...
 
L'équipe de Caw vous souhaite la Bienvenue !
Jordan Rackit
Co-Fondateur Sadique
Le Contacter
Andrew Parker
Co-Fondateur Charmant
Le Contacter
Satya Malowne
Grand Modérateur
Le Contacter
Cole Turner
Modérateur
Le Contacter
Ethan Adams
Modérateur
Le Contacter
Phoebe Halliwell
Modératrice
Le Contacter

Partagez|

S1E3 : Un mal bien articulé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

CAW Birthday : 13/11/2015
Avatar : Comic
Race : MJ
Camp : Neutre
Localisation : Partout et nulle part à la fois

Messages : 1467
Points RPG : 0

avatar

Maitre du Jeu
Power is Mine

MessageSujet: S1E3 : Un mal bien articulé Dim 10 Avr 2016 - 16:39



scène Générale 5 :

"Un mal bien articulé"



Rôles Principaux
Satya Malowne


Rôles Secondaires
Keira Fawkes


Se pouvait-il qu'il existe quelque chose de bien pire que le Mal, bien plus vicieux et plus terrifiant à la fois ? On pouvait dire que la Source était sans nul doute le Mal incarné et qu'il faisait même pétrifier d'effroi que par le simple fait d'énoncer son nom. Et pourtant, parmi toutes les créatures maléfiques, qu'ils soient sorciers, démons ou autres, il en existait une qui, par sa simple existence, pouvait amener les autres à redéfinir ce qu'était l'effroi.

Satya avait décidé d'amener l'une de ses protégés à un spectacle de marionnette. Au premier abord, cela ne semblait pas des plus réjouissants. Et pourtant, depuis l'arrivée du ventriloque à San Francisco, ce dernier avait reçu une ovation totale de tous les spectateurs. Certains disaient qu'il était si talentueux qu'il était impossible de voir sa bouche ni même sa gorge se mouvoir lorsqu'il faisait parler sa marionnette.

Ce fût dans cet esprit enfantin et divertissant que l'hybride invita Keira pour qu'elle puisse se détendre, profiter d'un moment de joie et de rigolade tout en oubliant durant quelques instants les mésaventures qu'elle avait pu subir. Car qui pouvait admettre que perdre ses pouvoirs était une bonne chose au final ?

Le spectacle dura près d'une heure et demi. La foule riait à chaque blague de la marionnette, tous étaient subjugués par la maîtrise du ventriloque et les applaudissements fusèrent de part et d'autre de la salle à chaque fin de sketch. On pouvait dire que le spectacle valait le coup d’œil. Tellement impressionnée que Keira décida de voir si elle pouvait remercier l'artiste dans sa loge et le complimenter sur sa performance.

Ce fût ainsi que débuta cette histoire. La ventriloquie était un domaine artistique qui remontait à des siècles et qui pouvait même s'imbriquer dans la magie -ces fameux illusionnistes que l'on pouvait voir à la télé ou dans des spectacles. Mais, si tout ceci était réellement magique. Si le ventriloque n'avait pas un réel talent inné pour faire parler sa marionnette. Et si cette dernière était bien plus qu'un morceau de bois sculpté au final... De quoi faire des frayeurs à quiconque découvrirait la lugubre vérité...




Infos sur la scène :

¤ Indice temporel : 14 octobre 2001
¤ Minimum de post Rôle Principal : 5
¤ Minimum de post Rôle Secondaire : 4
¤ Clôture automatique de la scène le : 26 juin 2016
Revenir en haut Aller en bas


CAW Birthday : 14/11/2015
Avatar : Tyler Hoechlin
Race : Hybride : EDL et sorcier
Camp : Bien
Localisation : Près de mes protégés

Messages : 3280
Points RPG : 22


Witchcraft
PC totaux: 39
Niveau: 2
Pouvoirs/Capacités:
avatar

Satya Malowne
Grand Modo ¤ Hybride

MessageSujet: Re: S1E3 : Un mal bien articulé Lun 11 Avr 2016 - 14:58

Satya était content, il ne se faisait plus de soucis pour sa petite protégée Keira, en effet, celle-ci avait recouvré ses pouvoirs il y avait presque un mois, du jour au lendemain ! Bizarrement il était presque sûr qu'Andrew ou Nathan y était pour quelque chose, mais bon cela aurait pu être n'importe qui car en effet l'être de lumière avait prévenu énormément de monde afin que tout le monde face attention à cette chose qu'il avait identifié comme étant le Néant. Mais qui avait bien pu libérer cette entité ? Cela serait quelque chose qu'il faudrait savoir et assez vite car si quelqu'un était assez fou pour libérer une entité comme celle-ci alors il serait sans doute capable de bien pire.
Ce jour-là, l'hybride avait décidé d'amener sa petite protégée à un spectacle de marionnette, il voulait passer du temps avec elle sans magie, juste pour passer du temps tous les deux. Ils avaient bien mérité ça après leur entrevu avec ce démon possédé par le néant ! Celui-là même qui avait privé pendant plusieurs semaines la belle jeune femme de ses pouvoirs ! Pourquoi un spectacle de marionnette ? Tout simplement car beaucoup de ses clients lui en avaient parlés, apparemment cet homme était si doué qu'on ne voyait ni sa bouche bouger ni sa gorge, c'était étrange mais tellement excitant !!
Il appela donc la jeune femme et lui proposa cette sortie pour oublier les évènements de ces derniers mois, elle accepta tout de suite et il passa donc la chercher quelques heures plus tard et la conduisit au spectacle. Ils prirent place parmi la foule qui était déjà en délire, apparemment Satya n'était pas le seul à savoir que le spectacle était magnifique... Souriant à sa protégée il lui indiqua de se détendre et de profiter du spectacle. En effet, celui-ci était plus qu'original faisant rire au éclat tous les spectateurs qui étaient subjugués par le ventriloque. tout le monde applaudissait et Satya essuya même une petite larme de rire au coin de son oeil vers la fin du spectacle.
Apparemment son idée était bonne car à la fin du spectacle Keira demanda à Satya s'ils pouvaient essayer d'aller voir l'artiste pour le féliciter et surtout le remercier pour ce magnifique spectacle qui lui aura permis de se changer énormément les idée. Satya accepta, après tout il n'y avait aucune raison que cela lui soit refusé ! Prenant la main de son amie il la conduisit dans les coulisses où il commença à appelé l'artiste :

" Monsieur ? Excusez-moi il y a quelqu'un ? "

Ils continuèrent à avancer jusqu'à une porte avec une étoile dessus. C'était très cliché mais après tout cela ne l'étonnait pas de la salle dans laquelle ils étaient. Tapant à la porte il s'attendait à une réponse mais rien, peut être qu'il n'avait pas tapé assez fort ou alors que l'artiste était en train de ranger et donc n'avait pas entendu que quelqu'un voulait le remercier de son spectacle. Voulant à tout prit faire plaisir à Keira, l'hybride ouvrit la porte en disant :

" Je suis désolé mais... QUOI ? "

Alors qu'il avait ouvert la porte il ne découvrit que la marionnette du ventriloque. Celle-ci était devant la glace et était en train de décoller les fils qui était censé le rattacher à l'artiste. Soit Satya avait encore de l'eau dans les yeux, soit il avait bu soit cette chose était vivante et bougeait toute seule !!! Ce n'était pas possible, ce n'était PAS POSSIBLE !! Voilà pourquoi le spectacle était si parfait ! Cette marionnette était vivante, elle était réellement et totalement vivante, mais comment ? Oui c'était de la magie mais il n'y avait pas de sorcier puisque l'homme qu'ils avaient vu sur scène n'était pas là, il était où d'ailleurs ? Faisant entrer Keira dans la pièce il referma la porte afin que si quelqu'un ait la même idée qu'eux ne voit pas cette chose bouger seule quand la chose en question dit :

" Mais qu'est-ce que vous foutez ici ? "

Bizarrement quelque chose disait à Satya que cela n'allait pas se passer comme ils l'auraient voulu, cette journée sans magie pour se détendre qu'il voulait était en train de virer au cauchemar ! Il se serait cru dans ce fameux film d'horreur avec cette poupée maléfique qui voulait tuer plein de monde... Regardant Keira il espéra soudain que celle-ci ne pète pas un plomb en voyant que sa journée parfaite n'allait pas être celle qu'elle voulait au final...

¤¤¤




   
I'm sorry, I can't change it
   Tu seras toujours prêt de moi, quoi qu'il t'arrive, quoi que tu choisisses de faire, nous serons toujours unis... A la vie à la mort mais même après la mort je suis sûr que nous arriverons à nous retrouver un jour. Je t'aime...
   
Revenir en haut Aller en bas


CAW Birthday : 21/12/2015
Avatar : Jennifer Lawrence
Race : Sorcière
Camp : Neutre
Localisation : San Francisco

Messages : 2165
Points RPG : 23


Witchcraft
PC totaux: 35
Niveau: 2
Pouvoirs/Capacités:
avatar
Sorcier ¤ Best RPGiste

Keira Fawkes
Sorcier ¤ Best RPGiste

MessageSujet: Re: S1E3 : Un mal bien articulé Mar 12 Avr 2016 - 13:11

Keira avait recouvert ses pouvoirs depuis un mois désormais. Elle s’était alors sentie revivre d’une manière assez inattendue. Bien qu’elle ne l’ait jamais confié à son être de lumière, la jeune femme s’était rongé les sangs à l’idée d’être aussi vulnérable, sans plus aucun moyen de défense. Si la Source souhaitait l’éliminer pour de bon, cela aurait été le moment idéal. Satya lui avait tout de même appris un système défensif par le biais de cristaux qu’elle avait disposé tout autour de son appartement. Ainsi, les être démoniaques n’étaient pas censés pouvoir rentrer. Bien entendu, ce système avait tout de même des failles, ce qui ne réduisait donc pas son anxiété à néant. Son apprentissage s’était concentré sur son maniement des armes et sur l’étude de différents mouvements de combat. Le niveau restait tout de même relativement simple. D’après son mentor, il était plus intelligent d’apprendre lentement mais sûrement les choses que de brûler les étapes. Et il n’avait pas tort. Pour le moment, la sorcière connaissait quelques prises pour se défaire de l’emprise de son adversaire, et une poignée de gestes tels que l’uppercut. Mais là où elle brillait le plus restait toujours les lancés de précision, notamment avec son tout nouvel athamé acheté dans une boutique d’armement avec son argent de poche. Il s’agissait apparemment d’une arme précieuse en cas de confrontation avec un mignon de la Source, même si les dégâts dépendaient avant tout du niveau hiérarchique de l’ennemi.

