...
 
L'équipe de Caw vous souhaite la Bienvenue !
Jordan Rackit
Co-Fondateur Sadique
Le Contacter
Andrew Parker
Co-Fondateur Charmant
Le Contacter
Satya Malowne
Grand Modérateur
Le Contacter
Cole Turner
Modérateur
Le Contacter
Ethan Adams
Modérateur
Le Contacter
Phoebe Halliwell
Modératrice
Le Contacter

Partagez|

S1E2 : La liberté a un visage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

CAW Birthday : 17/11/2015
Avatar : Jake gyllenhaal
Race : Démon Lazare
Camp : Mal
Messages : 375
Points RPG : 19


Witchcraft
PC totaux: 28
Niveau: 1
Pouvoirs/Capacités:
avatar

Xarius Lincoln
Démon

MessageSujet: S1E2 : La liberté a un visage Mer 16 Mar 2016 - 18:58

Depuis qu'il avait accepté la proposition de son ami et maître Aamon, Xarius n'avait pas beaucoup quitté les enfers. Et pour cause : Il fallait asseoir la suprématie de la nouvelle Source car de nombreux démons espéraient monter sur le trône maintenant que les célèbres Halliwell n'étaient plus qu'un lointain souvenir. Cependant ils en oubliaient que cette situation il la devait à Aamon justement. C'est lui qui avait su tromper l'ennemi et avait anéanti par la même occasion l'une des sœurs. Le nouveau roi avait su briller tandis que d'autres se terraient dans les profondeurs abyssales apeurée par la mort qui rodait autour. Il était donc temps de lui vouer une allégeance sans faille.

Ce jour là, le démon Lazare avait fait arrêté un démon change forme qui s'amusait à agir activement dans une propagande destinée à faire tomber l'actuelle Source. Ça n'avait pas été une mince affaire mais les talents de pisteur de Xarius avait fait des merveilles profitant au clan royal. Ainsi, l'homme fut stoppé par notre démon avant d'être pris en main par deux sbires qui l'envoyèrent derrière les barreaux d'une cage jusqu'au jour de son jugement.

Fier de son succès, Xarius s'offrit alors une soirée de répit bien méritée. Remontant à la surface, il erra dans la ville à la recherche d'un bar reculé. Il n'avait pas la tête à faire la fête. Il cherchait plutôt un endroit calme où il étancherait sa soif.... Que ce soit avec de l'alcool ou du sang cela lui importait peu.

Au bout d'une petite demie heure, après avoir croisé des groupes de jeunes lourdement alcoolisés, il débusqua estaminet qui ne payait pas de mine. A l'intérieur, les lumières étaient assez sombres et la décoration pouvait en effrayer plus d'un. Côté clientèle, outre deux piliers de bar et le patron de l'établissement, il n'y avait plus âme qui vive. C'était parfait. L'endroit était propice à ce qu'il convoitait. Poussant la porte de la bâtisse, il fut accueilli par les regards curieux des trois hommes mais aucun mot ne fut prononcé. Il déambula jusqu'à la table la plus éloignée et s'y installa.

Vêtu d'un long manteau noir et d'un chapeau borsalino noir, il ôta son couvre chef pour le poser sur la table. Le barman arriva à sa hauteur pour lui prendre sa commande. Sans un bonjour ni un regard, Xarius demanda un double scotch. Le verre fut déposé devant lui trois minutes plus tard et tandis qu'il dégusta la première gorgée, la discussion des trois hommes reprit dans un murmure inquiétant. La soirée commençait dans les meilleurs conditions... seulement la silhouette qui se mouvait secrètement à l'extérieur allait bouleversé ses plans.

¤¤¤

Revenir en haut Aller en bas


CAW Birthday : 30/01/2016
Avatar : Fauve Hautot
Race : Mi démone Mi Sorcière
Camp : Maléfique
Localisation : San Francisco

Messages : 970
Points RPG : 14


Witchcraft
PC totaux: 32
Niveau: 1
Pouvoirs/Capacités:
avatar
Hybride ¤ Best Méritant

Daena Nightstar
Hybride ¤ Best Méritant

MessageSujet: Re: S1E2 : La liberté a un visage Jeu 17 Mar 2016 - 23:18


Daena + Xarius


& & &


S1E2 : La liberté a un visage


Ce jour, cette mission... Depuis ce jour elle ne voulait qu'une chose, le revoir ! Elle avait mené l'enquête pendant des jours, des semaines, même des mois pour enfin trouver l'endroit où l'ancienne source avait laissé ses cendres. Elle avait réussit à déterrer cette urne, elle avait tout fait dans les règles mais malheureusement elle n'avait pas pu être là lors de son réveil. Elle l'avait perdu, perdu une nouvelle fois, mais cette fois il était bien plus compliqué de le retrouver. En effet retrouver quelque chose qui ne bouge pas et bien plus facile que de retrouver une personne folle de rage qui vient juste de ressusciter. Où pouvait-il bien être ? Où le seul homme qui avait eut un jour de l'importance pour elle pouvait-il se trouver ? Xarius Lincoln le démon lazare, un démon si puissant à l'époque qui avait été trahit par celui qu'il avait le plus aimé servir. Que pouvait-il bien faire ? Allait-il essayer de se venger ? Pour cela il avait quelques temps de retard la nouvelle source s'en était déjà chargé et avait détruit l'ancienne... Allait-il s'attaquer à Aamon ? A cette pensée la Nightstar eut presque envie de se rendre immédiatement en enfers pour poser la question au concerné, puis elle se rappela qu'il ne fallait jamais au grand jamais dévoiler ses faiblesses et surtout pas à plus fort que soit !
Elle devait donc se débrouiller seule pour retrouver celui qu'elle avait sauvé d'une éternité dans une urne sous forme de cendre. Savait-il seulement qui l'avait sortit de cet état ? Pensait-il réellement que les humains avaient été assez malin pour le sortir de là où il était ? Elle n'en savait rien, pour la première fois de sa vie Daena ne savait réellement rien.

Alors que depuis plusieurs jours elle réfléchissait encore et encore à comment retrouver Xarius elle eut soudain une idée, utiliser l'urne dans laquelle il était pour le localiser. Elle n'était pas une simple démone elle avait aussi du sang de sorcier et donc pouvait utiliser un pendule. Certes elle aurait pu se servir de ses sentiments pour le trouver mais ils n'étaient pas encore assez important pour lui permettre de le trouver sans un objet auquel le démon avait touché.
Après quelques recherches dans les vieux dossiers de la police elle trouva la pièce d'archive contenant un bout de l'urne. Trop facile surtout pour la chef de la police de la ville ! Sur le coup elle avait eu de la chance. Elle se rendit alors chez elle afin de ne pas être dérangé. Elle étala une carte du monde sur sa table, prit son pendule dans sa main gauche, le bout de l'urne dans sa main droite et ferma les yeux. Son pendule s'arrêta sur les états unis, déjà il n'était pas trop loin. Elle prit alors une carte des états unis et recommença l'opération, apparemment il était même encore à San Francisco puisque le pendule s'arrêta une nouvelle fois sur la ville ! Elle prit alors une carte de la ville et recommença une dernière fois sachant que cela allait lui donner l'emplacement du démon Lazare. Celui-ci se trouvait non loin du quartier des pubs, à une adresse que la belle ne connaissait pas. Elle appela son central pour savoir qui habitait là et fut surprise d'apprendre qu'il s'agissait d'un bar mais apparemment qui ne fonctionnait pas très bien et donc les fréquentations avait baissé après une descente pour trafic de drogue. L'endroit parfait pour un démon qui aurait voulu boire pour oublier, ou au contraire se souvenir.

