...
 
L'équipe de Caw vous souhaite la Bienvenue !
Jordan Rackit
Co-Fondateur Sadique
Le Contacter
Andrew Parker
Co-Fondateur Charmant
Le Contacter
Satya Malowne
Grand Modérateur
Le Contacter
Cole Turner
Modérateur
Le Contacter
Ethan Adams
Modérateur
Le Contacter
Phoebe Halliwell
Modératrice
Le Contacter

Partagez|

S1E3: Journée méditative ( Keira)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

CAW Birthday : 10/04/2016
Avatar : Brian Krause
Race : Ex EDL - Humain
Camp : Bien
Localisation : Le manoir

Messages : 354
Points RPG : 21


Witchcraft
PC totaux: 28
Niveau: 1
Pouvoirs/Capacités:
avatar

Léo Wyatt
Mortel

MessageSujet: S1E3: Journée méditative ( Keira) Jeu 14 Avr 2016 - 14:14

Léo n’avait désormais qu’un seul désir, retrouver une vie à peu près correcte. Pour ça, il lui fallait sortir du Manoir, lieu où il campait depuis plusieurs jours. Mais il lui fallait sortir. L’ancien ange savait pertinemment qu’il en avait besoin. Dans le cas contraire, il risquait purement et simplement devenir fou. Chose qui d’ailleurs faillit lui arriver.
Ainsi donc il s’imaginait se prendre lui-même par la peau des fesses, ou par le col au choix, pour sortir de la maison et se diriger vers le parc du Golden Gate. Il avait toujours aimé cet endroit.
Ce parc avait pas mal de points positif. En effet, il était assez grand pour se trouver un endroit tranquille pour méditer un peu. Il aurait dû y penser tout de suite plutôt que de disparaître… Mais il avait eu besoin de s’éloigner de tout.
Les humains normaux prenaient toujours une nappe pour s’installer dessus, le sol étant encore froid, il était risqué de s’asseoir à même le sol – prendre froid, n’était vraiment pas ce qu’il voulait. Désormais privé de pouvoirs, au moins il n’avait plus le risque d’effrayer les passants si jamais il décollait de quelques centimètres de sol. Aussi, pour une fois, Léo n’eût pas besoin de chercher un coin reculé pour installé sa nappe et s’y asseoir en tailleur. Il inspira profondément.
Le chant des oiseaux, le cri des enfants au loin, lui donnaient le sourire. Ce bruit de la nature et de tous les jours lui avaient manqué. Cet état apaisé, il ne l’avait pas eu depuis un moment. L’ancien ange réalisait bien sûr qu’il n’avait pas encore atteint un état de sérénité totale, mais était-ce seulement possible lorsqu’on est un simple mortel ?
Sa condition d’humain lambda l’obligeait à avoir un regard tout autre sur cette vie, il ne se rappelait pas s’être senti comme ça à l’époque où il était médecin à l’armée. Bien sûr avoir passé plus de cinquante ans en étant un ange, retombé à l’état d’un simple humain, était un sacré ajustement.
Il souffla à nouveau, lorsqu’il entendit une voix non loin de lui… Visiblement son instinct comme quoi quelqu’un avait besoin de lui était naturelle, aussi il ouvrit les yeux et vit une jeune femme se faire embêter par des jeunes. Se levant alors, il alla vers la demoiselle et regarda ceux qui l’embêtaient en colère :

« Allez déguerpissez… Laissez-la tranquille… »

Décidément les jeunes parfois étaient vraiment stupides et pourtant certains d’entre eux allaient réussir à s’en sortir et à faire quelque chose de bien de leur vie, et Léo avait pu faire face à ça du temps de son état d’être de lumière.


Dernière édition par Léo Wyatt le Ven 15 Avr 2016 - 9:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas


CAW Birthday : 21/12/2015
Avatar : Jennifer Lawrence
Race : Sorcière
Camp : Neutre
Localisation : San Francisco

Messages : 2165
Points RPG : 23


Witchcraft
PC totaux: 35
Niveau: 2
Pouvoirs/Capacités:
avatar
Sorcier ¤ Best RPGiste

Keira Fawkes
Sorcier ¤ Best RPGiste

MessageSujet: Re: S1E3: Journée méditative ( Keira) Jeu 14 Avr 2016 - 21:04

Légèrement ébouriffée malgré la queue de cheval qui retenait ses cheveux en arrière, Keira venait de piquer un sprint pour rentrer dans le transport en commun qui la rapprocherait du Golden Gate Park. Pour une fois que les wagons étaient relativement vides, il fallait en profiter et sauter sur l’occasion ! Son cœur tambourinait dans sa poitrine tandis qu’elle luttait pour reprendre une respiration normale. Elle saisit un côté de sa veste marron clair ouverte dans le but de projeter un peu d’air contre son visage. A croire qu’elle venait de piquer un marathon ! Son endurance à allure très rapide était un point qu’il lui faudrait améliorer lors de ses séances d’entraînement avec Satya. Après tout, ce n’était pas avec l’allure de ses joggings habituels que la sorcière échapperait à un chien enragé ou pire encore à un être démoniaque. Alors que sa température commençait à redescendre, son regard se perdit sur le paysage qui s’offrait à ses yeux. Tout un tas de magasins divers et variés et d’habitations se présentaient à elle. La plupart dans un style victorien qu’elle appréciait.

Le temps était propice à une balade tranquille dans le parc, où elle pourrait s’évader de ses soucis des derniers temps. La brune venait toujours juste de récupérer ses pouvoirs, mais elle ne s’était pas encore entièrement remise du choc que leur perte avait provoqué. Tellement d’angoisse quant à la possibilité de se retrouver impuissante face à un adversaire ! Bien entendu, elle aurait toujours pu demander l’aide de son être de lumière, mais se serait-il téléporter assez rapidement ? Et surtout, aurait-elle couru le risque de mettre sa vie en danger ? Rien ne pouvait être moins sûr. Tous les deux avaient déjà vécu de sacrés moments ensemble. Keira avait beau de se l’imaginer, elle ne voyait plus sa vie sans le garçon à ses côtés. Tous les deux s’étaient énormément rapprochés au fil du temps, à tel point que cela la tuerait probablement de le perdre. La fugueuse avait déjà perdue sa famille une fois. Cela ne devait plus jamais se reproduire.

Fort heureusement, les sbires de la Source semblaient être partis en vacances. Du moins la concernant. Le hasard faisait-il bien les choses où considéraient-ils qu’elle ne valait plus rien maintenant que ses dons avaient disparus ? Ils risquaient d’être rapidement déçus si c’était le cas. Non seulement elle n’avait jamais été aussi fière d’être une sorcière, mais la brune avait l’impression que ses pouvoirs grandissaient plus vite que jamais. Ravie de son contrôle grandissant, Keira se sentait plus en sécurité que jamais. Cependant, cela ne lui montait pas à la tête. Il était évident que sa force ne vaudrait rien si elle se retrouvait nez-à-nez avec Aamon une seconde fois. Qui plus est, si cela devait se reproduire, ce dernier serait-il aussi patient ce coup-ci ? Il ne fallait pas oublier qu’elle avait tué son mignon en plus de lui tenir tête !