En ce jour du 14 octobre, alors qu’elle était occupée à passer la serpillère dans le bar en-dessous de chez elle, le téléphone sonna. Ce fut son patron qui décrocha, parlant de sa voix bourrue habituelle. Au bout d’un instant, celui-ci lui tendit le combiné en l’informant que le coup de fil était pour elle. Il accompagna son annonce par un clin d’œil plein de sous-entendus. Keira pouffa avant de saisir l’appareil. Il s’agissait de Satya. Qui d’autre aurait-ce pu être de toute manière ? Sa proposition la prit de court, mais elle accepta immédiatement. Pourquoi pas après tout ? Elle n’avait pas assisté à un spectacle depuis fort longtemps ! L’homme passerait la chercher dans quelques heures, ce qui lui laissait donc un temps suffisant pour terminer ses tâches et pour se préparer.

Lorsque son être de lumière frappa à sa porte, la sorcière sortie habillée d’un haut gris clair surmonté d’une veste noire laissée ouverte. Vu son budget, elle ne pouvait pas se permettre des extravagances ! Cela faisait bien longtemps que son être de lumière avait vu toute sa garde-robe. En guise de coiffure, Keira s’était fait une natte qui reposait sur son côté droit. Au moins, pas besoin de s’onduler les cheveux le lendemain ! Bras-dessus bras-dessous, ils partirent vers la salle de spectacle tandis que des habitués se rapprochaient du bar. Une fois assis, le show passa à une vitesse grand V. D’abord assez réticente, la fugueuse s’était assise en tailleur sur sa chaise et s’était préparé à s’ennuyer ferme. Mais si cela pouvait faire plaisir à Satya, c’était la moindre des choses que d’avoir accepté son invitation ! Ce dernier lui demanda d’ailleurs de profiter du spectacle et de se détendre. Il avait parfaitement conscience que les derniers mois avaient été riches en émotions pour elle, même s’il ne le disait pas franco.

Durant la première partie, Keira ne s’autorisait que quelques rires brefs. Elle ne tarda cependant pas à être totalement submergée par l’ambiance environnante et par l’amusement de Satya qui était des plus contagieux. Lorsque se fut terminé, tous deux rigolaient aux éclats comme des gamins. Cela lui avait tellement manqué de se montrer innocente et de laisser place à l’enfant qui sommeillait toujours en elle. S’essuyant les yeux, la fugueuse remercia le ciel pour ne pas s’être maquillée. Prise dans la folie du moment, cette dernière supplia son compagnon d’aller faire un tour en coulisses pour tenter d’apercevoir le ventriloque et le complimenter pour son talent. Tous deux venaient de perdre dix ans d’âge mental. Un vigil leur fit un signe de tête positif lorsqu’ils lui indiquèrent par un geste s’ils pouvaient s’y rendre. Tous deux s’y précipitèrent donc. Dans les couloirs, les deux individus prirent plaisir à se remémorer les moments phares du show. Il ne serait pas stupide de s’imaginer qu’ils étaient complètement soûls. Lorsque Satya frappa à une porte décorée d’une étoile, aucune réponse ne leur fut donnée. Ce fut d’ailleurs uniquement à ce moment que la sorcière se rendit compte qu’ils se tenaient la main. Stupidement, Keira sentit le rouge lui monter aux joues. Son être de lumière s’était toujours montré assez tactile avec elle depuis leur rencontre.  

Elle n’eut pas le temps de se poser davantage de questions que le jeune homme ouvrit la porte en grand de par sa propre initiative. Le spectacle qui s’offrit à eux les cloua instantanément sur place. La marionnette était elle-même en train de retirer les fils qui permettaient à l’artiste de la contrôler sur scène. Voyant son air hébété se refléter dans la glace ainsi que sa bouche formant un « o », Keira tenta de retrouver sa contenance. Les deux êtres individus rentrèrent dans la pièce tout en prenant soin de refermer derrière eux. A quoi avaient-ils affaire ? Un démon ? Un être bénéfique ? Neutre ? La fugueuse se souvint alors de sa discussion avec Andrew alors que tous les deux étaient posés sur un banc, des mois auparavant. Ce dernier lui avait révélé qu’elle devrait trouver un équilibre entre son identité de jeune femme et celle de sorcière mais que, malheureusement, la magie viendrait souvent empiéter sur le premier terrain. En voilà un exemple parfait ! Ne pouvait-on pas la laisser souffler et passer une bonne journée ? Soupirant, elle retira discrètement sa main de celle de Satya avant de s’approcher vers la marionnette de quelques pas. Elle fronça les sourcils tout en l’examinant de loin.

J’aurai dû savoir que c’était trop beau pour être vrai, lança-t-elle d’une voix blasée avant de se retourner vers son être de lumière. J’imagine que tu n’as pas un paquet de chamallows sur toi ?

Avec son pouvoir, ils avaient désormais de quoi se faire un bon feu dans la loge. Et quoi de mieux que des guimauves pour renforcer le côté jusqu’ici enfantin de cette partie de la journée ?

¤¤¤

I'm sorry for beeing me
I'm sorry for beeing clingy, emotional, needy, annoying, stressful,
weird, quiet, distant, imperfect,strange, unlovable, useless, worthless,
lonely, depressed, boring, sad, helpless, broken, lost cause, defeated.




Dernière édition par Keira Fawkes le Mar 12 Avr 2016 - 18:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas


CAW Birthday : 14/11/2015
Avatar : Tyler Hoechlin
Race : Hybride : EDL et sorcier
Camp : Bien
Localisation : Près de mes protégés

Messages : 3280
Points RPG : 22


Witchcraft
PC totaux: 39
Niveau: 2
Pouvoirs/Capacités:
avatar

Satya Malowne
Grand Modo ¤ Hybride

MessageSujet: Re: S1E3 : Un mal bien articulé Mar 12 Avr 2016 - 18:31

La pauvre Keira semblait à bout de nerf et Satya n'avait pas besoin de son pouvoir d'empathie pour comprendre qu'elle était énormément déçue et surtout exaspéré de ne pas pouvoir passer une foutue journée sans être embêté par des êtres démoniaques. Malheureusement c'était ça la vie d'une sorcière bénéfique, même si la plupart ne subissait pas autant d'attaque que sa jeune protégée... Lorsqu'elle s'exprima en disant qu'elle aurait du savoir que cette journée avait vraiment été trop parfaite pour terminer de la même façon. Lorsqu'elle regarda son être de lumière il prit un air vraiment désolé pour essayer de lui faire comprendre qu'il n'aurait jamais pensé l'amené dans un lieu ou il y aurait pu avoir une entité démoniaque ayant prit possession d'une marionnette... Qui aurait pu le savoir d'ailleurs ?
Elle essaya de faire de l'humour en lui demandant s'il n'avait pas des marshmallow pour passer un peu le temps avec son pouvoir ils auraient sûrement pu les faire brûler tout en regardant la marionnette enlever ses fils, mais ça c'était sans compter sur celle-ci qui n'avait pas du tout l'air de vouloir les laisser la regarder sans rien dire. Finissant d'arracher ses fils la petite chose se retourna et attrapa quelque chose sur le meuble présent dans la loge et lorsqu'il se retourna les yeux de Satya s'ouvrirent en grand, il avait un espèce de couteau immense dans sa petite main en bois et apparemment il ne comptait pas s'en servir pour couper des fils. Il en eut la confirmation lorsque la petite chose leur sauta dessus couteau en avant, poussant sans ménagement sa protégé sur le côté il réceptionna la marionnette avec le bras le couteau se planta de quelques millimètres dans celui-ci alors que de son autre main il repoussait l'assaut. Il serra les dents alors que la chose lui dit :

" On vous a jamais dit que la curiosité était un vilain défaut ? "

Sautant en arrière ayant laissé le couteau dans le bras de Satya la marionnette plongea dans le placard de la pièce, il le faisait exprès ? Profitant de cette occasion le jeune hybride referma la porte et enleva le couteau de sa plait. Heureusement elle n'était pas profonde et ne l'handicapait pas, il saignait mais ce n'était rien de grave. Alors qu'il allait parler à Keira il entendit la petite voix dans sa tête qu'il entendait depuis plusieurs jours, il n'avait toujours pas trouvait d'où cela venait même s'il commençait à avoir des doute sur sa provenance. Cette petite voix disait qu'il finirait bien par les avoir, mais qui ? Et surtout qui parlait ? Regardant Keira il lui dit :

" Un pantin possédé... Si j'avais voulu je pense que je n'aurais pas pu. Je suis tellement désolé Keira. "

Derrière la porte la petite chose recommençait à bouger et au vu de la force il n'allait pas tarder à devoir laisser cette porte s'ouvrir. Mais comment un si petit truc pouvait avoir une telle puissance ? Et surtout pourquoi faire des spectacles et récolter de l'argent ? Et pourquoi une foutu marionnette !!! Alors qu'il poussait de toute ses forces pour garder cette porte fermé, il entendit le bois commencer à craquer et ouvrant grand les yeux il vit un manche de balais sortir de la porte au niveau de son oreille ou plus précisément à un centimètre de son oreille ! Il avait faillit mourir tué par un manche à balais tenu par une marionnette... Cela serait pas mal dans la rubrique nécrologique s'ils devaient mettre la véritable cause du décès... Avant de bouger de la porte il eu le temps de dire :

" Prépare toi à combattre, il a vraiment pas l'air content ! "

Mais à peine avait-il eu finit sa phrase que la porte explosa en mille morceau l'envoyant de l'autre côté de la loge. La petite marionnette, toujours le balais en main et la main en avant comme si elle avait utilisé un pouvoir cracha :

" Tu vas le prendre là ou je pense ça te fera passer l'envie de me garder enfermé !"

Alors là c'était sûr ce pantin était complètement fou et surtout il fallait l'arrêter car si jamais quelqu'un d'autre rentrer dans cette loge alors les explications allaient être plus que dures à donner, mais comment arrêter un pantin possédé ? Pour un humain il aurait suffit que Keira utilise son pouvoir, mais pour cette chose ? Il ne respirait pas, il n'avait pas de pouvoir... Attendait, si justement il avait peut être un pouvoir et donc peut être que Satya pourrait les utiliser contre lui, ou alors essayer de sentir les pouvoirs de celui qui le contrôlait à distance pou utiliser les pouvoirs du maître ! Car l'homme qui était là un peu plus tôt, c'était peut être lui le maître ! Non cela ne serait pas judicieux de sa part... Mais alors qui était cet humain ? Peut être qu'il n'y avait jamais eu d'humain et juste une illusion ou alors une apparition, mais comment Satya n'avait-il pas pu voir la supercherie ? Comment avait-il pu rire autant au blague d'un être aussi maléfique ! Il fallait stopper cette marionnette et vite !