N'hésitant donc pas une seule seconde la belle laissa la carte, le pendule et le bout d'urne sur sa table et fonça dans sa chambre choisir quelque chose à mettre. Elle n'allait pas n'importe où et si elle ne voulait pas passer la soirée à rembarrer ou à tuer il fallait qu'elle s'habille plutôt soft ! Elle prit donc un jean clair avec des botes noires qu'elle fit passer par dessus le jean, puis une chemise beige pour faire ressortir sa chevelure rousse. Elle se mit rapidement de la laque pour faire en sorte que ses cheveux ne lui tombe pas en permanence sur les yeux et elle prit deux minutes pour respirer un grand coup et se regarder dans la glace. Elle se sentit alors stupide et jeune. Elle n'était pourtant pas une gamine de 20 ou 50 ans ! Pourquoi agissait-elle ainsi ? Si sa mère la voyait... Cela réduirait à néant ses chances pour devenir la prochaine matriarche, ou alors cela rallongerait le temps encore de 100 ou 200 ans. Soupirant et baissant les yeux elle disparut instantanément et apparut juste en face du bar où se trouvait Xarius. Elle en était sûre, elle ne l'avait pas encore vu mais pouvait presque sentir la présence d'un puissant démon à l'intérieur. Avançant alors d'un pas décidé elle vit deux hommes sortir, sans doute trop saoul pour la remarqué, il lui tinrent tout de même la porte, mais elle n'était pas du genre à remercier pour ce genre d'attention.

Une fois à l'intérieur elle resta quelques secondes à la porte le temps d'observer les alentours et c'est là qu'elle le vit, elle n'était toujours pas sûre que ce soit bien lui, elle n'avait pas encore vu son visage mais cela lui ressemblait tellement. Un long manteau, un chapeau d'un autre temps posé sur la table devant lui comme le ferait quelqu'un venant d'une autre époque, mais il venait d'une autre époque, il avait été catapulté plus de dix années en avant et la mode avait bien changé surtout pour les gens paraissant aussi jeune que lui.
Alors que le Barman était en train de reprendre sa place après lui avoir apparemment servit son verre la jeune femme dit à voix haute afin que tout le monde l'entende :

" Une bouteille de Scotch pour le Monsieur et moi, je pense que même deux ne seront pas de trop. "

Encore une arrivée qui se remarque de la part de la future matriarche de la famille Nightstar. Elle ne pouvait pas juste arriver comme une pucelle qui découvre l'homme qui fait battre son coeur, non, elle était Daena Nightstar, hybride démone et sorcière, puissante descendante de sa famille et malgré ça, malgré ce qu'elle venait de dire de faire, malgré sa démarche complètement assurée alors qu'elle s'approchait de Xarius qui avait levé la tête, elle était térifié.
Allait-il se souvenir d'elle ? Savait-il seulement que c'était elle qui était à l'origine de son retour ? Il fallait qu'elle arrête de se poser des questions sinon son stress et son état allait finir par se voir et cela n'était pas acceptable, surtout pas maintenant que tout le bar avait tourné les yeux vers elle. Devant Xarius n'ayant toujours pas prit la chaise pour s'assoir elle demanda quand même :

" Tu veux bien ou ton long séjour dans le cimetière t'a fait perdre la mémoire ? "

C'était une bonne solution pour savoir s'il se souvenait d'elle et s'il savait qu'il venait d'un cimetière avant d'avoir atterrit dans un musé. Le coeur au bord des lèvres la jeune femme garda son regard sûr et attendit la réponse du démon espérant qu'il accepte son offre et surtout qu'il remette un nom sur son visage...
BY .SOULMATES


¤¤¤



Dernière édition par Daena Nightstar le Mar 12 Avr 2016 - 11:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas


CAW Birthday : 17/11/2015
Avatar : Jake gyllenhaal
Race : Démon Lazare
Camp : Mal
Messages : 375
Points RPG : 19


Witchcraft
PC totaux: 28
Niveau: 1
Pouvoirs/Capacités:
avatar

Xarius Lincoln
Démon

MessageSujet: Re: S1E2 : La liberté a un visage Sam 19 Mar 2016 - 21:27

L'humidité du nectar laissait place à un petit picotement savoureux dans la bouche avant de s'écouler tranquillement dans le gosier afin d'enivrer tous les sens de son corps. Et même s'il savait que les trois hommes, dont les regards ne cessaient de bifurquer dans sa direction, ne faisait que parler de lui, Xarius profitait pleinement de sa soirée. Il n'avait rien besoin d'autre. Limite tout cela se terminerait dans un bain de sang. Et cette optique faisait d'ailleurs saliver le démon.

Pourtant, rien n'allait se dérouler comme il l'avait imaginé. Il aurait du s'en douter. Il aurait du ressentir cette présence qui venait d’apparaître non loin de là et ses yeux qui ne cessaient de l'observer dans l'ombre. Seulement, pour l'heure, les sens du démon étaient comme mis sur pause. Une pause qu'il avait amplement mérité. Par chance, il ne s'agissait pas d'un ennemi. Et il se rendrait vite compte de cela. Entrant dans le bar, la personne révéla sa silhouette désirable aux yeux des piliers de bars qui se turent instantanément. Ils jouèrent tous de leur charme en arquant les sourcils afin d'obtenir les grâces de la demoiselle. Seul Xarius restait impassible, plongeait dans l'observation de son verre et paralysé par ses pensées. Seulement, quand la voix de la nouvelle arrivante prit d'assaut la pièce, tout s'effondra autour de lui. Cette voix... Elle ne lui était pas inconnue.

Lorsque ses yeux se posèrent sur elle, sa bouche s'entrouvrit pour articuler le nom de la jeune femme sans pour autant qu'un bruit n'en sorte.... Daena. Oui c'était bien elle. Oui c'était cette personnalité explosive pour qui il avait travaillé à une époque. Elle n'avait pratiquement pas changée. Bien que l'âge l'avait rendu toujours plus désirable. Sa chevelure flamboyante attirait le regard des passants évidemment. Mais aux yeux du démon lazare elle n'était que le reflet de son âme. Un mélange d'agressivité et de passion. Ses yeux de biche avaient le pouvoir de pénétrer au plus profond des âmes des personnes qui avait le malheur de les croiser. Du moins c'est ce que ressentait le démon à chaque fois qu'il plongeait dans son regard. Et pour autant qu'il le voyait, Daena avait gardé ses courbes généreuses et son goût pour me stylisme qui la mettait toujours plus en valeur.

Constatant que sa bouche s'était légèrement entrouverte en découvrant la présence de son ancienne amie et patronne, Xarius reprit son aplomb et l'observa non sans un sourire en avalant une nouvelle gorgée de son verre. Une bouteille arriverait à sa table d'après la commande passée par Daena... Autant se faire plaisir pour fêter ces étonnantes retrouvailles. La belle défila dans sa direction faisant s’accélérer le pouls du démon qui n'en revenait toujours pas. Entre grâce et sensualité, la demi-démone lui faisait toujours autant d'effet. De sa voix qui le faisait craquer, elle s'inquiéta de sa mémoire. Du moins c'est ce qu'il en comprit au vu de sa question. Au lieu de lui répondre, il se leva et s'avança presqu'au ralenti vers sa comparse. Leur corps se frôla un instant, offrant un filet électrique au démon Lazare qui frémit en plongeant ses yeux dans ceux de Daena. Le temps fut comme suspendu tandis que leur visage se rapprocha... Xarius eut même l'impression de ressentir le souffle de la jeune femme sur sa peau. Mais lorsque tout reprit son rythme normal, la silhouette du démon passa à côté de la dernière arrivante et il tira la chaise qui se trouvait devant lui en la lui présentant.

