...
 
L'équipe de Caw vous souhaite la Bienvenue !
Jordan Rackit
Co-Fondateur Sadique
Le Contacter
Andrew Parker
Co-Fondateur Charmant
Le Contacter
Satya Malowne
Grand Modérateur
Le Contacter
Cole Turner
Modérateur
Le Contacter
Ethan Adams
Modérateur
Le Contacter
Phoebe Halliwell
Modératrice
Le Contacter

Partagez|

S1E2 : Un Latte Macchiatto !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

CAW Birthday : 30/01/2016
Avatar : Fauve Hautot
Race : Mi démone Mi Sorcière
Camp : Maléfique
Localisation : San Francisco

Messages : 970
Points RPG : 14


Witchcraft
PC totaux: 32
Niveau: 1
Pouvoirs/Capacités:
avatar
Hybride ¤ Best Méritant

Daena Nightstar
Hybride ¤ Best Méritant

MessageSujet: S1E2 : Un Latte Macchiatto ! Lun 29 Fév 2016 - 23:13


 Daena + Alec
 

 

 & & &


 S1E2 : Un Latte Macchiatto !


Daena avait une matinée des plus compliquées, elle avait une mission à faire pour le compte du FBI et elle se devait d'être des plus discrète et exceptionnellement elle ne devait tuer personne... En effet, cela serait beaucoup moins discret que lorsqu'elle tuait quelqu'un en mission pour son unité de police, dans ces cas là s'était SON équipe, alors que là elle agissait pour ses supérieurs, car oui elle n'était pas chef du FBI, loin de là. Même si elle était presque sûre que le chef du FBI devait être un démon à la solde de sa mère, elle n'allait pas tenter le diable car s'il était un simple humain alors il pouvait lui ruiner sa carrière et surtout son avenir sans la boite et elle ne pouvait pas se permettre de perdre ce travail, il lui fallait de l'importance pour prouver à sa mère qu'elle était digne de devenir matriarche un jour sinon elle risquait d'avoir un contrat sur sa tête de la part de sa gentille maman qui n'aurait aucun scrupule à faire un autre enfant et à le former pour prendre sa suite...
Le mélange sorcier et démon était un super mélange mais sa mère avait toujours voulu que sa famille face un mélange être des ténèbres et démon et Daena commençait à avoir peur que Faith, sa mère, décide de lui organiser un mariage arrangé avec un être des ténèbres... Mais bon pour le moment rien n'était fait.
Une fois sa mission remplit et son rapport fait par téléphone elle hésita entre rentrer chez elle, aller voir Eleonora pour savoir où ça en était avec la source et sa demande d'être à son service, où tout simplement aller boire un café. Tournant une fois sur elle même elle remarqua une célèbre enseigne de vendeur de café et décida d'aller prendre cinq minutes pour elle. Entrant dans le café elle demanda au serveur :

" Bonjour puis-je avoir un Latte Macchioatto s'il vous plait ? "

Elle regarda alors autour d'elle et se rendit compte qu'il n'y avait personne dans le café, regardant sa montre elle remarqua qu'il était sept heure du matin et du coup peut être que le café n'était pas encore ouvert. Se retournant vers la porte elle vit les horaires d'ouverture et en effet, l'établissement n'ouvrait qu'à huit heure trente... Le serveur n'aurait pas du laisser la porte ouverte cela laissé la possibilité à tout le monde de rentrer alors que le café n'était pas encore ouvert. Elle lui dit alors :

" Vous n'êtes pas ouvert c'est ça ? Désolé, je viens de finir une intervention et j'avais besoin de cinq minute de repos. Je peux quand même m'assoir ? "

N'importe qui serait sortit tout penaud et n'aurait pas demandé son reste, mais la belle n'était pas comme ça, elle n'en avait pas grand chose à faire que le café ne soit pas encore ouvert. Après tout il avait qu'à fermer la porte à clé pour éviter ce genre de situation et puis au pire il la mettrait dehors et elle lui enverrait les service sanitaire, oui c'était petit mais elle était une démone maléfique donc pour elle faire le mal était une vocation, naturel et surtout un jeu qu'elle adorait par dessus tout.
Essayant de faire les yeux doux au jeune homme elle espéra tout de même qu'il dise oui et même pourquoi pas qu'il lui prépare son latte même s'il n'était pas encore censé en servir. Ils étaient seuls tous les deux dans le café, son patron ne le saurait pas et exceptionnellement elle était même prête à laisser un pour boire...

