...
 
L'équipe de Caw vous souhaite la Bienvenue !
Jordan Rackit
Co-Fondateur Sadique
Le Contacter
Andrew Parker
Co-Fondateur Charmant
Le Contacter
Satya Malowne
Grand Modérateur
Le Contacter
Cole Turner
Modérateur
Le Contacter
Ethan Adams
Modérateur
Le Contacter
Phoebe Halliwell
Modératrice
Le Contacter

Partagez|

S1E3 - En chute libre vers la catastrophe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

CAW Birthday : 21/12/2015
Avatar : Jennifer Lawrence
Race : Sorcière
Camp : Neutre
Localisation : San Francisco

Messages : 2165
Points RPG : 23


Witchcraft
PC totaux: 35
Niveau: 2
Pouvoirs/Capacités:
avatar
Sorcier ¤ Best RPGiste

Keira Fawkes
Sorcier ¤ Best RPGiste

MessageSujet: S1E3 - En chute libre vers la catastrophe Mar 12 Avr 2016 - 20:54

Keira subissait à grand peine l’absence de ses pouvoirs depuis maintenant quelques semaines. Satya et elle continuaient de rechercher un moyen pour les recouvrer, mais il semblait que c’était peine perdue tant que le Néant n’était pas de retour dans sa boîte. Autrement dit : elle était foutue. Elle se surprenait parfois à se concentrer comme s’il elle désirait utiliser son don, recherchant à ressentir le léger picotement caractéristique de  la montée de sa magie. A chaque fois la tentative se révélait vaine et elle se retrouvait à serrer son oreiller contre elle en proie au désespoir. Plusieurs cristaux étaient disposés autour de son appartement pour contrer toute attaque démoniaque. C’était son être de lumière qui lui avait appris ce tour de passe-passe. Mais cela marcherait-il contre un être tel que la Source ? La jeune femme n’avait jamais oublié son entrevue avec cette dernière, ainsi que l’effroi que cela lui avait administré. Désormais, la fugueuse était une fille comme les autres. Encore plus vulnérable qu’avec son pouvoir incontrôlable. Toutes les pièces semblaient mises en place pour faire de sa vie un cauchemar. A l’exception de son mentor. Ce dernier ne cessait de lui remonter le moral et de lui occuper l’esprit de différentes manières : entraînements, blagues, quelques balades sous le soleil d’été, etc. Bien des fois, Keira avait ressenti l’envie de lui demander de rester avec elle. De ne pas la laisser seule dans son trou à rat. Cependant, elle se freinait toujours, considérant que cette proposition serait des plus mal placées. Même si ses intentions étaient purement innocentes, la brune ne souhaitait pas créer de problèmes avec Kalena. Car, après tout, comment réagirait cette dernière si elle apprenait que son petit-ami venait de passer la nuit chez sa jeune protégée ? La Keira d’il y avait seulement quelques mois de cela ne s’en serait d’ailleurs pas souciée. Elle avait changée plus profondément qu’elle ne le soupçonnait encore.

Un soir, après avoir découvert qu’une souris avait réussi à se glisser dans son appartement, la jeune fille sortie de ce qu’elle qualifia de « bordel » en claquant la porte derrière elle. Elle ne prêta pas la moindre attention aux ivrognes qu’elle croisa en chemin, et fila vers la forêt la plus proche. D’accord, ce n’était pas un endroit très rassurant une fois la nuit tombée mais, quitte à être une cible privilégiée pour les démons, autant avoir des endroits où se cacher. Keira s’enfonça dans les bois. La lumière pâle de lune peinait à traverser les branchages, l’empêchant donc de se risquer à y marcher plus profondément. Elle jeta un coup d’œil autour d’elle avant de se choisir un arbre, qui avait l’air plus costaud que les autres, puis y grimpa. Son habileté avait toujours été applaudie par sa famille, à l’exception de la fois où elle s’était déboîtée le bras suite à une branche qui avait cédée sous son poids plume. La sorcière y monta le plus haut possible, jusqu’à ce qu’elle puisse admirer la lune dessinée dans le ciel de jais. La vision était tout simplement splendide. Si cela était possible, Keira serait probablement resté là-haut jusqu’à ce que son corps se soit mêlé au branchage.

Au bout d’une poignée de minutes, elle ferma ses paupières et se concentra sur les sons alentours. Aucune voix humaine ne parvenait jusqu’à elle, mais elle pouvait entendre toutes sortes de bruits : les feuillages, les animaux, le vent dansant dans ses cheveux détachés… Keira ignorait depuis quand elle se trouvait perchée lorsqu’elle commença à ressentir une douleur au fessier ainsi qu’au dos. La vue était certes spectaculaire, mais le confort était très discutable ! La fugueuse fit ses adieux au panorama qui s’offrait sous ses yeux avec un soupir las, puis redescendit lentement pour prendre le moins de risque possible. Lorsqu’elle fut à un niveau acceptable la jeune fille se laissa pendre par les bras à une branche, puis lâcha prise. Malheureusement, sa réception ne fut pas comme elle l’aurait espéré. Effectivement, elle buta contre quelque chose et tomba à la renverse avec ce qui était peut-être un animal. Un petit cri de surprise sorti de sa bouche, puis elle roula sur une centaine de centimètres avant de se relever en grognant.

Après la clarté de la lune, ses yeux avaient bien du mal à se faire à la pénombre. Plissant les yeux, Keira était bien décidé à comprendre ce qui venait de se produire. En espérant évidemment ne pas s’être fait dévorer avant qu’elle n’y parvienne. Le choc de sa chute n’était rien comparé à ce qui s’offrit à elle.

Vous !

Folle de rage, elle fit de grandes enjambés vers le « quelque chose » qui se révéla être nul autre que le démon qui lui avait ôté ses pouvoirs.

¤¤¤

I'm sorry for beeing me
I'm sorry for beeing clingy, emotional, needy, annoying, stressful,
weird, quiet, distant, imperfect,strange, unlovable, useless, worthless,
lonely, depressed, boring, sad, helpless, broken, lost cause, defeated.


Revenir en haut Aller en bas


CAW Birthday : 14/12/2015
Avatar : Chris Evans
Race : Démon Incube
Camp : Maléfique
Localisation : En enfer

Messages : 183
Points RPG : 17


Witchcraft
PC totaux: 35
Niveau: 2
Pouvoirs/Capacités:
avatar

Belial
Démon

MessageSujet: Re: S1E3 - En chute libre vers la catastrophe Dim 17 Avr 2016 - 17:10

Belial avait depuis peu entrepris des recherches pour retrouver celui ou celle qui l’avait possédé. Car, même s’il n’en avait aucun souvenir, le démon savait qu’une partie de sa vie avait été comme court-circuitée. Certes, quelques semaines sur plus d’un millénaire d’existence, c’était comme un grain de sable sur une plage. Toutefois, le démon incube n’aimait pas du tout qu’on joue avec lui de cette manière.
Cependant, il semblerait que personne ne savait ce qui aurait pu arriver à Belial. Le monde souterrain était trop concentré sur la future bataille entre la Source et les sœurs Halliwell, pour détourner leur regard sur un problème qui semblait insignifiant au premier abord mais qui concernait tout le monde en vérité.