Je t'en prie. C'est un plaisir de te retrouver. Tu es resplendissante. Les années semblent parfaire ta beauté naturelle.

Attendant que Daena prenne place assise, il l'aida à s'installer avant de reprendre sa place à son tour. Le barman les interrompit à ce moment en posant au centre de la table une bouteille de scotch accompagnée d'un autre verre. Xarius n'attendit pas pour servir son invitée et compléta son propre verre.

Je vois que tu as été au courant de mes vacances imposées... conséquence d'une rumeur ?

Reposant la bouteille, notre ami s'empara des deux verres et tandis à la demoiselle le sien pour trinquer à leurs retrouvailles. Sa question attendait une réponse sur le comment Daena avait apprit son exil, mais pour l'heure il avait de fêter ce moment inattendu.

A nous ! Lança-t-il en avançant son verre.

¤¤¤

Revenir en haut Aller en bas


CAW Birthday : 30/01/2016
Avatar : Fauve Hautot
Race : Mi démone Mi Sorcière
Camp : Maléfique
Localisation : San Francisco

Messages : 970
Points RPG : 14


Witchcraft
PC totaux: 32
Niveau: 1
Pouvoirs/Capacités:
avatar
Hybride ¤ Best Méritant

Daena Nightstar
Hybride ¤ Best Méritant

MessageSujet: Re: S1E2 : La liberté a un visage Sam 19 Mar 2016 - 21:58



Lorsqu'il leva les yeux vers elle se fut comme si le monde s'arrêtait de tourner l'espace d'un instant. Il avait toujours le même regard, celui qui l'avait déjà déstabilisé à l'époque et qui maintenant la faisait toujours fondre intérieurement. Se rendait-il seulement compte de l'effet qu'il avait sur la démone ? Elle espérait que non et ferait tout pour le cacher aussi longtemps qu'elle le pourrait. Un Nightstar ne peut pas épouser qui elle veut, en général c'est l'ancienne matriarche qui choisit le mari de la future, et si jamais sa mère savait pour Xarius, elle obligerait sa fille à se marier au plus vite et il était hors de question qu'elle lui fasse ce plaisir ! Il y avait deux côtés en elle, l'un se disant qu'avec un mari elle pourrait réclamer le poste de Matriarche et l'autre qui lui disait qu'avec un mari elle perdrait à tout jamais celui qui avait su faire contre la barrière de glace qu'elle avait mise autour de son cœur. Comment avait-il fait ? Elle ne le savait même pas et sûrement que lui ne le savait pas non plus.
Lorsqu'il la vit il la reconnu presque de suite prononçant juste en bougeant les lèvres son prénom qu'il n'avait donc pas oublié. Il avait la bouche à demi ouverte, est-ce que c'était une telle surprise que celle qui avait fait des pieds et des mains pour le sortir de sous terre vienne le retrouver ? Mais encore une fois il était presque sûr qu'il ne connaissait pas l'identité de celui qui l'avait sortit de son cimetière, mais Daena comptait bien remettre les choses à plats ! Non pas qu'elle voulait un quelconque remerciement, mais elle ne voulait surtout pas que quelqu'un d'autre ce serve de ça pour se rapprocher de Xarius afin de le piéger à nouveau. Tout être un tant soit peu intelligent savait qu'un démon Lazare était bien mieux mort que vivant, surtout lorsqu'il commençait à recouvrer ses pleins pouvoirs, mais ce n'était pas le cas de la belle rousse, pour elle son beau démon était bien mieux vivant et face à elle que mort et enterré !

Il reprit son aplomb légendaire assez rapidement tout en souriant conscient qu'elle avait remarqué sa surprise. Elle était plutôt flatté de cette réaction et lui rendit son sourire accompagné d'un clin d'œil assuré. Ce n'était qu'une façade tellement elle était au bord de l'arrêt cardiaque, mais apparemment cela fonctionnait plus que bien car personne n'avait encore accourut pour la récupérer en cas de chute ou de perte de connaissance.
Et ce n'était qu'un début, en effet, avant de répondre à la jeune femme le démon se leva à un rythme qui semblait accéléré et s'approcha de la belle, elle arrêta presque instantanément de respirer ne sachant pas ce qu'il lui réservait mais ne prit pas la peine de déclencher son pouvoir. Bizarrement elle avait confiance en lui et elle était presque sûre qu'il ne lui ferai aucun mal. Celui-ci n'était qu'à quelques centimètres d'elle alors qu'elle recommença à respirer quand elle se rendit compte qu'il ne s'était levé que pour lui tirer la chaise en tant que bon gentlemen qu'il était. Lui souriant de nouveau elle s'assit tout en l'écoutant lui dire qu'il était heureux de la retrouver. Il continua même par quelques compliments dont lui seul avait le secret. encore une fois Daena cru se sentir littéralement fondre et heureusement qu'ils étaient entouré d'humain car sinon elle était presque sûre que son intangibilité l'aurait faite rentrer dans le sol, seul lieu où elle aurait pu rougir en paix. Rougir d'ailleurs, c'était le cas, les compliments de Xarius avait eut raison de son self contrôle et elle profita que le beau démon la serve pour prendre son verre et alors qu'il voulu trinquer elle bu son verre cul sec.
Entre temps il lui avait aussi d'un air un peu surprit, qu'elle avait donc été au courant pour sa mort, et il voulu savoir si elle l'avait apprit d'une rumeur. Là un choix s'offrait à elle, soit elle lui disait toute la vérité soit elle lui mentait... Quel serait l'intérêt de l'un et de l'autre ? Elle n'avait jamais mentit à Xarius, après tout il était un soldat et l'un de ses mercenaires alors pourquoi lui mentir ? Mais aujourd'hui les choses étaient différentes, allait-il réagir pareil si elle lui racontait la vérité ? Après tout elle n'avait rien à perdre et surtout elle n'avait pas fait tout ça pour partir encore pour des siècles à tourner autour du pot alors autant tout lui dire qu'il ne se fasse pas avoir par quelqu'un d'autre et qu'elle n'ait pas à trop veiller sur lui...