 
BY .SOULMATES


¤¤¤



Dernière édition par Daena Nightstar le Mar 12 Avr 2016 - 11:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas


CAW Birthday : 10/02/2016
Avatar : Robbie Amell
Race : Sorcier
Camp : Neutre
Localisation : San Francisco

Messages : 409
Points RPG : 14


Witchcraft
PC totaux: 25
Niveau: 1
Pouvoirs/Capacités:
avatar
Sorcier ¤ Coup de coeur

Alec Harrington
Sorcier ¤ Coup de coeur

MessageSujet: Re: S1E2 : Un Latte Macchiatto ! Mar 22 Mar 2016 - 17:49


"I don't know where I am. I don't know this place. Don't recognize anybody. Just the same old empty face. See these people they lie. And I don't know who to believe anymore. But there comes you to keep me safe from harm. There comes you to take me in your arms. Is it just a game? I don't know" - © aredarrow & Birdy

Une nouvelle vie

Les yeux grands ouverts d'Alec étaient posés sur le livre qu'il tenait d'une poigne ferme. Il adorait ce passage et le relisait chaque fois que la vie se montrait plus sombre que d'ordinaire. Il l'avait beaucoup relu ces derniers temps. Des dizaines et des dizaines de fois. Il voyait dans ces mots une promesse, un espoir rendu. Et le grand brun en avait cruellement besoin. La mort de ses parents le hantait toujours. Comment en aurait-il pu être autrement ? Sa vie avait changé radicalement. Il semblait que ce soit pour le pire. Orphelin, il croyait pouvoir compter sur sa grand-mère. Mais elle l'avait emporté avec elle dans sa folie lorsqu'elle lui avait révélé l'existence d'un monde encore plus magique que celui de Harry Potter. J.K. Rolling n'était peut-être pas si loin de la vérité, finalement... Pire encore, Alec en faisait partie intégrante. Il était sorcier. Ce fut été déjà suffisamment difficile à avaler sans compter son déménagement express sur la côte ouest des États-Unis. En l'espace d'une semaine, le jeune Harrington s'était retrouvé sans famille, sans amis, et sans repère. La porte claqua, ce qui le força à se désintéresser un instant de son bouquin. La surprise figea Alec sur place. Il n'en croyait pas ses yeux. Son meilleur ami de toujours se tenait debout dans l'encadrement de la porte. Le naturel comme meilleur atout, Arthur marcha en direction du lit. Il s'y jeta bientôt pour atterrir allongé aux côtés d'Alec qui le regardait toujours avec autant d'étonnement dans les yeux.

« T'étais passé où ? Je te cherche depuis des heures ! »

Il venait de l'attraper par le cou et l'obligeait à plaquer sa joue sur son torse musclé tandis qu'il frottait son crâne d'une main faussement agressive.

« Comment est-ce que tu m'as retrouvé ? »

Alec le repoussa pour obtenir des réponses. Il était heureux. Comme jamais auparavant ! Il lui semblait qu'avec lui, il pourrait déplacer des montagnes. Et peut-être même surmonter cette épreuve!

« Qu'est-ce que tu veux dire ? Je te retrouverai toujours ! », répondit Arthur, un large sourire aux lèvres.

Il se rapprocha d'Alec et s'apprêtait à l'embrasser quand Alec tourna la tête vers son réveil qui sonnait.

Acte manqué, il semblait l'être pour toujours. En l'espace d'une seconde, son rêve avait pris fin et le jeune homme avait été contraint de faire taire le réveil infernal. Chose faite, il se retourna dans son lit pour faire face au plafond. Ses mains vinrent frotter des yeux encore ankylosés par le sommeil.

« C'est reparti... »

Il était d'ouverture ce matin, et le célèbre coffee shop où il travaillait n'était pas la porte à côté.

Alec pencha la tête sur le côté pour faire craquer les articulations de son cou pendant que le large rideau métallique s'élevait. Il déverrouilla la porte principale et décida de la laisser ouverte pour aérer l'établissement. De toute façon, il n'avait pas changé l'enseigne qui indiquait toujours que l'établissement était fermé. Avant de préparer la salle, Alec se retira un instant en arrière-boutique pour déposer ses affaires dans le casier réservé aux employés et pour enfiler son tablier vert. Le tissu contrastait joliment la couleur noire de son tee-shirt et de son jean. De retour en salle, le jeune homme activa les machines pour qu'elles chauffent. En attendant, il alla préparer les tables. Même si elles étaient nettoyées le soir après la fermeture, Alec aimait bien passer un nouveau coup de chiffon avant que les premiers clients ne pointent le bout de leur nez fatigué. Il fredonnait son morceau préféré quand une voix l'interrompit dans sa besogne : « Bonjour puis-je avoir un Latte Macchiatto s'il vous plait ? ». Le grand brun se redressa pour faire face à sa première cliente. Mais après avoir jeté un rapide coup d'œil à sa montre, Alec constata qu'elle était terriblement en avance. L'établissement ne devait pas ouvrir avant une bonne heure et demie. Il était dans les temps !