Le démon incube décida de se téléporter dans un parc. Il avait besoin de réfléchir, de comprendre et rien ne valait mieux que l’air frais à la chaleur des enfers. Certes, l’été était toujours présent et la chaleur l’accompagnant toujours omniprésent. Mais, elle restait plus fraîche que celle qui régnait à cent pieds sous terre.
Bizarrement, personne ne semblait vouloir se balader ce soir, le parc était désert et seuls les bruits de faune locale semblaient interagir avec le silence de la nuit. Le démon se posa alors sur une grosse pierre et commençait à se laisser voguer dans ses pensées. Cette façon d’agir n’était pas banale, surtout pas pour un démon incube. Normalement, seul le désir sexuel emplissait chaque particule du corps du démon. Cependant, cette affaire restait dans son esprit et la vengeance semblait doucement prendre possession de ses autres envies.

En plus de mille ans d’existence, Belial n’avait jamais été attaqué, hypnotisé ou possédé. Il avait toujours su tiré profit de ses forces et faiblesses pour être un incube que tout le monde jalousait. Aucune sorcière ne l’avait détecté et personne ne pouvait savoir que le bel Apollon bien sous toutes ses formes était en réalité un assassin qui concentrait son pouvoir au niveau de son bassin. Oui, c’était là toute la force du démon, au point même que la Source actuelle a sué sang et eau pour qu’il rejoigne ses rangs.
Les minutes passaient comme les semaines oubliées du démon. Le temps n’avait aucune emprise sur lui, ne pouvant mourir de manière naturelle. Il se fichait donc de perdre des minutes ou des heures en réflexion ; tant que cela lui servait pour le futur. Néanmoins, il fallait croire que le Destin allait lui mettre sur la piste de ce qui restait éperdument dans sa tête ces derniers temps.

Une voix sortit soudain de la pénombre ambiante et le démon leva les yeux pour voir une jeune femme se dresser devant lui. La fixant alors droit dans les yeux, Belial ne se souvenait aucunement d’elle. Et pourtant, il avait une excellente mémoire, surtout quand cela concernait le physique et le visage d’autres personnes. Mais, rien en elle ne semblait faire rappeler quoi que ce soit au démon incube. Se relevant doucement, l’Apollon démoniaque fixait toujours la jeune femme tout en gardant un visage des plus neutres. Elle semblait en colère. Après, libre à elle mais il ne valait mieux pas pour cette dernière de se laisser entraîner par ce sentiment car le démon n’était pas d’humeur à jour ce soir.


- On se connaît, jeune demoiselle ? Dit-il alors de manière franche tout en attendant la prochaine réplique de la jeune femme.

¤¤¤

Revenir en haut Aller en bas


CAW Birthday : 21/12/2015
Avatar : Jennifer Lawrence
Race : Sorcière
Camp : Neutre
Localisation : San Francisco

Messages : 2165
Points RPG : 23


Witchcraft
PC totaux: 35
Niveau: 2
Pouvoirs/Capacités:
avatar
Sorcier ¤ Best RPGiste

Keira Fawkes
Sorcier ¤ Best RPGiste

MessageSujet: Re: S1E3 - En chute libre vers la catastrophe Jeu 28 Avr 2016 - 21:51

Alors qu’elle se dirigeait en hâte vers le démon, la réplique de ce dernier fit mouche instantanément. Keira se souvint alors que celui-ci ne semblait pas être dans son état normal lorsqu’il s’en était pris à elle et à son être de lumière. Pourrait-il donc se souvenir d’elle et de Satya ? Tout de même, comment pouvait-elle être certaine qu’il ne jouait pas la comédie ? Rien dans ce monde de magie ne lui inspirait confiance, et elle ne savait pas vraiment à qui se fier en dehors d’une poignée de personnes. De toute manière, cela ne changeait rien au fait qu’il restait impliquée dans la disparition de ses pouvoirs. Et s’il ne pouvait pas lui apporter de réponses, qui le pourrait ? Il était directement concerné dans cette affaire ! Arrivée à quelques centimètres de lui, la sorcière se figea. Malgré le fait qu’elle fut assaillie par les doutes, elle ne se détacha pas de son regard glacial.

Pendant des mois Keira avait espéré que ce moment fatidique arriverait. Maintenant que c’était le cas elle ne savait plus quel comportement adopter. Pouvait-elle réellement se permettre quoique ce soit ? Elle n’était pas en position de gagner si un combat se déclenchait entre eux deux. Personne ne viendrait à sa rescousse alors qu’ils étaient dissimulés par une multitude de troncs et d’épines. Pourtant, ce n’était pas l’envie de l’étrangler qui lui manquait. Si seulement elle pouvait se venger de sorte que son adversaire se sente aussi fragile qu’elle ! Quelle sorte d’être maléfique pouvait-il bien être ? Il n’avait aucun signe physique particulier qui permettrait de l’identifier aisément. Peu importe. Puisqu’elle ne pouvait pas lui régler son compte dans l’immédiat, la fugueuse devrait se contenter d’une conversation un tant soit peu civilisée. Cela risquait de lui coûter des efforts titanesques. Comment pourrait-elle rester calme face à lui ? Finalement, Keira regrettait de ne pas être restée perchée dans son arbre un peu plus longtemps.

Sa réaction se fit enfin entendre après quelques instants de réflexion. Un rire sarcastique sortit de sa bouche, et elle répliqua :

C’est le moins que l’on puisse dire ! J’aurai du mal à oublier le visage de celui qui m’a ôté mes pouvoirs !

Bien joué Keira… Autant lui dire franco que tu es entièrement à sa merci… pensa-telle. Réfléchir n’était pas son fort. Elle n’avait peut-être pas choisi la meilleure manière d’établir le contact. Cependant, la réaction perplexe de son interlocuteur l’interpella. S’il jouait la comédie, alors il était sacrément bon ! Rien ne trahissait une quelconque mise en scène. Le feu qui l’animait semblait s’atténuer à vitesse grand V. Elle qui pourtant était enragée depuis si longtemps à cause de cette histoire, voilà qu’elle se dégonflait aussi facilement ! Mais la question qui la taraudait était : devait-elle en vouloir à un individu qui ne semblait même pas savoir de quoi elle lui parlait ? Si les choses avaient été autrement, si Keira n’avait pas été consciente de la possible possession de l’homme, rien n’aurait pu s’interposer entre lui et son poing. C’est alors qu’un élément se rajouta à ses pensées déjà bien confuses. Le démon était-il tout autant une victime qu’elle ne l’était ? Si oui, aurait-elle le cran de s’allier avec ce dernier pour savoir le fin mot de l’histoire ? Satya ne serait clairement pas ravi d’un tel choix, et elle risquerait de passer un sacré mauvais quart d’heure. Ceci étant dit, rien n’indiquait que le sbire de la Source désirait son aide, ni même qu’il était intéressé par ce qu’elle avait à lui dévoiler.