" Excuse-moi de ne pas avoir trinqué, je dois t'avouer que j'ai perdu l'habitude des compliments, de nos jours les hommes sont plus... Cru et beaucoup moins raffiné... "

Elle se servit un nouveau verre et une fois plein elle le cogna doucement sur celui plein de son compagnon de la soirée pour finir le rituel de trinque. Puis elle décida de revenir à la question qu'il lui avait posé, baissant donc d'un ton le volume de sa voix elle dit :

" Désolé ce que je vais te dire risque de te décevoir mais non pas conséquence d'une rumeur. J'ai passé des mois à chercher tes cendres. Une fois trouvé j'ai prit quelques humains pour creuser. Comme je suis chez de la police je pensais pouvoir récupérer l'urne mais elle fut consigné... Le temps que je la retrouve tu étais déjà de retour. Après ça j'ai essayé de te localiser mais je n'ai réussit qu'aujourd'hui, à toi de me dire pourquoi si tu veux bien. "

Voilà, une soirée qui aurait pu tourner autour de tout autre chose et qui avait commencé plutôt gaiment venait de connaître un revirement de situation des plus étonnant. Mais Daena avait préféré tout lui dire, elle lui faisait confiance, elle lui avait toujours fait confiance car il ne l'avais jamais trahit même une fois plus à sa solde. Est-ce que désormais elle le pouvait encore elle voulait prendre le risque en espérant qu'un jour et peut être même ce jour, il lui ferait aussi confiance.
BY .SOULMATES


¤¤¤



Dernière édition par Daena Nightstar le Mar 12 Avr 2016 - 12:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas


CAW Birthday : 17/11/2015
Avatar : Jake gyllenhaal
Race : Démon Lazare
Camp : Mal
Messages : 375
Points RPG : 19


Witchcraft
PC totaux: 28
Niveau: 1
Pouvoirs/Capacités:
avatar

Xarius Lincoln
Démon

MessageSujet: Re: S1E2 : La liberté a un visage Jeu 24 Mar 2016 - 19:35

Verre à la main, le bras légèrement tendu pour s'approcher du centre de table, Xarius n'attendait plus que sa comparse face de même afin d'entendre ce son si délicieux du début des victuailles. Seulement, il eut beau tendre l'oreille, rien ne lui parvint outre les railleries éreintantes des gros lourds qui se tenaient toujours fermement au bar. Non, à la place, il put voir la belle s'emparer de son verre et le porter aussitôt à ses lèvres pour le vider d'une traite. D'abord étonné, Xarius ne put s'empêcher d'esquisser ce sourire amusé au coin de ses lèvres. Elle n'avait pas changé. Toujours si imprévisible et pleine de surprise. Elle s'excusa alors avant de se resservir.

Il n'y a pas de soucis. Après tout, j'avais quelques gorgées d'avance sur toi... Confia-t-il pour la rassurer et lui faire comprendre qu'il ne lui en tenait pas rigueur.

Les verres finirent par entrer en collision et sonnèrent ainsi le début de cette soirée aussi inattendue qu'excitante. Se désaltérant à son tour, Xarius sentit les premiers effets du breuvage envahir son corps. C'était si agréable à ressentir. Tout autant que la vision qu'il avait devant les yeux. Daena avait toujours eu cette emprise sur lui et c'est d'ailleurs pour cela qu'il avait aussi longuement travaillé pour sa famille. A l'époque, il n'avait pas trouvé la solution pour échapper à la présence désirable de cette dernière. De toute sa vie de démon, elle était la seule à avoir ce pouvoir sur lui ce qui l'intriguait au plus au point. Ses yeux se posèrent sur ses lèvres et il sentit son pouls s'accélérer. Si rouge, si finement dessinées, si attirantes... Ils les vit se mouvoir tandis que la demoiselle prit la parole pour répondre à une question qu'il avait précédemment posé. Se penchant vers elle, au vu de sa faible voix, il l'écouta avec attention.

C'est ainsi que le démon Lazare découvrit comment il avait retrouvé la liberté. Lui qui n'avait aucunement fait des recherches à ce sujet, venait de comprendre que sa nouvelle vie n'était pas le fruit du hasard mais plutôt d'une recherche approfondie de celle pour qu'il avait travaillé. C'est d'ailleurs plutôt ce détail qui resta en écho dans son esprit et qui le fit sourire alors que Daena restait tout ce qu'il y a de plus sérieux. Il se pencha alors un peu plus près encore et s'arma d'un air quelque peu aguicheur avant de prendre la suite de la discussion.

Alors comme ça tu m'as cherché pendant des mois. Je ne savais pas que je te manquais à ce point là ?

Il s'empara de nouveau de son verre, fit tourner le liquide ambrée un court instant mais n'en but pas un goutte. Il avait trouvé un moyen de creuser la conversation afin de troublée son interlocutrice. Et il aimait la voir dans cet état de faiblesse. Ça la rendait quelque part fragile... Désirable. Accolant de nouveau son dos contre le dossier de sa chaise, il poursuivit son questionnement.

J'ai été pas mal occupé en Enfer depuis mon retour. Une question de vengeance qui s'est transformée en opportunité de pouvoir. Mais restons sur notre sujet initial veux-tu ? Pourrais-je savoir pourquoi tu m'as autant cherché jusqu'à venir me trouver dans ce lieu perdu ?

¤¤¤

Revenir en haut Aller en bas


CAW Birthday : 30/01/2016
Avatar : Fauve Hautot
Race : Mi démone Mi Sorcière
Camp : Maléfique
Localisation : San Francisco

Messages : 970
Points RPG : 14


Witchcraft
PC totaux: 32
Niveau: 1
Pouvoirs/Capacités:
avatar
Hybride ¤ Best Méritant

Daena Nightstar
Hybride ¤ Best Méritant

MessageSujet: Re: S1E2 : La liberté a un visage Jeu 24 Mar 2016 - 22:47



Apparemment le fait qu'elle n'ait pas trinqué de suite n'avait pas froissé le beau démon, elle en fut rassurée mais en même temps elle avait vraiment besoin de ce verre pour retrouver ses esprits. Elle avait presque oublié ce que pouvait lui produire l'effet de Xarius, il était vraiment le seul à la mettre dans cet état si étrange. Un jour elle en avait parlé à un humain et celui-ci lui avait expliqué qu'elle devait être amoureuse... Malheureusement elle n'avait jamais eu la fin de l'explication car à l'entente de ce mot elle avait frappé si fort la nuque de celui-ci qu'il était mort sur le cou. Cette fois elle n'avait pas prévenu la police et avait fait disparaitre le corps avec un mélange chimique dans un baignoire dans un motel à l'autre bout du pays. Une manière comme une autre de se débarrasser d'un corps maos après avoir fait quelques recherches elle avait découvert que celle-ci était efficace sans traces et plutôt rapide. Du coup elle l'avait testé et les retours étaient plutôt bon, désormais qu'elle était à la tête de la police elle pouvait se permettre de laisser quelques cadavres pour amuser son équipe mais pour ceux qui étaient de trop ou trop inexplicable alors elle aurait de nouveau recours à cette technique.

La réponse du démon fit de nouveau sourire la démone, en effet il ne lui en tenait pas rigueur et arrivait même à trouver une explication en disant qu'il avait quelques gorgées d'avance sur elle, alors il pouvait bien se permettre de la regarder boire un verre d'avance sur lui. Après avoir trinqué il s'approcha un peu plus d'elle pour bien entendre et surtout bien comprendre ce qu'elle était en train de lui dire, ou de lui avouer cela dépendait de comment on voyait les choses. Elle avait décidé de tout lui dire, mais elle savait qu'elle n'allait pas s'en sortir si bien que ça et qu'elle allait devoir s'expliquer sur le pourquoi elle l'avait cherché pendant des mois et surtout après qu'il soit revenu à la vie... Mais elle avait déjà prévu le coup, elle n'allait pas clairement lui dire "écoute tu me fais de l'effet alors je voulais voir si c'était toujours le cas"... Non ils n'en étaient pas encore là et de toute façon ce n'était pas dans un bar miteux qu'elle comptait expliquer les enjeux de cet aveux à Xarius !

