...
 
L'équipe de Caw vous souhaite la Bienvenue !
Jordan Rackit
Co-Fondateur Sadique
Le Contacter
Andrew Parker
Co-Fondateur Charmant
Le Contacter
Satya Malowne
Grand Modérateur
Le Contacter
Cole Turner
Modérateur
Le Contacter
Ethan Adams
Modérateur
Le Contacter
Phoebe Halliwell
Modératrice
Le Contacter

Partagez|

S1E3 : Fuite et responsabilités [Satya]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

CAW Birthday : 10/02/2016
Avatar : Robbie Amell
Race : Sorcier
Camp : Neutre
Localisation : San Francisco

Messages : 409
Points RPG : 14


Witchcraft
PC totaux: 25
Niveau: 1
Pouvoirs/Capacités:
avatar
Sorcier ¤ Coup de coeur

Alec Harrington
Sorcier ¤ Coup de coeur

MessageSujet: S1E3 : Fuite et responsabilités [Satya] Dim 8 Mai 2016 - 18:37


"Sick of all these people talking, sick of all this noise. Tired of all these cameras flashing, sick of being poised. Now my neck is open wide, begging for a fist around it. Already choking on my pride, so there's no use crying about it. Oh, all of these minutes passing, sick of feeling used. If you wanna break these walls down, you're gonna get bruised!" - © aredarrow & Halsey

Fuite et Responsabilités

Allongé sur son lit, Alec était plongé dans une lecture éprouvante pour un de ses cours. Waiting for the Barbarians de Coetze. Il avait beau en être arrivé aux trois-quarts, il n'en restait pas moins imperméable au talent de l'écrivain. Ce n'était pas tant qu'il ne reconnaissait pas l'intelligence et le pouvoir de sa plume mais plutôt qu'il n'était pas sensible au style. D'ordinaire, il aimait s'identifier à un personnage, quel qu'il soit. Et cette fois-ci, malgré tous ses efforts, Alec n'y parvenait pas. Dehors, la pluie venait frapper incessamment contre les fenêtres, comme pour s'inviter à l'intérieur. Elle n'était pourtant pas désagréable et refroidirait l'atmosphère brûlante de San Francisco en ce début de mois de septembre. Toutefois, les gens préféraient l'absence d'humidité de leur chez soi et elle n'était pas la bienvenue. Les gouttes d'eau empêchaient d'ailleurs Alec d'aller se poser sur un banc dans le parc voisin. Il aimait lire en extérieur car il s'y sentait plus libre. Son imagination vagabondait parfois sur un reflet dans une flaque d'eau ou se perdait dans la senteur des fleurs, mais paradoxalement, Alec se sentait libre de se concentrer. C'était bien mieux que le petit appartement où il résidait maintenant. Dans la précipitation, le jeune Harrington avait cherché quelque chose de supportable, et non quelque chose de très confortable. Oh! bien sûr, il disposait d'une salle de bain et d'une kitchenette qui faisait également office de salon et de chambre à coucher. C'était bien quelque chose qu'il détestait. Alec haïssait devoir s'endormir avec les odeurs de nourriture ou de cuisine. Alors il passait la plupart de son temps dehors et travaillait souvent jusqu'à la fermeture pour ne pas avoir à rentrer trop tôt. Cette journée de pluie sonnait comme le début d'un long enfermement. Une cellule de prison qui lui rappelait tout ce qu'il avait laissé derrière : un appartement génial qu'il partageait avec son meilleur ami, une famille qui aujourd'hui n'était plus qu'un douloureux souvenir, et des étagères où ranger ses livres. Ces derniers s'entassaient à présent sous son lit. J'ai un système. se rassurait le jeune homme à chaque fois qu'il devait ranger ou trouver l'un d'entre eux.

Il y songeait rarement de peur de briser le charme, mais sa vie reprenait des allures de normalité. Ainsi, quand Alec avait rencontré son nouvel ange gardien, il avait bien fait attention à ne pas lui laisser la moindre occasion de l'entraîner vers la folie du monde magique. Il préférait prétendre vivre comme un humain et lui cacher son engouement pour la sorcellerie de peur que celui-ci lui en demande trop. C'était ainsi : Satya rimait malheureusement pour lui avec sacrifice. Et Alec avait la désagréable impression d'en avoir fait pour toute une vie ! Il était hors de questions qu'il le laisse régir sa vie. Survivre à l'attaque qui avait coûté leur vie à ses parents et ensuite au déracinement auquel il avait été forcé avait donné la soif de vivre à Alec. Il avait l'impression de n'avoir aucun contrôle sur son existence et le manque de contrôle qu'il avait sur son pouvoir n'aidait pas à lui rendre le sourire.

