je lui ai dit que j’avais le meilleur à disposition ne t’en fait pas. Même s’il récupérait son statut il ne me piquerait pas à toi. Ne sois pas… possessif.

Elle appuya ce terme avec un clin d’œil taquin. La brune ne serait même pas étonnée si Satya venait à l’attaquer avec un coussin ou autre pitrerie après tout ça !

¤¤¤

I'm sorry for beeing me
I'm sorry for beeing clingy, emotional, needy, annoying, stressful,
weird, quiet, distant, imperfect,strange, unlovable, useless, worthless,
lonely, depressed, boring, sad, helpless, broken, lost cause, defeated.


Revenir en haut Aller en bas


CAW Birthday : 14/11/2015
Avatar : Tyler Hoechlin
Race : Hybride : EDL et sorcier
Camp : Bien
Localisation : Près de mes protégés

Messages : 3280
Points RPG : 22


Witchcraft
PC totaux: 39
Niveau: 2
Pouvoirs/Capacités:
avatar

Satya Malowne
Grand Modo ¤ Hybride

MessageSujet: Re: S1E3 : Une colocation sur un petit nuage ? Ven 1 Juil 2016 - 22:08

Il n'avait pas parlé d'Hannah depuis un moment et surtout il n'en avait jamais parlé à personne d'autre qu'à Joyce, il avait l'impression qu'elle était la seule à pouvoir comprendre car elle était là le soir où la jeune femme avait découvert ce qu'était Satya. Mais il ne regrettait pas du tout d'en avoir parlé à Keira après tout il ne voulait avoir aucun secret pour elle ! Lorsqu'elle reprit la parole elle avoua avoir comprit que si jamais elle n'était pas une colocataire au goût du jeune homme alors elle deviendrait la nouvelle cible de sa petite soeur de cœur... Cette idée amusait beaucoup Satya qui imaginait très bien la blondinette ennuyé la brune, mais s'il lui demandait de ne rien faire alors elle ne ferait rien comme lui elle était protectrice mais elle savait d'arrêter avant d'aller trop loin il suffisait justement clairement de le lui dire ! Lorsque le rire de Keira raisonna dans l'appartement Satya su que jamais elle ne pourrait être une mauvaise colocataire, rien que sa présence faisait déjà tout pour lui et son cœur devenait déjà plus léger. Il se sentait juste bien et la fatigue commença même à le gagner alors que sa protégée retrouvait son sérieux en disant qu'il était plutôt rassurant de savoir qu'elle partageait ses opinions en général, comme ça elle était presque sûre que ça passerait avec elle... Elle lui demanda alors comment il comptait lui présenter la situation, elle trouvait ça étrange qu'une sorcière vive avec son être de lumière, une nouvelle fois elle ramenait leur relation à cette simple position de part leur pouvoir ce qui fit perdre son sourire à Satya qui lui répondit tristement :

" La lois n'est plus contre ce genre de chose et puis nous sommes Keira et Satya je te rappelle et non être de lumière et protégée... "

Il tenait beaucoup à ce que tout ceci rentre dans la tête de la brunette, il ne voulait vraiment pas qu'elle s'arrête à leur relation d'origine, ils étaient bien plus que ça et ce depuis un moment déjà ! Elle lui promit de rester prêt de lui ce qui lui réchauffa le cœur alors qu'il sentait le pouce de la jeune femme lui caresser tendrement le dos de la main.
Ils changèrent de sujet repassant à Léo, selon Keira il avait juste besoin de parler à quelqu'un, quelqu'un qui ne connaissait pas son histoire afin d'avoir un avis extérieur. Il était vrai qu'il avait l'air différent lorsque Satya l'avait vu au manoir... Il était triste et la mort de sa femme l'avait énormément marqué mais il restait Léo et il avait essayé d'en apprendre beaucoup sur Keira afin de l'aider. Il avait vraiment l'âme d'un être de lumière et il fallait qu'il retrouve ses pouvoirs, l'hybride en était plus que convaincu !
Léo avait sous entendu qu'elle avait peut être pas un bon être de lumière ce à quoi avec un regard outré elle avait répondu qu'elle avait le meilleur qu'elle puisse avoir. Elle lui assura que même si Léo redevenait un être de lumière jamais il ne deviendrait le sien, c'était lui un point c'est tout. Mais après tout est-ce que cela serait un mal s'ils n'étaient plus que Satya et Keira ? Est-ce qu'il lui était si utile que ça pour ne pas avoir pu empêcher la source de lui faire du mal ? Baissa la tête il dit :

" Peut être que tu mérites mieux après tout... Il nous resterait toujours Keira et Satya... "

Le moment déprime n'était pas passé et la fatigue accentuait l'état psychologique de l'être de lumière. Il fallait que cette journée se finisse et se penchant doucement et tendrement vers Keira jusqu'à être à quelques centimètre de son visage, il leva la tête au dernier moment et lui embrassa le front en disant :

" Excuse moi je suis fatigué, nous devrions aller dormir. Si tu as besoin de quoi que ce soit tu sais où est ma chambre et Iko est là aussi. "

Comme pour répondre le chien couina un peu fort tout en s'installant entre les deux portes de chambre dans le couloir. Satya se leva et se dirigea vers sa chambre, lançant un dernier regard à sa nouvelle colocataire il lui sourit et lui fit un clin d'œil avant de passer la porte et de la fermer. Ne prenant même pas la peine de se déshabiller il se jeta sur son lit et sombra telle un poids mort, ce qu'il était après cette journée plus que riche en rebondissement...