¤¤¤




   
I'm sorry, I can't change it
   Tu seras toujours prêt de moi, quoi qu'il t'arrive, quoi que tu choisisses de faire, nous serons toujours unis... A la vie à la mort mais même après la mort je suis sûr que nous arriverons à nous retrouver un jour. Je t'aime...
   
Revenir en haut Aller en bas


CAW Birthday : 21/12/2015
Avatar : Jennifer Lawrence
Race : Sorcière
Camp : Neutre
Localisation : San Francisco

Messages : 2165
Points RPG : 23


Witchcraft
PC totaux: 35
Niveau: 2
Pouvoirs/Capacités:
avatar
Sorcier ¤ Best RPGiste

Keira Fawkes
Sorcier ¤ Best RPGiste

MessageSujet: Re: S1E3 : Un mal bien articulé Mar 12 Avr 2016 - 21:43

La scène était tellement ridicule… Attaqués par une marionnette bonne à jeter dans la cheminée pour se griller des chamallows… Keira ne comprenait même pas comment un jouet en bois tel que leur agresseur pouvait supporter une telle arme, et encore moins comment il pouvait se montrer si habile. Satya l’avait préparé à de nombreuses situations, mais celle-ci était d’un registre totalement inédit ! Pourtant ce ne pouvait être une blague de mauvais goût. Effectivement, lorsqu’elle se retrouva à terre suite au geste de son être de lumière qui avait désormais un couteau imposant planté dans son bras, il était impossible qu’il s’agisse d’une farce. La sorcière s’empressa de se remettre sur ses jambes pour accourir vers son ami qui s’éloigna instantanément d’elle. La marionnette était prise au piège, mais elle était loin de vouloir se laisser faire. La fille détourna brièvement le regard lorsque Satya retira la lame de son membre. Un frisson d’horreur la parcouru. Il avait subis le coup dans sa hâte de la mettre à l’abri. Il lui était impossible de ne pas ressentir une pointe de culpabilité. Et le voilà qui s’excusait de l’avoir emmené à ce spectacle tellement prometteur. Cela l’accablait énormément de le voir se rejeter tous les maux de la planète sur les épaules. Jamais elle ne pourrait lui reprocher quoique ce soit concernant cette journée qui s’était révélée tellement prometteuse jusqu’ici ! Tout arrivait tellement vite qu’elle ne parvint pas à répondre à son allié avant qu’il manque de peu de se faire empalé par… un manche à balais ! Toute cette situation était tellement irréaliste ! S’étaient-ils fait envoûter ? Avaient-ils des hallucinations ? A cela, Keira ne savait pas quelles réponses seraient les plus affolantes.

Lorsque son être de lumière lui demanda de se préparer à combattre, la sorcière se contenta d’un signe de tête pour lui prouver son approbation. Un instant après, la porte du placard volait en éclats, envoyant des copeaux partout aux alentours. Mais ce n’était pas le plus gros problème. Satya fut propulsé de l’autre côté de la pièce avant de se cogner brutalement sur le sol. Elle courut à ses côtés, ramassant au passage le couteau que le garçon avait laissé tomber lors de son vol plané. Au moins ils avaient une arme sûre avec eux. Et puis… Elle était douée au lancé de couteau non ? A genoux auprès de son protecteur, elle s’assura qu’il n’avait rien de cassé. Quand son regard se porta à nouveau sur leur ennemi, elle vit que ce dernier tendait une main dans leur direction. Possédait-il des pouvoirs autres que le fait de pouvoir gesticuler ? Telle était la question. Si seulement elle avait un don qui lui permettait d’enflammer la lame du couteau… Il était évident que le sien serait inutile. La marionnette avait beau bouger, la brune doutait fortement qu’elle ait le besoin de respirer. Keira soupira quelques mots à l’adresse de son ami :

Tu ne m’as pas fait répéter ça à l’entraînement !

Bien que cela puisse passer pour un reproche, il s’agissait d’un commentaire à la fois sarcastique et humoristique. Certes, le moment était mal choisi pour devenir la Reine de la blague, mais les conditions étant ce qu’elles étaient, un peu de détente ne ferait pas de mal le temps qu’ils parviennent à retrouver leurs esprits ! Que devait-elle faire ? Lancer son arme sur leur adversaire ? Même si elle ne loupait pas sa cible, cela aurait-il un autre effet que celui de les désarmer totalement ? Probablement que non. En dehors de raccourcir leur vie de quelques instants. Même si elle n’appréciait pas la fuite, n’était-ce pas la solution la plus censé à leur problème ?

Tu as une idée ? Même si je parvenais à l’immobiliser tu t’abimerais certainement plus le poing que tu ne lui infligerais la moindre égratignure !

Une chose était certaine : ils étaient maudits. Les deux acolytes étaient toujours ensemble lors de leurs pires confrontations, à une exception la concernant.

¤¤¤

I'm sorry for beeing me
I'm sorry for beeing clingy, emotional, needy, annoying, stressful,
weird, quiet, distant, imperfect,strange, unlovable, useless, worthless,
lonely, depressed, boring, sad, helpless, broken, lost cause, defeated.


Revenir en haut Aller en bas


CAW Birthday : 14/11/2015
Avatar : Tyler Hoechlin
Race : Hybride : EDL et sorcier
Camp : Bien
Localisation : Près de mes protégés

Messages : 3280
Points RPG : 22


Witchcraft
PC totaux: 39
Niveau: 2
Pouvoirs/Capacités:
avatar

Satya Malowne
Grand Modo ¤ Hybride

MessageSujet: Re: S1E3 : Un mal bien articulé Mar 12 Avr 2016 - 22:14

La scène était tellement surréaliste que la protégé de Satya restait là sans bouger attendant de voir quel autre chose allait arriver avec cette satané marionnette vivante. Cela rappelait désormais de plus en plus le film d'horreur racontant l'histoire d'un jouet voulant tuer tous les membres de la famille de la petite fille qui l'avait reçu... Sauf que là l'être de lumière n'avait jamais voulu de cette chose, à la base il voulait juste remercier et félicité un soit disant artiste pour son spectacle qui cartonnais depuis des semaines dans la ville ! Un couteau dans le bras, un balais à un centimètre de l'épaule et une porte explosé plus tard et si jamais Satya n'avait pas été un être magique certainement qu'il se serait évanouit devant tant de chose qui semblait irréelle. Jamais même dans ses cauchemars les plus fou il n'aurait pu imaginer une telle chose. En réalité il ne savait même pas que les êtres maléfiques pouvaient contrôler aussi facilement des objets... Peut être n'était-il pas contrôlé mais seulement envoûté. Une formule pourrait peut être arrêter l'envoûtement ?
Se relevant difficilement après avoir traversé la loge par les airs suivit de plein de morceaux de porte, l'hybride regarda sa protégée qui était directement venue à ses côtés. Il voulu lui montrer le couteau mais se rendit compte qu'il l'avait laissé tomber lorsqu'il avait été propulsé loin du placard. Heureusement la jeune femme qu'il avait entrainé avec été rapide et avait déjà récupéré l'arme, cela allait bien les aider, non pas pour tuer le pantin car le couteau ne lui ferait certainement rien, mais cela pourrait le bloquer selon où il se planterait ! Keira était justement très doué au lancé de couteau et ce n'était pas grâce à son être de lumière, elle l'était déjà avant qu'il ne commence son entrainement avec elle. Ils avaient donc une chance de ralentir la prochaine attaque de la chose qui allait certainement pas tarder à montrer sa tête.
La jeune femme sembla regarder son ami comme si elle cherchait s'il lui manquait quelque chose, il ne s'en rendait pas bien compte mais en effet il avait fait un sacré vol plané à travers la pièce, mais heureusement il n'avait rien, il était solide mine de rien ! Suivant le regard de Keira qui était tourné vers le placard il pu voir le pantin qui était tranquillement sortit de son placard et qui tendait la main vers eux, il avait l'air encore plus énervé que quelques secondes plus tôt, même si les émotions n'étaient pas flagrante sur le visage d'une marionnette en général, celle-ci savait très bien faire passer ses émotions aux autres apparemment !
La protégée de Satya lui fit la remarque qu'il ne l'avait jamais entrainé à ce genre de chose, et rien que cette réflexion fit sourire le sorcier. Décidément, même dans les pires situations la jeune femme ne pouvait pas s'empêcher de mettre une touche d'humour ! Il lui sourit alors qu'elle lui demandait d'un air cette fois presque paniqué s'il avait une idée. Elle voulait bien essayer de l'immobiliser mais elle avait des doutes quand à la puissance des coups de l'homme qui l'accompagnait pensant que son poing allait plus se faire mal que le patin allait souffrir... Elle n'avait pas tord mais alors qu'ils étaient en train de cherche un plan le pantin passa une nouvelle fois à l'assaut son arme, le balai, droit devant hurlant :

" Crèveeeeee !"

Certes il était animé mais il n'avait pas l'air doué d'un vocabulaire hors du commun... Alors qu'il arrivait droit sur Satya à une vitesse folle celui-ci attrapa le manche qui aurait du se planter dans sa poitrine et fit tournoyer le balais jusqu'à ce que la marionnette lâche pris et aille se cogner contre le mur à leur gauche. Regardant Keira il lui dit :

" Essaye de lui lancer le couteau pour qu'il lui bloque un bras, on pourra ainsi mieux le maitriser. Je pense que seul une formule pourrait rompre le charme, cette chose est envoûté, il n'est pas réellement vivant. Enfin je pense. "

Il ne savait pas si c'était une bonne idée mais pour le moment il n'en avait pas d'autre alors autant faire comme il le pouvait ! Se relevant complètement il alla directement vers le pantin avant que celui-ci ne repasse à l'attaque. Il mit son genoux sur les jambes de celui-ci et s'aida de ses bras pour lui bloquer les siens. Il dit alors :

" Maintenant je tiendrais pas longtemps ! "

Mais à peine avait-il fini sa phrase que le mannequin sembla remplit d'une puissance venu d'un autre monde. Il hurla et propulsa Satya une nouvelle fois à l'autre bout de la pièce. Cette fois malheureusement l'être de lumière tomba les deux mains en avant sur les morceaux de porte qui avaient volés un peu plus tôt se plantant alors des dizaine d'échardes dans les deux mains. Hurlant de douleur il espérait que Keira réussisse son lancé pour bloquer cette foutu marionnette d'enfers.

¤¤¤




   
I'm sorry, I can't change it
   Tu seras toujours prêt de moi, quoi qu'il t'arrive, quoi que tu choisisses de faire, nous serons toujours unis... A la vie à la mort mais même après la mort je suis sûr que nous arriverons à nous retrouver un jour. Je t'aime...
   