« Euh... », commença-t-il.

Mais la jeune femme sembla se rendre compte de son erreur d'elle-même. Elle s'excusa et expliqua qu'elle avait vraiment besoin d'un petit remontant après une nuit de dure labeur. « … intervention... » fut le mot qui resta ancré dans la tête d'Alec. Se pouvait-il qu'elle soit pompier ? Ou bien même serveuse au MacDonalds du coin ? Non, certainement pas. Elle avait davantage l'air de travailler pour la police ou quelque chose dans le genre. Un frisson glacé parcourut le dos d'Alec qui se mit à sourire pour cacher son embêtement. Il n'avait pas envie de faire d'histoire, mais la politique de la maison était très claire : ils n'étaient pas censés ouvrir au public avant l'horaire réglementaire. D'un autre côté, il cherchait à faire le moins de vague possible et se mettre un agent de police dans la poche pouvait s'avérer être un atout considérable quand on était en cavale comme lui ! La police le recherchait activement dans l'État de New York, maintenant persuadés que l'assassin de ses parents appartenait à une mafia locale et qu'il avait été kidnappé directement de l'hôpital. Alec s'immobilisa quand il s'aperçut qu'il était en train de tordre le torchon qu'il tenait dans ses mains.

« Je vous en prie, installez-vous. Je vous apporte cela dès que les machines auront terminé de chauffer. Désolé, nous sommes fermés normalement... »

Pour ne pas attirer plus de monde, mais aussi pour cacher son visage inquiet, Alec se dirigea à grands pas vers la porte qu'il ferma.

« Désirez-vous tester notre nouvelle sélection de café importé du Mexique ? »

S'il faisait son travail correctement, elle ne poserait sûrement pas trop de questions et partirait directement après avoir avalé son café. Alec se retira derrière le comptoir pour surveiller la mise en route des machines et encaisser la commande de la policière. Comme les machines étaient bientôt prêtes, il s'efforça de la regarder sans paraître coupable. Elle était assez jolie. Même très jolie, en fait. La couleur flamboyante de ses cheveux ravivait celle de ses pommettes et mettait en valeur son visage fin.

« Quelle taille le café ? Je peux prendre un nom ? »

Il était le premier à trouver que c'était stupide ! Après tout, elle serait sa seule cliente avant huit heures trente. Mais encore une fois, c'était la politique de la maison et Alec mettait encore plus de zèle d'habitude à se comporter en employé modèle.


(c) crackle bones


¤¤¤



What are you even doin' here?
"Chaque personne qu’on s’autorise à aimer, est quelqu’un qu’on prend le risque de perdre" ~ Tu sais ce qui a de plus douloureux dans un chagrin d’amour ? C’est d’pas pouvoir se rappeler ce qu’on ressentait avant. Essaie de garder cette sensation. Parce que si tu la laisses s’en aller... Tu la perds à jamais. (skins) ©️endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas


CAW Birthday : 30/01/2016
Avatar : Fauve Hautot
Race : Mi démone Mi Sorcière
Camp : Maléfique
Localisation : San Francisco

Messages : 970
Points RPG : 14


Witchcraft
PC totaux: 32
Niveau: 1
Pouvoirs/Capacités:
avatar
Hybride ¤ Best Méritant