Lorsque son tramway s’arrêta, la sorcière sortit de sa rêverie et quitta le moyen de transport, direction le parc ! Le soleil tapait mais n’était pas dérangeant au point qu’elle se mette à fondre dans ses fringues. Alors qu’elle se baladait au milieu de la verdure depuis moins de dix minutes, un gang de jeunes adolescents sans style particulier vinrent l’entourer de part à d’autre. Keira les dévisagea. Croyaient-ils vraiment lui faire peur ? S’ils savaient, ce serait eux qui prendraient leurs jambes à leur cou ! Ils commencèrent alors à lui lancer des répliques grossières à caractère sexuel, pendant que d’autres pouffaient. Particulièrement irritée par adolescent dont le rire sonnait stupidement, elle lui lança :

Continue avec ton air idiot et sois certain que tu finiras puceau.


Son interlocuteur s’arrêta brusquement, tandis que les autres rigolèrent pour se moquer de lui. Il vint alors se placer à un centimètre d’elle, la surplombant du haut de ses au moins un mètre quatre-vingt-cinq. D’un air qui se voulait terrifiant, le garçon lui demanda de répéter « pour voir ». Loin d’être gênée, la fugueuse lui répondit avec un large sourire :

Il doit te manquer une sacrée paire de couilles pour t’en prendre à une fille pas vrai ?

Alors que celui qui lui faisait face grimaçait tout en cherchant une réponse mordant, la scène fut interrompue par un homme qui s’approchait d’eux pour prendre sa défense. L’adolescent la regarda une nouvelle fois de haut en bas avant de lui cracher :

A charge de revanche.

Tandis qu’il s’éloignait avec le reste de sa bande d’attardés, Keira lui cria une nouvelle réplique qui lui valut un doigt d’honneur.

C’est ça ! Rentre donc chez ta maman et reviens quand tu seras un homme !

Elle pouffa de rire avant de se retourner vers l’inconnu qui était à une poignée de centimètres d’elle. Ce dernier semblait plein de bons sentiments et plutôt inoffensif. A vrai dire, il lui faisait penser à une petite peluche en manque d’attention. Allez savoir pourquoi. Il n’était pas moche mais il était bien plus vieux qu’elle. Du moins… Probablement. Keira pouvait lire dans son regard une certaine sagesse qui était, selon elle, totalement impossible à acquérir en seulement vingt-cinq ans d’expérience sur Terre. Elle replaça une mèche rebelle qui lui tombait devant le visage et prit de nouveau la parole.

Merci de vous être fait du souci pour moi mais je maitrisais entièrement la situation. Dans le pire des cas il aurait pris une trempe devant ses copains. Remarquez, ça n’aurait pas été plus mal, conclu-t-elle avec un sourire aux lèvres face à cette pensée.

¤¤¤

I'm sorry for beeing me
I'm sorry for beeing clingy, emotional, needy, annoying, stressful,
weird, quiet, distant, imperfect,strange, unlovable, useless, worthless,
lonely, depressed, boring, sad, helpless, broken, lost cause, defeated.


Revenir en haut Aller en bas


CAW Birthday : 10/04/2016
Avatar : Brian Krause
Race : Ex EDL - Humain
Camp : Bien
Localisation : Le manoir

Messages : 354
Points RPG : 21


Witchcraft
PC totaux: 28
Niveau: 1
Pouvoirs/Capacités:
avatar

Léo Wyatt
Mortel

MessageSujet: Re: S1E3: Journée méditative ( Keira) Ven 15 Avr 2016 - 10:15

De part son histoire, de sa personnalité, Léo avait l’habitude d’aider. Qui plus est il lui était resté cette sensation de cloche quelque part…bien enfoui en lui, quand quelqu’un se retrouvait dans une situation à risque. Il s’était donc mêlé une fois encore de ce qui ne le regardait pas. Pouvait-on sincèrement lui en vouloir ? On n’élimine pas une cinquantaine d’année de reflexe en quelques mois…Ce n’est pas possible. Effectivement la jeune femme semblait gérer la situation toute seule comme une grande. Sa réflexion lui rappela Phoebe. Jeune, dégourdie, sûre d’elle.

« Une sale habitude sûrement… »

Répondit-il à la phrase de la demoiselle. Non pas qu'il le regrette loin de là. De toutes façon, en aucun cas il ne serait resté sans rien faire. D'ailleurs, à son plus regret, il voyait souvent les gens rester inertes alors que quelqu'un avait besoin d'aide. Se disant que celui d'à côté réagirait et au final... personne ne le faisait. Les jeunes gens semblaient avoir lâché l’affaire à peine était-il arrivé :

« Une bande de lâches… Ca va ? »

Il regarda cette jeune femme aux cheveux bruns, elle avait l’air d’être quelqu’un de déterminer et sûre de soi. Il avait entendu ce qu’elle avait dit à l’adresse de la bande de jeunes qui l’avait embêtée plus tôt. Dans un sourire il demanda
« Vous faites du sport de combat ? »

Demanda-t-il tandis que la miss lui disait avoir pu régler ça toute seule et qu'ils s'en seraient pris une. Léo ne voulait pas passer pour un harceleur, ni pour un fouineur. Quelque part au fond de lui, il appréciait rencontrer enfin une nouvelle personne en-dehors des sœurs, de leur famille ainsi que de ses anciens protégés. Remarque il n’avait aucune assurance que cette demoiselle veuille lui adresser les paroles, alors autant commencer par les choses les plus communes

« Moi c’est Léo. »

Voudrait-elle se présenter ? Ou comme n’importe quelle fille faisant face à un étranger, allait-elle prétexter être en retard ou aller rejoindre des amies ? Il ne lui en voudrait pas. Soupirant tout en regardant les jeunes s’éloigner, il regarda ensuite sa nouvelle interlocutrice. Bizarrement il réalisait à quel point c’était énervant de ne pas savoir s’il faisait face à un être magique ou non. D’ailleurs qu’est-ce qui était réellement énervant – que ce soit la première question qu’il se pose à chaque nouvelle rencontre ? Trop habitué à être entouré de magie ? Avoir développé une certaine paranoïa ? Ou bien était-ce cette compétence qu’il avait autrefois à détecter les auras des sorcières grâce à ses pouvoirs d’être de lumière ? Ca lui manquait plus qu’il ne voulait l’avouer. Aussi, il voulut trouver une façon plutôt bizarre de mettre la lumière sur la question :

« Comme si on n’avait pas assez de démons autour de nous n’est-ce pas ? »

Le mot démons pouvait être compris dans un sens large du terme. Etaient désignés comme démons les malfrats et ceux qui aimaient plus que tout mettre des bâtons dans les roues de leurs vies. La façon dont répondrait la brunette lui permettrait d’en savoir plus, à moins qu’elle ne prenne peur et ne croit qu’il était lui-même un démon, ce qui serait un comble en soit. Préférant alors se taire il se contenta de regarder la jeune femme et attendre sa réponse ou sa fuite.
Revenir en haut Aller en bas


CAW Birthday : 21/12/2015
Avatar : Jennifer Lawrence
Race : Sorcière
Camp : Neutre
Localisation : San Francisco

Messages : 2165
Points RPG : 23


Witchcraft
PC totaux: 35
Niveau: 2
Pouvoirs/Capacités:
avatar
Sorcier ¤ Best RPGiste

Keira Fawkes
Sorcier ¤ Best RPGiste

MessageSujet: Re: S1E3: Journée méditative ( Keira) Ven 15 Avr 2016 - 14:22

Quelle aurait été sa réaction dans une telle situation quelques années auparavant ? Bonne question. Il n’y avait pas si longtemps, bien que la fugueuse n’ait jamais eu la langue dans sa poche, elle n’aurait probablement pas réussi à tenir tête aux gamins qui l’avaient agressé verbalement. Après tout, celle-ci n’avait pas autant de moyens de défense qu’aujourd’hui. Tout de même loin de s’imaginer invincible, ses cours de combat et sa maitrise grandissante de ses pouvoirs ne pouvaient que l’aider à s’assumer et à prendre confiance en elle. L’inconnu lui demanda comment elle se sentait après avoir lâché une insulte concernant les adolescents en fuite. Elle ne pouvait qu’approuver ! Pour répondre à sa question, Keira écarta légèrement ses bras dans un « Constatez-vous-même » silencieux. Aucun des idiots n’avaient posés la main sur elle fort heureusement pour eux. Elle ne risquait donc pas d’avoir des égratignures. Quant à sa santé mentale et bien… Elle avait déjà d’autres choses sur lesquelles se faire du souci. Comme ses confrontations avec des êtres démoniaques par exemple. Cette altercation était des plus insignifiantes pour elle, et cela était déjà oublié en soi.