Revenir en haut Aller en bas


CAW Birthday : 21/12/2015
Avatar : Jennifer Lawrence
Race : Sorcière
Camp : Neutre
Localisation : San Francisco

Messages : 2165
Points RPG : 23


Witchcraft
PC totaux: 35
Niveau: 2
Pouvoirs/Capacités:
avatar
Sorcier ¤ Best RPGiste

Keira Fawkes
Sorcier ¤ Best RPGiste

MessageSujet: Re: S1E3 : Un mal bien articulé Mar 12 Avr 2016 - 23:04

Alors que les deux alliés étaient en train de rechercher désespérément un plan qui tienne la route, la marionnette se mit à les charger en poussant un hurlement. Pendant un instant, l’image de deux cavaliers posés chacun sur un cheval et armés de lances s’imposa à son esprit. On se serait cru de retour à la période médiévale. Si la situation n’avait pas été aussi critique, sûrement aurait-elle explosé de rire. Comment un simple pantin de bois pouvait-il créer une telle frayeur à des êtres non seulement humains mais également magiques ? Fort heureusement, Satya réussit à parer l’attaque et à prendre l’avantage au passage. Leur adversaire semblait si fragile du bout opposé de son balai… Mais ce n’était qu’une apparence. Il était loin d’être sans ressource. Ce dernier finit d’ailleurs par lâcher prise, percutant le mur à leur gauche et propageant alors un bruit sourd. L’être démoniaque avait beau tenir sur ses deux jambes, son crâne sonnait incroyablement vide !

Son être de lumière lui donna alors des instructions précises. Tandis qu’il tenterait de l’immobiliser, la sorcière devrait se servir de son talent au lancer de couteaux pour maintenir la marionnette suffisamment longtemps pour leur laisser le temps de s’enfuir de la loge. Alors qu’elle intégrait cette demande, le garçon l’informa que seul un sort pourrait probablement venir à bout de leur adversaire. Était-ce vrai ? Vu la puissance de leur adversaire, cela lui semblait presque trop facile. De plus, elle ne se sentait pas assez expérimentée pour lancer une telle magie. La dernière fois qu’elle avait tenté une formule offensive, cela s’était retourné contre elle. Chaque chose en son temps. Elle ne devait pas prendre le risque d’aggraver à nouveau la situation. Satya, lui, serait très probablement en mesure d’accomplir un tel miracle.

Ce dernier couru d’ailleurs en direction du pantin pour mettre en œuvre la première partie de leur plan. Alors que Keira commençait à lever le bras, leur adversaire se mit à pousser un rugissement qu’il fit trembler l’intégralité de son corps. C’est alors que son être de lumière se retrouva de nouveau dans les airs. Malheureusement, il ne s’en tira pas sans encombre cette fois-ci. Durant l’instant où son regard se posa sur lui, la brune crut voir ses mains en charpie. Dans l’immédiat, elle ne pouvait rien sur lui bien qu'elle fut emplie d'une angoisse des plus violentes. Mais après une telle démonstration de pouvoir, il lui fallait agir vite et prendre des précautions supplémentaires. La sorcière n’avait pas le temps de chercher des rimes élaborées. Si elle était incapable de lancer un sort offensif, rien ne lui avait prouvé que cela serait le cas pour un sortilège défensif. Elle posa le couteau à plat sur ses paumes ouvertes et murmura :

Mon ennemi est cruel et sans pitié,
Dès que tu l’auras touché,
Il sera piégé.


Après tout, tant que c’était efficace ! Keira visa soigneusement en l’espace d’une demi-seconde, puis fit tourbillonner son arme dans les airs. Celle-ci vint se ficher dans la manche de la marionnette et s’enfonça profondément dans le mur. Ce talent avait marché à la perfection. Qu’en était-il de son talent de sorcière ? Pendant un instant rien ne se passa, ce qui la fit soupirer intérieurement. Soudain, un léger voile, quasiment transparent, se dressa face à leur adversaire. Lorsqu’il tenta de passer sa main libre à travers, cette dernière s’y cogna. La fugueuse avait réussi. Un sourire s’afficha sur ses lèvres, puis elle se rappela à quel point le temps pressait. Son sort pouvait arrêter d’opérer à tout moment. Elle se précipita vers Satya et l’aida à se relever, en évitant soigneusement de toucher ses mains.

Nous devons partir d’ici ! Et vite ! Tant pis pour le sortilège, tu es blessé et il est bien trop puissant pour que nous puissions nous contenter d’une improvisation !

Keira plongea son regard dans celui de son mentor. Celui-ci indiquait explicitement qu’il n’y avait pas à discuter. Cette fois, c’était à son tour de prendre une décision pour eux deux. Qu’il le veuille ou non !

¤¤¤

I'm sorry for beeing me
I'm sorry for beeing clingy, emotional, needy, annoying, stressful,
weird, quiet, distant, imperfect,strange, unlovable, useless, worthless,
lonely, depressed, boring, sad, helpless, broken, lost cause, defeated.


Revenir en haut Aller en bas


CAW Birthday : 14/11/2015
Avatar : Tyler Hoechlin
Race : Hybride : EDL et sorcier
Camp : Bien
Localisation : Près de mes protégés

Messages : 3280
Points RPG : 22


Witchcraft
PC totaux: 39
Niveau: 2
Pouvoirs/Capacités:
avatar

Satya Malowne
Grand Modo ¤ Hybride

MessageSujet: Re: S1E3 : Un mal bien articulé Mer 13 Avr 2016 - 17:29

C'était vraiment étrange de voir à quel point un si petit être pouvait avoir une forcé qui dépassé de loin celle de l'être de lumière. Pourtant ce n'était pas faute d'entrainement, en effet en plus de son métier d'agent immobilier, Satya allait souvent dans une salle de sport s'entrainer et même donner des cours de fitness et il servait même de coach sportif de temps à autre, il fallait dire que depuis le nombre d'année qu'il allait dans cette salle, le patron était un ami, il ne payait donc pas l'abonnement et lui rendait en contre partie service comme entraineur pour quelques clients, mais pas tous, il ne fallait pas non plus exagérer ! Si certain voulait un coach particulier alors qu'ils n'étaient pas sur la liste alors il fallait le payer ce qui était normal.
Alors qu'il regardait ses mains qui étaient désormais dans un état pitoyable la jeune sorcière sembla paniquer quelques secondes avant de se reprendre et de mettre le couteau à plat dans ses mains de murmurer quelque chose et de lancer le dit couteau sur le pantin. Celui-ci se planta dans la manche de la marionnette ce qui le bloquait de tout mouvement pendant quelques secondes ou peut être plus car un léger voile apparut devant le pantin l'empêchant de passer son bras à travers, elle avait enchanté la lame de son couteau ! Décidément elle en avait fait du chemin depuis la première fois qu'il l'avait vu et même depuis leur confrontation avec ce démon qui l'avait privé de ses pouvoirs, elle avait fait énormément de progrès et était désormais une véritable sorcière. Certes elle avait encore beaucoup à apprendre mais elle prenait un très bon chemin.
Keira vint aider Satya à se relever sans lui toucher les mains puis elle lui ordonna presque de la suivre et de partir d'ici, elle voulait laisser tomber cette stupide marionnette et allait le soigner. Elle était folle ? Son regard voulait dire qu'elle ne lui laissait pas le choix, mais Satya ne le voyait pas de cette manière et il le lui dit :

" Nous ne pouvons pas le laisser là il est dangereux ! "

Mais à peine avait-il fini sa phrase que la jeune femme commença à aller vers la porte. Il commença à la suivre lorsqu'il sentit émané un pouvoir qui ne venait ni de lui ni d'elle et surtout cette voix qui voulait les embrocher. Il se retourna et pu voir le couteau fuser vers Keira qui se retourna au dernier moment voir Satya. Du coup le couteau la loupa et fini sa route planté sous la poigné. Impossible donc de sortir par la voie normale... La marionnette pouvait déjà bouger de nouveau, mais c'était pas possible ! Soudain l'être de lumière eu une idée il demanda à sa protégée :

" Peux-tu juste faire en sorte qu'il ne m'atteigne pas je vais essayer de sentir ses pouvoirs, on sait jamais peut être que je pourrais les utiliser contre lui, sinon entre temps cherche une formule qu'on pourrait dire ensemble. Je compte sur toi ! "

De l'autre côté de la pièce la marionnette était en train de pester comme un fou sur le trou qu'il avait dans sa manche et sur le fait qu'il n'allait jamais arriver à trouver la même veste que son spectacle était foutu, que tout son plan était foutu, puis il leva les yeux vers la jeune femme et son être de lumière et dit d'une voix sourde et grave :

" Je vais en finir avec vous ! "

Satya espérait que sa protégée allait arrivé à retenir cette bestiole le temps qu'il se concentre. Il envoya alors son empathie sur le morceau de bois mais malheureusement il se heurta à... du bois ! En effet, il avait été stupide de penser qu'il arriverait à trouver un pouvoir de cette chose, oui elle avait des pouvoirs mais il ne pourrait pas les utiliser contre ! Il devait donc se rabattre sur l'idée de la formule et alors que Keira se battait avec le pantin il dit :

" Une idée de formule ? On improvise ? "

Il commençait à être de plus en plus doué en potion mais manquait encore de connaissance en formule. Il pourrait bien trouver quelque chose du genre "bout de bois écoute moi, bout de bois tu es, bout de bois tu retournera et pour te bois tu resteras !", cela semblait pas mal il proposerait ça à Keira si jamais elle n'arrivait pas à avoir d'idée en se battant avec cette chose alors que lui était hors jeu à cause de ses mains.

¤¤¤




   
I'm sorry, I can't change it
   Tu seras toujours prêt de moi, quoi qu'il t'arrive, quoi que tu choisisses de faire, nous serons toujours unis... A la vie à la mort mais même après la mort je suis sûr que nous arriverons à nous retrouver un jour. Je t'aime...
   