Hrpg : Fin pour moi ! Merci Topine

¤¤¤




   
I'm sorry, I can't change it
   Tu seras toujours prêt de moi, quoi qu'il t'arrive, quoi que tu choisisses de faire, nous serons toujours unis... A la vie à la mort mais même après la mort je suis sûr que nous arriverons à nous retrouver un jour. Je t'aime...
   
Revenir en haut Aller en bas


CAW Birthday : 21/12/2015
Avatar : Jennifer Lawrence
Race : Sorcière
Camp : Neutre
Localisation : San Francisco

Messages : 2165
Points RPG : 23


Witchcraft
PC totaux: 35
Niveau: 2
Pouvoirs/Capacités:
avatar
Sorcier ¤ Best RPGiste

Keira Fawkes
Sorcier ¤ Best RPGiste

MessageSujet: Re: S1E3 : Une colocation sur un petit nuage ? Ven 1 Juil 2016 - 22:43

Keira était tout de même un peu anxieuse de l’avis que porterait sur elle la petite sœur de cœur de son interlocuteur. Penserait-elle qu’elle abusait de son être de lumière en s’installant chez lui sans rien lui offrir en échange ? Bien entendu, la brune lui offrait sa présence et son soutien qu’elle souhaitait sans faille, mais serait-ce suffisant aux yeux de Joyce ? Beaucoup de questions la taraudaient, bien qu’elle n’en aurait pas les réponses avant quelques jours au moins. Lorsqu’elle partagea une de ses craintes, Satya sembla mal interpréter ce qu’elle voulait dire. La fille s’empressa alors de rattraper le coup :

Ce n’est pas ce que je voulais dire. Juste que c’est « officiellement » ce que nous sommes aux yeux de la communauté magique. Et j’imagine que notre situation n’est toujours pas des plus répandues, aussi légale soit-elle. En dehors de Léo, nous sommes les seuls à vivre ensemble. Du moins, c’est ce que j’ai cru comprendre.

Elle haussa les épaules. Était-ce vraiment important de s’attarder sur un tel sujet ? La fille Fawkes lui avait déjà fait savoir peu de temps auparavant qu’il était bien plus pour elle qu’un simple mentor dans sa découverte du surnaturel. Mais elle ne pouvait pas blâmer ce dernier de se montrer assez pessimiste. La journée avait été longue et rude pour chacun d’entre eux. Elle-même se demandait comment elle pouvait encore tenir debout. La fugueuse tentait de se servir de son soulagement quant au fait d’être innocente pour dissiper le traumatisme qu’elle avait vécu. Malheureusement, elle ne pourrait jamais oublier c’était une évidence. La tentative de viol qu’elle avait subi ne cesserait de la hanter pour le restant de ses jours. Keira tentait de se rassurer en se récitant le fameux proverbe comme quoi « ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort ». La véracité de ses dires restait encore à prouver.

Tristement, ce sombre égarement ne fut pas l’unique du restant de leur conversation. En effet, Satya remit soudainement en cause ses qualités d’être de lumière, lui demandant si elle ne méritait pas mieux que lui. Tout cela était ridicule ! Jamais la sorcière n’aurait pu espérer mieux que le brun qui se tenait à ses côtés ! Elle lui faisait entièrement confiance, et il était prêt à soulever des montagnes si cela pouvait l’aider ! Tandis qu’elle s’apprêtait à répliquer pour la énième fois, la protégée fut court-circuité par un geste du propriétaire des lieux. Pendant un court instant, Keira manqua de paniquer alors qu’elle voyait leurs visages se rapprocher. Finalement, elle reçut un simple baiser sur le front comme un frère le ferait à sa sœur. Le regardant lui faire ses adieux pour la journée, elle lui fit un signe de la main.

Je n’y manquerai pas. Merci encore d'être présent pour moi…

Ce fut les seules paroles qu’elle put prononcer. La fugueuse resta un petit moment à observer l’animal tandis qu’elle se perdait à nouveau dans ses pensées. Pourquoi avait-elle soupçonné que Satya s’apprêtait à déposer ses lèvres sur les siennes ? Il n’avait jamais eu de tels gestes la concernant. Rien que le fait de songer à tout cela était stupide ! Secouant la tête, la sorcière fit une dernière caresse à Iko avant d’aller se changer et de se brosser les dents. Son état était des plus étonnants. A la fois épuisée moralement et physiquement, elle sentait que ses nerfs étaient encore bien trop survoltés pour pouvoir trouver le sommeil. Une fois enveloppée par les draps propres, Keira entama ce qui s’apprêtait être la plus longue nuit de toute sa vie.

HRPG : Merci à toi Topine ! A tout bientôt !

¤¤¤

I'm sorry for beeing me
I'm sorry for beeing clingy, emotional, needy, annoying, stressful,
weird, quiet, distant, imperfect,strange, unlovable, useless, worthless,
lonely, depressed, boring, sad, helpless, broken, lost cause, defeated.


Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: S1E3 : Une colocation sur un petit nuage ?

Revenir en haut Aller en bas

S1E3 : Une colocation sur un petit nuage ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Mon petit nuage [PV]
» Des liens pour un Petit Nuage du Tonnerre?
» Un petit nuage clair dans un monde si sombre... [TERMINEEEE !!!!!]
» petit combat amical Nuage de la vallée vs Caillou érodé
» Petit Aigle arrive en volant au Tonnerre (DC Nuage d'Argent)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Charmed : Alternative World :: Archives :: Archives RPG :: RPG S1E3-