Laissant passer un léger grognement entre ses lèvres, il décida d'abandonner sa lecture momentanément pour aller se chercher un morceau de chocolat au lait et aux noisettes (son préféré). Avec pour obligation de terminer ce livre avant la nuit tombée, c'était bien un moindre remontant qu'il pouvait s'accorder ! Décidant qu'il n'était pas suffisamment nerveux comme cela, Alec se servit une énième tasse de café. Il la mit à réchauffer au micro-ondes avant d'ouvrir son placard à la recherche de la sucrerie tant recherchée. Barre de chocolat entre les dents, il entreprit d'ouvrir la porte de l'appareil pour y récupérer sa tasse. Mais celle-ci était si chaude qu'il se brûla et en renversa la moitié sur son tee-shirt. Ne desserrant pas les dents par crainte de perdre ses carrés de chocolat (comme quoi les réflexes humains répondaient tout de même à une certaine priorité), Alec déposa sa tasse dans l'évier avant de retirer son tee-shirt avec rapidité. Le liquide encore chaud passait à travers le tissu et venait brûler son torse.

« Super ! », grogna-t-il en récupérant les morceaux de chocolat d'entre ses dents.
(c) crackle bones


¤¤¤



What are you even doin' here?
"Chaque personne qu’on s’autorise à aimer, est quelqu’un qu’on prend le risque de perdre" ~ Tu sais ce qui a de plus douloureux dans un chagrin d’amour ? C’est d’pas pouvoir se rappeler ce qu’on ressentait avant. Essaie de garder cette sensation. Parce que si tu la laisses s’en aller... Tu la perds à jamais. (skins) ©️endlesslove.


Dernière édition par Alec Harrington le Mer 11 Mai 2016 - 19:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas


CAW Birthday : 14/11/2015
Avatar : Tyler Hoechlin
Race : Hybride : EDL et sorcier
Camp : Bien
Localisation : Près de mes protégés

Messages : 3280
Points RPG : 22


Witchcraft
PC totaux: 39
Niveau: 2
Pouvoirs/Capacités:
avatar

Satya Malowne
Grand Modo ¤ Hybride

MessageSujet: Re: S1E3 : Fuite et responsabilités [Satya] Mar 10 Mai 2016 - 14:19

Cela faisait plusieurs fois que Satya essayait de rentrer en contact avec son nouveau protégé, sa vie n'était pas facile et elle ne le serait jamais, mais il fallait qu'il accepte son côté magique, il ne pouvait pas faire autrement. Sa famille entière baignait dans la magie depuis des générations pourquoi lui serait différent ? Peut être parce que lui avait des pouvoirs ? Encore un cadeau des fondateurs, d'un côté l'hybride était content de voir que ceux-ci lui faisaient désormais assez confiance pour lui confier ce genre de sorcier, mais d'un autre côté il se demandait s'ils ne faisaient pas ça pour le rendre fou ou alors pour qu'il abandonne son rôle. C'était mal le connaître, il aimait aider les autres et ce n'était pas parce qu'il avait encore quelqu'un de difficile à amadouer qu'il n'arriverait pas à ses fins ! Il avait bien réussit à devenir très proche de Keira alors pourquoi il en serait différemment avec Alec ?
Il était seul chez lui et lisait lorsque Satya décida qu'il était temps de retourner le voir. Alors que le sorcier était dans sa cuisine sûrement en train de prendre des provisions avant de remonter lire, son être de lumière sonna à sa porte. Il ne voulait pas apparaître directement dans l'appartement, ce n'était pas une bonne idée surtout avec un sorcier comme Alec qui refusait catégoriquement d'accepter son héritage magique, alors valait mieux apporter des cafés et des viennoiserie dans l'espoir de se rapprocher d'une autre manière que celle qu'il pouvait y avoir entre un être de lumière et son protégé.
C'est donc avec un deux cafés à emporté de la boulangerie du coin et deux croissants que l'être de lumière était venue en cette fin d'après midi, début de soirée. Il entendit des pas s'approcher de la porte, il sentit aussi l'énervement de son protégé, savait-il déjà que c'était lui qui avait tapé à la porte ? Alors que celle-ci s'ouvrit il prit la parole rapidement afin de ne pas se voir claquer la porte au nez :

" Je viens en paix et j'ai même une donation, café croissant ! "

Il voulait vraiment essayer une autre façon de faire, même s'il n'était pas sûr que cela fonctionne il fallait qu'il essaye, il ne pouvait pas repartir dans les cieux et dire aux fondateurs qu'il ne pouvait rien faire d'Alec, ou même aller voir la grand mère de celui-ci et lui dire qu'il avait échoué, elle serai capable de le détruire en engageant des êtres des ténèbres à ses trousses, bizarrement cette femme lui fichait une frousse bleu !
Regardant son protégé il vit que celui-ci était torse nu, l'avait-il dérangeait en train de faire autre chose que de lire ? Rougissant légèrement il ajouta :

" Je tombe toujours au mauvais moment c'est ça ? "

Il commençait à se demander s'il avait bien fait de revenir aussi tôt après leur dernière entrevue. Il fallait dire que les deux premières fois où il s'était vu cela s'était assez mal passé... Mais il fallait que ce sorcier s'accepte sinon il finirait un jour comme Keira à s'en prendre à quelqu'un qu'il aime, ou simplement à un innocent, encore fallait-il qu'il le comprenne...