Tout de même, il restait une menace qu’il soit possédé ou non. Aussi charmant paraissait-il au premier abord, le démon pourrait l’éliminer en une fraction de secondes s’il le décidait. Il lui fallait assurer ses arrières d’une manière ou d’une autre. Hors, le renseignement était peut-être la seule chose qui pourrait la sauver d’une fin certaine. Serrant les dents comme pour étouffer les paroles sanglantes qui lui montaient dans la gorge, Keira tenta de se décontracter avant de reprendre la parole. Il ne devait pas croire qu’il avait entièrement le dessus sur elle. C’était trop risqué. Les êtres démoniaques étaient tellement imprévisibles…

A voir la tronche que vous faites, vous ignorez totalement de quoi je parle. Génial. Un démon amnésique. Tout ce qu’il me faut…

La situation était tellement désespérante ! Keira prêta alors soudainement attention à un détail qui lui avait totalement échappé jusqu’ici. Elle était impressionnée par son interlocuteur. Et cela ne semblait pas s’expliquer totalement par le fait qu’il s’agissait d’un démon…

¤¤¤

I'm sorry for beeing me
I'm sorry for beeing clingy, emotional, needy, annoying, stressful,
weird, quiet, distant, imperfect,strange, unlovable, useless, worthless,
lonely, depressed, boring, sad, helpless, broken, lost cause, defeated.


Revenir en haut Aller en bas


CAW Birthday : 14/12/2015
Avatar : Chris Evans
Race : Démon Incube
Camp : Maléfique
Localisation : En enfer

Messages : 183
Points RPG : 17


Witchcraft
PC totaux: 35
Niveau: 2
Pouvoirs/Capacités:
avatar

Belial
Démon

MessageSujet: Re: S1E3 - En chute libre vers la catastrophe Mer 11 Mai 2016 - 19:01

Belial regardait la jeune femme qui faisait plus d’une tête de moins que lui, si petite et si fragile de ce qu’elle disait, sans pouvoir. Et pourtant, elle semblait détenir une force qui faisait qu’elle tenait tête au démon comme si elle était toute puissante. A cela, il se mit alors à esquisser un léger sourire comme s’il trouvait cela mignon.
Oui, c’était mignon dans un sens mais particulièrement dangereux pour la sorcière sans pouvoir. A force de vouloir pousser un bout quelqu’un comme Belial, cela finirait très mal pour elle. Toutefois, peut-être détenait-elle réellement des informations susceptibles de conduire le démon incube vers celui qui l’avait possédé et surtout lui faire manger la poussière. Car l’Apollon démoniaque était celui qui envoûtait les autres et non le contraire.


- Vous m’en voyez navré, dit-il sur un ton des plus polis. Mais, je ne possède nullement le pouvoir d’enlever ceux des autres, ajouta-t-il tout en fixant les yeux de la jeune sorcière sans aucune émotion.

A quoi pouvait bien jouer Belial ? Et bien il ne jouait pas. Sa nature de démon incube coulait dans ses veines et il avait toujours mis un point d’honneur à converser de manière convenable avec n’importe qui, du moins tant que son interlocuteur en faisait de même, bien entendu.
Malheureusement pour la sorcière, la suite de ses propos allaient à l’encontre total de la bienséance entre deux personnes civilisées. Autant, le démon aimait les fortes têtes, les personnes franches qui disaient ce qu’elles pensaient. Autant, la diplomatie ou du moins le respect était quelque chose de bien ancrée chez lui et il ne supportait pas que quelqu’un lui parle de cette manière.

Apposant alors son index sur sa bouche, Belial souffla un "Chuuuut…" tout doucement alors que sa persuasion obligea la sorcière à se taire. Non pas qu’il n’aimait pas en arriver là mais il jugeait nécessaire de montrer qu’il valait mieux à la jeune femme d’agir et surtout de réagir d’une manière plus respectueuse au risque de s’attirer les foudres d’un démon qui, lui, avait encore tous ses pouvoirs et sa puissance magique.
Retirant alors son index, il fixa de nouveau les yeux de son interlocutrice avant d’esquisser un petit sourire à la fois satisfait et bienveillant. Oui, bienveillant pour montrer qu’il ne lui cherchait pas de mal pour le moment et satisfait de voir que son pouvoir avait eu l’emprise souhaitée.


- Bien… On se calme, jeune demoiselle et on reprend tout depuis le début, dit-il alors d’une voix des plus calmes et sereines. Vous avez perdu vos pouvoirs et on m’a possédé pour y parvenir. Ne vous trompez pas d’ennemi, ce serait dommage pour vous.

Belial laissa un petit silence s’installer pour s’assurer que la jeune sorcière comprenait bien chaque mot de ses propos ainsi que leur sens. S’il y avait bien une chose que le démon ne pouvait accepter, c’était d’être la marionnette de quelqu’un. Et s’il devait se venger en s’alliant à une sorcière, alors il le ferait sans lui nuire par la suite. L’honneur était quelque chose d’important chez le démon incube et si la sorcière le regardait bien, elle verrait que le danger n’était pas présent à cet instant même.

- Il semblerait que nous ayons un ennemi commun… Si vous m’expliquez un peu cette histoire, peut-être pourrions-nous trouver une solution pour à la fois récupérer vos pouvoirs et me permettre de me venger, conclut-il enfin en laissant maintenant la parole à la sorcière.