L’homme qui était venu jouer les super-héros semblait s’intéresser à sa vie, ou tout du moins souhaitait lui faire la discussion. En effet, ce dernier la questionna au sujet d’un possible sport de combat qu’elle exercerait. Plutôt curieux ce mec ! pensa-t-elle.  Fallait-il qu’elle se montre méfiante vis-à-vis de son interlocuteur ? Il n’avait pas l’air bien méchant mais, après tout, certains étaient doués pour cacher leur jeu. Pourtant, aucune once de méchanceté ne sortait de son regard. Keira décida de trancher la poire en deux. Elle acceptait d’échanger avec lui, mais se retiendrait d’aller dans les détails si les questions lui paraissaient trop étranges ou personnelles. Des réponses vagues. Oui, c’était une bonne idée. Remarquez, pour le moment cela n’avait rien de bien exceptionnel. Autant répondre avec franchise même si elle ne mentionnerait pas Satya.

Oui. J’ai commencé depuis peu. Disons qu’il faut mieux être prudent et être prêt à affronter n’importe quelle situation qui vous tombe de plus. Et puis… Je vis dans un quartier merdique alors…

La fugueuse se souvenait d’une fois où cela avait failli très mal se dérouler pour elle. Fort heureusement, son patron, attiré par ses protestations, était sorti du bar et avait fait fuir l’étranger. Pour le coup, elle lui devait une fière chandelle. Cela datait tout de même d’un long moment, époque où elle ne savait pas encore qu’elle était un être doté de pouvoirs magiques.

Quelques instants après cette réminiscence, le blondinet se présenta à elle sous le prénom de « Léo ». Pendant une fraction de secondes, Keira se demanda s’il ne tentait pas de la séduire ou quelque chose dans son goût là. Non, probablement pas. Il avait tout d’un homme stable. Se mettre à séduire une midinette à peine majeure en Europe ne correspondait absolument pas à cette image bien que parfois trompeuse. Elle finit tout de même par capituler.

Keira. On m’a plusieurs fois fait la remarque comme quoi il est assez original, mais que voulez-vous… On ne choisit pas son prénom.

De toute manière, la fugueuse n’était pas certaine qu’elle en aurait choisi un différent. Ce dernier semblait refléter sa personnalité tumultueuse à merveille, et elle avait appris à s’y attacher depuis fort longtemps. Le regard de Léo se porta de nouveau sur la bande d’adolescent qui était à peine perceptible désormais. Craignait-il qu’ils reviennent à la charge armés de pistolet à eau ? La brune lui laissait bien le soin de se faire du souci ! Cependant, la remarque qui suivit la perturba davantage que l’histoire qu’elle venait de subir. Effectivement, son interlocuteur avait utilisé le mot « démons » pour qualifier ses agresseurs. Que devait-elle en conclure exactement ? Keira jeta un coup aux alentours. Le parc était peuplé de nombreux individus. Il était impossible que des mignons de la Source viennent l’attaquer ici. N’est-ce pas ? Elle fronça les sourcils avant de croiser les bras contre sa poitrine. D’une voix infiniment plus froide, elle déclara :

Vous n’avez même pas idée.

Qu’attendait-il d’elle ? Pensait-il que la sorcière allait interpréter son message comme un drapeau blanc ou était-ce une pure coïncidence ? Cela faisait longtemps que Keira commençait à douter de ces dernières mais, présentement, elle était victime d’un sacré doute. Comment un individu respirant la banalité pouvait-il appartenir au monde magique ? Quelque chose ne collait pas. A commencer par cette sagesse soupçonnée qui ne collait définitivement  pas à son apparence physique.

Y a-t-il quelque chose à votre sujet que je devrai savoir ou vais-je avoir besoin de vous tirer les vers du nez ?

¤¤¤

I'm sorry for beeing me
I'm sorry for beeing clingy, emotional, needy, annoying, stressful,
weird, quiet, distant, imperfect,strange, unlovable, useless, worthless,
lonely, depressed, boring, sad, helpless, broken, lost cause, defeated.


Revenir en haut Aller en bas


CAW Birthday : 10/04/2016
Avatar : Brian Krause
Race : Ex EDL - Humain
Camp : Bien
Localisation : Le manoir

Messages : 354
Points RPG : 21


Witchcraft
PC totaux: 28
Niveau: 1
Pouvoirs/Capacités:
avatar

Léo Wyatt
Mortel

MessageSujet: Re: S1E3: Journée méditative ( Keira) Ven 15 Avr 2016 - 16:54

Les paroles de Keira ne l’étonnèrent guère. Au-delà du simple aspect magique de San Fransisco, et ce comme toutes les grandes villes, elle arborait pas mal de personnes prêtes à embêter les filles pour un rien. Léo avait beau avoir vécu, cet état des faits le surprendrait toujours : pourquoi ? Etaient-ils tellement excités par la vue d’une jeune femme qu’ils étaient obligés de l’embêter ? Etaient-ils à ce point sous l’influence du vice de la luxure ? Aucune explication plausible ne pouvait vraiment excuser ce genre de comportement.


« Aujourd’hui la plupart des gens doivent se résoudre à connaître les bases du corps à corps. Comme si la malice et la vulgarité contaminaient de plus en plus la ville. »

Léo ne désirait pas être défaitiste, mais il suffisait de voir la différence, et la façon dont les gens avaient évolué au cours de ces deux-trois dernières décennies. Les mœurs avaient complètement changés, et certains semblaient ne pas du tout en avoir… L’évolution avait comme progressé d’une façon beaucoup trop rapide pour son propre bien, et aujourd’hui certains désiraient réparer les pots cassés. Mais pour certains le désir de violence était beaucoup trop encré pour être, pour ainsi dire, éradiqué…
A la réaction de la demoiselle, il sourit en coin, devait-il immédiatement la rassurer qu’il ne la draguait pas – chose qui d’ailleurs ne lui était pas tout de suite venue à l’esprit. Pourtant c’était si logique. La paranoïa se logeait de façon bien compréhensible chez les jeunes femmes qui devenaient habituées aux commentaires déplaisants. Que ce soit dans les rues ou les transports, et surtout l’été. A peine portaient-elles des jupes ou des robes, que c’était le festival des sifflements comme si tous les chiens du quartier étaient de sortie.