¤¤¤




   
I'm sorry, I can't change it
   Tu seras toujours prêt de moi, quoi qu'il t'arrive, quoi que tu choisisses de faire, nous serons toujours unis... A la vie à la mort mais même après la mort je suis sûr que nous arriverons à nous retrouver un jour. Je t'aime...
   
Revenir en haut Aller en bas


CAW Birthday : 10/02/2016
Avatar : Robbie Amell
Race : Sorcier
Camp : Neutre
Localisation : San Francisco

Messages : 409
Points RPG : 14


Witchcraft
PC totaux: 25
Niveau: 1
Pouvoirs/Capacités:
avatar
Sorcier ¤ Coup de coeur

Alec Harrington
Sorcier ¤ Coup de coeur

MessageSujet: Re: S1E3 : Fuite et responsabilités [Satya] Mer 8 Juin 2016 - 0:11

Alec retira son tee-shirt en marmonnant un « super ! » qui sonnait jaune. Le jeune homme avait l'habitude de sa propre maladresse, mais elle ne l'en agaçait pas moins. Le bout de tissu taché enfin retiré, Alec attrapa le papier absorbant pour s'essuyer la poitrine encore humide. Fort heureusement, il ne s'était pas brûlé. On appellera ça du progrès... décida-t-il pour relativiser. L'essuie-tout imbibé de café chaud termina dans la corbeille à papiers qui juxtaposait le lit simple du locataire. Celui-ci porta la main à sa bouche pour en retirer les carrés de chocolat qui commençaient à fondre. Il en enfourna rapidement un dans sa bouche avant de poser les autres dans une petite coupelle disposée sur sa table de chevet. Il n'était plus qu'à quelques pas de sa commode quand quelqu'un frappa à la porte d'entrée. Oubliant son idée première, Alec pivota sur ses pieds et se dirigea vers elle pour découvrir l'identité de son visiteur. Une part de lui était toute excitée. Mais quand le panneau de bois laissa place au visage de Satya, le sourire du jeune homme s'évanouit aussitôt. Il réalisa alors qu'il s'attendait à voir quelqu'un d'autre. Une personne bien précise. Un ami. Penchant la tête sur le côté, le jeune homme écouta son être de lumière dresser le drapeau blanc. Il venait en paix. C'est ce qu'il dit en tout cas... D'accord, les denrées qu'il tenait dans les mains jouaient en sa faveur. Mais Alec aimait croire qu'il n'était pas si dupe. C'était d'ailleurs la plus douce des ironies quand on le savait véritablement doté d'une naïveté sans pareille ! Mais son innocence l'aveuglait, et Alec croyait agir dans son propre intérêt. C'était pour cette même raison qu'il n'avait jamais parlé à Satya de son amitié grandissante avec Andrew. Il l'avait d'abord envisagé en se disant que si son être de lumière en avait vent, il se déciderait peut-être à le laisser vivre en paix. Tout ce qu'il demandait, c'était qu'on le traite comme l'humain qu'il avait toujours été. Ses pouvoirs n'appartenaient qu'à lui, et il avait suffisamment de mal comme cela à les comprendre pour qu'on vienne en plus le bassiner de conseils et de remontrances sur sa manière de les utiliser. Mais il avait ensuite décidé que tout cela aurait été une mauvaise idée. Satya aurait sûrement saisi l'opportunité qui s'offrait à lui pour le conduire à en faire toujours plus. Il essayait déjà, pourquoi ne pas approfondir son apprentissage à ses côtés ? Non merci ! Il avait fait confiance à un ange gardien une fois, et plus jamais on ne l'y reprendrait ! Malgré tout, il y avait un petit quelque chose dans son regard qui le fit culpabiliser. Et s'il venait réellement en paix ? Satya n'était pas quelqu'un de mauvais, Alec en était persuadé. Pouvait-on seulement l'être quand on était chargé de protéger les sorciers ? Les questions se bousculaient dans sa tête, mais le jeune homme s'obstinait à ne pas leur trouver de réponses. Refoulant la voix qui lui criait : « tu vas le regretter ! tu vas le regretter ! », Alec se tourna sur le côté pour le laisser entrer. Il ferma la porte derrière eux et remarqua seulement bazar quand Satya se tourna pour lui faire face. Il aurait aimé avoir le pouvoir d'arrêter le temps. De cette façon, il aurait pu ranger en vitesse avant de relancer la folle course des aiguilles. Il allait s'excuser du lit défait et de son tee-shirt tout juste jeté en boule dans un coin quand Satya s'exclama, plus rapide : « Je tombe toujours au mauvais moment c'est ça ? ». Se sentant encore honteux, Alec n'était pas au bout de ses peines. En effet, il réalisa que Satya ne parlait non pas seulement du lit défait, mais aussi de son absence de tee-shirt.