¤¤¤

Revenir en haut Aller en bas


CAW Birthday : 21/12/2015
Avatar : Jennifer Lawrence
Race : Sorcière
Camp : Neutre
Localisation : San Francisco

Messages : 2165
Points RPG : 23


Witchcraft
PC totaux: 35
Niveau: 2
Pouvoirs/Capacités:
avatar
Sorcier ¤ Best RPGiste

Keira Fawkes
Sorcier ¤ Best RPGiste

MessageSujet: Re: S1E3 - En chute libre vers la catastrophe Sam 21 Mai 2016 - 23:06

Keira n’avait pas imaginé que ces retrouvailles se dérouleraient ainsi. A vrai dire, elle n’avait pas vraiment établie de plan à l’avance et le regrettait sincèrement. Elle ignorait la manière dont elle devait réagir face à l’amnésie de l’être démoniaque. Ce dernier ne semblait pas la simuler, bien au contraire. Quelque chose dans son regard lui indiquait qu’il était on ne peut plus sincère, et cela ne ferait que s’amplifier dans les instants qui suivraient. Tout de même, la sorcière ne put se retenir de dévoiler son exaspération au grand jour face à la situation. Tout cela était tellement irritant ! Elle souhaitait uniquement retrouver ses pouvoirs et non pas blablater éternellement avec un ennemi. Pourtant, elle allait rapidement découvrir qu’elle n’aurait pas d’autre choix que de se plier face à ce compromis. En effet, agacé par son attitude, Belial s’avança rapidement vers elle sans qu’elle ait le temps de reculer, et posa son index sur ses lèvres. Alors qu’il lui murmurait un « chut » qui se révéla être un ordre auquel elle ne pouvait désobéir, son regard se plongea dans celui de son interlocuteur qui brillait dans les rares rayons de la lune qui lui illuminaient le visage. Bien que cette scène n’ait rien de bien sensuel à proprement parler, Keira se sentit affreusement gênée lorsque le don de l’homme s’estompa. Elle n’avait jamais été aussi proche physiquement d’un individu masculin à l’exception d’Ethan après son numéro de karaoké déjanté. De plus, le probable sbire de la Source dégageait quelque chose d’irrésistible bien que la sorcière ne pouvait mettre le doigt dessus. Cette dernière fut soulagée lorsque plusieurs centimètres les séparèrent de nouveau. Keira prit une profonde respiration comme pour retrouver ses esprits et réalisa enfin ce qui venait de se dérouler. Belial l’avait contrôlé comme l’avait fait le chef des Enfers auparavant. Ce qu’elle n’appréciait pas le moins du monde. Cependant, elle ne riposta aucune insulte.

Son interlocuteur semblait bien décidé à ne pas l’exterminer dans la seconde qui suivait. Bien au contraire, il était décidé à résoudre leurs problèmes d’une pierre deux coups. S’il prenait sa revanche, alors elle retrouverait ses pouvoirs. Que pouvait-elle bien demander d’autre ? Après tout, il n’était pas réellement responsable de son retour à la normalité. Du moins pas volontairement. Comme le démon l’avait dit sagement, Keira ne devait pas se tromper d’ennemi. D’ailleurs, ce dernier ne cessait de l’observer. Elle ne pouvait pas baisser le regard car, dans le cas contraire, cela pourrait être interpréter comme un geste de soumission. Ce qu’elle refusait par-dessus tout, peu importe le discours qu’il pourrait lui adresser. La brune ne lisait que de l’honnêteté dans le regard de Belial. Mais un être démoniaque était-il capable de tenir parole ? Elle ne se souvenait pas que Satya lui ait parlé d’une quelconque exception à la règle comme une possibilité. Croisant les bras, elle reprit enfin la parole.

Admettons que je vous aide et que tout se passe comme prévu. Qu’est-ce que vous gagnez à me laisser la vie sauve ensuite ? A part Balthazar peut-être, aucun démon n’est du genre à respecter une alliance. A ce que j’ai entendu, à la première occasion qui s’offre à eux ils n’hésitent pas à poignarder dans le dos.

Au moins, Keira était franche et ne lui manquait pas directement de respect. Elle était méfiante, ce qui se comprendrait parfaitement vu la situation. Comment pourrait-elle se contenter simplement de ce qu’elle pensait lire dans un regard ? Cela serait bien trop bancal comme justification lorsqu’elle devrait expliquer son geste à son être de lumière ! Néanmoins, la fugueuse ne tarda pas à dévoiler le peu de connaissances qu’elle avait quant à ce qui s’était déroulé ce matin-là. Le revivre était similaire au fait de se remémorer un cauchemar. La sorcière avait bien faillit trouver la mort. Sans Satya elle ne serait d’ailleurs plus de ce monde, elle en avait parfaitement conscience.

Pour être sincère, je ne sais pas grand-chose. En tous les cas, l’entité qui vous a possédé était vraiment puissante cela ne fait pas de doute. Elle était dénuée d’expression. Si je devais imager son regard je dirai que cela ressemblait à un puits sans fond, avoua-t-elle avant de marquer une courte pause pour se concentrer. Je ne sais pas si vous en avez naturellement le don mais elle pouvait se téléporter. Mais ce qui était le plus impressionnant est la manière dont elle a absorbé mes pouvoirs et dont elle a disparue. On aurait dit... Une sorte d'essaim d’abeilles. Noir. Bruyant.

Ses yeux s’étaient plissés durant son court récit. Keira avait conscience que ces renseignements n’avaient rien de bien folichon, mais peut-être que sa description aiderait Belial à se souvenir d’une légende ou même à un de ses collègues. Elle soupira avant de reprendre.

J’espère que cela pourra vous aider. Avec mon être de lumière, nous pensions que cela aurait pu être l’œuvre de la Source. Peut-être a-t-elle quelque chose à vous reprocher ?

¤¤¤

I'm sorry for beeing me
I'm sorry for beeing clingy, emotional, needy, annoying, stressful,
weird, quiet, distant, imperfect,strange, unlovable, useless, worthless,
lonely, depressed, boring, sad, helpless, broken, lost cause, defeated.


Revenir en haut Aller en bas


CAW Birthday : 14/12/2015
Avatar : Chris Evans
Race : Démon Incube
Camp : Maléfique
Localisation : En enfer

Messages : 183
Points RPG : 17


Witchcraft
PC totaux: 35
Niveau: 2
Pouvoirs/Capacités:
avatar

Belial
Démon

MessageSujet: Re: S1E3 - En chute libre vers la catastrophe Jeu 2 Juin 2016 - 15:32

D’un œil extrêmement amusé, le démon incube écoutait les dires de la demoiselle sans aucun pouvoir. A croire ce qu’elle disait, tous les démons n’étaient que des menteurs sans aucun sens du code ni de l’honneur et la tête du démon penchait d’avant en arrière comme s’il acquiesçait les propos de la jeune femme. Et pourtant, si elle arrivait ne serait-ce qu’à comprendre le monde démoniaque, sans doute qu’elle retirait ses paroles à l’instant même. Mais, non les sorcières étaient bornées au point de ne même pas vouloir comprendre quoi que ce soit en dehors de leur camp.

- Et les sorcières sont des saintes ni touches totalement butées avec un esprit tellement étriquée qu’elles n’arrivent pas à accepter un point de vue différent du leur… Maintenant que les préjugés ont été mis sur le tapis, on va pouvoir peut-être entrer dans le vif du sujet, conclu-t-il avec un sourire malicieux.