« Ne vous inquiétez pas je ne vous veux aucun mal »

Lança-t-il tout de même pour briser ce regard quelque peu glacial que lui lança la brunette. Celle-ci semblait sur ses gardes. Quoi de plus normal face à un étranger qui sans crier gare lui adressait la parole au lieu de lui aussi la laisser tranquille.
La question que celle-ci lui posa le fit sourire, elle avait du caractère, ainsi donc c’était sûrement une jeune sorcière. Une démone n’aurait pas pris autant de pincette, quoi que certaines étaient douées dans les jeux de cachoteries et de faux-semblants. Allait-il donc prendre le risque de lui dire la vérité ? Ce n’était pas comme s’il était en possession de la poudre d’oubli désormais… Et ce n’était pas comme si non plus, même s’il l’avait, qu’il pourrait l’utiliser comme bon lui semble :

« Je suis… Je suis un ancien ange… »

Comprendrait-elle ? Ou le prendrait-elle pour un fou ? SI c’était la deuxième option, il ne perdrait rien au fond. Léo ne la reverrait jamais et même si la fille au cheveux ondulés irait le raconter à ses amies, et bien elle dirait que c’était un fou, très certainement solitaire qui s’était imaginé une vie complètement parallèle, dans l’espoir que celle-ci soit un peu plus rose que celle qu’il vivait réellement. Au final donc, Léo ne prenait pas tant de risque que ça.
Le fait que Keira ait commencé le sport de combat assez récemment, n'était très certainement pas complétement anodin, alors peut-être y avait-il encore un espoir qu'elle ne l'envoit pas paître.
Revenir en haut Aller en bas


CAW Birthday : 21/12/2015
Avatar : Jennifer Lawrence
Race : Sorcière
Camp : Neutre
Localisation : San Francisco

Messages : 2165
Points RPG : 23


Witchcraft
PC totaux: 35
Niveau: 2
Pouvoirs/Capacités:
avatar
Sorcier ¤ Best RPGiste

Keira Fawkes
Sorcier ¤ Best RPGiste

MessageSujet: Re: S1E3: Journée méditative ( Keira) Ven 15 Avr 2016 - 18:20

Peu importe si l’homme était un psychopathe ou non, Keira partageait tout à fait son avis quant à la tournure dramatique que prenait la mentalité des individus de cette ville et, même plus largement, du monde en général. Tout n’était plus que provocation, violence et luxure. Soit un univers dans lequel beaucoup de personnes n’étaient pas en sécurité, en commençant par les jeunes filles les plus frêles qui ignoraient comment se défendre. Si cela ne tenait qu’à elle, la brune leur conseillerait de faire comme elle et donc de s’entraîner au combat. Après tout, nous ne sommes jamais trop prudents ! En tous les cas, ce début de discussion était bien défaitiste. De quoi vous zapper le moral. Mais tellement criant de véracité. Parfois il faut savoir regarder la vérité en face.

Je travaille parfois dans un bar rempli d’hommes alcoolisés. Croyez-moi, la vulgarité et compagnie ça me connait.

En tous les cas, son hésitation quant à lui faire confiance ou non devait se refléter de manière évidente sur son visage. Le dénommé Léo lui promis qu’elle pouvait lui faire confiance, qu’il ne lui ferait aucun mal. La fugueuse ne put retenir un petit rire sarcastique avant de lui lancer :

C’est ce que tous les tarés racontent avant de poignarder leur victime dans une ruelle.

Quoi ? C’est vrai ! Il paraissait évident que les choses ne prenaient pas la tournure qu’aurait souhaitée son interlocuteur. Il faut dire que Keira savait se montrer sur ses gardes jusqu’à ce qu’elle soit persuadé de l’innocence de ceux avec qui elle échangeait. Après tout, les mignons de la Source n’étaient pas les seuls êtres dangereux ! D’ailleurs, sa suspicion ne fit que s’accentuer lorsque son « sauveur » en vint à prononcer le mot « démon ». Ce petit manège ne pouvait pas durer éternellement, la sorcière avait besoin d’une réponse. Et maintenant ! Chose qu’elle ne tarda pas à lui faire partager d’un ton particulièrement venimeux.

La réponse de Léo la cloua sur place. Trois solutions s’imposaient à elle : soit il était sincère, soit il lui mentait, soit il était tout simplement un fanatique. Pourquoi ce genre de choses tombait toujours sur elle ? La fugueuse se retint d’appeler Satya. Ce dernier ne pouvait de toute manière pas apparaître ainsi aux yeux de tous. Mais c’était le seul qui pouvait lui confirmer si oui ou non son interlocuteur n’était pas fou à lier. Il lui fallait gagner du temps, ou bien trouver une preuve que ce l’homme face à elle lui racontait était vrai.

Admettons que je crois aux anges. Vous avez une preuve à me fournir ? Qui me dit que vous n’êtes pas… Lucifer ?

Un petit délire biblique lui permettrait au moins de le placer sur l’échelle du malade mental. La situation était assez ridicule. Mais par des temps pareils, mieux valait-il se montrer prudent. Keira ne le lâchait pas des yeux, de peur que son interlocuteur ne profite d’un moment de distraction pour faire quoi que ce soit contre elle.

Désolée de me montrer aussi septique, mais vous m’accorderez que la situation est plutôt étrange. Vous débarquez façon Superman avant de me balancer que vous êtes un ange. Un ancien qui plus est ! Vous n'êtes pas censé être mort de toute manière ?

¤¤¤

I'm sorry for beeing me
I'm sorry for beeing clingy, emotional, needy, annoying, stressful,
weird, quiet, distant, imperfect,strange, unlovable, useless, worthless,
lonely, depressed, boring, sad, helpless, broken, lost cause, defeated.


Revenir en haut Aller en bas


CAW Birthday : 10/04/2016
Avatar : Brian Krause
Race : Ex EDL - Humain
Camp : Bien
Localisation : Le manoir

Messages : 354
Points RPG : 21


Witchcraft
PC totaux: 28
Niveau: 1
Pouvoirs/Capacités:
avatar

Léo Wyatt
Mortel

MessageSujet: Re: S1E3: Journée méditative ( Keira) Sam 16 Avr 2016 - 14:16

Leo n'était pas idiot et savait pertinemment que Keira n'avait absolument aucune raison de le croire. Imaginez-vous la scène. Un homme venu d'on ne sait où vient à la rescousse contre une bande de gamins mal éduqués mais qui soit dit en passant savaient faire peur une fois qu'ils étaient en bande, et qui ensuite à la place de vous laisser vaquer à vos occupations commence à vous faire la conversation.
Au départ vous vous dites sûrement, il est solitaire et à besoin de parler au moins à quelqu'un et vous avez eu le malheur que ça tombe sur vous, et puis pour en rajouter une couche on vous annonce *tiens en fait je suis un ange... Plutôt un ancien* vous auriez envie d'appeler immédiatement l'hôpital psychiatrique non?
Étrangement Keira restait plutôt calme appuyant même ses dires concernant la violence qui s'était accrue, visiblement de part sa vie quotidienne il lui était arrivé d'y faire face plus d'une fois.

"Une preuve? Connaissez-vous les sœurs Halliwell? Vous avez peut-être même su que récemment l'une d'elle est morte... Piper... Eh bien je suis son mari... Enfin. Ex. Je..."