Daena Nightstar
Hybride ¤ Best Méritant

MessageSujet: Re: S1E2 : Un Latte Macchiatto ! Mar 22 Mar 2016 - 19:09



L'opération yeux doux avait l'air de pouvoir fonctionner ! Même si lorsqu'elle avait eu fini de parler le jeune homme avait eut l'air d'avoir un malaise, qu'avait-elle dit de mal ? Elle s'était excusé, elle avait tout dit comme il le fallait non ? Elle commença à le détailler, il était habillé normalement avec un jean et un t-shirt noir par dessus lesquels il avait enfilé le tablier vert typique des serveurs de Starbucks, remontant le regard jusqu'au main du serveur elle remarqua qu'il tordait son torchon nerveusement ou d'énervement ? Peut être était-il vraiment énervé d'avoir quelqu'un qui osait rentrer avant l'heure et bien la prochaine fois il fermerait la porte pensa la jeune femme sans laisser rien paraître.
Mais qu'elle ne fut pas sa surprise lorsqu'il lui proposa de s'installer, elle ne s'attendait vraiment pas à ce que le jeune homme lui proposer de rester, elle pensait plutôt qu'il lui demanderait de revenir plus tard ! Il ajouta même qu'il lui apporterait sa boisson dès que les machines serait chaudes et apparemment il les avait déjà lancé, est-ce qu'elle était tombé sur le seul serveur qui aimait que les choses soient prêtes en avance ? Elle ouvrit la bouche de surprise surtout lorsqu'il s'excusa en disant que normalement l'établissement était fermé ! Rigolant un peu elle lui dit :

" C'est un comble c'est vous qui vous excusez alors que je suis en tord ! Vous êtes vraiment un employé modèle, je ne manquerais pas d'en référer à votre supérieur. Sans lui donner l'heure du service bien entendu ! "

Pendant qu'elle lui répondait le jeune homme était vite allé fermer la porte d'entré afin que personne d'autre n'entre comme l'avait fait Daena. Il continua en lui proposant une nouvelle sélection dont elle n'avait pas encore entendu parler, apparemment ils avaient reçut du café du Mexique, le café venant de cette région était caractéristique pour avoir un arrière goût de banane ou de chocolat ce que n'aimait pas particulièrement la jeune femme. Elle lui sourit alors qu'il reprenait sa place derrière le comptoir et qu'elle venait s'assoir très proche de celui-ci afin de pouvoir continuer à parler tranquillement sans lever la voix et lui répondit :

" Non merci je vais m'en tenir à ce que je connais et le Latte Macchiatto est parfait à ce que je sais. "

Alors que le serveur la fixait comme s'il n'avait jamais vu une femme comme elle, elle continua à lui sourire et osa même un haussement de sourcil alors qu'il lui demandait qu'elle taille de café elle voulait et s'il pouvait avoir le nom à mettre sur le verre. C'était la tradition dans ce genre de café mais en général c'était pour appeler les gens et au vu du monde dans la pièce il avait peu de risque de se tromper. Montant la main à sa bouche elle étouffa un rire avant de répondre toujours le sourire aux lèvres :

" Vous avez le droit de vous détendre je vous promet que je ne vous balancerais pas ! Comment je pourrais faire ça à mon sauveur après la nuit que je viens de passer ? Je voudrais un Large (le plus grand) et pour le prénom c'est Daena, enchanté monsieur le serveur qui prend très au sérieux son travail ! "

Elle termina sa phrase par un clin d'oeil, cela la changeait de tous les mal propres qu'elle avait pu voir lors de son intervention. Il lui rappelait un peu les anciens hommes de l'époque qui draguais les femmes avec classe et non comme maintenant. Tout se perdait mais apparemment peut être pas pour tout le monde !
BY .SOULMATES


¤¤¤



Dernière édition par Daena Nightstar le Mar 12 Avr 2016 - 11:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas


CAW Birthday : 10/02/2016
Avatar : Robbie Amell
Race : Sorcier
Camp : Neutre
Localisation : San Francisco

Messages : 409
Points RPG : 14


Witchcraft
PC totaux: 25
Niveau: 1
Pouvoirs/Capacités:
avatar
Sorcier ¤ Coup de coeur

Alec Harrington
Sorcier ¤ Coup de coeur

MessageSujet: Re: S1E2 : Un Latte Macchiatto ! Lun 28 Mar 2016 - 17:25

Alec avait laissé échappé un léger gloussement lorsqu'elle s'était excusée et avait promis de faire part de son attitude modèle à son employeur sans, bien sûr, préciser l'horaire. La jeune femme refusa ensuite poliment les grains de café mexicains et leur préféra son habituel latte Macchiato. Le jeune étudiant la gratifia d'un large sourire et se renseigna de la taille qu'elle désirait. Plutôt que de lui répondre simplement, la jolie cliente lui rappela qu'il avait malgré tout le droit de se détendre. Merde... Son anxiété était-elle si évidente ? Il essayait tant bien que mal de la camoufler sous des sourires et un comportement exemplaire. Mais il semblait que ce soit cela même qui attirait l'attention sur son malaise. Le jeune homme laissa échapper un rire et décida de prendre une grande inspiration pour se calmer les nerfs. Il lui sembla soudain que si elle avait eu vent de sa cavale, la jeune femme aurait bien vite fait de le lui faire savoir. Au contraire, selon ses dires, elle aspirait à la tranquillité après une nuit agitée. Elle termina par répondre à sa question avec une pointe d'humour. Alec sourit de nouveau et tapota le petit badge rectangulaire et fin qu'il portait sur son tablier.