Revenir en haut Aller en bas


CAW Birthday : 21/12/2015
Avatar : Jennifer Lawrence
Race : Sorcière
Camp : Neutre
Localisation : San Francisco

Messages : 2165
Points RPG : 23


Witchcraft
PC totaux: 35
Niveau: 2
Pouvoirs/Capacités:
avatar
Sorcier ¤ Best RPGiste

Keira Fawkes
Sorcier ¤ Best RPGiste

MessageSujet: Re: S1E3 : Un mal bien articulé Mer 13 Avr 2016 - 20:55

Comme elle s’y était attendue, Satya tenta de résister à son autorité. Pour lui, leur ennemi était bien trop puissant pour être abandonné ainsi. N’était-ce pourtant pas plus risqué de rester ici et de se faire réduire en bouillie par Chucky ? Après tout, jusqu’ici ce dernier n’avait jamais causé de problème à ce qu’elle sache. Tout avait commencé dès l’instant où les deux alliés avaient ouvert la porte sans crier gare ! Quel pouvait être le dessein de la marionnette sur le long terme ? Se nourrir des éclats de rire de ses spectateurs ? Non. Probablement pas. Perplexe face à la situation, Keira ne savait plus quoi penser. Elle aurait les idées plus claires une fois qu’elle se serait sorti de ce guêpier ! Alors qu’elle venait de faire une poignée de pas en direction de la porte, un sifflement la surprit. La fugueuse se retourna donc vers son être de lumière, persuadé qu’il était la source du bruit. Elle ne pouvait pas avoir davantage tort. Lorsqu’elle comprit qu’il s’agissait en fait de son adversaire, ses épaules s’affaissèrent. Il était encore plus pénible et tenace que Thanatos !

Une envie incroyable l’envahit. Celle d’en faire du petit bois une bonne fois pour toute. Hélas, comme elle s’en était déjà fait la réflexion auparavant, cela était actuellement impossible. Ce qui la rassurait vaguement provenait du fait que son arme était de retour de leur côté. Le pantin l’avait abandonné en pensant qu’il éliminerait l’un de ses adversaires sur le coup. Après tout, si la fugueuse n’avait pas bougé au dernier moment, elle se serait pris le couteau directement dans la gorge. Même Satya n’aurait pas eu suffisamment de puissance pour la guérir. En tous les cas, les deux acolytes étaient désormais piégés comme des rats avec un fou furieux. Comme elle l’avait craint, bien que son sortilège avait fonctionné, il n’avait, hélas, pas tenu contre la marionnette. Que pouvaient-ils faire pour retourner la situation en leur faveur ? Venaient-ils de laisser échapper leur unique chance de s’en sortir vivant ?

Son mentor mit fin au choc de la révélation. Elle le regarda dans les yeux et hocha la tête. Une promesse muette de faire tout ce qui serait en son pouvoir. Serait-elle suffisamment compétente pour improviser une formule tout en combattant leur ennemi au corps à corps ? Plus encore : avait-elle de la réserve après sa dernière récitation ? Keira n’était pas certaine de la manière dont ces choses-là fonctionnaient. Pouvait-elle réciter autant de formules qu’elle le voulait sans que son talent de sorcière ne s’épuise ? Ou, au contraire, son énergie surnaturelle était-elle précaire ? La brune priait pour que le plan de son être de lumière fonctionne. Mais cela serait trop beau pour être vrai. Chose qui ne tarderait d’ailleurs pas à se prouver. Alors que l’homme de bois cracha de nouveau sa hargne, Keira murmura pour se donner du courage.

Que la fête commence…

Elle s’élança alors sans crier gare en direction de leur adversaire. S’il lui fallait mourir ce soir, alors ce serait dans la dignité et non en tant que victime. Remarquez, difficile d’être digne lorsque vous êtes en train de donner un coup de pieds à un pantin. Après avoir évité une ruade de ce dernier, Keira se glissa dans son dos et lui saisit ses bras en bois. Satya avait le champ libre. Mais il devait se dépêcher car elle ne tiendrait pas longtemps. Son avantage, contrairement à l’être de lumière quelques instants auparavant, était qu’elle ne se trouvait pas en face de leur ennemi. Tout en luttant contre la douleur des coups de coude qu’elle recevait sur le corps, la sorcière tâcha de créer une nouvelle formule qui pourrait être utilisée. Soutenue par la magie de son ami, peut-être leur restait-il une unique chance. Secouée par les protestations physiques de la marionnette, Keira commença sa récitation. Elle la répéterait le nombre de fois suffisant pour que Satya la rejoigne en cœur. Il s’agissait de leur première incantation partagée. Une nouvelle étape dans leur relation amicale mais aussi de maître à élève.

Que le souffle de vie qui t’emplit,
Te libérant de tes fils,
Se retire face à ton péril,
Et que tu partes dans l’oubli !


De l’amélioration. De toute manière, elle ne souhaitait pas obtenir le prix de la poésie de l’année. Le plus important était que le sortilège fonctionne. Parviendraient-ils à le court-circuiter pour de bon ?

¤¤¤

I'm sorry for beeing me
I'm sorry for beeing clingy, emotional, needy, annoying, stressful,
weird, quiet, distant, imperfect,strange, unlovable, useless, worthless,
lonely, depressed, boring, sad, helpless, broken, lost cause, defeated.


Revenir en haut Aller en bas


CAW Birthday : 14/11/2015
Avatar : Tyler Hoechlin
Race : Hybride : EDL et sorcier
Camp : Bien
Localisation : Près de mes protégés

Messages : 3280
Points RPG : 22


Witchcraft
PC totaux: 39
Niveau: 2
Pouvoirs/Capacités:
avatar

Satya Malowne
Grand Modo ¤ Hybride

MessageSujet: Re: S1E3 : Un mal bien articulé Mer 13 Avr 2016 - 21:31

Les mains du jeune homme lui faisait horriblement mal, il avait des centaines d'écharde planté dans ses mains et il ne savait vraiment pas comment il allait pouvoir toutes les enlever... Il allait certainement devoir finir à l'hôpital et expliquer qu'il était tomber mais sur quoi ? Il trouverait bien quelque chose à leur dire et puis maintenant il y avait des produits pour faire sortir les échardes de la peau, au pire il pourrait toujours demander à Alec de passer le soigner s'il avait le temps, c'était peut être une meilleure idée que l'hôpital d'ailleurs. Oui c'était décidé lorsqu'ils auraient réussit à clouer le bec de cette marionnette de malheur il s'éclipserait chez Alec pour que celui-ci l'aide avec ses mains.
Alors qu'il se concentrait sur le pantin sa protégée comme il le lui avait demandé commença à sauter sur leur adversaire pour essayer de le maîtriser. Elle réussit à tenir bon le temps que l'hybride se rende compte qu'il ne pourrait rien faire avec ses pouvoirs, sa protégé n'étant pas blessé elle maintenait toujours la petite chose qui se débâtait et soudain elle ouvrit la bouche et commença à psalmodier une formule, la première fois Satya ne pu la suivre mais déjà à la seconde il commença lui aussi à la formuler se rendant compte qu'elle était décidément plus doué que lui pour les formules. La bestiole cracha alors :

" Je vais devoir supporter votre charabia encore longtemps ? "

Mais même s'il continuait de se débattre, même s'il continuait à être odieux et violent avec eux les deux sorciers continuaient de réciter. C'était une nouvelle étape dans leur relation, ils avaient déjà tant vécu ensemble et maintenant ils unissaient leur pouvoir brut afin de donner du pouvoir à des mots directement inventé par la jeune femme. C'était en un sens magnifique et Satya se sentait tellement fier d'avoir été choisit, fier d'être là pour son amie et surtout fier d'avoir réussit à briser la glace dans laquelle Keira s'était enfermé le jour où il l'avait rencontré.

" Que le souffle de vie qui t’emplit,
Te libérant de tes fils,
Se retire face à ton péril,
Et que tu partes dans l’oubli ! "


Encore et encore la formule était répété par les deux amis, pas ses deux entités magique lié par les liens qui unissent un être de lumière et sa protégé mais aussi les liens qui unisse des personnes qui s'aiment. Non pas qu'il soit amoureux d'elle au sens amourette, non il l'aimait comme une soeur, comme une personne qui aurait pu être de sa famille mais qui ne l'était pas sur le papier. Il n'en avait rien à faire et même si sur le papier elle n'était rien pour lui, au fond de lui Keira était une personne qui au même titre que Constantine était importante et pour qu'il il serait prêt à tout.
S'approchant d'elle il posa le dos de sa main sur l'épaule de la jeune femme, il savait qu'un contact physique pourrait les aider à mettre en place définitivement ce lien magique qui unirait leur puissance pour que cette incantation arrive à ses fins. Et alors qu'il posait son autre dos de mains sur la seconde épaule de la belle pendant que le Pantin se débattait encore et encore il répéta une ultime fois à l'unisson avec la sorcière :

" Que le souffle de vie qui t’emplit,
Te libérant de tes fils,
Se retire face à ton péril,
Et que tu partes dans l’oubli ! "


Il sentit alors une chaleur l'envahir et partir par ses mains pour rejoindre Keira pour ensuite passer dans la marionnette qui se débâtait comme un diable réussissant même à se sortir des bras de la jeune sorcière qui tomba sur Satya. Les deux était donc assit, l'hybride sur le sol et Keira sur ses genoux, tous les deux faces au pantin qui les regardait en se relevant bien décidé à les détruire. Leur formule n'avait pas fonctionné ? Mais pourtant elle était parfaite, ils avaient unis leur pouvoir, ce n'était pas normal ! En signe de protection l'hybride mit ses mains devant sa protégée pour essayer de la protéger jusqu'au bout et ferma les yeux. Soudain il entendit un bruit de bois qui tombe sur le sol et lorsqu'il ouvrit les yeux il vit le pantin face contre terre, ayant l'air tout mou. Surprit il dit :

" Tu crois que ça a fonctionné ? "

Avec ses mains il ne pouvait pas allé vérifier mais il allait bien falloir être sûr que cette chose soit bel et bien morte avant de partir d'ici car même s'il avait mal il refusait que cette bestiole immonde et démoniaque continu à faire ses spectacle au risque de faire mal à d'autre personne si un jour quelqu'un voulait "remercier l'artiste" !

¤¤¤




   
I'm sorry, I can't change it
   Tu seras toujours prêt de moi, quoi qu'il t'arrive, quoi que tu choisisses de faire, nous serons toujours unis... A la vie à la mort mais même après la mort je suis sûr que nous arriverons à nous retrouver un jour. Je t'aime...
   