A quoi bon rebondir sur sa question concernant l’après, une fois que la sorcière aurait récupéré ses pouvoirs. Rien de ce que pouvait dire Belial n’aurait été, aux yeux de Keira, suffisamment convainquant pour l’amener à le croire ne serait-ce qu’une seule seconde. Et pourtant, le démon incube n’était pas du genre à revenir sur une parole hormis si on le trahissait. Et encore, ce dernier point était plus un facteur humain qu’il avait assimilé au cours du dernier millénaire plutôt qu’un facteur démoniaque. Belial avait son code d’honneur et ce n’était pas une sorcière sans pouvoir qui pourrait le comprendre, pas avec un esprit aussi étriqué qu’elle venait de dévoiler.

La sorcière enchaîna rapidement sur des informations que ne possédaient pas encore l’Apollon démoniaque. Plus elle parlait, plus Belial avait un visage plus sérieux, un regard plus froid, comme s’il se concentrait sur chaque mot afin de bien tout saisir. Mais, tout ceci lui rappelait trop de souvenir d’une époque révolue pour que ce ne soit pas qu’une simple coïncidence et même s’il n’avait pas peur, loin de là, la situation semblait des plus catastrophiques.


- Je ne sais pas qui a libéré cette immondice mais il a intérêt à être bien planqué, lança-t-il alors qu’il commençait à faire les cent pas.

Dans sa tête, Belial était comme assis entre deux chaises. D’un côté, sa mémoire lui envoyait des flashs d’un être similaire qui avait bien failli détruire toute la magie alors qu’il n’était encore qu’un enfant-démon. Mais, d’un autre côté, sa raison lui susurrait désespérément que cela ne pouvait pas être possible, que ce ne pouvait pas être cette… chose qui avait pu prendre possession de son être pour arriver à ingurgité encore plus de magie. D’ailleurs, l’une des questions qu’il se posait était comment avait-il pu survivre à cette histoire sans être consumé ou avoir perdu sa magie. Cela restait un mystère de plus pour lui.
S’arrêtant alors que Keira parlait de son être de lumière et surtout de la Source, Belial la fixa alors dans les yeux avec un regard des plus noirs, comme meurtrier. Parler ainsi de la Source pouvait irriter au plus haut point le démon incube. Encore des propos sans rien comprendre au préalable, les sorcières avaient donc cette fâcheuse manie on dirait.


- La Source ne serait pas assez bête pour lâcher une telle créature. Bien que l’on soit de camp opposé, nous ne désirons pas voir la magie disparaître totalement. Les démons, comme les sorcières, ne veulent qu’une chose : remporter la victoire pour que leur camp domine le monde, tout simplement. Et je vois que l’ignorance est un trait prédominant chez vous… Installez-vous que je vous explique ce qu’il se passe et vous allez rapidement raviser votre jugement.

A ses mots, Belial fit un geste de la main pour montrer une rangée de grosses pierres non loin d’ici et il marcha tranquillement jusqu’à ces dernières et s’installa tranquillement. La situation n’était plus qu’une question de vengeance ou de récupérer des pouvoirs mais bien une alerte maximum, que ce soit pour le camp du Bien que celui du Mal. Il fallait réunir les forces, toutes les forces pour arriver à contrecarrer ce sombre dessein qui prenait de l’ampleur à chaque minute qui passait.

- En des temps forts reculés, le monde sombrait dans le chaos le plus total. Un être, une chose ou plutôt une entité apparut de nulle part et commençait à ingurgiter les pouvoirs de ceux qui pratiquaient la magie. Il parcourra le monde, les cieux et les enfers jusqu’à ce qu’il ne reste plus qu’une poignée d’individu. Cette chose s’appelle le Néant, la fin de la magie et donc de la vie telle qu’on la connait. Les survivants ont alliés leurs forces et ont pu contenir le Néant dans une boîte hermétiquement scellée et un accord collectif interdisait de le libérer quelle que soit la raison et ce jusqu’à la fin des temps et au-delà.

Belial s’arrêta quelques instants. Son histoire pouvait paraître tout droit sortie d’un livre de contes et pourtant c’était la stricte vérité. Le monde avait failli basculer dans l’horreur à cette époque et le Néant avait été libéré lorsque le démon était enfant. Non, tous savaient que cette chose devait rester dans sa boîte pour l’éternité s’il voulait conserver sa vie ainsi que sa magie. Ce qui voulait dire qu’une être avait suffisamment d’audace pour aller jusqu’à outrepasser son instinct de survie pour mettre le monde à feu et à sang. Mais, qui ? Là était toute la question et malheureusement, Belial ne pouvait pas en connaitre la réponse.

- Le Néant est imparable. On aurait beau unir la Source avec le Pouvoir des trois que cela ne servirait qu’à nourrir davantage le Néant… Vous comprenez ? Il faut retrouver la boîte et lire les inscriptions d’emprisonnement pour le remettre dans sa boîte et réinstaurer les pouvoirs aux êtres magiques.

¤¤¤

Revenir en haut Aller en bas


CAW Birthday : 21/12/2015
Avatar : Jennifer Lawrence
Race : Sorcière
Camp : Neutre
Localisation : San Francisco

Messages : 2165
Points RPG : 23


Witchcraft
PC totaux: 35
Niveau: 2
Pouvoirs/Capacités:
avatar
Sorcier ¤ Best RPGiste

Keira Fawkes
Sorcier ¤ Best RPGiste

MessageSujet: Re: S1E3 - En chute libre vers la catastrophe Sam 4 Juin 2016 - 16:13

Alors que Keira s’était laissé aller aux préjugés concernant le démon, Belial s’en donna à cœur joie pour lui renvoyer l’ascenseur. Comme quoi, les deux camps ne manquaient pas de réserve en ce qui concernait celui qui leur était opposé. A son plus grand étonnement, la sorcière se surprit à afficher un léger sourire amusé sur son visage. Son interlocuteur ne manquait pas de répartie c’était certain ! Et cela n’était pas pour lui déplaire. Tout de même, cela ne changeait rien au fait qu’elle ne pouvait lui faire confiance ni même baisser sa garde. Elle se devait de se montrer réactive au cas où le comportement de l’homme changerait brutalement du tout au tout. Une partie d’elle-même, à laquelle il lui était difficile d’accorder un tant soit peu de crédit, lui murmurait pourtant sans cesse qu’elle n’avait rien à craindre de l’être maléfique. Ou, en tous les cas, pas ce soir. D’où lui venait cette sensation elle n’en avait pas la moindre idée. Et son être de lumière lui passerait probablement un savon magistral si elle lui confessait cela. Tout de même, il lui faudrait apprendre à faire confiance à son instinct même si cela risquait de lui prendre du temps. L’essentiel dans l’immédiat était de retrouver ses pouvoirs, et pour cela il lui fallait dévoiler le peu d’informations qu’elle possédait.