« Comment ça au mauvais mom... », Alec s'interrompit bientôt.

Il réalisait bien tard ce à quoi que cette association pouvait mener l'esprit même le plus innocent de la planète. Ses joues prirent aussitôt une teinte rosée que ses oreilles imitèrent de concert. Le jeune homme croisa les bras sur son torse musclé et tenta quelques mots qui ne ressemblèrent qu'à de vagues sons. L'étudiant se précipita sur la commode qu'il avait justement délaissée pour ouvrir la porte et s'empressa d'enfiler un haut qu'il avait choisit au hasard.

« Non, en fait tu tombes très bien... pour une fois. »

Le jeune homme essaya tant bien que mal de se redonner une constance.

« Je viens justement de renverser ma tasse de café sur mon tee-shirt préféré... »

C'était un peu mentir que de dire qu'il s'agissait de son favoris, mais Alec tenait à tout prix à expliquer sa nudité partielle. Oh, après tout, t'es chez toi, tu fais ce que tu veux !, songea-t-il presque aussitôt. Une idée dérangeante lui effleura l'esprit : comment les anges gardiens savaient-ils s'ils étaient en danger ? Les voyaient-ils en permanence ? Possédaient-ils un genre de boule de cristal dans laquelle ils jouaient les voyeurs (bien intentionnés, certes, mais voyeurs tout de même si on lui demandait son avis!) ?

« Je t'en prie, assis-toi. Merci pour le café. Tu me sauves d'une lecture assommante ! »

Alec lui sourit, cette fois un peu plus sincère.

« Je préfère les pains au chocolat. »

Le taquina-t-il. La vérité, c'était qu'Alec appréciait grandement Satya qu'il considérait être incroyable. Il possédait des pouvoirs merveilleux et profondément bons. Et si on devait bien lui reconnaître quelque chose, c'était son obstination à vouloir faire de lui son protéger. Pour tout dire, Alec ne lui avait pas facilité la tâche. S'il avait su ce qui était réellement bon pour lui, le jeune homme s'en saurait sûrement mangé les doigts.


¤¤¤



What are you even doin' here?
"Chaque personne qu’on s’autorise à aimer, est quelqu’un qu’on prend le risque de perdre" ~ Tu sais ce qui a de plus douloureux dans un chagrin d’amour ? C’est d’pas pouvoir se rappeler ce qu’on ressentait avant. Essaie de garder cette sensation. Parce que si tu la laisses s’en aller... Tu la perds à jamais. (skins) ©️endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas


CAW Birthday : 14/11/2015
Avatar : Tyler Hoechlin
Race : Hybride : EDL et sorcier
Camp : Bien
Localisation : Près de mes protégés

Messages : 3280
Points RPG : 22


Witchcraft
PC totaux: 39
Niveau: 2
Pouvoirs/Capacités:
avatar

Satya Malowne
Grand Modo ¤ Hybride

MessageSujet: Re: S1E3 : Fuite et responsabilités [Satya] Jeu 16 Juin 2016 - 18:56

Après une longue bataille intérieure que Satya pu observer silencieusement le jeune homme face à lui se décala lui faisant signe de rentrer. Danse de la victoire dans son esprit il entra avant que celui-ci ne change d'avis ! Une fois la porte fermé, il avait toujours son sourire et toujours son offrande, seul moyen qu'il avait trouvé pour essayer de gagner des points au prêt de son protégé récalcitrant... En même temps il pouvait le comprendre, une fois qu'on est trahit par quelqu'un en qui on a confiance il est difficile de récupérer cette confiance...
Dans l'appartement c'était un peu le désordre, après tout il était célibataire et pouvait se permettre de ne ranger que lorsqu'il le voulait vraiment. Il ne comprit pas d'abord pourquoi il tombait au mauvais moment puis Alec se rappela qu'il était torse nu et partit rapidement se mettre un haut en disant qu'au contraire il venait de très bien tomber pour une fois... Ah voilà on commençait les mots doux, le sorcier ne pouvait pas mieux exprimer son mécontentement au prêt de la présence de Satya et celui-ci le sentit bien sans besoin d'utiliser son pouvoir sur Alec...
Il avait apparemment renversé sa tasse de café sur son haut préféré et devait donc se changer. Ceci expliquait cela et du coup il comprenait pourquoi il tombait plutôt bien au final ce que lui confirma son protégé en lui disant qu'il lui évitait une lecture assommante, certainement pour avoir un autre café. Par contre il avait encore fait un faux pas sur les croissants, même s'il aimait apparemment ça il préférait les pains au chocolat... Décidément, ce jeune homme était un éternel insatisfait ce n'était pas possible... Soupirant, l'être de lumière s'assit et commença à manger un bout de croissant tout en buvant son café et dit :