Alors qu'elle avait reprit tout son aplomb malgré tout ce qu'elle venait de dire au démon Lazare celui-ci se pencha un peu plus vers elle et d'une voix des plus suave il répéta le fait qu'elle l'avait cherché pendant des mois appuyant sur le fait qu'il n'aurait jamais pensé lui manquer à ce point. Comptait-il vraiment qu'elle lui réponde ? Encore une fois elle avait oublié qu'elle devait respirer pour vivre et du devenir un peu rouge avant de reprendre son souffle et de porter de nouveau le verre d'alcool à sa bouche. Elle n'en bu seulement qu'une gorgée cette fois ne voulant pas non plus faire plaisir au démon qu'elle savait vicieux. En effet, il jouait de l'effet que ses compliments avait sur elle, et elle venait de s'en rendre compte. Fronçant les sourcils elle le regarda alors jouer avec l'alcool dans son verre et le faire tourner regardant alors le trouble qu'il laissait sur les bords du verre à chaque passage. Elle en profita pour lui lancer :

" Cela te ferais sûrement plaisir... "

Elle avait arrêté sa phrase avant d'aller trop loin, elle ne voulait pas commencer à mentir à Xarius, elle ne lui avait jamais mentit elle ne voulait pas commencer à cause de sentiments qu'elle avait peut être pour lui. Il releva les yeux et reprit la parole en disant qu'il avait été pas mal occupé ces derniers temps, autrement dit depuis qu'il avait récupéré la vie après qu'elle l'ai trouvé ! Il avait cherché à se venger, elle avait donc raison il avait voulu s'en prendre à Aamon, mais apparemment il n'était pas mort, s'était-il rendu compte qu'il se trompait de personne en voulant le tuer ? Il semblait logique que oui et cela avait du bien se finir puisqu'il parlait même d'opportunité de pouvoir, avait-il eu une proposition ? La source ne lui en avait pas parlé, elle n'avait pas une place très prisé à ses côtés mais elle était tout de même assez proche de lui, pourquoi ne lui avait-il pas parlé de Xarius ?
La source avait donc des secrets même pour son cercle privé, il était beaucoup plus intelligent qu'il n'y laissait paraître et cela fit sourire intérieurement Daena qui fut heureuse d'avoir un roi démoniaque comme lui. Lorsque Xarius continua en disant qu'il voulait revenir au sujet initial elle leva un sourcil interrogateur jusqu'à ce qu'il lui demande le pourquoi de cette recherche jusqu'à venir le trouver dans ce lieu miteux. Elle rigola légèrement en lui répondant :

" J'aurais préféré t'inviter dans un restaurant plus chic mais tu étais indisponible donc ce lieu fera très bien l'affaire. Pour être sincère je te cherchais pour éviter que quelqu'un ne te mente en te disant qu'il t'avait sortit de ton cimetière et s'en serve contre toi. Tu ne travaille plus pour moi mais j'ai le droit de m'inquiéter de mes possibles employés non ? "

Elle s'en sortait une nouvelle fois assez bien, elle ne lui avait pas avoué, elle ne lui avait pas mentit, elle lui avait dit l'une des raisons de sa recherche. Mais ce dont elle était sûre c'était qu'il ne s'imaginait même pas à quel point elle avait du chercher et encore chercher pour le trouver et le sortir de là où l'ancienne source l'avait fait enterré.
BY .SOULMATES


¤¤¤



Dernière édition par Daena Nightstar le Mar 12 Avr 2016 - 12:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas


CAW Birthday : 17/11/2015
Avatar : Jake gyllenhaal
Race : Démon Lazare
Camp : Mal
Messages : 375
Points RPG : 19


Witchcraft
PC totaux: 28
Niveau: 1
Pouvoirs/Capacités:
avatar

Xarius Lincoln
Démon

MessageSujet: Re: S1E2 : La liberté a un visage Jeu 7 Avr 2016 - 21:24

Le dos posé sur le dossier de sa chaise, Xarius se plaisait à contempler la femme délicieuse qui lui faisait face. Ce joli petit minois entouré de cette chevelure flamboyante avait quelque chose de si captivant. Lui même se surprit à laisser son imagination vadrouiller dans un jardin secret dont lui seul possédait la clé. Chaque mimique de son visage reflétait une facette de sa personnalité qu'il appréciait tant. Ce petit rictus faisant osciller ses douces lèvres pour exprimer sa perversité et son amusement. Ses pommettes gonflées et rosies affichant clairement cette fragilité qu'elle ne laissait pourtant que rarement apparaître. D'ailleurs à y réfléchir, elle n'avait ce comportement qu'avec lui.

S'enfonçant toujours plus loin dans son esprit pour aborder l'univers des futurs hypothétiques qui se basaient sur des « et si », Xarius se laissa déséquilibrer sur la droite pour observer la demoiselle sous un autre angle. Il apporta une main à son menton et garda une oreille attentive à la discussion malgré sa grande réflexion. Il avait perdu la vie il y a dix ans. Non pas comme toutes les autres fois où il avait été tué. Non cette fois là fut bien différente. Il avait été rayé de la carte presque définitivement pour profiter à la soif de pouvoir d'une ordure. La douleur de cette mort avait donc été bien plus importante... comme s'il savait qu'il ne reviendrait peut-être pas parmi les vivants. Alors quand ce soir là, l'urne s'était cassée et lui avait permis de respirer à nouveau l'air de la Terre, Xarius venait de renaître mais avec une vision différente de ce monde qui lui avait tant manqué.

Il laissa sa main porter son verre à ses lèvre sans s'en rendre compte tandis qu'il commençait à songer à Daena. Ou plutôt à la relation qu'ils avaient eu dans son autre vie. Ils avaient si proches et pourtant si distants. Oscillant entre une relation plus qu'amicale et une relation professionnelle. Seul leur inconscient leur avait permis de vivre dans leur rêve ce qu'ils refusaient d'admettre dans la réalité. Et là, elle était là, si belle, si attirante. Son pouls s'emballait au rythme de sa voix. Ses poils se dressaient sur ses bras à chaque parole qu'elle lui adressait. Et il n'en faisait rien. Continuant de jouer à l'autruche comme il le faisait autrefois. Non... les erreurs du passé ne devaient pas se répéter. Qu'importe les conséquences, il devrait cette fois-ci se faire bien plus confiance.

Alors, quand les explications de sa douce amie lui parvinrent à l'oreille pour lui expliquer que tout cela n'était que le fruit d'une inquiétude. Mais l'inquiétude n'est-elle pas le vice de tous ? Pour un proche, pour une mort imminente, pour un risque de maladie...bon ou mauvais, chaque individu cède tôt ou tard à l'inquiétude. Cependant, peu s'épuise autant pour retrouver une personne. Quelque chose se cachait derrière cette demi vérité. Et Xarius savait ce dont il s'agissait. Du moins il l'espérait. Laissant son sang circulait plus vite dans ses veines du fait de l'accélération de son système cardiaque, il posa ses bras sur la table et se rapprocha au plus près du centre de table... au plus près de Daena. Puis d'une voix susurrante il répondit.

L'inquiétude.... est-ce là la seule raison qui ta conduit jusqu'à moi ce soir ? Est-ce l'inquiétude qui t'a nourri pendant ces recherches qui ont du s'éterniser durant de longs mois. Tout ça pour qui... moi ? Un ancien mercenaire ? Ou peut-être que...

Les mots se turent dans la bouche du démon lazare laissant tout le loisir à Daena de deviner ce qu'il allait lui confier. Bien sûr il espérait qu'il était bien plus à ses yeux tout comme elle l'était pour lui. A nouveau il ressentait cette barrière invisible entre eux. Elle était là si proche de lui, son corps à quelques centimètres du sien. Une rage bouillonnait en lui le poussant à vouloir faire valser cette foutue table et l'embrasser fougueusement. Mais non il se contrôlerait car il avait bien trop de respect pour elle. A cet instant, Xarius le comprit: son cœur n'était plus sa pleine propriété.