Se retrouvant comme un con à revivre comme si c'était la première fois la mort de sa femme, Léo réalisait qu'il ne l'avait toujours pas digérer

"Oui. En effet. Je suis mort pendant la 1ère guerre mondiale, j'étais medecin. On m'a choisit comme d'autres êtres de lumières pour m'occuper de sorcières en devenir. Mais la mort de ma femme m'a pousser à démissionner pour ainsi dire. Quand les anges font ca ils perdent leurs pouvoirs et reprennent une vie mortelle...."

Respirant un bon coup Léo avait bien senti qu'il n'avait plus besoin de prendre de pincettes quant à l'explication qu'il pouvait donner à Keira. La miss semblait tout ouïe. Si bien sur en fin de compte la situation n'allait pas s'inverser. Ils venaient de se rencontrer et peut être qu'il devait s'expliquer, il lui montra au loin la nappe qu'il avait apporté:

"J'avais essayé de méditer c'est après que j'ai entendu... Et qu'ensuite je suis intervenu... Mais si vous le souhaitez à présent je vous laisse.."

Ce n'étaient pas de simples paroles qui allaient l'exonérer de la possibilité d'être un fou... Keira en serait la seule juge.
Revenir en haut Aller en bas


CAW Birthday : 21/12/2015
Avatar : Jennifer Lawrence
Race : Sorcière
Camp : Neutre
Localisation : San Francisco

Messages : 2165
Points RPG : 23


Witchcraft
PC totaux: 35
Niveau: 2
Pouvoirs/Capacités:
avatar
Sorcier ¤ Best RPGiste

Keira Fawkes
Sorcier ¤ Best RPGiste

MessageSujet: Re: S1E3: Journée méditative ( Keira) Jeu 28 Avr 2016 - 18:36

Keira ne pouvait s’empêcher de trouver la situation des plus perturbantes. Plus la conversation avançait, plus son interlocuteur lui paraissait peu fréquentable, voire totalement désaxé. De nature assez froide et septique, la sorcière ne pouvait se contenter d’un simple « je suis un ancien ange » pour accorder sa confiance, ou tout du moins le bénéfice du doute, à un pur étranger. Il ne lui avait fait partager aucun don surnaturel pour appuyer son histoire jusqu’ici. D’ailleurs, au vu de son statut, il ne le pourrait probablement pas. Ce pourquoi elle lui demanda de lui fournir des preuves. Keira n’était aucunement prête à ce qui suivait. A vrai dire, elle se senti tellement mal à l’aise qu’elle aurait encore préféré se battre avec l’intégralité de la troupe d’adolescents. Le nom Halliwell lui disait bien quelque chose. Satya lui en avait parlé si elle ne se trompait pas. Se tortillant les doigts, la brune porta son regard ailleurs que sur le visage de Léo. Elle ne souhaitait pas être témoin de sa peine. Essuyer les larmes des étrangers n’était pas son fort, et elle n’avait jamais eu un très grand talent lorsqu’il s’agissait de réconforter n’importe quel individu.

L’ancien être de lumière lui avoua avoir participé à la Première guerre mondiale en tant que médecin. Cette annonce lui fit écarquiller les yeux, et elle ne put retenir son regard éloigné plus longtemps. L’homme qui se tenait devant elle avait donc environ un siècle au compteur ? Non ! C’était impossible. Cela lui paraissait tellement incroyable ! Bien entendu, rien ne devrait plus l’étonner depuis son arrivée dans le monde fantastique mais… Il faut dire que Satya n’était pas mort sur le champ de bataille ou autre. Étant un hybride, sa protégée n’avait donc pas été confrontée à ce genre de situation. Quand était-il d’Alec par contre ? Était-elle victime d’un trou de mémoire ou bien le sujet n’avait-il encore jamais été abordé jusqu’ici ? De toute manière, Keira était loin d’être certaine de vouloir connaître son histoire. Non seulement cela était extrêmement gênant, mais c’était aussi très personnel. Le dénommé Léo devait avoir sacrément envie de parler pour se livrer ainsi à une midinette qui lui était des plus inconnues.

La fugueuse restait muette face à tant de révélations. Son silence devait peser sur l’ange à la retraite à tel point qu’il se prépara à quitter les lieux après lui avoir montré l’endroit où il s’était installé. Des sentiments mitigés résonnaient en elle. Le temps pour peser le pour et le contre de la poursuite de cette rencontre n’était pas infini. Dans tous les cas, il serait inoffensif tant qu’ils seraient entourés d’êtres humains. Son choix final n’était peut-être pas le plus sage, mais elle était prête à prendre le risque.

Non. Restez.

Tout en lançant ces quelques mots, Keira le retint par le bras alors qu’il s’apprêtait à se retourner pour mettre de la distance entre eux. La jeune fille soupira un grand coup, et ses épaules s’affaissèrent légèrement. L’atmosphère semblait avoir remontée de quelques degrés suite à cette décision. De toute manière, elle aurait l’occasion de vérifier son histoire rapidement. Ce n’était pas comme s’ils risquaient de se retrouver seuls à San Francisco ! Elle s’élança alors en direction de la nappe dressée par Léo tout en supposant qu’il lui emboîterait le pas. C’était le moment de se montrer un peu plus diplomate qu’elle ne l’avait été depuis le début de leur conversation.

Je n’ai jamais eu l’opportunité de croiser les Halliwell. Je suis nouvelle dans ce monde, et j’avoue ne pas me sentir obligée de connaître toutes les personnes qui me sont similaires. Cela dit… Ça ne m’empêche pas de compatir à votre peine. Perdre un proche est une expérience terrible que je ne souhaite à personne. Malheureusement, cela me paraît inévitable…

Elle grimaça. Elle était sincère. Qui n’avait jamais perdu une connaissance, un ami, voire même de la famille ? Sans parler des êtres aimés. Peut-être que sa manière de parler pouvait paraître crûe mais Keira était persuadé que son interlocuteur préférerait l’honnêteté à l’hypocrisie et aux formulations mielleuses. Du moins c’était son cas. Alors qu’ils étaient arrivés au lieu où Léo s’était installé, la sorcière s’assit sans attendre d’invitation. Après tout, elle n’allait pas rester debout à faire le pied de grue !

On va faire comme si tu m’avais autorisé à te tutoyer d’accord ? lui lança-t-elle avec un léger sourire. Si ce que tu dis est vrai, je trouve ton histoire incroyable. Tu as dû assister à tellement de choses ! Le changement des mœurs, l’apparition des nouvelles technologies… Le naufrage du Titanic !

Oui, le souvenir du film sorti quelques années auparavant était encore bien récent dans sa tête. La sorcière l’avait particulier aimé. Elle s’était d’ailleurs surprise à songer que ses larmes avaient dû contribuer à faire couler le célèbre paquebot.

J’aurai aimé assisté à tout cela. Ce qui est sûr, c’est que cela me fait positiver pour toi. Si tu as vécu autant de temps, je ne doute pas que tu parviendras à te reconstruire. Cela prendra du temps évidemment mais…

Keira ne termina pas sa phrase. Son regard se plongea dans celui de son interlocuteur. Pourvu qu’il ne se mette pas à pleurer !

Tu pourrais redevenir un être de lumière ? Je veux dire… Sans devoir mourir une seconde fois. Tu t’en sens la force ?

¤¤¤

I'm sorry for beeing me
I'm sorry for beeing clingy, emotional, needy, annoying, stressful,
weird, quiet, distant, imperfect,strange, unlovable, useless, worthless,
lonely, depressed, boring, sad, helpless, broken, lost cause, defeated.


