...
 
L'équipe de Caw vous souhaite la Bienvenue !
Jordan Rackit
Co-Fondateur Sadique
Le Contacter
Andrew Parker
Co-Fondateur Charmant
Le Contacter
Satya Malowne
Grand Modérateur
Le Contacter
Cole Turner
Modérateur
Le Contacter
Ethan Adams
Modérateur
Le Contacter
Phoebe Halliwell
Modératrice
Le Contacter

Partagez|

S1E2 : Une petite soirée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar

Invité
Invité

MessageSujet: S1E2 : Une petite soirée Lun 14 Mar 2016 - 15:15

Une Petite Soirée
Un bon vendredi soir, le soir de la semaine qu'il préfère, pourquoi donc aime t-il le vendredi ? Comme le lendemain il n'a pas cours ni taf donc il peut dormir et me remettre de sa sortie en boite, c'est ce que qu'il fait habituellement pour décompresser et ce détendre. La préparation pour la soirée est une étape importante, car s'il veut plaire ce soir. Ça commence dans la salle de bain, lavage de dents suivi d'un bain de bouche, nettoyage d'oreille et suivi d'une étape de rasage avec entretient de la pilosité sur le torse, sous les aisselles et plus bas, on ne sait jamais. Après l'étape lavabo direction la douche, une demi-heure sous l'eau pour bien se nettoyer et être nickel. Hop il se sèche puis enfile une serviette avant d'aller devant sa penderie s'habiller. Un peu d'antitranspirant et de parfum avant d'enfiler ses vêtements puis c'est bon il s'habille, comme d'habitude, jean slim, t-shirt compression et  ses bottines. Il prit tout de même une veste en jean avant de sortir de chez lui puis direction le Night Club habituel en transport en commun.

Il y avait déjà du monde qui attendait pour entrer, mais il avait de la chance il lui suffisait de sourire un peu et de jouer de ses talents de charmeur naturel pour gruger quelques places, mais quand il tomba sur deux lesbiennes entrains de s'embrasser, il se dis que là il n'allait rien pouvoir faire. Draguer une fille pour passer devant elle ça il sait faire, mais draguer deux nanas en couple, heu non, il tiens à ce que son beau visage reste intact. La file avançait plutôt vite, entre ceux qui partaient, ceux qui se faisaient recaler et ceux qui entraient ça faisait pas mal de tri puis vint son tour, une chance il était un habituer du club donc il le laissa rentrer en me voyant, il n'avait pas de traitement de faveur, mais dès qu'on le voyait arriver devant le videur, il pouvait entrer. Une fois dans la salle principale il commençait à regarder les gens présents avant de commander une tequila et d'aller s'installer sur une banquette avec une table.


Nombre de mots/citation
© idyllic prince.
Revenir en haut Aller en bas


CAW Birthday : 14/12/2015
Avatar : Chris Evans
Race : Démon Incube
Camp : Maléfique
Localisation : En enfer

Messages : 183
Points RPG : 17


Witchcraft
PC totaux: 35
Niveau: 2
Pouvoirs/Capacités:
avatar

Belial
Démon

MessageSujet: Re: S1E2 : Une petite soirée Lun 14 Mar 2016 - 16:30

Belial se trouvait dans son sanctuaire, l’une des grottes en enfer qui était son lieu de vie, de plaisir et de vice surtout. Il se trouvait à genoux sur son lit, juste derrière sa victime du moment qui gémissait à chaque coup de rein violent que le démon incube donnait. Mais, cela faisait quelques heures qu’il s’acharnait sur sa proie et cette dernière pleurait en même temps qu’il ressentait le plaisir. L’homme en question commençait doucement à se rendre compte que son énergie le quittait peu à peu, qu’il commençait à faiblir, au point où cela faisait presque deux heures qu’il restait le torse posé sur les draps en satin, ne pouvant même plus faire le moindre mouvement.
Les plaintes de la victime rendaient l’Apollon démoniaque encore plus avide d’envie, de plaisir et continuait sa séance de sport charnel sans ressentir la moindre fatigue. C’était sa raison de vivre, la raison de son existence. Il était né pour tuer par l’acte sexuel et il avait fait de cette tuerie un art à part entière. Belial voyait la moitié du visage de sa proie dont les yeux commençaient peu à peu à se révulser. Sa fin était proche, il le voyait, il le ressentait et un sourire sadique se dessinait alors sur son visage alors qu’il accélérait le mouvement pour que son plaisir vienne une énième fois.