¤¤¤

Revenir en haut Aller en bas


CAW Birthday : 30/01/2016
Avatar : Fauve Hautot
Race : Mi démone Mi Sorcière
Camp : Maléfique
Localisation : San Francisco

Messages : 970
Points RPG : 14


Witchcraft
PC totaux: 32
Niveau: 1
Pouvoirs/Capacités:
avatar
Hybride ¤ Best Méritant

Daena Nightstar
Hybride ¤ Best Méritant

MessageSujet: Re: S1E2 : La liberté a un visage Sam 9 Avr 2016 - 0:41



Le regard du démon Lazare lui donnait l'impression qu'il la regardait au rayon X. C'était comme s'il lisait en elle, comme s'il essayait de la posséder par son regard perçant. Se rendait-il seulement compte de cet effet qu'il avait sur elle ? Arrivait-elle à le cacher assez bien pour que ses sentiments restes transparent aux yeux du beau démon ? Elle l'espérait, elle ne savait pas comment elle pourrait gérer une relation, ou plutôt elle ne savait pas comment elle pourrait gérer LA relation. Car en effet, elle ne voyait pas en Xarius un simple démon qu'elle pourrait se faire comme ça un soir et puis ne plus jamais croiser, elle le voyait sur beaucoup plus long comme terme. C'était le première fois dans toute sa vie qu'elle réagissait comme ça au contact d'un homme, qu'il soit démon, humain ou autre créature, jamais personne n'avait réussit à faire vibrer son cœur et son corps à l'unisson et avec lui c'était ça. Elle n'arrivait pas à y croire, elle pensait pourtant tenir plus du côté démoniaque de sa mère que du côté humain de son père et pourtant les faits étaient là, elle avait des sentiments, et surtout des sentiments sincères pour Xarius.

Voilà c'était dit, mais ce n'était que dans son esprit et jusqu'à preuve du contraire le démon qu'elle avait en face d'elle n'avait pas la capacité de lire dans celui-ci et donc ils en étaient toujours au même point du jeu du chat et de la sourie. En parlant du chat, celui-ci était en train de boire d'une façon plus que sensuelle tout en transperçant toujours l'hybride du regard. Il semblait en plus de l'observer être bien pensif, mais à quoi pensait-il alors qu'elle était en train de lui expliquer le pourquoi de sa visite ? Elle se mit alors à imaginer qu'il puisse penser à elle dans des situations que jamais elle aurait eu le courage d'imaginer quelques années plus tôt... Mais maintenant elle était sûre d'elle, elle n'avait pas recherché le mercenaire qu'elle avait engagé, elle avait cherché l'ami, le confident, le combattant et surtout l'homme qui la faisait vibrer de partout.

Alors que c'était à son tour à elle d'être perdue dans ses pensées, le démon s'avança sur la table jusqu'à être très proche de la belle et commença à lui susurrer d'une voix des plus sensuelle faisant monter des frissons dans tout le corps de la belle rousse... Il rebondissait sur ce qu'elle venait de lui dire en lui demandant si ce n'était qu'à cause de l'inquiétude qu'elle était venue jusqu'à lui. Il n'arrivait apparemment pas à croire que seul l'inquiétude pour un simple ex mercenaire ai réussit à la maintenir en alène pendant autant de temps. Il avait raison, savait-il aussi qu'elle ne lui mentirait pas et qu'elle s'apprêtait à l'embarquer dans une histoire qui serait loin d'être simple ? Comprenait-il réellement ce que c'était d'être en couple avec une future matriarche Nightstar ? Sa mère allait devenir folle, elle ferait tout pour les séparer elle ne voulait pas d'un démon pour le mélange, elle voulait autre chose, Xarius ne serait jamais assez bien pour ce qu'elle voulait... Et alors ? Daena comptait bien prendre la place de sa mère et changer ses lois stupides ! Elle allait changer les choses et cela allait commencer par le fait qu'elle allait faire ce qu'elle voulait, avec qui elle voulait et surtout lorsqu'elle le voulait !

Oubliant alors le passé, elle plongea son regard dans celui de Xarius et essaya de lui faire ressentir ce qu'elle avait ressentit lorsqu'il l'avait fixé comme il l'avait fait pendant qu'elle parlait. Elle essayait de voir à travers lui, de lire en lui, avait-il lui aussi des sentiments ? Allait-elle se heurter à un mur comme elle l'avait toujours su et cru ? Qui ne tente rien n'a rien, et se rapprocher d'Eleonora sa meilleure amie le lui avait bien apprit. Une fois la tête à quelques centimètres de celle du démon qui avait jouer au chat et à la sourie elle inversa les rôles en murmurant :

" Tu es sûr de vouloir parler de cela ici ? Nous avons un public très intéressé. "

Elle fini son verre d'un trait et se leva gracieusement en prenant soin de s'éloigner lentement de Xarius comme si elle aurait tout donné pour rester proche de lui encore et encore. Elle lui fit alors signe de la suivre jusqu'à la porte, même dans la rue, ils seraient plus tranquille pour parler que dans ce bar où tous les regards était tourné vers elle depuis qu'elle avait passé cette foutue porte.
Une fois dans la ruelle, elle s'appuya contre un mur et soupira. Elle ne pouvait plus lui cacher plus longtemps les raisons de ses recherches et avant même qu'il ait posé une nouvelle question ou lancé une nouvelle pique elle joua carte sur table en disant :

" Un démon n'a pas de sentiment, un démon ne peut pas aimer, il ne peut pas ressentir de l'attirance pour quelqu'un. Et pourtant, moi je le peux. Depuis la première mission que tu as fais pour ma famille j'ai ressentit cette chose, étrange et pourtant présente. J'ai d'abord voulu ne plus jamais te revoir mais ma mère m'a alors confié ses armés de mercenaire et tu en faisait partie. Plus je te voyais et plus je savais qu'il fallait que je m'éloigne de toi au risque de faire échouer mes plans pour devenir la future matriarche. Lorsque tu as disparut j'y ai vu une occasion, mais malheureusement je n'ai tenue qu'une année. Ensuite je n'ai eu de cesse de te chercher, encore et encore pour te retrouver et voir si cette sensation serait toujours la même et... Elle l'est. "

Les dernières paroles de Daena ne furent qu'un murmure. Elle baissa alors les yeux et attendit la réaction de Xarius qui n'allait certainement pas tarder à se faire entendre, la seule chose qu'elle espérait c'était qu'il ne s'en aille pas sans lui dire quelque chose. Elle aurait beaucoup de mal à le supporter.
BY .SOULMATES


¤¤¤

Revenir en haut Aller en bas


CAW Birthday : 17/11/2015
Avatar : Jake gyllenhaal
Race : Démon Lazare
Camp : Mal
Messages : 375
Points RPG : 19


Witchcraft
PC totaux: 28
Niveau: 1
Pouvoirs/Capacités:
avatar

Xarius Lincoln
Démon

MessageSujet: Re: S1E2 : La liberté a un visage Jeu 14 Avr 2016 - 21:43

Au loin, des grondements se faisaient entendre. Malgré la période estivale dans laquelle ils étaient plongés, les hautes chaleurs du moment poussait le temps à tourner à l'orage en fin de journée. Pour le moment la pluie n'avait pas encore était invitée mais nul doute que la nuit s'annonçait mouvementée. Ce qui était complètement l'inverse au sein de ce bar oublié de San Francisco. La discussion des deux individus les avaient propulsé dans une bulle qui semblait suivre son propre rythme temporel. Un rythme beaucoup plus calme permettant à chacun de s'observer et de prendre le temps de la réflexion.