Revenir en haut Aller en bas


CAW Birthday : 10/04/2016
Avatar : Brian Krause
Race : Ex EDL - Humain
Camp : Bien
Localisation : Le manoir

Messages : 354
Points RPG : 21


Witchcraft
PC totaux: 28
Niveau: 1
Pouvoirs/Capacités:
avatar

Léo Wyatt
Mortel

MessageSujet: Re: S1E3: Journée méditative ( Keira) Lun 2 Mai 2016 - 15:34

Léo le reconnaissait, ça faisait un bien fou de parler de tout ça, il était d’ailleurs étrange de remarquer qu’il était beaucoup plus facile de parler de certaines choses avec de parfait inconnus. Ou peut-être pas si étrange que ça. En tout cas il fut heureux de voir que Keira n’avait finalement pas décidé de prendre ses jambes à son cou.
Non sa réaction fut toute autre, elle s’excusa de l’avoir fait pensé à quelque chose de pénible et de désagréable. Léo eut un sourire en coin, ce n’était pas de sa faute, elle n’aurait pas pu deviner. Malgré lui l’ancien ange se demanda s’il n’avait pas été fou d’en dire autant à quelqu’un qui aurait pu le fuir et ensuite en parler à la police. Il aurait été dans de beaux draps ensuite…
Ils se dirigèrent ensuite vers la nappe que Léo avait installée un peu plus tôt, ça le rassura, ils pourraient donc s’asseoir et discuter un peu plus tranquillement. Ainsi donc la demoiselle était nouvelle dans ce monde. Bizarrement l’ex-mari de Piper se retrouva à penser qu’il y avait très certainement une recrudescence d’êtres magiques suite à la multiplication de l’apparition des démons dans la ville. Baissant les yeux il ne put s’empêcher de soupirer doucement. Du fait de sa démission il n’était pas là pour ces gens-là afin de les aider dans leur destinée. Ca lui manquait bien plus qu’il ne se l’était autorisé à croire.
Oui, bien sûr que c’était inévitable, le fait d’avoir repris vie en tant qu’être de lumière, il avait vu pas mal de connaissance vivre leur vie et ensuite mourir alors que lui restait. Evidemment qu’il avait vu pas mal de choses à travers le siècle, et rien que d’y penser, c’était sûr que ça donnait légèrement mal à la tête. En écoutant le discours de Keira, Léo réalisait qu’il ne s’était jamais vraiment attardé sur la question. Sûrement parce que ça faisait trop mal de s’apercevoir de tout ce qu’il avait perdu.
Alors qu’ils venaient de s’installer, les paroles de sa nouvelles interlocutrice lui redonnèrent le sourire, ça faisait longtemps qu’il n’avait pas entendu quelqu’un qui était aussi positif quant à la vie qui se présentait devant elle ou plutôt derrière elle. Ce n’était pas la seule à désirer voir ou revoir des évènements du passé. Pour comprendre ce que ses ancêtres avaient vécu certainement, ou encore pour comprendre certains choix qui avaient impacté sa vie au jour d’aujourd’hui… Chacun avait ses raisons :

« Je suis sûr que tu vivra tes propres aventures, qui feront que tu ne regrettera pas de ne pas avoir été présente pour certains événements du passé… »

S’adaptant au tutoiement proposé par Keira, il sourit à nouveau, visiblement il avait réussi à la rassurer et à lui faire voir que c’était loin d’être un fou. Puis à sa question il soupira à nouveau et haussa un sourcil avant de lui répondre

« Non ce n’est pas aussi simple. On ne devient pas être de lumière par hasard. Si je meurs, c’est fini. Par contre, je peux essayer de reprendre contact avec eux. J’ai des amis hybride et être de lumière que je peux recontacter et à travers eux renouer avec les Fondateurs. Je ne sais pas s’ils accepteraient récemment je n’ai vraiment pas été un model. »
Léo baissa les yeux en se souvenant de la déception dont lui avait fait par sa belle-sœur suite à son départ. Regardant à son tour la demoiselle il lui sourit et demanda à son tour


« Et toi alors. Depuis combien de temps tu sais ? Même si je ne suis plus un être de lumière, je peux t’aider… Répondre à des questions que tu pourrais te poser. Ou je suppose que tu dois déjà avoir un guide. Généralement les Fondateurs en envoient un même avant que la personne ne sache qu’elle a des pouvoirs. Plus ou moins pour la préparer à cette révélation qui n’est jamais facile à accepter. »

Léo se rappelait bien sûr comment ça avait été pour les Sœurs. D’ailleurs il n’y avait pas qu’elles. Certains voyaient ça comme un miracle, d’autres comme une malédiction. Ca dépendait tellement des caractères des gens ou plutôt de leurs personnalités. Il voulait en savoir autant sur la brunette qu’elle sur lui. Bizarrement ça lui rouvrait la porte sur quelque chose qu’il avait occulté ces derniers temps. Sa passion pour aider les gens et les guider. Peut-être que la rencontre avec Keira était un départ vers son retour pour ceux qui comprendront.
Revenir en haut Aller en bas


CAW Birthday : 21/12/2015
Avatar : Jennifer Lawrence
Race : Sorcière
Camp : Neutre
Localisation : San Francisco

Messages : 2165
Points RPG : 23


Witchcraft
PC totaux: 35
Niveau: 2
Pouvoirs/Capacités:
avatar
Sorcier ¤ Best RPGiste

Keira Fawkes
Sorcier ¤ Best RPGiste

MessageSujet: Re: S1E3: Journée méditative ( Keira) Mer 4 Mai 2016 - 21:26

La discussion allait bon train maintenant que Keira s’était décidée à accorder le bénéfice du doute à son interlocuteur. Les arguments de ce dernier étaient bien trop étudiés pour avoir été improvisés. Du moins, c’était ce qu’elle pensait. Peut-être à tort, mais elle ne le saurait pas avant un moment. Cela la dérangeait tellement de se méfier de chacune des rencontres qu’elle faisait. Du temps où le monde surnaturel n’existait pas, il lui suffisait de se méfier des alcooliques et des possibles désaxés. Désormais, il lui fallait prendre en compte la ruse et la malhonnêteté des êtres démoniaques qui lui semblaient plus dangereux que tout le reste. Lorsqu’elle s’était isolée du monde, la sorcière n’établissait aucun contact avec les individus en dehors des bribes de conversation nécessaires avec son patron. Kalena puis Satya avaient totalement changés la donne. Et elle les en remerciait chaque jour. La brune s’était rendue compte à quel point la vie en solitaire pouvait être pénible et pouvait pourrir l’existence. Même si elle avait de très bonnes raisons pour avoir choisi ce style de vie. Mais, désormais, tout cela appartenait au passé. Keira se sentait même étouffée parfois. Les rencontres qu’elle faisait ne cessaient d’augmenter depuis qu’elle avait découvert son identité de sorcière. Il lui arrivait de se demander quelle était la cause de cela. Était-ce une Force Supérieure qui les contrôlait comme de vulgaires pantins ? A moins, bien entendu, que la magie attire la magie. Aucune hypothèse n’était à exclure.

Alors qu’elle se prenait d’une certaine nostalgie pour un temps qu’elle n’avait jamais connu, l’ancien être de lumière lui répliqua quelque chose qui l’a fit sourire. Il n’avait pas tort en soi. Et il était important de le lui faire remarquer.