" Moi je préfère les croissants, si je reviens je penserais aux pains au chocolat. "

Après tout si le sorcier voulait jouer à qui était le plus têtu l'hybride pouvait aussi jouer mais il risquerait d'être déçu. Foncièrement il pouvait se débrouiller sans lui tant qu'il n'utilisait pas son pouvoir en public, Satya n'aurait qu'à intervenir si jamais il était en danger et d'ailleurs il décida de mettre les choses au clair. Certes il était venu pour donner une nouvelle chance à ce jeune homme de changer d'avis mais après tout ne faisait-il pas tout ceci pour rien. Ou alors il devait comprendre, oui il allait essayer de comprendre et il lui demanda alors :

" Je vais me permettre de te poser une question, libre à toi d'y répondre ou pas. Que c'est-il passé avec ton ancien être de lumière qui fait que tu me déteste ainsi ? "

Au moins cela avait le mérite d'être clair, il était venu pour avancer et il comptait bien réussir, que ce soit en bien ou en mal il fallait percer l'abcès entre les deux sorciers sinon jamais ils ne pourraient avancer dans leur relation et ça Satya ne le supporterait pas, il n'était pas du genre à laisser les choses en plan et s'il avait réussit à convaincre Keira alors il pouvait convaincre n'importe qui non ?

¤¤¤




   
I'm sorry, I can't change it
   Tu seras toujours prêt de moi, quoi qu'il t'arrive, quoi que tu choisisses de faire, nous serons toujours unis... A la vie à la mort mais même après la mort je suis sûr que nous arriverons à nous retrouver un jour. Je t'aime...
   
Revenir en haut Aller en bas


CAW Birthday : 10/02/2016
Avatar : Robbie Amell
Race : Sorcier
Camp : Neutre
Localisation : San Francisco

Messages : 409
Points RPG : 14


Witchcraft
PC totaux: 25
Niveau: 1
Pouvoirs/Capacités:
avatar
Sorcier ¤ Coup de coeur

Alec Harrington
Sorcier ¤ Coup de coeur

MessageSujet: Re: S1E3 : Fuite et responsabilités [Satya] Sam 18 Juin 2016 - 13:40

Grand gourmand qu'il était, Alec s'était laissé piégé par quelques viennoiseries fraîchement achetées. Satya s'était rapidement engouffré chez lui. Peut-être avait-il eu peur, à juste titre, qu'Alec change d'avis. Il arborait son habituel sourire franc. Une habitude qui avait le don d'agacer le jeune sorcier. Quand ce dernier s'énervait, et c'était plutôt rare, il détestait avoir affaire avec quelqu'un qui pouvait demeurer calme dans toutes les situations. Un véritable cauchemar pour lui qui aimait qu'on lui réponde et que la situation escalade jusqu'au point de rupture. Et bien qu'il appréciait Satya (sans jamais le lui dire clairement), celui-ci faisait partie des rares gens à savoir le pousser à bout. Si seulement Alec pouvait réaliser que sa colère n'était pas dirigée vers lui ! De nouveau complètement habillé, le grand brun lui faisait face. Son regard se posa directement sur les croissants que son être de lumière avait apportés. Se considérant un chouïa trop gentil, Alec avait décidé de lui envoyer un petit pic en l'informant de sa préférence pour les cousins français du croissant : les pain au chocolat. Sur ces mots, il lui pris un café des mains et s'empara également d'un croissant dans lequel il croqua volontiers.  Il entendit le soupir de son ange gardien mais réprima son rire. Plissant néanmoins des yeux, il but une gorgée du liquide chaud en prenant bien garde de ne pas le reverser, lui aussi. Satya s'efforça de rester gentil en lui expliquant que lui préférait les croissants mais qu'il y songerait la prochaine fois. On ne va peut-être pas charger la charrue avant les bœufs, hein !, songea-t-il en lui lançant un regard de défi.

« T'inquiètes, je gère. »

Lui répondit-il avant d'aller chercher un carré de chocolat tout juste déposé sur sa table de chevet. Il l'enfourna grossièrement dans son croissant avant de prendre une autre bouchée de la viennoiserie.