Les choses devenaient troublantes entre Daena et Xarius. Comme si chacun espérait une chose mais que personne n'osait n'en confier le contenu. La perche avait été tendu par le démon lazare qui s'était approchée de sa charmante acolyte et avait ouvert la discussion sur un sentier ambiguë. Si la première réaction de la rousse volcanique, qui s'approcha de lui, accéléra son rythme cardiaque et fit naître en lui des sensations étranges, la voir se reculer sans crier gare et se lever laissa pantois notre pauvre démon. Ça n'était pas vraiment la réaction qu'il s'était imaginé. Et s'il avait fait fausse route ?

Toutefois, cela n'était qu'un jeu de scène orchestrait par sa belle qui lui fit signe rapidement de le suivre. L'imitant dans ses actions, Xarius s'empara de son verre pour vider son contenu au fond de sa gorge. La brûlure superficielle qui s'en fit ressentir fut agréable en bouche et il se leva à son tour pour accompagner sa charmante camarade à l'extérieur. Le temps s'était bien assombri depuis son arrivée. Même la lune n'arrivait plus vraiment à transpercer les épais nuages qui s'étaient formés dans le ciel. Le vent fouettait les rues avec vivacité annonçant l'arrivée prochaine de la dégradation.

C'est lorsque les premières gouttes de pluie se firent sentir sur sa peau, que Xarius entendit Daena lui ouvrir enfin son cœur. Elle qui avait été si mystérieuse depuis son arrivée en ce lieu, jouait carte sur table à présent. Et la surprise était de taille car la révélation qu'elle lui offrait concernait un secret qu'elle dissimulait depuis de nombreuses années. D'abord sûre d'elle, la demi-démone le fut bien moins à la fin de son discours en baissant même le regard face à un Xarius qui la dévorait toujours autant. Elle ne pouvait pas s'imaginer à quel point ses mots retentissaient dans l'esprit du démon. Et si le silence s'imposa de lui-même durant quelques secondes, la réaction du démon lazare allait sans doute la surprendre dans les prochaines secondes.

Suis moi ! Lui lança-t-il en lui agrippant la main et en la ramenant dans le bar.

Il la ramena non pas à leur table mais face aux deux pochetrons et au barman qui n'avaient cessé de les observer durant la soirée et de baver sur les courbes généreuses de la demoiselle. Xarius n'avait rien relevé jusqu'à maintenant, mais les choses venaient de changer. Tous les observèrent avec interrogation tout comme Daena sans doute qui ne devait pas comprendre ce que son ami voulait lui montrer. Seulement, ce dernier savait parfaitement ce qu'il faisait. Ainsi, sans prévenir quiconque de son ignominie, il usa de son pouvoir pour accélérer la violence de son geste et son bras se planta dans la poitrine de l'homme qui se tenait le plus proche de lui. La mort accueillit ce dernier dans un dernier râle tandis que les deux autres hommes ne surent rien faire d'autres que de se jeter sur le démon pour tenter de sauver leur ami. A nouveau une onde télékinésique se rua sur eux pour leur tordre le cou. Les corps retombèrent inertes sur le sol tandis que Xarius extirpa le cœur encore tout chaud du dernier cadavre. Le sang coula le long de son bras tandis qu'il observait avec sourire son butin. Puis, comme si de rien était il lâcha l'organe et revint à quelques centimètres de Daena.

Sais-tu ce que j'ai ressenti à cet instant en tuant ces hommes ? Du plaisir... Oui du plaisir. N'est-ce pas là un sentiment ? N'est-ce pas ce que beaucoup croit impossible chez un démon ? Foutaise ! La réalité est souvent bien plus compliquée à comprendre Daena.

Il se rapprocha toujours plus d'elle, la respiration haletante, une étrange sensation dans le ventre. Puis, il ajouta d'une voix plus suave et susurrante.

Ce que je veux dire c'est que tout est possible et que... Et que... Oh et puis merde !

Il attrapa assez sauvagement Daena par la tête, lui recouvrant une partie de la joue avec le sang de la victime, et l'embrassa avec bestialité. Sa force l'amena à pousser le corps de la jeune femme en arrière jusqu'à ce qu'ils se plaquent contre un mur. Son baiser descendit alors progressivement dans la nuque de sa douce amie tandis qu'il lui demanda :

Pourquoi avoir attendu si longtemps ?

¤¤¤

Revenir en haut Aller en bas


CAW Birthday : 30/01/2016
Avatar : Fauve Hautot
Race : Mi démone Mi Sorcière
Camp : Maléfique
Localisation : San Francisco

Messages : 970
Points RPG : 14


Witchcraft
PC totaux: 32
Niveau: 1
Pouvoirs/Capacités:
avatar
Hybride ¤ Best Méritant

Daena Nightstar
Hybride ¤ Best Méritant

MessageSujet: Re: S1E2 : La liberté a un visage Sam 16 Avr 2016 - 15:42



Le temps de la journée avait été chaud, un temps qui prévoyait un gros orage dans la soirée et celui-ci était justement en train de se préparer à l'horizon. On pouvait déjà entendre des grondements signe que les éclairs étaient déjà en train de tomber sur les hauteurs de San Francisco, bientôt la pluie tomberait en ville accompagné certainement de tonnerre et peut être de vent. Un bon gros orage qui ferait le plus grand bien à la terre, Daena adorait les orages, elle se sentait bien sous la pluie ou à la regarder, depuis toute petite elle aimait ce temps, pourquoi elle ne savait, elle aimait c'est tout. Lorsqu'elle arriva dehors elle se rendit compte qu'il n'y avait pas trop de lumière, la lune était caché par de gros nuages qui commençaient à s'amonceler au dessus de la ville magique. Au loin sur la colline, comme elle avait pu les entendre, les éclairs s'en donnaient à cœur joie suivit du grondement du tonnerre. Le vent commençait à souffler voilà pourquoi contre le mur les deux démons seraient beaucoup mieux.
Elle fut des plus sincère et lui parla comme jamais elle n'aurait cru lui parler. Comme si c'était un signe, alors qu'elle finissait sa tirade la pluie commença à tomber, chaque goutes tombant sur sa peau lui donnait un peu plus confiance en elle et en ce qu'elle venait d'annoncer à Xarius. La situation était des plus compliqué, surtout en connaissant la famille de la belle, comment allait-il réagir ? Au lieu de lui répondre, de l'envoyer sur les roses ou de tout simplement partir, le démon choisit de lui prendre la main et de lui demander de le suivre jusqu'au bar. N'aimait-il pas la pluie ? Pourquoi voulait-il revenir avec ces individus qui les observait ? Daena leur aurait bien apprit la vie si elle ne se retenait plus depuis qu'elle était la chef de la police...