C’est donc dans ce but que la fugueuse se lança dans un long récit, prenant soin d’aborder tous les détails qui lui revenaient en mémoire, aussi peu nombreux furent-ils. Lorsqu’elle porta davantage attention à l’expression de son interlocuteur, Keira remarqua que ce dernier semblait avoir perdu toute envie de se montrer souriant et intouchable. Au contraire, Belial semblait plongé dans une profonde réflexion qui lui creusa un léger pli au milieu du front. Il ne jouait pas la comédie. L’homme était réellement préoccupé et soucieux de ce que la sorcière venait de lui révéler, ce qui n’augurait strictement rien de bon. L’angoisse ressentie par la brune s’amplifia instantanément tandis qu’elle était de nouveau confrontée au fait que ses dons lui avaient peut-être été ôtés pour le restant de ses jours. Si son interlocuteur, qui avait fait part d’un sang-froid incroyable depuis leur rencontre, se mettait ainsi à faire les cent pas tout en discutant d’un « immondice », alors les choses seraient encore loin de s’arranger. Keira resserra un peu l’étreinte de ses propres bras qui étaient croisés sur sa poitrine pour se donner du courage et se rassurer. Tout ne pouvait être perdu. Pas quand il s’agissait de magie.

La protégée de Satya lança alors qu’elle et ce dernier avait pensé que la Source pouvait être derrière toute cette affaire. Proposition qui n’eut pas l’air de plaire le moins du monde à son interlocuteur qui lui lança un regard à la pétrifier de terreur. S’apprêtait-il à changer d’avis quant à se montrer inoffensif envers elle ? Il parût alors à la fugueuse que ne pas prononcer ces quelques mots aurait été une bonne chose. En effet, Belial semblait plus loyal envers le chef des Enfers qu’elle n’aurait pu l’imaginer. Mais si ce n’était pas lui, qui cela pouvait-il bien être ? Et quel était l’intérêt dans toute cette histoire ? Le succube enchaîna très vite, peut-être dans le but de se calmer les nerfs avant qu’un « accident » ne se déroule ici-même. Donc, cette « créature » possédait la capacité d’éliminer toute trace de magie de la Terre ? Tout cela dépassait complètement ce à quoi elle s’était attendue. Les choses étaient encore plus sérieuses qu’elle et le camp bénéfique avaient pu imaginer jusqu’ici. Un nœud sembla se former dans son estomac tandis qu’elle devait digérer le choc de cette nouvelle révélation. Keira plissa légèrement les yeux lorsqu’il lui fallut encaisser une nouvelle critique de la part de son interlocuteur. Cela commençait à lui suffire d’être ainsi diminuée par un démon. Malheureusement, elle n’était pas en mesure de riposter. Si un combat s’engageait, il était clair qu’elle ne pourrait s’en sortir.

La sorcière n’était pourtant pas au bout de ses surprises puisqu’elle reçut une invitation des plus inattendues à venir se poser auprès de son « ennemi » pour écouter un long récit. Elle s’assit alors sur une pierre de telle sorte à faire face à Belial. Les ombres des branchages au-dessus de leur tête dansaient sur le visage du sbire de la Source mélangeant ainsi obscurité et lumière, ce qui pouvait paraître plutôt symbolique d’ailleurs. Lorsque l’homme commença sa récitation, Keira se rappela d’un soir d’Halloween où, dans les bois, ses amis et elle se racontaient des histoires effrayantes autour d’un feu. Cliché, mais souvenir très approprié à ce moment précis. Bref, une fois cela chassé de son esprit, la brune porta une attention très prononcée aux dires du conteur. Au fil des phrases, tout devint plus clair dans son esprit, comme si les pièces d’un puzzle des plus compliqué parvenaient enfin à s’emboîter. Le Néant… Rien que ce terme lui donnait froid dans le dos. Mais un détail important ressortait, un détail qui ne présageait que du bon : il y avait un moyen déjà clairement identifié pour venir à bout de cette entité. Une bonne partie du travail semblait donc déjà mâchée. Du moins, si la théorie de Belial était véridique bien évidemment. La fugueuse se pencha un peu en avant, posant ses bras le long de ses cuisses tout en entremêlant ses doigts.

Donc, il nous faut nous allier. Les deux camps. Cela ne va pas être simple, mais cette affaire est suffisamment importante pour que tous mettent leurs différends de côté, lança-t-elle. Bien sûr, cela ne résout pas la question de qui a libéré ce… Néant. Il doit s’agir d’un individu avec suffisamment d’égo pour penser être en mesure de le contrôler. Mais à quoi cela lui servirait-il ? Pensez-vous que son but pourrait être de renverser la Source et les Fondateurs dans le but de prendre le contrôle de…

Prendre le contrôle de quoi puisqu’il n’y aurait plus de magie ? se demanda-t-elle. Tout cela était vraiment étrange et manquait de sens, encore plus pour une sorcière débutante telle que Keira. En tous les cas, cette dernière était ravie d’avoir conclu une alliance avec son interlocuteur. Ainsi, les choses allaient peut-être pouvoir avancer dans le bon sens.

Admettons que nous parvenons à faire retourner le Néant dans sa boîte… Il faut nous assurer que la personne ayant causé tous ces dommages ne soit plus en capacité de recommencer. Qui sait ce qu’elle pourrait trouver d’autre la prochaine fois.

Mieux valait-il ne rien imaginer. Existait-il quelque chose d’encore pire que le Néant ? Keira doutait que cela soit possible mais, après tout, elle n’était pas au courant de ce dernier une poignée de minutes auparavant ! Après un long moment de silence, une lumière se fit soudainement dans son esprit tandis qu’elle observait le démon. Cela n’avait rien à voir avec leur affaire en tant que tel. C’était une réflexion beaucoup plus philosophique. Bien qu’elle ne sut pourquoi, la fugueuse ne put s’empêcher de la faire partager.

J’étais en train de réfléchir à ce que vous avez dit plus tôt. Le Bien et le Mal n’existent pas vraiment n‘est-ce pas ? Je veux dire… Ils ne sont pas aussi antagonistes que cela. Chaque individu à une part d’ombre en lui, et je suis persuadé que les démons ont aussi une faiblesse « humaine ». L’opposition ne serait donc qu’une simple différence de point de vue ? Comme vous l’avez dit, notre but commun est de faire gagner notre camp respectif. Et, à la guerre, il y a toujours des pertes. Peut-être sommes-nous seulement égoïstes et égocentriques.

Belial allait-il encore se moquer d’elle ? Aucune idée. Mais, pour la première fois depuis un bon moment, la sorcière essayait de se libérer de cette distinction qu’on lui avait imposée depuis son arrivée dans le monde de la magie. Les démons et les sorciers étaient-ils si différents ? Si une alliance était possible entre les deux camps pour venir à bout du Néant, pourquoi ne pas apprendre à vivre les uns avec les autres tout en arrêtant de faire des victimes inutiles ?