« Délicieux ! »

S'exclama-t-il, plus pour l'embêter qu'autre chose. Ce n'était qu'une énième façon pour lui de lui dire : « Tu vois ? Je sais me débrouiller tout seul, merci mais non merci ! ». Alec observa en silence Satya qui demeurait impassible. Il ne laissait rien transparaître et le jeune homme avait du mal à voir s'il avait fait mouche. « Je vais me permettre de te poser une question, libre à toi d'y répondre ou pas. », déclara-t-il finalement. Nous y voilà, pensa-t-il, le regard visiblement amusé. Il se laissa tomber sur le lit et y demeura assis pendant que Satya lui posait sa question. « Que s'est-il passé avec ton ancien être de lumière qui fait que tu me détestes ainsi ? » "Détestes", "détestes", tout de suite !, songea-t-il en levant les yeux au ciel. Alec laissa sa tête tomber en arrière et observa le plafond quelques secondes avant de consentir à répondre. Il se redressa et déposa le gobelet de café en compagnie du reste de croissant sur la table de chevet. Ils offraient un joli spectacle à côté de la coupelle encore pleine de carrés de chocolat qui y trônait déjà.

« Je ne te déteste pas ! », déclara-t-il enfin.

Alec se leva et partit s'installer sur le bord de la fenêtre. Il regarda les passants vivre leur vie sur le trottoir en choisissant péniblement ses mots. Il ne savait pas encore ce qu'il était bon de lui dévoiler. Étrangement, ce problème ne se posait pas du tout avec Andrew alors que celui-ci n'avait même pas conscience de sa fausse identité.

« Il m'a abandonné. Il m'a lâché dans San Francisco en promettant de m'expliquer. Je me suis démerdé comme j'ai pu, et il a au moins eu la décence de m'aider à me procurer de faux papiers. Mais ensuite, il s'est barré sans rien m'expliquer sur ce que j'étais, sur qui j'étais. Et il n'est jamais revenu. »

Alec savait bien que ce n'était pas sa faute. Son ange gardien précédent était mort, paix à son âme. Mais depuis la mort de ses parents, Alec avait beaucoup de mal à réagir avec raison devant une telle injustice. Il en voulait à ses proches de l'avoir laissé seul, perdu.

« Vous n'êtes pas au courant d'où vous venez ? Il est mort. C'est sûrement pour ça qu'on t'a refilé mon cas. Désolé. J'suis pas un dossier très intéressant. »

Alec le regarda enfin. Il se leva de nouveau et attrapa le gobelet pour avaler une gorgée de café.

« Alors c'est pas tant que je t'aime pas. C'est plutôt que j'ai pas confiance. Je ne fais pas confiance à n'importe qui, j'ai assez donné. »

C'était faux. Mais Alec y croyait dur comme fer.


¤¤¤



What are you even doin' here?
"Chaque personne qu’on s’autorise à aimer, est quelqu’un qu’on prend le risque de perdre" ~ Tu sais ce qui a de plus douloureux dans un chagrin d’amour ? C’est d’pas pouvoir se rappeler ce qu’on ressentait avant. Essaie de garder cette sensation. Parce que si tu la laisses s’en aller... Tu la perds à jamais. (skins) ©️endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas


CAW Birthday : 14/11/2015
Avatar : Tyler Hoechlin
Race : Hybride : EDL et sorcier
Camp : Bien
Localisation : Près de mes protégés

Messages : 3280
Points RPG : 22


Witchcraft
PC totaux: 39
Niveau: 2
Pouvoirs/Capacités:
avatar

Satya Malowne
Grand Modo ¤ Hybride

MessageSujet: Re: S1E3 : Fuite et responsabilités [Satya] Lun 4 Juil 2016 - 21:19

Le jeune homme ne se laissa pas abattre par le fait que son être de lumière n'ai pas pensé à prendre des pains au chocolat et pour lui prouver qu'il avait de la suite dans les idées il alla chercher un bout de chocolat dans sa chambre afin de transformer ce magnifique croissant en pain au chocolat revisité. Cela fit sourire l'hybride mais au final si cela pouvait lui permettre de gagner des points au près du jeune homme alors il était partant ! Lui n'aimait pas le chocolat il avait du mal à comprendre les gens qui seraient capable de folie
pour en manger, mais il en fallait bien pour tous les goûts dans la vie !
Lorsque Satya lui demanda pourquoi il le détestait il sembla toucher une corde sensible et Alec déposa son café et le reste de son croissant à côté des autres bouts de chocolats qu'il y avait sur sa table de nuit et commença par dire une phrase très simple "je ne te déteste pas". Alors là c'était bien une nouvelle à laquelle l'être de lumière ne s'attendait pas car depuis leur première entrevue il était pourtant bien sûr d'avoir compris que le sorcier ne pouvait pas le voir en peinture et ne voulait de toute manière pas du tout de son aide...
Suivant du regard son protégé qui allait vers la fenêtre il se demanda s'il comptait développer ou non... Puis il reprit la parole en disant que son ancien être de lumière l'avait clairement abandonné... Il l'avait lâché à San Francisco en lui promettant de lui expliquer de quoi il en retourné mais au final il avait du se débrouiller seul et surtout comme il avait pu... La seule chose qu'avait fait son être de lumière c'était de lui avoir donné des papiers d'identités afin de cacher sa véritable identité ici au USA... Il était donc partit sans lui expliquer ce qu'il était et depuis il n'avait eu aucune nouvelle... Il était mort, son ancien être de lumière était mort sinon Satya ne pourrait pas être le nouveau cela ne pouvait être que ça et Alec le lui confirme lui demandant si personne ne l'avait mit au courant lorsqu'il l'avait envoyé à lui. Lorsqu'il se venta d'être un dossier intéressant l'être de lumière ne pu s'empêcher de sourire puis de pouffer jusqu'à commencer à rigoler... Il dit alors :