Revenir en haut Aller en bas


CAW Birthday : 21/12/2015
Avatar : Jennifer Lawrence
Race : Sorcière
Camp : Neutre
Localisation : San Francisco

Messages : 2165
Points RPG : 23


Witchcraft
PC totaux: 35
Niveau: 2
Pouvoirs/Capacités:
avatar
Sorcier ¤ Best RPGiste

Keira Fawkes
Sorcier ¤ Best RPGiste

MessageSujet: Re: S1E3 : Un mal bien articulé Mer 13 Avr 2016 - 22:21

Keira ne prêtait aucune attention aux vociférations du pantin de bois. Il pouvait geindre autant qu’il le souhaitait, elle n’arrêterait pas sa psalmodie. Au contraire, cela ne faisait que de renforcer sa détermination. Si seulement il pouvait se taire une bonne fois pour toute ! Il était tellement insupportable ! Bien que l’envie de le frapper ne lui manquait pas, la sorcière n’en fit rien et resta accroché à lui, resserrant son emprise du mieux qu’elle le pouvait. Il fallait que ça marche. Il n’y avait pas d’autre solution. Lorsque la voix de Satya finit par rejoindre la sienne, un frisson la parcouru. Cela faisait tellement bizarre de voir son mentor suivre ses pas et non l’inverse ! Si quelqu’un les surprenait à ce moment-même, le spectacle qu’ils offraient était probablement des plus loufoques. Son regard était fixé sur un point invisible dans le but de recenser toute la concentration dont elle était capable. Rien ne laissait paraître que la formule fonctionnait. Ni étincelles, ni vent…

La sorcière ne vit même pas son ami se déplacer pour se mettre derrière elle. Pourtant, elle ne sursauta pas à son contact. Sans savoir comment, Keira savait que ce ne pouvait qu’être lui. Peut-être que son parfum devenu familier lui emplissait les narines sans même qu’elle n’en ait conscience. Tous deux continuaient de réciter la formule, ne s’arrêtant à l’unisson uniquement pour reprendre leur souffle. Bien qu’ils n’aient jamais répété une telle mise en scène, leur synchronisation était parfaite. Un lien inexplicable semblait les relier et ce depuis bien longtemps. Au bout d’une ultime récitation, une vague de chaleur si significative d’un flot de magie déversée parcouru son corps. Jamais cela ne s’était révélé aussi puissant. Était-ce à cause de leurs dons alors unis ?

Cette vive sensation lui fit desserrer son étreinte malgré elle, et la marionnette maléfique en profita pour la pousser violement contre son être de lumière. Tous deux tombèrent alors à terre, manquant d’assommer le garçon au passage. Comment était-ce possible ? Keira ne pouvait avoir imaginé cette sensation si incroyable ! Et pourtant, leur adversaire se trouvait bien là, devant eux, et toujours aussi animé qu’une minute auparavant. La sorcière referma ses paupières, prête à recevoir le coup fatal. Elle eut tout juste le temps d’entrapercevoir le bras de Satya qui s’était dressé devant elle tel un moyen de protection. Au fond d’elle, la brune était certaine qu’elle ne pourrait avoir de mort au combat plus parfaite. Rendre son dernier souffle dans les bras de celui qu’elle considérait aujourd’hui comme son mentor, son ami, et même son frère. Tous deux semblaient se compléter, être deux pièces du même puzzle.

Sur cette réflexion positive, la fugueuse patienta pour un coup qui ne vint jamais. Un bruit sourd se fit à nouveau entendre, et elle ouvrit les yeux au bout de quelques secondes d’hésitation. Et si cela était un jeu de tourmente psychologique de la part du pantin ? Ce qui s’offrit à son regard la laissa bouche bée. Leur ennemi reposait face contre terre sur le sol, immobile des pieds à la tête. Cela signifiait-il qu’ils avaient réussi ? A nouveau, son être de lumière se fit la même réflexion puisqu’il l’exprima à voix haute. Étant bloqué par son poids et salement amoché par les échardes, Keira se redressa avec méfiance pour observer d’en haut l’être maléfique. D’un tendre coup de botte, la sorcière retourna ce qui dans une situation normale aurait être nommé « cadavre ». Ce dernier n’eut pas la moindre réaction. Son regard était totalement vide et inexpressif. Elle se pencha alors pour le ramasser et lui cogna la tête contre la fameuse armoire. Toujours rien.

Aussi raide qu’une planche en bois, conclu-t-elle avec un soupir de soulagement. Peu importe ce qui avait ensorcelé cette marionnette, le charme est rompu. Elle est… « morte ».

Sur ce, Keira jeta le pantin sans ménagement aux pieds de son allié. S’il voulait vérifier, il pouvait s’en donner à cœur joie. Après un instant, elle revint vers lui et le saisit par les poignets pour examiner ses blessures. Ses paumes étaient vraiment en mauvais état. Ce n’était pas profond, mais il fallait les retirer au plus vite. Qui plus est, il fallait se méfier d’une quelconque infection. Les yeux soudainement embués pour une raison qui lui échappait, elle murmura dans un rire nerveux :

C’est vraiment stupide qu’un être de lumière ne puisse pas se soigner soi-même…

Raison de plus pour détester les Fondateurs. Devoir se rendre aux urgences alors que cela pourrait être tellement simple ! Tout en continuant d'examiner ses blessures de guerre, elle rajouta :

Ce qui s'est passé... C'était vraiment incroyable. J'ai bien cru que j'étais en train de défaillir...

¤¤¤

I'm sorry for beeing me
I'm sorry for beeing clingy, emotional, needy, annoying, stressful,
weird, quiet, distant, imperfect,strange, unlovable, useless, worthless,
lonely, depressed, boring, sad, helpless, broken, lost cause, defeated.


Revenir en haut Aller en bas


CAW Birthday : 14/11/2015
Avatar : Tyler Hoechlin
Race : Hybride : EDL et sorcier
Camp : Bien
Localisation : Près de mes protégés

Messages : 3280
Points RPG : 22


Witchcraft
PC totaux: 39
Niveau: 2
Pouvoirs/Capacités:
avatar

Satya Malowne
Grand Modo ¤ Hybride

MessageSujet: Re: S1E3 : Un mal bien articulé Mer 13 Avr 2016 - 23:01

La jeune sorcière se rendant compte qu'au final elle était peut être un peu grande pour rester sur les genoux de son être de lumière, se releva et se dirigea vers le pantin qui n'avait toujours pas bougé d'un iota. Satya voulu la prévenir qu'il pourrait peut être faire semblant pour en piéger l'un des deux mais il n'arriva pas à parler il était comme figeait regardant cette scène et ayant peur pour celle qui était sous sa protection. Mais celle-ci donna un coup de pied au pantin qui se retourna toujours inerte, le regard vide, enfin plutôt le regard d'une marionnette totalement normale et sans vie ni possession ! Keira se pencha pour l'attraper et lui cogna violement la tête contre l'armoire à côté d'elle. Retenant un rire Satya sourit alors que la jeune femme lui disait qu'en effet le truc était raide comme une planche en bois qu'il avait du être à une époque ! Il avait été certainement ensorcelé mais maintenant il était juste un pantin de bois totalement normal, mort, sans vie, bref surtout inoffensif !
Ne pouvant s'en empêcher il soupira longuement alors que le pantin envoyé avec élan s'écrasa à ses pieds. Il était solide il n'avait aucune égratignure, c'était comme si tout ce qui venait de se passer n'avait jamais eu lieu il avait un sourire débile, un regard creux et surtout il était prêt à servir de marionnette à un vrai ventriloque.
La jeune femme revint vers lui pour regarder ses paumes qui saignaient encore et dit d'une voix tremblante que c'était stupide qu'un être de lumière ne puisse pas se soigner lui-même, elle ne trouvait pas ça logique. Souriant il lui releva la tête avec le dos de la main et lui sourit en disant :

" Je ne suis pas seulement un être de lumière ma belle, c'est certainement pour ça. Mais tu sais en tant que sorcière tu peux peut être m'aider ! "

Il savait qu'elle s'imaginait déjà l'amener aux urgences et expliquer qu'il avait eu un soucis de bois ? De scie ? L'excuse n'était pas toute trouvé pour justifier l'état de ses mains... Elle continua d'examiner les blessure en avouant que tout ce qu'il venait de se passer était réellement incroyable, cela n'avait pas de sens. Elle avait vu le moment où elle allait mourir, en effet, si jamais la formule n'avait pas fonctionné alors ils seraient certainement mort des mains de cette chose envoûté, c'était moche comme mort...
L'attirant vers lui il lui fit un câlin tant bien que mal sans utiliser ses mains pour ne pas se faire plus mal qu'il n'avait déjà. Ils restèrent comme ça quelques instant avant qu'il ne reprenne la parole en lui demanda :

" Tu veux bien essayer de m'aider ? Je sais qu'il existe une formule pour presque tout tant qu'on y croit et qu'on a comme toi de l'imagination. Penses-tu trouver une formule pour faire disparaître toutes les échardes que j'ai dans mes mains ? Si tu y arrive je pourrais ainsi me soigner simplement en désinfectant et en bandant chez moi, pas besoin ni d'urgence, ni de véritable être de lumière. "

Il savait que c'était possible et avait entièrement confiance en sa protégée pour réussir ce qu'il lui demandait. Elle pourrait sûrement hésiter mais après tout si elle n'y arrivait pas il lui suffisait de faire un appel à Alec et l'affaire serait joué, il ne voulait simplement pas embêter l'être de lumière qui avait certainement bien d'autres choses à faire que de s'occuper d'un collègue être de lumière à moitié ne sachant pas guérir... Il faudrait vraiment qu'il demande à Léo lorsqu'il aurait le temps le pourquoi de son statut, pourquoi n'avait-il pas le droit d'avoir les pouvoirs des êtres de lumières, pourtant il avait bien le droit d'avoir des protégées, il devrait avoir un moyen de les soigner ! Regardant Keira qui hésitait il lui dit :

" Je te promet que si ça fonctionne pas j'appelle Alec. "

Maintenant qu'il lest avait fait se rencontré chez lui et qu'il avait apprit que tout le monde se connaissait avant sa rencontre il savait qu'il pouvait parler de beaucoup de monde avec la jeune femme. Il était content qu'elle se soit bien intégré dans le monde magique et il attendait patiemment le jour où elle lui annoncerait qu'elle avait définitivement choisit de devenir un être bénéfique à cent pour cent et non pas quelqu'un de neutre n'ayant pas encore sauvé délibérément d'innocent.

¤¤¤




   
I'm sorry, I can't change it
   Tu seras toujours prêt de moi, quoi qu'il t'arrive, quoi que tu choisisses de faire, nous serons toujours unis... A la vie à la mort mais même après la mort je suis sûr que nous arriverons à nous retrouver un jour. Je t'aime...
   