¤¤¤

I'm sorry for beeing me
I'm sorry for beeing clingy, emotional, needy, annoying, stressful,
weird, quiet, distant, imperfect,strange, unlovable, useless, worthless,
lonely, depressed, boring, sad, helpless, broken, lost cause, defeated.


Revenir en haut Aller en bas


CAW Birthday : 14/12/2015
Avatar : Chris Evans
Race : Démon Incube
Camp : Maléfique
Localisation : En enfer

Messages : 183
Points RPG : 17


Witchcraft
PC totaux: 35
Niveau: 2
Pouvoirs/Capacités:
avatar

Belial
Démon

MessageSujet: Re: S1E3 - En chute libre vers la catastrophe Sam 11 Juin 2016 - 14:50

Keira semblait des plus attentives, ce qui semblait un peu surprenant venant d’une sorcière qui prônait le Bien et surtout le défendait comme l’instant d’avant. Peut-être était-ce les propos de Belial qui l’avait conduit à écouter et surtout à comprendre tout ce qu’il se passait en ce moment, que ce soit par rapport au Néant que de la lutte entre le Bien et le Mal d’une manière générale. La vie du démon incube lui avait appris une chose : c’était qu’il n’y avait ni de bons, ni de mauvais mais juste une lutte de pouvoirs pour déterminer celui qui allait imposer sa volonté aux autres. Et cela n’avait rien de maléfique, c’était instinctif chez les espèces animales, végétales, humaines et magiques. Tous rêvaient de grandeur, de gloire, d’absolue et surtout de contrôle. Et c’était ce dernier point qui faisait le nerf de la guerre : avoir le contrôle sur l’autre camp afin d’imposer ses principes et ses désirs.

- Je vais en informer la Source pour qu’elle puisse prendre contact directement avec les Fondateurs… Dans des cas extrêmes comme celui-ci, seuls les plus puissants peuvent mettre en place officiellement un cesser le feu temporaire, annonça-t-il d’une voix des plus calmes.

Oui, il ne fallait pas que ce soit uniquement des combattants qui décident de s’allier mais bien ceux qui tiraient les ficelles. Et pour que le Mal puisse discuter avec le Bien, il fallait que la Source contacte les Fondateurs comme ce fût le cas pour diverses affaires des plus destructeurs qui n’étaient pas du tout lié à un camp ou un autre.
L’avenir était sombre même s’il y avait tout de même une lumière au bout du tunnel. Keira avait aussi raison sur le fait qu’il fallait aussi retrouver l’individu qui avait causé autant de dégâts en relâchant le Néant. Mais, du point de vu de l’Apollon démoniaque, chaque chose allait en son temps et il valait mieux se préoccuper de l’urgence pour ensuite avoir le temps de traquer celui qui avait osé faire cela.


- Effectivement, si les deux camps s’unissent, il faudra aussi déterminer l’auteur de ce plan et le mettre hors d’état de nuire. Mais, il vaut mieux rester concentré sur la menace actuelle afin de se donner toutes les chances de notre côté, conclu-t-il toujours avec le même timbre de voix.

Oui, Belial n’était pas du genre à s’échauffer pour un rien. Il était réfléchi, il analysait et surtout savait déterminer les priorités. Et c’était grâce à ses talents nullement magiques qu’il avait réussir à survivre plus d’un millier d’années. Même si son physique apparent ne le laissait pas présager d’un tel âge, il faisait partie de la vieille école, ce qu’on appelait la vieille garde en enfer. Des démons puissants, sages et dotés d’un savoir tel que tous les autres se pliaient à leur volonté en un battement de cil.
Vint alors des propos de la sorcière concernant les camps et surtout sur la notion qu’était le Bien et le Mal. Elle comprenait vite pour son âge et à cela, le démon ne put s’empêcher d’esquisser un léger sourire. La jeune femme avait mis le doigt sur la réalité des choses et surtout sur ce que les Fondateurs tentaient désespérément de cacher à leurs pions.


- Le Bien et le Mal ne sont que des notions. Seul le pouvoir compte et les Fondateurs l’ont compris depuis fort longtemps, tout comme les démons. Ne vous êtes-vous jamais demandée pourquoi les Fondateurs restaient perchés sur leur nuage, envoyant les sorciers combattre des démons sans même intervenir lorsque leurs protégés étaient à deux doigts de mourir ? Et pourtant, ensemble, ils sont tout aussi puissants que la Source elle-même. Les Fondateurs pourraient exterminer la Communauté démoniaque aussi facilement que les démons exterminent les mortels. Ils ont le pouvoir, le véritable pouvoir et le gardent jalousement…

¤¤¤

Revenir en haut Aller en bas


CAW Birthday : 21/12/2015
Avatar : Jennifer Lawrence
Race : Sorcière
Camp : Neutre
Localisation : San Francisco

Messages : 2165
Points RPG : 23


Witchcraft
PC totaux: 35
Niveau: 2
Pouvoirs/Capacités:
avatar
Sorcier ¤ Best RPGiste

Keira Fawkes
Sorcier ¤ Best RPGiste

MessageSujet: Re: S1E3 - En chute libre vers la catastrophe Sam 11 Juin 2016 - 16:32

Keira hocha la tête pour marquer son approbation à ce que proposait son interlocuteur. En cas de crise, les pouvoirs les plus puissants qui soient se devaient eux-mêmes de s’allier pour promettre un taux de réussite supérieur. Tout de même, la sorcière se demandait à quoi une réunion au sommet des forces adversaires pouvait bien ressembler. Sûrement envoyaient-ils tout d’abord des éclaireurs pour éviter tout cas de mutinerie, et des messagers pour convenir d’un lieu et d’une heure de rendez-vous. Du moins, c’était de cette manière qu’elle s’y prendrait. Mais elle n’y connaissait rien après tout. Un de ses défauts principaux était son empressement, que ce soit dans ses jugements ou dans ses actions, ce que ne manqua pas de faire remarquer Belial subtilement. Il lui rappela que, pour le moment, leur intention devait se focaliser uniquement sur le Néant. L’être maléfique marquait un point. C’était ce qui pressait le plus, en particulier si Keira voulait retrouver ses pouvoirs. Sans eux, elle serait totalement inutile si une guerre éclatait. Elle se devait d’assurer la sécurité des individus autour d’elle lorsque l’occasion se présentait !