Une fois dans le bar elle s'attendait à ce que Xarius lui demande de s'assoir mais à la place alors que tous avaient tournés leur regard vers eux, il lâcha la main de la belle démone et à cet instant elle sentit une énergie l'envahir. Que faisait-il ? Ou plutôt, qu'allait-il faire ? Lorsqu'elle le vit se retourner vers l'homme le plus proche de lui elle comprit, il allait céder à ses pulsions, chose qu'elle ne s'était pas accordé depuis cette sorcière manipulant l'eau le soir où elle était allé boire un verre avec Eleonora...
Il transperça la poitrine de l'homme jusqu'au cœur qu'il sortit encore chaud de celle-ci. Comme s'ils pouvaient y changer quelque chose les deux autres homme se jetèrent sur lui pour l'arrêter, à cet instant elle voulu intervenir, mais c'était Xarius, son Xarius, il savait ce qu'il faisait et surtout il était beaucoup plus puissant que ces vulgaires humains ! Utilisant encore une fois son pouvoir il éjecta les humains loin de lui puis leur brisa le cou. Il extirpa le cœur du dernier cadavre et alors que le sang coulait le long de son bras il observa son butin, le lâcha et se retourna vers Daena.
Lorsqu'il arriva proche d'elle, elle n'avait pas baissé les yeux, elle n'était pas choqué, elle était plutôt fière, oui fière d'avoir des sentiments pour un démon tel que lui et surtout fière de se trouver là, près de lui et de ne pas avoir peur de lui. Elle savait qu'elle n'avait rien à craindre, elle se sentait bien près de lui et donnerait tout pour pouvoir y rester autant de temps qu'elle le voudrait.

Lorsqu'il prit la parole elle faillit sursauter ne s'attendant pas à ce qu'il ait cette voix si dure. Il avait l'air de se retenir, mais de quoi ? Voulait-il continué sa tuerie par celle qui venait de lui avouer qu'elle avait des sentiments pour lui ? Mais non, cela ne fut pas du tout ce qu'il lui dit et ce qu'elle comprit. En effet, il essayait de lui faire comprendre qu'elle se trompait lourdement lorsqu'elle disait qu'un démon ne pouvait pas avoir de sentiment. Ce n'était pas parce qu'elle était humaine qu'elle ressentait des choses. Ce qu'il venait de faire lui avait procuré du plaisir, il avait aimé les tuer de sang froid. Elle par exemple elle était presque déçu qu'il ne les ait pas fait souffrir, mais elle trouvait que le moment était peut être mal choisit pour le lui dire...
Reportant son entière attention sur Xarius, celui-ci continua en disant que beaucoup pensait qu'il était impossible pour les démons d'avoir des sentiments, et pourtant, tout cela pour lui n'était que des foutaises ! Pour lui, la réalité était bien plus compliqué. Lorsqu'il prononça son prénom elle sentit un frisson la parcourir la faisant presque trembler. Elle retint son souffle alors qu'il s'approchait d'elle, toujours haletant de l'excitation qu'il avait eu de tuer les trois hommes qui gisait autour d'eux. Il essaya alors d'expliquer ce qu'il voulait vraiment lui dire, mais apparemment il n'arrivait pas à trouver la phrase qui pourrait résumer ce qu'il se passait à l'intérieur de lui en ce moment. Jurant, il attrapa la démone alors qu'elle ne s'y attendait pas et l'embrassa. La brutalité du geste la surprit au début puis elle se laissa complètement faire jusqu'à être contre un mur, elle ne s'était même pas rendu compte qu'il l'avait faite bouger jusque là.
Alors que la bouche de son démon commençait à descendre sur sa nuque elle agrippa ses cheveux alors qu'il lui demandait pourquoi ils avaient attendu si longtemps. Elle ne voulait rien gâcher, mais la réponse à cette question était tellement longue qu'elle ferait certainement baisser l'intensité du moment ! Rien que d'y penser elle secoua la tête, tira la tête de Xarius en arrière pour lui mordre la lèvre inférieure avant de dire :

" Je ne t'ai jamais dis que tu parlais trop ? "

Elle était enfin dans ses bras, elle avait enfin ce qu'elle désirait depuis si longtemps. Ce n'était donc pas le moment de délibérer sur pourquoi ils ne s'étaient pas parlé plus directement plus tôt. Un jour ils en parleraient mais pour le moment elle avait bien d'autres idées pour eux. Alors qu'elle continuait à l'embrassé au milieu du sang des hommes qui commençaient à joncher le sol du bar la démone était pour la première fois de sa longue vie : heureuse.
BY .SOULMATES





hrpg : Pour ne pas avoir deux sujets en même temps et risquer les couac je préfère terminer celui-ci plus vite que prévu. J'ai réellement ADORÉ ce sujet. Merci pour tout mon démon I love you I love you

¤¤¤

Revenir en haut Aller en bas


CAW Birthday : 17/11/2015
Avatar : Jake gyllenhaal
Race : Démon Lazare
Camp : Mal
Messages : 375
Points RPG : 19


Witchcraft
PC totaux: 28
Niveau: 1
Pouvoirs/Capacités:
avatar

Xarius Lincoln
Démon

MessageSujet: Re: S1E2 : La liberté a un visage Dim 1 Mai 2016 - 16:11

Inondant la nuque de sa dulcinée par une avalanche de baiser langoureux, Xarius sentit l'excitation monter en lui comme jamais. La tuerie fraîchement exécutée avait déjà fait frémir chaque parcelle de son corps de plaisir. Mais à cet instant, tout était bien trop loin d'une comparaison possible. Il avait l'impression de perdre la tête et que l'enfer bouillonnait en lui. La chaleur et la bestialité s'éveillaient en lui et lui faisaient perdre le contrôle. Il ne se rendait même pas compte de tout ce qu'il faisait. Il n'avait plus qu'une chose en tête : Ne faire plus qu'un avec Daena. Cet amour si longtemps refoulé explosait enfin avec perte et fracas.

Elle calma ses ardeurs en lui tirant la tête par l'arrière via sa tignasse et lui annonça qu'il parlait trop. Il vit à cet instant dans les yeux de sa moitié le même bonheur qu'il ressentait. Exprimant une expiration amusée, ils reprirent leur étreinte avec toujours plus de passion. Leurs corps ne firent plus qu'un tandis que leur amour s'embrasa. Il la porta dans ses bras sans jamais rompre la fusion sulfureuse de leurs lèvres. Puis, lorsqu'ils rencontrèrent une table, il la déposa  doucement avant de l'allonger et de lui arracher son chemisier.

Entre sang, alcool et perversité, ce lieu oublié de tous ressortirait certainement le lendemain comme un lieu où une atrocité avait eu lieu. Seulement, ceci ne serait que la stupide image que les humains donneraient en explication. Personne ne saurait qu'en réalité ce bar avait été en réalité le lieu de naissance d'un nouvel amour.

Sous la violence des ondes magiques qui émanèrent de ce lâcher prise entre les deux tourtereaux, les lampes de l'enseigne explosèrent une à une jusqu'à les plonger dans un noir complet qui leur offrit toute l'intimité dont ils avaient besoin. Dehors, l'orage grondait au rythme de la passion de leur relation...

FIN pour moi
Pas de soucis pour la clôture de ce sujet et ouiiiiiiiii j'ai adoré aussi  I love you  I love you  I love you  I love you

¤¤¤

Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: S1E2 : La liberté a un visage

Revenir en haut Aller en bas

S1E2 : La liberté a un visage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Fort-Liberté, une potentialité touristique
» Aimé Césaire, la liberté pour horizon
» 25 septembre 1991, Aristide à L'ONU : Liberté ou la mort !
» peindre simplement visage avec tallarn flesh
» Ton visage

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Charmed : Alternative World :: Archives :: Archives RPG :: RPG S1E2-