Tu marques un point. Du moins je l’espère. Cela dit je regretterais toujours de n’avoir jamais vécu au temps des sublimes robes de bal à fanfreluches, des corsets qui vous étouffent et de l’hygiène douteuse.


Plus sérieusement, bien qu’elle ne se soit jamais considérée comme une poupée, Keira aurait adoré se voir habillée telle une princesse. Ne serait-ce que l’histoire d’un soir. Cela l’aurait changé de ses habituelles fringues usées et ternes. Si Satya ne lui avait pas rabâché à quel point il était interdit de se servir de ses pouvoirs à des fins personnelles, sûrement la jeune femme se serait-elle mise à inventer une formule pour voyager dans le passé. Cette folie passagère disparue rapidement lorsque le sujet de conversation devint plus sérieux. Léo lui raconta ce qu’il en était de la possibilité pour lui de redevenir un être de lumière. Apparemment, les choses étaient compliquées. A croire que le monde fantastique ne pouvait jamais être simple. Que cela pouvait-être irritant ! Cependant, vu ce que la sorcière avait entendu dire sur les Fondateurs, il était clair que son interlocuteur aurait bien du mal à se faire pardonner pour ses pêchés !

Elle n’eut pas le temps de répondre que ce dernier reprit la parole pour la questionner sur son parcours. Sûrement un vieux réflexe d'ange gardien. Réflexion qui lui décrocha un sourire amusé. La bonne vieille rengaine était repartie. Il lui fallait conter de nouveau son entrée brûlante dans le monde magique. Il était évident que la plupart des faits, le plus important surtout, serait volontairement mis de côté. C’était un sujet bien trop douloureux pour être abordé avec un inconnu. Satya ayant été l’exception de par son statut et sa mise en confiance incroyable.

Depuis quelques mois seulement. Mais mon être de lumière pense que je fais pas mal de progrès. J’en suis ravie car ce n’était pas gagné ! lança-t-elle avec une pointe d’humour dans la voix. En tous les cas, je te remercie pour ta proposition. Rien ne me vient à l’esprit pour le moment mais je n’oublierai pas.

Elle lui adressa alors un sourire sincère avant de reprendre après un court moment de silence.

Je suis vraiment ravie de la relation que j’entretiens avec lui. Nous sommes vraiment liés l’un à l’autre, voyant que cela pouvait prêter à confusion, Keira s’empressa de préciser sa pensée. Rien de romantique ! Il est un peu comme un frère pour moi. D’ailleurs, j’espère vraiment que tu t’en sortiras. Je suis persuadée que mon être de lumière serait prêt à t’aider si tu en as besoin. Tu sais, moi aussi je suis loin d’être un modèle pour quiconque.

¤¤¤

I'm sorry for beeing me
I'm sorry for beeing clingy, emotional, needy, annoying, stressful,
weird, quiet, distant, imperfect,strange, unlovable, useless, worthless,
lonely, depressed, boring, sad, helpless, broken, lost cause, defeated.


Revenir en haut Aller en bas


CAW Birthday : 10/04/2016
Avatar : Brian Krause
Race : Ex EDL - Humain
Camp : Bien
Localisation : Le manoir

Messages : 354
Points RPG : 21


Witchcraft
PC totaux: 28
Niveau: 1
Pouvoirs/Capacités:
avatar

Léo Wyatt
Mortel

MessageSujet: Re: S1E3: Journée méditative ( Keira) Lun 9 Mai 2016 - 14:01

Léo était aux anges, sans vouloir faire de jeux de mot bizarre. Il avait trouvé enfin après deux mois, la première personne en dehors de sa famille proche ou des amis liés à eux et pourtant magique à qui parler librement. L’ancien être de lumière ressentait comme une énergie revenir en lui, une sensation qu’il avait dû oublier au cours des ces derniers mois et qui faisait plaisir à retrouver.
Assis l’un en face de l’autre, on aurait tout aussi bien pu voir deux amis lambda de longues date en train de discuter de choses et d’autre. Pour la première fois depuis longtemps, Léo se surprenais à vraiment prendre plaisir quant à l’instant présent.
Ainsi donc ça ne faisait pas longtemps que Keira avait eu connaissance de ses pouvoirs et du monde dont elle faisait désormais partie. Léo se rappelait sans peine avec quelle difficulté Prue s’était fait à l’idée. Il était intéressant de remarquer que les plus jeunes avaient plus de facilité à s’adapter à cette nouvelle vie, comme si ça faisait partie d’un fantasme de jeunesse et pourtant au vu de ce qui les attendaient et ce dont ils ne se rendaient pas forcément compte les feraient changer d’avis tout aussi rapidement …
Léo sourit aux paroles de Keira, oui c’était important d’avoir un bon guide à ses côtés, il hocha alors de la tête

« Je suis très content pour toi. C’est important. Certains sont trop méticuleux, d’autres pas assez. Ce serait marrant que je le connaisse. On est nombreux certes, mais bien des fois le monde de la magie se retrouve être assez petit. »

Les coïncidences étaient bien nombreuses dans le monde de la magie, et parfois elles n’étaient pas là pour rien. Il arrivait qu’elles soient le message caché de quelque chose d’important qu’il n’appartenait qu’à nous de découvrir.

« Merci ! »

Souffla-t-il dans un sourire aux paroles de Keira, il était bizarre d’être de l’autre côté du miroir dans le sens que d’habitude c’était plus lui qui soutenait et encourageait. Il était souvent facile d’oublier qu’on en a nous-mêmes besoin de temps en temps. Voulant un peu plus connaître son interlocutrice il demanda alors

« Et tu fais quoi alors ? Je veux dire dans la vie… »

Il ne put s’empêcher de rire devant les précisions de la demoiselle. Oui, il était vrai que les protégés et les êtres de lumières devenaient rapidement proches. Il était difficile de se souvenir de la limite à ne pas franchir. Un rapprochement rapide surtout au départ à cause des bonnes habitudes à prendre. Léo ne rajouta rien à ce sujet désirant en savoir plus sur la jeune sorcière.
Léo ne voulait pas non plus paraître trop curieux au risque de passer pour un pervers, ou trop curieux, et dans un rire déclara tout en haussant un sourcil

"Je dois te paraître trop curieux, j'en suis désolé, je n'ai pas vraiment parlé à qui que ce soit ces deux derniers mois. Merci de ne pas avoir appelé l'asile psychiatrique..."

Riant de bon coeur il réalisait tout de même avoir prit un gros risque avec Keira, mais bon maintenant, il ne le regrettait pas
Revenir en haut Aller en bas


CAW Birthday : 21/12/2015
Avatar : Jennifer Lawrence
Race : Sorcière
Camp : Neutre
Localisation : San Francisco

Messages : 2165
Points RPG : 23


Witchcraft
PC totaux: 35
Niveau: 2
Pouvoirs/Capacités:
avatar
Sorcier ¤ Best RPGiste

Keira Fawkes
Sorcier ¤ Best RPGiste

MessageSujet: Re: S1E3: Journée méditative ( Keira) Sam 21 Mai 2016 - 22:23

Keira était un peu plus détendue à chaque minute qui passait. Plus elle échangeait avec son interlocuteur, plus ce dernier lui semblait sincère. Il ne semblait pas dissimuler un noir secret ni même posséder plusieurs personnalités. Non. Il était un type comme les autres. En dehors du fait qu’il était un ancien être de lumière et qu’il avait connu les guerres mondiales bien entendu. Lorsque la discussion se porta sur Satya, l’homme semblait curieux de savoir l’identité de celui-ci. Mais la sorcière ne voulait pas dire quoique ce soit d’autre à ce sujet. Après tout, son mentor était en droit de vouloir garder son identité secrète, en particulier lorsqu’il s’agissait d’un ancien collègue qui s’était probablement attiré la disgrâce des Fondateurs. Il fallait qu’elle lui en touche un mot avant. Léo comprendrait certainement, ce pourquoi elle n’ajouta rien à ce propos. Elle dévoilait déjà suffisamment les grandes lignes de sa vie à cet inconnu sans se mettre à bavarder de son entourage. Ce dernier semblait d’ailleurs bien décidé à creuser davantage les informations la concernant. En effet, celui-ci venait de lui demander quel travail elle exerçait. Keira eut un petit rire ironique.