Lorsqu’elle lui délivra sa réflexion quant à l’opposition entre le Bien et le Mal, le démon eut un sourire discret que la sorcière interpréta comme le signe que, pour la première fois de la soirée, ils étaient enfin arrivés à un terrain d’entente. Cela avait quelque chose de rassurant. S’il lui accordait un minimum de crédit, peut-être serait-il moins amen à l’exterminer dès qu’elle aurait le dos tourné ! L’homme lui fit part de son propre ressenti. Selon ce dernier, le pouvoir était au centre de tout. C’était une question d’en avoir le plus possible et, surtout, de se l’approprier égoïstement. Ce que lui livrait Belial n’avait rien d’étonnant car il lui était arrivé de penser aux Fondateurs de la sorte. Cependant, elle craignait de les détester si elle continuait sur ce chemin-là, et cela signifiait renier l’essence du côté bénéfique. Du moins symboliquement.

Il est rare de trouver les généraux sur le champ de guerre. Ils sont bien trop occupés à envoyer leurs troupes faire le sale travail. Tout de même, j’espère qu’ils ont des raisons qu’aucun de nous ne soupçonnent. Même si j’en doute.

Keira soupira et se releva de son siège improvisé. Il était temps pour elle de partir tant que le climat entre elle et son interlocuteur était neutre. De toute manière, ce n’était pas comme s’il allait la raccompagner chez elle ! D’ailleurs, la fugueuse n’approuverait pas que Belial connaisse le lieu où elle habitait. Encore plus dans l’état dans lequel elle se trouvait actuellement. Tandis qu’elle s’apprêtait à lui faire ses adieux, la brune se demanda quelle était la manière la plus appropriée pour prendre congé d’un adversaire. Aucune claire réponse ne lui vint. Il lui fallait donc se laisser guider par son instinct.

Bon et bien… Je suis ravie que nous ayons progressés quant à cette affaire. J’espère que tout reviendra vite en ordre.

La sorcière lui adressa un rapide signe de la main pour signe d’au revoir puis lui tourna le dos avec appréhension. Aucun coup ne vint. Belial tenait sa promesse de ne pas retourner sa veste plus vite que l’éclair. Tout de même, la jeune fille ne se fit par prier pour accélérer le pas, espérant se glisser dans ses draps sans encombre en chemin. Une avancée importante pour le monde surnaturel avait été accomplie cette nuit.

HRPG : Au plaisir de peut-être se retrouver au prochain épisode ! Merci beaucoup !

¤¤¤

I'm sorry for beeing me
I'm sorry for beeing clingy, emotional, needy, annoying, stressful,
weird, quiet, distant, imperfect,strange, unlovable, useless, worthless,
lonely, depressed, boring, sad, helpless, broken, lost cause, defeated.


Revenir en haut Aller en bas


CAW Birthday : 14/12/2015
Avatar : Chris Evans
Race : Démon Incube
Camp : Maléfique
Localisation : En enfer

Messages : 183
Points RPG : 17


Witchcraft
PC totaux: 35
Niveau: 2
Pouvoirs/Capacités:
avatar

Belial
Démon

MessageSujet: Re: S1E3 - En chute libre vers la catastrophe Ven 17 Juin 2016 - 18:53

Belial sentait que la sorcière allait bientôt partir ; c’était comme instinctif chez cette race et surtout ce camp tout comme le ressentir était instinctif chez le démon incube. Mais, cela ne le dérangeait guère car il venait d’obtenir une information des plus capitales concernant sa possession passée. Il avait eu une chance énorme d’avoir survécut à l’emprise du Néant et sans doute que cela sous-entendait qu’il était devenu bien plus puissant qu’il ne le pensait. Peu d’êtres avaient réussi outrepasser une mort lors d’une possession du Néant car généralement, ce dernier consumait tout, que ce soit les pouvoirs qu’il absorbait que l’hôte qu’il habitait. Cela faisait donc de Belial un démon à part, sûrement la raison pour qu’Aamon ait tant voulu de lui dans ses rangs et à une place aussi haute en étant son bras droit.

Le discours de Keira était des plus justes car effectivement, les humains aimaient envoyer leur troupe sur les champs de bataille tandis que le haut commandement restait bien à l’abri des tirs et plus généralement dans leur pays, bien caché. Pour autant, le démon incube savait qu’en enfer, même le Roi se salissait les mains. Et la preuve en était qu’il préparait sa bataille contre les sœurs Halliwell ou qu’il avait eu des rencontres avec des personnes sur Terre pour le bien de ses plans futurs. Même Belial qui était le second, avec Xarius, de la Source, se retrouvait le plus possible sur le terrain pour amener à bien des missions. Là se trouvait toute la différence entre les Fondateurs et les hautes sphères démoniaques.


- Cela étant, je puis vous affirmer que les plus puissants démons des enfers se retrouvent aisément en première ligne lorsque cela est nécessaire, rétorqua-t-il alors d’une voix douce.

Bien entendu, Belial n’était pas suffisamment fou pour annoncer de but en blanc qu’il faisait partie des plus puissants démons du Monde Souterrain. Cela ne servait à rien de préciser sa nature à la sorcière alors que son plus grand atout résidait dans le fait de ne pas être si facile à comprendre. Personne, en dehors de ceux d’en-bas, ne connaissait réellement sa nature démoniaque. Car, il savait pertinemment que pour vaincre un démon, il fallait le connaître d’abord pour déterminer la meilleure façon de l’anéantir. Et plus il évoluait dans les sphères démoniaques, plus il devenait mystérieux et indétectable. Cette force était un atout qu’il n’était pas prêt à remettre en question de sitôt.

Se levant alors, la sorcière fit une petite courbette vocale afin de prendre congé. Belial se leva à son tour et fit un signe lent de la tête pour lui renvoyer le au revoir si commun dans le monde des humains. Fixant la sorcière qui partait à pied, durant quelques instants, le démon incube esquissa un léger sourire alors qu’il savait que son interlocutrice devait sans doute se demander s’il allait en profiter pour lui porter le coup fatal.
Et tandis que le démon se tourna alors que Keira accélérait le pas, le corps de Belial commença lentement à onduler et à disparaître sous le joug de son pouvoir de téléportation. Il avait désormais un objectif pour sa quête de vengeance et nul doute qu’il renverrait un jour l’ascenseur à la sorcière. Car s’il y avait bien une chose à laquelle Belial était différent des autres démons, c’était bien dans le fait d’avoir l’honneur pour ligne de conduite.


HRPG :
FIN POUR MOI.
Merci beaucoup pour ce sujet Keira Smile
Et au plaisir de te revoir à l'Episode prochain, si le cœur t'en dit ^^

¤¤¤

Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: S1E3 - En chute libre vers la catastrophe

Revenir en haut Aller en bas

S1E3 - En chute libre vers la catastrophe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Obama en chute libre ...
» (libre) Vers l'aventure!
» Vers un accord de libre échange Sino-Canadien
» Marche de Dol Amroth vers la capitale
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Charmed : Alternative World :: Archives :: Archives RPG :: RPG S1E3-