Revenir en haut Aller en bas


CAW Birthday : 21/12/2015
Avatar : Jennifer Lawrence
Race : Sorcière
Camp : Neutre
Localisation : San Francisco

Messages : 2165
Points RPG : 23


Witchcraft
PC totaux: 35
Niveau: 2
Pouvoirs/Capacités:
avatar
Sorcier ¤ Best RPGiste

Keira Fawkes
Sorcier ¤ Best RPGiste

MessageSujet: Re: S1E3 : Un mal bien articulé Jeu 14 Avr 2016 - 0:23

Lorsque Keira fut témoin d’un énième sourire de la part de son mentor, sa joie monta d’un cran. Bien qu’elle fût ravie d’avoir enfin terrassé leur ennemi, tout ce qui venait de se dérouler entre les blessures, le fait d’avoir frôler la mort et ainsi de suite l’avait bouleversée. Bien qu’elle tentait de ne jamais afficher de faiblesses, elle restait une gamine de dix-huit ans qui venait de passer deux ans cloîtrée dans un véritable taudis. C’est alors que son être de lumière lui déclara qu’elle pouvait peut-être faire quelque chose pour améliorer son état par le biais de la magie. Était-ce autorisé ? D’après ce que ce dernier lui avait enseigné, des domaines étaient tabous concernant le surnaturel : la résurrection, un sort à la Cupidon, et tout ce qui consistait à créer des ressources alimentaires. Qu’en était-il de la guérison ?

Peut-être percevait-il ses doutes car, alors qu’il venait de la prendre dans ses bras pour la rassurer, Satya l’informa qu’elle avait uniquement besoin de faire disparaître les bouts d’échardes qui le handicapaient tant. Son étreinte étant tellement rassurante. C’était sûrement le seul endroit qui lui permettait de se sentir en sécurité. La sorcière sentait la musculature prononcée du garçon autour d’elle et contre sa joue. Cela était réellement impressionnant, pourtant elle avait eu du temps pour s’y habituer. C’était d’ailleurs très étonnant que la frêle Kalena ne se brise pas en deux sous cette masse de muscles ! Cette pensée la fit pouffer de rire, mais elle ignora le regard sûrement interrogateur que devait lui lancer son ami.

Il l’écarta légèrement d’elle pour l’encourager à nouveau. Keira pouvait lire un mélange de fatigue et de douleur dans ses yeux. Même si l’homme avait dû connaitre bien pire lors de ses affrontements avec les mignons de la Source, cela n’empêchait pas la blessure d’être particulièrement pénible. La fugueuse lui adressa un sourire pour le rassurer. Elle allait s’exécuter. Il était clair qu’elle ne pourrait supporter de le laisser dans cet état si elle avait la moindre chance de l’aider à abréger ses souffrances. Sans le tuer bien évidemment ! La seule chose qui lui était nécessaire était un peu d’imagination. A nouveau.

De mauvais augure sont ces blessures,
Par ma voix je souhaite ta guérison,
Par ma voix ces échardes disparaitront.


Ses yeux étaient figés sur les paumes de Satya. Quelques étoiles illuminèrent alors sa vision et finirent par disparaître en amenant avec elles les nombreux bouts de bois. La forme des boules de lumière continuèrent de danser devant ses yeux pendant quelques instants. Le poids de l’effort après trois formules récitées en ci-peu de temps lui pesa alors brusquement sur les épaules. Ses genoux se pliant un peu trop à son goût, la brune se rattrapa à son être de lumière pour ne pas prendre le risque de se retrouver à nouveau par terre. Elle était totalement vidée. La chose dont elle avait le plus besoin désormais était d’un sommeil profond et sans interruption. Keira ne serait même pas étonnée si elle se réveillait en janvier 2002. Même si la réponse était évidente, elle lâcha :

Ça va mieux ? Comment tu te sens ?

La fugueuse était elle-même encore sous le choc de ses prouesses en sorcellerie. Jamais auparavant elle n’avait atteint un niveau pareil. Presque tout semblait lui avoir réussi. Mais elle ne devait pas crier victoire, le revers ne serait encore que plus violent. Cependant, elle ne pouvait s’empêcher de ressentir une certaine fierté. Pour une fois, c’était elle qui avait sauvé la mise à son être de lumière. Même s’il l’avait aidé bien entendu.

¤¤¤

I'm sorry for beeing me
I'm sorry for beeing clingy, emotional, needy, annoying, stressful,
weird, quiet, distant, imperfect,strange, unlovable, useless, worthless,
lonely, depressed, boring, sad, helpless, broken, lost cause, defeated.


Revenir en haut Aller en bas


CAW Birthday : 14/11/2015
Avatar : Tyler Hoechlin
Race : Hybride : EDL et sorcier
Camp : Bien
Localisation : Près de mes protégés

Messages : 3280
Points RPG : 22


Witchcraft
PC totaux: 39
Niveau: 2
Pouvoirs/Capacités:
avatar

Satya Malowne
Grand Modo ¤ Hybride

MessageSujet: Re: S1E3 : Un mal bien articulé Jeu 14 Avr 2016 - 18:51

Alors que Satya s'éloignait un peu de sa protégée celle-ci gloussa, comme s'il venait de lui raconter une blague. Il leva alors les sourcils ajouté à son regard interrogateur mais n'eu aucune réponse de la jeune femme. Peut être avait-elle pensé à quelque chose qui l'avait fait rire, et peut être qu'un jour elle le lui dirait, mais cela ne serait pas maintenant apparemment. Elle l'observait et semblait hésité à tenter une formule sur ses mains, il ne risquait rien il avait une totale confiance en sa protégé, elle venait de leur prouver qu'elle l'avait certainement dépassé dans l'art de créer des formules, heureusement il lui restait encore les potions à lui apprendre sinon il se sentirait presque inutile !
Elle se concentra alors sur les mains de son être de lumière et sembla se plonger dans une intense réflexion. Elle devait certainement être en train de penser aux rimes qu'elle allait dire pour aider Satya, il était impressionné par le calme et la concentration dont elle faisait preuve après une expérience comme il venait de vivre. Elle avait vraiment grandit et n'était plus seulement la gamine qu'il avait rencontré il y avait quelques mois. Il était vraiment fier d'elle, même s'il trouvait normal de la rassurer comme une petite soeur comme il l'avait fait, certes elle faisait plus vieille mais elle était toujours la jeune femme qu'il avait rencontré et il fallait prendre soin d'elle.
Lorsqu'elle commença son incantation il fut encore plus impressionné, elle avait trouvé des rimes en si peu de temps et surtout cette formule aurait très bien pu sortir d'un livre de magie ! Il devrait d'ailleurs lui conseiller de tout consigner dans un livre pour ne pas les oublier, une sorte de livre qu'elle pourrait offrir à ses enfants lorsqu'elle en aurait et si jamais ceux-ci avaient des pouvoirs magiques ce qui risquait fort d'être le cas...
Elle fixait les mains de son être de lumière espérant certainement que la formule fonctionne, mais c'était surtout Satya qui baissa les yeux vers ses mains espérant voir disparaître les échardes qui lui faisait de plus en plus mal. La douleur devenait presque insupportable lorsque soudain des sortent de petites lumières apparurent partout sur ses mains puis elles s'élevèrent dans les airs apparemment remplit des bouts de bois qui était juste avant dans ses mains et pouf elles disparurent comme elles étaient venue, comme par magie. Keira posa sa main sur Satya plus pour se rattraper qu'autre chose, elle semblait vidé de ses forces, il devait la ramener chez elle, elle venait de dépenser beaucoup d'énergie avec ses deux formules coup sur coup ! Lorsqu'elle lui demanda s'il allait mieux il lui sourit chaleureusement et lui répondit :

" Grâce à toi je n'ai plus mal, enfin plus autant qu'il y a quelques secondes. Merci Keira tu es une véritable professionnelle ! "

Il se releva à la force seule de ses jambes toujours pour éviter de toucher quelque chose avec les paumes de ses mains qui était toujours parsemé de quelques petites tâches de sang. Il n'avait plus rien dans les plaies, mais il avait tout de même les plaies et il allait devoir rentrer rapidement pour se soigner, mais d'abord il lui fallait ramener sa protégée, il n'allait pas la laissé coincé dans cette loge sachant que la porte était fermé à cause du couteau planté sous la poignée !
Il s'approcha donc de la belle et lui indiqua de s'appuyer contre lui, il avait bien comprit qu'elle manquait d'énergie et qu'elle devait aller d'urgence se reposer s'il ne voulait pas qu'elle tombe dans les pommes dans très peu de temps ! Lui souriant il lui demanda juste pour la forme connaissant déjà très bien la réponse :

" Prête à rentrer chez toi ? Air Satya est sur le point de décoller ! "

Par cette touche d'humour il lui faisait aussi comprendre qu'il allait vraiment beaucoup mieux, car il était vrai que depuis le début de l'affrontement et surtout depuis qu'il s'était fait mal au main il s'était contenté du minimum syndical niveau parole et de rien niveau blague ou humour. Pourtant depuis la première fois où il avait rencontré la jeune femme il l'avait habitué à toujours ponctuer ses phrases de touche d'humour, pour la détendre, pour la faire rire et surtout pour percer la couche de glace qu'elle avait mise autour d'elle pour ne pas se lier à des gens. Elle avait vraiment fait un grand chemin, désormais il n'était plus la seule personne qui avait le droit d'être son ami, il y avait Andrew qu'il connaissait, Alec même s'ils n'avaient pas l'air totalement ami, mais au moins ils avaient déjà combattu ensemble. Il hésitait même à lui faire rencontrer les soeurs Halliwell ou au moins l'une des deux... Phoebe était quelqu'un de très pédagogue, peut être devrait-il lui toucher deux mots sur le jeune femme pour voir si elle accepterait de lui expliquer sa vie et la découverte de ses pouvoirs. Certes ils n'en étaient plus au point que la belle ne voulait pas de ses pouvoirs, au contraire, mais il aimerait vraiment qu'elle fasse un choix et peut être que parler avec l'une des puissantes soeurs Halliwell finirait de la convaincre en plus de la présence de Satya.
Il avait grand espoir quand à l'avenir de sa protégée et plus il combattait à ses côtés, plus il la regardait évolué et plus il l'entrainait et plus il avait cet espoir qui gonflait en lui. Autant chez certain il avait souvent eu des doutes, autant chez elle il avait su de suite que même si elle avait des pouvoirs qui était en relation avec le feu, même si tout portait à croire qu'elle serait un jour maléfique et qu'elle ferait des ravage parmi les bénéfiques et bien lui n'avait aucun doute. Elle était bénéfique, elle aimait faire le bien et elle le ferait, il y veillerait tant qu'il serait proche d'elle et qu'elle acceptera qu'il soit son être de lumière, il sera toujours là pour y veiller. Lui souriant il n'attendait juste que sa réponse pour s'éclipser avec elle, chez elle et rentrer ensuite chez lui tranquillement.

¤¤¤




   
I'm sorry, I can't change it
   Tu seras toujours prêt de moi, quoi qu'il t'arrive, quoi que tu choisisses de faire, nous serons toujours unis... A la vie à la mort mais même après la mort je suis sûr que nous arriverons à nous retrouver un jour. Je t'aime...
   