Rien de particulièrement intéressant. Je donne juste un coup de main au bar de mon proprio. Ça m’aide à payer… Et bien pas grand-chose en fait. Si ce n’est qu’il ne me renvoi pas de son taudis.

Oui, sa vie n’avait rien de bien glorieux, même si cette dernière s’était améliorée depuis l’apparition de Satya dans sa vie. La fugueuse aspirait chaque jour à une meilleure vie. Mais elle ne pouvait pas se permettre de reprendre des études à ce stade de sa vie. Plus encore, elle n’en avait absolument pas les moyens. Donc cela limitait d’ores et déjà les possibilités de métier. Si seulement elle pouvait être une grande écrivaine ! Il suffisait de maitriser un tant soit peu la langue et d’avoir suffisamment d’imagination non ? Il se passait suffisamment de choses incroyables dans sa vie pour avoir de quoi s’inspirer lors de ses rédactions ! Bien entendu, vivre de ses écrits n’était pas chose facile et, à vrai dire, Keira n’était même pas certaine que cela l’intéressait vraiment. Non. Probablement pas même.

Lorsque Léo l’eut remercié de ne pas avoir appelé l’hôpital psychiatrique, la sorcière ria avec lui de bon cœur. Cela faisait tellement de bien de sa détendre après avoir paniqué pendant si longtemps à cause de ses pouvoirs disparus.

Pas de soucis. Si tes questions ne me plaisaient pas, je me ferai un plaisir de t’envoyer paître.

Keira lui adressa un large sourire pour lui faire comprendre qu’elle disait cela avec humour même si, finalement, cela n’était pas totalement faux. La jeune femme n’avait pas sa langue dans sa poche lorsqu’elle était décidée à ne pas se laisser marcher dessus. Demandez à Kalena ! Tandis qu’elle levait son regard en direction du soleil éblouissant, une douleur sourde se fit ressentir dans son crâne. La sorcière grogna tout en se frottant le front du plat de sa main. Il ne manquait plus qu’une migraine pour casser ce moment sympathique ! D’où pouvait-il bien venir ? Probablement de la fatigue et du stress cumulé depuis ces derniers mois, ainsi que de la petite altercation contre la bande d’idiots pré-pubères. Cela ne servait à rien de résister. Il lui fallait prendre du repos ainsi qu’un médicament pour calmer la douleur. Il lui était impossible de se concentrer pour tenter de poursuivre la conversation. La brune se leva alors lentement et lança à Léo :

Je dois filer désolée. Finalement, je ne regrette pas de t’avoir parlé. J’espère que tout s’améliorera pour toi, avoua-t-elle aimablement. Peut-être aurons-nous l’occasion de nous revoir. Je n’ai pas le téléphone mais j’habite près de Bayview.

Keira lui adressa un bref signe de la main et lui faussa compagnie. Elle s’en voulait de l’abandonner ainsi, et sûrement trouvait-il se revirement de situation des plus étranges. Mais la fugueuse ne souhaitait pas lui exposer un problème aussi stupide. Qui plus est, elle se sentirait beaucoup plus à l’aise une fois que Satya lui aurait dit ce qu’il en était vraiment de ce dénommé Léo. Elle traversa donc le parc à vive allure tout en se massant de temps en temps au niveau de la douleur.

HRPG: Merci beaucoup pour ce sujet il était vraiment chouette ! Au plaisir de se recroiser !

¤¤¤

I'm sorry for beeing me
I'm sorry for beeing clingy, emotional, needy, annoying, stressful,
weird, quiet, distant, imperfect,strange, unlovable, useless, worthless,
lonely, depressed, boring, sad, helpless, broken, lost cause, defeated.


Revenir en haut Aller en bas


CAW Birthday : 10/04/2016
Avatar : Brian Krause
Race : Ex EDL - Humain
Camp : Bien
Localisation : Le manoir

Messages : 354
Points RPG : 21


Witchcraft
PC totaux: 28
Niveau: 1
Pouvoirs/Capacités:
avatar

Léo Wyatt
Mortel

MessageSujet: Re: S1E3: Journée méditative ( Keira) Lun 23 Mai 2016 - 11:48

Léo se disait tout de même qu’il avait eu de la chance de tomber sur quelqu’un comme Keira. A partir de l’instant où celle-ci s’était installée, il s’était senti comme s’il était en compagnie d’une amie de longue date. La jeune sorcière ne lui répondit rien au sujet de son être de lumière et il comprenait parfaitement qu’elle le protège. C’était très bien. Cette jeune femme malgré son peu d’expérience avait déjà acquis de très bons réflexes.
Visiblement la brunette n’était pas trop satisfaite de ce qu’elle faisait. Oui c’était compliqué aujourd’hui de se faire une place dans le monde du travail, mais son interlocutrice était trop jeune pour laisser tomber

« Qu’est-ce qui t’empêches de changer ? »


Léo appréciait le caractère de la demoiselle, ce qui était sûr, c’est qu’elle avait de quoi réussir. Il appréciait aussi son humour. Ca changeait un peu les idées et ça redonnait le sourire, puis soudain il vit Keira mettre sa main sur son front comme saisie d’une douleur. Fronçant les sourcils Léo se leva à son tour avant de demander

« Est-ce que ça va ? »

Keira ne lui répondit pas, et préféra abréger leur conversation en annonçant tout de même que celle-ci avait été plaisante. Bizarrement elle lui annonça où elle vivait. Si jamais il était dans les parages il trouverait le moyen de lui reparler. La demoiselle s’en alla rapidement, sûrement une migraine. Regardant alors les nuages, Léo vit que la météo était en train de se dégradait et qu’il valait mieux pour lui de partir aussi avant d’être surpris par la pluie.
Il plia alors la nappe et ramassa ses affaires et souriait tout seul. Ca faisait un bon moment qu’il n’avait pas autant rit. C’était une belle coïncidence d’être tombé sur quelqu’un comme Keira avec qui il put échanger quelques petites choses de la vie. C’était décidé, il lui fallait revenir dans une vie normale, et pour ça il lui fallait revenir au P3. Chose qu’il avait été incapable de faire depuis son retour…

HS: merci à toi
Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: S1E3: Journée méditative ( Keira)

Revenir en haut Aller en bas

S1E3: Journée méditative ( Keira)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Pause café avant une journée bien remplie. [ PV : Keira A. Stevens ]
» Une journée en Afrique
» Une journée à Soissons
» La journée internationale de l'alphabétisation sera célébrée ce 8 septembre en H
» Un journée presque comme les autres.../ PV électrique/

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Charmed : Alternative World :: Archives :: Archives RPG :: RPG S1E3-