Et ce fut le cas, au même instant où la victime émit son dernier soupire avant de rester inerte, les yeux totalement vides d’expression. La vie venait de s’échapper de son corps alors au moment où le démon venait de ressentir la toute dernière jouissance avec son objet. Se retirant sans même prendre la peine de le faire en douceur, le démon descendit de son lit et alla vers le miroir, se regardant couvert de sueur, une sueur qui dégoulinait sur ses muscles. Il aimait se voir ainsi, satisfait d’une performance aussi intense. Et pourtant, il n’était pas encore rassasié… Le démon avait encore l’envie qui le submergeait, un peu moins depuis que sa proie était passée dans ses filets, mais suffisante pour le pousser à repartir à la chasse.

Ce fut dans cette optique qu’il alla se préparer pour de nouveau sortir. L’Apollon démoniaque savait que la nuit venait de tomber à San Francisco et de ce fait, de nouvelles proies potentielles se laissaient tenter à faire la fête dans divers clubs branchés de la ville. Habillé d’un jean serré laissant entrevoir des formes plus que généreuses et d’une chemise blanche slim permettant de dévoiler ses muscles, Belial se téléporta jusqu’à un club dont il avait l’habitude d’y aller. En tant que démon, il n’aimait pas vraiment faire la queue pour entrer et son apparition se fit donc dans les toilettes, seul endroit où la populace ne s’y rendait qu’après avoir ingurgité plusieurs verres d’affilés.

Sortant de ce lieu, l’athlète sexuelle entendit la musique d’ambiance qui poussait les clients à se déhancher sur la piste de danse. Et pourtant, le démon ne voulait pas encore chasser, il devait avant tout observer et dénicher la proie qui saurait le contenter durant un long moment, pour la victime, mais trop courte pour le démon. L’effet temps était différent pour les mortels et les démons, surtout lorsque ces derniers étaient millénaires comme Belial. Il se rendit donc au bar et commanda une vodka pure sans glaçon. L’alcool ne l’enivrait pas, son métabolisme n’était pas comme celui des mortels. Et pourtant, il ressentait parfaitement le goût des boissons et le démon aimait celui de la vodka et de tous les alcools forts.

Tournant des talons et s’asseyant sur un tabouret, il se mit à observer l’assemblée présente. Il y avait toujours de tout dans un club. Des personnes en couple, des jeunots qui n’étaient pas vraiment en âge de se divertir dans de tels endroits, des personnes dont le physique était si repoussant que Belial ne daignait les regarder qu’une fraction de seconde et d’autres, qui sortaient un peu du lot. Le démon incube était très exigeant sur le physique : seuls les plus beaux, les mieux sculptés avec un regard enivrant l’intéressaient dans un premier temps. Ensuite, il jaugeait la capacité de résistance par le comportement. Car cela ne servait à rien d’embarquer une nouvelle proie si c’était pour qu’elle lui claque dans les mains au bout de deux ou trois petites heures de séance intensive. Et pourtant, ce soir-là, qui aurait pu imaginer que sa chasse deviendrait des plus intéressantes…

¤¤¤

Revenir en haut Aller en bas


avatar

Invité
Invité

MessageSujet: Re: S1E2 : Une petite soirée Dim 20 Mar 2016 - 23:24

Une Petite Soirée
Quel ennui, personne ne venait le voir, pourtant jouer les solitaires avec une Tequila ça marche habituellement. Il s'ennuyait vraiment à en mourir ce soir, pas de distraction, regarder les autres s'amuser c'est nul, ilpréfère nettement, avoir de la compagnie. Et puis il remarquait quelqu'un. Il sortait des toilettes, un bel homme, wahoo si'il était en période des chaleurs il lui sauterait dessus, mais ce soir autant le draguer et le chauffer à distance. Il finit ma Tequila et vint au bar juste à côté de lui déposer mon verre peut il m'arrêtait un instant et le regarda droit dans les yeux en souriant l'air de dire "je t'attends". C'est sur ce regard qu'il partit sur la piste en prenant soin d'effleurer son bras.

Il partait danser sur la piste sans le quitter du regard. Il aimait bien jouer les petits allumeurs ça me faisait rire des fois, mais pour séduire ce mec il allait devoir mettre le paquet, pas seulement en dansant, mais l'incitant à venir à moi c'est là qu'entre en jeu le pion. Il trouva un mec dans la foule qui me plaisait assez pour séduire sa vraie cible. alors il se rapprocha du mec sexy et passa mon bras autour de sa taille, l'autre fit de même et m'embrassa dans le cou, mais moi il ne perdait pas de vu ma cible, il lui fallait ce mec ce soir, l'envie est si forte, qu'au bout d'un moment il se sépara du danseur pour aller embrasser directement ce beau mec assis au bar.