" Tu dois être le plus simple de mes cas... "

Il rigolait encore lorsque son protégé lui avoua qu'il ne le détestait pas, il n'avait simplement pas confiance tout simplement car il avait déjà donné trop de fois sa confiance et désormais il ne la donnerait plus aussi facilement. C'était encore une fois tout à son honneur et arrêtant de rigoler pour boire un peu de son café l'hybride planta son regard dans celui du jeune homme et lui dit :

" J'ai un jeune garçon qui était mon protégé, lorsque je l'ai rencontré il ne maîtrisait pas ses pouvoirs, j'ai voulu l'aidé mais c'est partit en live et on c'est retrouvé à s'embrasser avec fougue sur un banc. Depuis il a découvert qu'il avait deux frères et que ceux-ci sont des sorciers et leur être de lumière essaye de le récupérer alors qu'il est mon protégée depuis plus de trois ans... Tu vois ça c'est ce que j'appelle un cas compliqué et en l'occurrence si je le perd cela ne sera pas moi la cause de la trahison comme ton être de lumière n'est pas la cause de sa mort ! "

Cette fois toute trace de rire ou de sourire avait disparut du visage de l'hybride, parler ainsi d'Andrew et mettre des mots sur ce qu'il avait apprit lui brisait le coeur. Le sorcier était l'un de ses meilleurs amis et l'un de ses premiers protégés, si jamais il venait à le perdre il n'était même pas sûr de s'en remettre réellement un jour... Pourquoi avait-il choisit d'en parler à Alec ? Peut être pour lui faire comprendre qu'il faisait réellement fausse route et qu'il était peut être temps de grandir...

¤¤¤




   
I'm sorry, I can't change it
   Tu seras toujours prêt de moi, quoi qu'il t'arrive, quoi que tu choisisses de faire, nous serons toujours unis... A la vie à la mort mais même après la mort je suis sûr que nous arriverons à nous retrouver un jour. Je t'aime...
   
Revenir en haut Aller en bas


CAW Birthday : 10/02/2016
Avatar : Robbie Amell
Race : Sorcier
Camp : Neutre
Localisation : San Francisco

Messages : 409
Points RPG : 14


Witchcraft
PC totaux: 25
Niveau: 1
Pouvoirs/Capacités:
avatar
Sorcier ¤ Coup de coeur

Alec Harrington
Sorcier ¤ Coup de coeur

MessageSujet: Re: S1E3 : Fuite et responsabilités [Satya] Mar 12 Juil 2016 - 19:49

Peut-être que si son être de lumière ne l'avait pas abandonné, Alec maîtriserait son don à l'heure qu'il était. Peut-être que sa vie aurait rapidement repris son cours. Le jeune homme se demandait si quoi que ce soit était tenté pour qu'il puisse un jour récupérer l'identité qu'il avait été forcé d'abandonner. Est-ce que quelqu'un s'attaquait aux êtres démoniaques qui lui avaient arraché ses parents ? Savait-on seulement si ces mêmes démons n'étaient pas aussi responsable de la mort de son être de lumière ? L'homme avait suivi la famille pendant des générations. Périr ainsi devait être un honneur pour l'ange dévoué qu'il avait été. Alec se demanda si leur responsable décernait parfois des médailles aux plus méritants d'entre eux. Sans doute pas. Pessimiste, le jeune sorcier commençait tout juste à entrapercevoir qu'il existait bel et bien des bons côtés à être différent. C'était la rencontre d'Andrew qui avait commencé à le faire changer d'avis. Il existait donc des êtres profondément bons et désintéressés qui sauvaient des vies juste parce que toutes méritaient d'être préservées ? Alec ne savait pas encore s'il avait le moindre pouvoir magique. Mais si tel était belle et bien le cas, ce serait sûrement dans ce but qu'il voudrait l'utiliser ! Dans l'instant présent, Alec avait encore la fâcheuse impression de recommencer son adolescence. Il se cherchait encore sans véritablement réussir à se trouver. Le grand brun n'aurait pas dû l'écouter, mais une voix dans sa tête lui répétait de se méfier. De trop nombreuses fois déjà s'était-il trompé en accordant sa confiance. Il en avait payé le prix, chaque fois. Ne souhaitant pas réitérer l'expérience, Alec voulait leur laisser davantage de temps pour se décider. Satya méritait-il sa confiance ? Seul le temps lui fournirait la réponse. Ce serait à l'être de lumière d'être patient. Ô, il l'avait déjà été ! Mais le sorcier était sur ses gardes. C'était une bien mauvaise période pour Satya qui devait gagner son amitié.