Revenir en haut Aller en bas


CAW Birthday : 21/12/2015
Avatar : Jennifer Lawrence
Race : Sorcière
Camp : Neutre
Localisation : San Francisco

Messages : 2165
Points RPG : 23


Witchcraft
PC totaux: 35
Niveau: 2
Pouvoirs/Capacités:
avatar
Sorcier ¤ Best RPGiste

Keira Fawkes
Sorcier ¤ Best RPGiste

MessageSujet: Re: S1E3 : Un mal bien articulé Jeu 14 Avr 2016 - 22:12

Alors que Keira s’attendait à voir les mains de son être de lumière se changer en tentacules ou devenir visqueuses à cause de sa formule totalement foireuse, elle fut étonnée de voir que celle-ci avait finalement les effets escomptés ! Rien ne semblait l’arrêter ce soir, ce qui était tout simplement incroyable. Cependant, ses ressources avaient des limites. Alors qu’elle sentait sa batterie se vider brusquement, elle se rattrapa à Satya pour éviter de tomber à terre de nouveau. La brune se sentait tout aussi vulnérable que durant la période où ses pouvoirs lui avaient été retirés. Il ne manquerait plus qu’elle s’assomme pour mettre fin à son petit triomphe personnel ! Son interlocuteur lui avait d’ailleurs confirmé qu’il se sentait beaucoup mieux. Cela se lisait directement sur son visage qui n’était plus plissé par la douleur, et par sa voix masculine qui avait retrouvée toute sa chaleur. Il devrait tout de même s’empresser de désinfecter les plaies et de se faire un bandage s’il ne voulait pas risquer de dommages supplémentaires. Sûrement parviendrait-il à se débrouiller tout seul puisqu’il ne lui demanda par de lui venir en aide une dernière fois avant de se quitter. Avec une nouvelle pointe d’humour qui lui était si caractéristique, elle répliqua :

Si nous étions moins habillés, cela porterait fortement à confusion…

Malgré sa fatigue, Keira ne pouvait s’empêcher de jouer les blagueuses. La sorcière avait complètement perdue la notion du temps. Quelle heure pouvait-il bien être ? Combien de temps leur lutte acharnée contre le pantin de bois avait-elle bien pu durer ? La salle était vide de toutes vues sur l’extérieur, et aucune pendule ne reposait sur les murs. C’était comme si le temps s’était tout simplement arrêté depuis que les deux amis étaient rentrés dans la loge. Fort heureusement, son être de lumière proposa de la ramener chez elle. Ils ne pouvaient pas prendre la sortie traditionnelle, et elle doutait qu’elle en aurait eu la force de toute manière. S’éclipser n’était définitivement pas une mauvaise idée. Au moins, elle serait plus rapidement livrée aux bras de Morphée. Amusée par la réplique de Satya, elle lui lança avec un sourire aux lèvres :

Waouh ! C’est ce qui s’appelle un vol en première classe !

Elle rigola avant de se blottir contre lui pour être sûre de ne pas lâcher prise durant le voyage. La fugueuse n’avait que rarement subit une téléportation, et cela lui tiraillait encore les tripes. Alors que son taudis s’affichait devant leurs yeux épuisés, Keira remercia Dieu de toucher enfin le sol. Elle s’éloigna du garçon avant de reprendre une dernière fois la parole.

Merci pour cette journée. Même si ça ne s’est pas passé comme tu le souhaitais j’ai passé un très bon moment. Il faudrait qu’on remette ça un de ces jours tu en penses quoi ?

La brune rigola, s’imaginant combattre une momie enveloppée de papier toilette. Quelques instants après, la sorcière lui adressa un signe de la main et le regarda disparaître dans un nuage d’étoiles étincelantes. Bien qu’un peu kitch, c’était un spectacle magnifique. Deux minutes après, Keira dormait déjà profondément dans ce qui lui servait de lit. C’était une nuit des plus méritées…

HRPG : Fini pour moi ! Merci pour ce sujet, il était vraiment chouette mine de rien !

¤¤¤

I'm sorry for beeing me
I'm sorry for beeing clingy, emotional, needy, annoying, stressful,
weird, quiet, distant, imperfect,strange, unlovable, useless, worthless,
lonely, depressed, boring, sad, helpless, broken, lost cause, defeated.


Revenir en haut Aller en bas


CAW Birthday : 14/11/2015
Avatar : Tyler Hoechlin
Race : Hybride : EDL et sorcier
Camp : Bien
Localisation : Près de mes protégés

Messages : 3280
Points RPG : 22


Witchcraft
PC totaux: 39
Niveau: 2
Pouvoirs/Capacités:
avatar

Satya Malowne
Grand Modo ¤ Hybride

MessageSujet: Re: S1E3 : Un mal bien articulé Ven 15 Avr 2016 - 1:05

Sa jeune protégée sembla rassurée de voir que tout allait bien pour son être de lumière et lorsqu'il lui proposa de rentrer en mode éclipse elle ne pu s'empêcher de reprendre son humour en lui disant que c'était une option vol en première classe avant de se blottir contre lui. Elle semblait toujours avoir peur de tomber en vol alors que seul un petit contact aurait suffit pour qu'il l'éclipse à un autre endroit. Mais cela ne le dérangeait pas d'avoir la jeune femme dans ses bras et il la serra un peu plus comme pour lui faire croire qu'il fallait ça pour que le voyage se passe bien et ils disparurent dans un flot de lumières bleutés. Une fois arrivé sur place elle s'éloigna à contre coeur de lui qui lui souriait toujours.
Elle se sentit alors obligé de le remercier pour la journée, même si elle ne s'était pas passé comme il l'aurait souhaité ça c'est sûr, elle avait tout de même passé un très bon moment en sa compagnie et elle était partante pour remettre ça dès que cela serait possible ! Elle parlait aussi du pantin ? Satya savait bien que non mais il ne pu s'empêcher de lui demander :

" Il faut que je trouve un démon puissant pour envoûter une marionnette mais je pense que ça peu le faire. "

Devant la mine déconfite de Keira il explosa de rire avant de lui tirer la langue pour lui signifiait qu'il avait comprit mais que tout ceci n'était qu'une blague. Bien sûr qu'il voulait refaire des journées avec elle, bien sûr ! Pourquoi elle en doutait ! Elle était sa protégé mais elle était aussi bien plus désormais ! Ils étaient amis, comme il le lui avait dit à leur première rencontre, il devenait parfois ami avec ses protégés et avec elle cela avait été le cas, de toute manière il n'aurait jamais pu être un bon être de lumière avec elle s'il n'avait pas d'abord essayé d'être son ami.
Il lui fit un bisou sur la joue avant de s'éloigner un peu et de disparaître dans un nuage de lucioles bleutées. Lorsqu'il apparut chez lui Iko lui sauta dessus et lorsqu'il vit ses mains commença à couiner comme un malade le suivant partout et le poussant jusque dans la salle de bain devant l'armoire à pharmacie. Essayant de la calmer il dit :

" Tout va bien ! J'avais des échardes mais maintenant tout vas bien, grâce à Keira, tu la connais ? Non pas encore mais elle a fait disparaître les échardes, je vais bien, regarde je désinfecte, je bande et hop au lit, calme toi Iko ! "

Le chien fini par arrêté de couiner mais refusa de bouger de devant la porte de la salle de bain tant que l'hybride n'avait pas trempé ses mains dans le désinfectant. Cela lui fit un mal de chien mais au moins il était sûr de ne pas faire d'infection. Appliquant délicatement une pommade cicatrisante sur ses mains il banda la droite, puis la gauche. Il ressemblait à un brûlé et ne pouvait plus se servir que de ses pouces qu'il avait bandé séparément du reste. Se regardant dans la glace il sourit et il se retourna vers son chien pour lui faire signe des deux mains pour savoir s'il avait enfin le droit de sortir de sa salle de bain.
Il le laissa sortir et lorsqu'il regarda dehors il s'aperçut que la nuit était déjà tombé, mais ils avaient passé combien de temps à lutter contre cette chose ? C'était pour ça qu'ils étaient très fatigué et qu'il ne pensait qu'à dormir depuis qu'il avait ramené Keira ! S'approchant de son lit il tira difficilement les draps, ne chercha même pas à enlever ses vêtements et se coucha lamentablement en mode baleine échoué sur la plage. Son chien vint se mettre à côté de lui comme s'il dormait avec sa chérie. Kalena... Lorsqu'elle verrait ses mains elle allait lui en mettre des vertes et des pas mûres, mais il fallait qu'il la revoir, il fallait qu'il lui dise tout. C'était la prochaine grande étape de sa vie, avouer à la femme qu'il aime qu'il est un être magique, que sa mère était une sorcière et que son père à l'époque de sa naissance était un être de lumière. Comment allait-il pouvoir tout lui expliquer, jusqu'à lui dire qu'actuellement son père était un être des ténèbres fou furieux qui voulait sa peau...
Il faudrait aussi qu'il trouve le temps d'aller voir les soeurs pour leur parler de cette histoire de pantin maléfique, ce n'était pas normal que cette chose ai prit vie et surtout ce n'était pas normal qu'il soit aussi violent, il était comme possédé par une entité maléfique... Le mal faisait vraiment n'importe quoi en ce moment, n'importe quoi pour prendre de l'importance et ils y arrivaient très bien, la preuve, l'hybride et sa protégée avait faillit mourir tué par un vulgaire pantin ! Une marionnette bonne pour les ventriloque ! Ce n'était pas la source, ce n'était pas un puissant démon, c'était un objet manipulé, un OBJET ! Ce fut donc sur ces pensée que Satya réussit à fermer les yeux et à s'endormir après cette journée haute en couleur et forte en sensation. Il verrait bien l'état de ses mains le lendemain, pour le moment il devait se reposer.


hrpg : Fin aussi pour moi, merci topine Very Happy

¤¤¤




   
I'm sorry, I can't change it
   Tu seras toujours prêt de moi, quoi qu'il t'arrive, quoi que tu choisisses de faire, nous serons toujours unis... A la vie à la mort mais même après la mort je suis sûr que nous arriverons à nous retrouver un jour. Je t'aime...
   
Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: S1E3 : Un mal bien articulé

Revenir en haut Aller en bas

S1E3 : Un mal bien articulé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» DE GABRIEL BIEN AIME A MARC BAZIN LES PRIMAIRES SANG UN CONSEIL ELECTORAL !e
» Réfléchie bien !
» Faut bien trouver une occupation... [ PV : Patte d'Hiver ]
» Vous dirai-je « tu », ou bien me diras-tu « vous » ? »
» [Réservé]Du mal pour faire du bien [Rang D]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Charmed : Alternative World :: Archives :: Archives RPG :: RPG S1E3-