- Toi, moi, un verre, sur la banquette ça te dit.

Lui dis-t-il avant de commander deux tequilas au barman. Ce soir, il sentait bien que cela allait finir en partie de jambe en l'air. Mais il y avait du monde, donc il devait attendre un peu alors Barret prit le bras de son coup de foudre et le regardait droit dans les yeux souriants.

Nombre de mots/citation
© idyllic prince.
Revenir en haut Aller en bas


CAW Birthday : 14/12/2015
Avatar : Chris Evans
Race : Démon Incube
Camp : Maléfique
Localisation : En enfer

Messages : 183
Points RPG : 17


Witchcraft
PC totaux: 35
Niveau: 2
Pouvoirs/Capacités:
avatar

Belial
Démon

MessageSujet: Re: S1E2 : Une petite soirée Lun 21 Mar 2016 - 18:03

Il fallait dire que l’environnement ne semblait pas des plus prometteurs pour le démon incube. Plus il regardait les personnes sur la piste de danse, plus il se demandait si changer de lieu ne serait pas des plus avantageux pour lui. Après tout, avec la multitude de victimes que l’Apollon démoniaque avait tuées et qui venaient de cet endroit, peut-être que cela avait considérablement réduit la population beaux gosses de l’établissement en question.

Cependant, quelqu’un vint à sa rencontre alors que le démon regardait toujours les individus, un à un et vint même l’embrasser sans aucune autorisation. Même si cela ne dérangeait guère Belial qui était habitué au contact charnel en tout genre, il fixa l’individu avant d’esquisser un léger sourire. Ce dernier avait dû se cacher durant l’inspection du démon car sinon, il aurait sûrement fait de lui une proie potentielle. De plus, il l’invita d’une manière peu commune à prendre un verre avec lui. Chose qui était surprenante puisqu’il ne parlait pas vraiment comme un gars d’ici… Très direct voire trop direct pour tous ceux et celles qui n’étaient pas comme Belial.

Ce qui suivit ne laissait plus aucun doute sur ce que désirait l’inconnue en question et tout en prenant le bras du démon, il le regardait droit dans les yeux tout en souriant. Il était rare qu’une victime se jette littéralement dans la gueule du loup sans que le démon n’ait à user de ses pouvoirs. Mais, c’était généralement ce genre de victime qui garantissait un moment de délectation totale avant la mise à mort de cette dernière.
Souriant alors à son tour, laissant ainsi apparaître une dentition parfaitement blanche et alignée, l’Apollon démoniaque resta silencieux quelques secondes tout en fixant les yeux du jeune homme. Puis il vint poser sa main sur celle qui tenait son bras comme pour appuyer les dires de la victime quant à ses envies soudaines.


- Ce n’est pas une façon d’embrasser une personne… Trop rapide… Recommence !

Le dernier mot avait été dit en usant du don de persuasion du démon. Il sentait déjà son pouvoir agir et il savait que le mot "recommence" allait se répéter dans la tête de l’inconnue jusqu’à ce qu’il cède à ce pouvoir et qu’il fasse ce qu’annonçait le démon.
Pourquoi celui-ci avait-il utilisé son pouvoir ? Tout simplement parce qu’il aimait de loin faire plier une personne à sa volonté, surtout lorsqu’elle semblait aussi chaude que de la braise. Prendre le temps, prendre son temps, draguer tranquillement et surtout faire monter la pression au point où cette dernière ne soit plus du tout contrôlable.

Belial avait du savoir-faire dans ce domaine, cela faisait plus de mille ans qu’il pratiquait et nul doute que le démon avait acquis une expérience qui surpassait de loin celle de n’importe quel humain, quel qu’il fut.
Il attendit alors patiemment que son pouvoir agisse jusqu’au point de rupture qui déclencherait chez l’inconnue l’obéissance à la persuasion et qu’il l’embrasse de nouveau comme il se devait. Car embrasser pour embrasser n’était rien comparé à ce qu’était réellement l’acte fait avec de véritable intention, un véritable but, se laissant totalement absorber par le désir que l’on avait…

¤¤¤

Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: S1E2 : Une petite soirée

Revenir en haut Aller en bas

S1E2 : Une petite soirée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» La petite soirée d'hier ! ! !
» Une petite soirée entre amis histoire de décompresser enfin ! { Siloé & Liam
» Petite soirée entre amis {Raph}
» Petite soirée sans prétention [PV Taito Nowaki]
» petite soirée le mardi 21 octobre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Charmed : Alternative World :: Archives :: Archives RPG :: RPG S1E2-