Lorsque Satya lui avait demandé la raison d'une telle haine, Alec s'était retranché sur le bord de la fenêtre. Regarder les gens vivre leur vie en bas de chez lui rappelait quotidiennement au jeune homme qu'il avait dû abandonner la sienne. De toute façon, que lui restait-il là-bas ? Ses parents étaient morts, sa grand-mère encore plus loufoque qu'il ne se l'était imaginée, et son meilleur ami le détestait sans doute d'avoir disparu du jour au lendemain ! Rien ne l'attendait plus chez lui. San Francisco devait devenir sa nouvelle maison. Mais c'était bien plus facile à dire qu'à faire. Surtout lorsque c'était à contre-cœur. Le jeune homme cherchait désespérément quelqu'un en qui se confier. Mais il n'y était pas encore parvenu. Il avait bien trop peur de mettre ses amis en danger ! Satya était sans doute la seule personne à San Francisco à savoir que son prénom n'était pas Scott. Une part de lui mourrait d'envie d'en tirer profit pour se confier. Mais une autre, plus importante, lui hurlait de se méfier. Alec avait essayé d'expliquer le plus clairement possible ce qui lui provoquait une telle réaction. Il avait essayé d'être le plus succin possible. Mais apparemment, le sorcier était encore un des cas les plus simples auxquels l'ange gardien avait eu affaire jusqu'ici. Fronçant des sourcils, le principal concerné se demanda si Satya l'avait bien écouté. Il n'en avait que faire d'être simple ou d'être compliqué : tout ce qu'il désirait, c'était ne pas être un cas, point final. Si la magie n'avait rien d'autre à lui offrir que ce qu'il en avait vu jusqu'ici, Alec préférait encore redevenir l'humain banale qu'il avait toujours été. Le jeune homme n'avait jamais fait de vagues. Il avait eu une scolarité insouciante, sans pour autant être brillante. À force d'efforts et de travail, il avait toutefois obtenu une licence en lettres modernes américaines. Diable ! Il avait même quasiment réussi à motiver son meilleur ami à faire quelque chose de sa vie ! Cette vie lui manquait terriblement, et Satya n'aurait pas pu mieux se tromper s'il l'avait voulu. Alec s'apprêtait à lui servir une réplique cinglante dont il avait le secret (et auxquelles son être de lumière devait être habitué maintenant) quand l'ange gardien entreprit de lui conter le récit de sa rencontre avec un protégé... spécial. Loin de se douter qu'il s'agissait en fait d'Andrew, son seul ami, le grand brun retourna s'asseoir sur le lit pour faire face à Satya. Il pencha la tête sur le côté et un large sourire s'étendit sur ses lèvres. Quiconque le connaissait aurait pu prédire qu'il s'apprêtait à sortir une connerie.

« Alors quoi ? Tu vas m'embrasser avec fougue pour corser un peu les choses ? »

Alec s'efforça de rester sérieux : comme s'il était parfaitement réceptif à cette idée. Mais au bout de quelques secondes à peine, il ne put résister à l'envie urgente d'éclater de rire.

« Désolé, j'suis pas un mec facile ! »

Plaisanta-t-il, cette fois-ci beaucoup plus explicitement. Alec était plein de ressources. Et il voyait en cette histoire un moyen infaillible de détourner l'attention du gardien sur quelque chose d'autre que sur lui-même.

« Alors comme ça tu couches avec tous tes protégés ? C'est un peu comme les pompiers ? J'veux dire, eux ils profitent de l'uniforme... », Alec s'était interrompu, pensif. « Mais vous ? Vous en avez un ? », avait-il finalement demandé, sa curiosité piquée au vif.


¤¤¤



What are you even doin' here?
"Chaque personne qu’on s’autorise à aimer, est quelqu’un qu’on prend le risque de perdre" ~ Tu sais ce qui a de plus douloureux dans un chagrin d’amour ? C’est d’pas pouvoir se rappeler ce qu’on ressentait avant. Essaie de garder cette sensation. Parce que si tu la laisses s’en aller... Tu la perds à jamais. (skins) ©️endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: S1E3 : Fuite et responsabilités [Satya]

Revenir en haut Aller en bas

S1E3 : Fuite et responsabilités [Satya]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» La fuite du tyran
» Haïti : fuite des cerveaux la plus élevée au monde
» Fuite glaciale
» La fuite du cheval ailé (Solo ou Duo, Jeu)
» Attirer la diaspora ou freiner la fuite des cerveaux ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Charmed : Alternative World :: Archives :: Archives RPG :: RPG S1E3-