« Vous pouvez m'appeler Scott. Je vous prépare ça tout de suite Daena. »

Il allait ajouter qu'il était enchanté de faire sa connaissance, mais cela aurait peut-être été de trop. Le grand brun s'activa derrière le comptoir et attrapa une tasse de la taille demandée. Il commença par chauffer l'intérieur du récipient à l'aide d'un peu d'eau bouillante. Lorsqu'il fut à la bonne température, il le vida pour remplacer le liquide par un expresso. Après avoir allongé ce dernier, il prépara la mousse de lait comme on le lui avait appris. Alec versa le reste de lait chaud dans la tasse et lorsqu'il eut ajouté la mousse, il décora le sommet de la boisson à l'aide d'une passoire prévue à cet effet et d'un peu de chocolat en poudre. Le café fin prêt, le grand brun décida de faire un peu d'humour :

« Un macchiato pour Mlle Daena ! Y aurait-il une Mlle Daena dans la salle ? »

Il fit ensuite mine de la voir parmi une foule inexistante et quitta son poste pour lui apporter la tasse chaude.

« Et voilà ! Dure nuit alors ? »

Demanda-t-il pour faire un brin de causette tandis qu'il partait s'occuper des tables voisines. Il devait encore reposer toutes les chaises sur le sol et passer un dernier coup de chiffon avant la véritable ouverture.

« Vous êtes policière, un truc comme ça ? » demanda-t-il en feignant un intérêt sans arrière-pensée.

Alec ne s'était jamais demandé ce qu'il se passerait si la police lui mettait un jour la main dessus. Pourrait-il cesser de se cacher dans un avenir relativement proche, ou bien devrait-il éviter la ville de New York toute sa vie ? Il y avait pourtant grandi et connu ses premiers rayons de soleil. La vie lui paraîtrait alors bien terne sans la promesse de revoir un jour Central Park.

« Je ne vous avais jamais vue auparavant. Vous venez souvent ? »

Continua-t-il l'air de rien. Cette fois, la question était désintéressée et sincère. Il lui semblait qu'on n'oubliait pas un visage comme le sien. Peut-être que par le plus grand des hasards, elle était chaque fois venue quand Alec n'avait pas été de service. Il lui aurait alors fallu venir à une heure prématurée pour leur donner l'occasion de se rencontrer. Cette idée le fit sourire. Sa grand-mère ne lui avait-elle pas répété toute son enfance que les coïncidences n'existaient pas ? Jusqu'à ce qu'il découvre la vérité sur sa famille, Alec n'avait pris cela que pour des histoires de vieille bonne femme. Ne vous méprenez pas, il était très friand des conseils avisés de sa mamie. Mais ceux-ci prenaient toujours une allure qui le rendait hilare. À présent qu'il savait être un sorcier, le monde avait un autre goût. Il avait davantage de saveur : d'excitation, de merveilles et de beauté ; mais également de crainte et de monstruosité. Car où il y avait le bien, il y avait également le mal. La mort encore fraîche de ses parents n'était pas prête de le laisser l'oublier. À cette pensée, le sourire qu'il portait au visage s'était figé. Il revint rapidement à lui et continua d'astiquer la table à laquelle il s'était attaqué quelques secondes auparavant.


¤¤¤



What are you even doin' here?
"Chaque personne qu’on s’autorise à aimer, est quelqu’un qu’on prend le risque de perdre" ~ Tu sais ce qui a de plus douloureux dans un chagrin d’amour ? C’est d’pas pouvoir se rappeler ce qu’on ressentait avant. Essaie de garder cette sensation. Parce que si tu la laisses s’en aller... Tu la perds à jamais. (skins) ©️endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas


CAW Birthday : 30/01/2016
Avatar : Fauve Hautot
Race : Mi démone Mi Sorcière
Camp : Maléfique
Localisation : San Francisco

Messages : 970
Points RPG : 14


Witchcraft
PC totaux: 32
Niveau: 1
Pouvoirs/Capacités:
avatar
Hybride ¤ Best Méritant

Daena Nightstar
Hybride ¤ Best Méritant

MessageSujet: Re: S1E2 : Un Latte Macchiatto ! Lun 28 Mar 2016 - 21:04



Le jeune homme réussit enfin à se détendre et laissa même échappé un petit rire lorsque la belle démone lui dit qu'elle ne manquerait pas de parler de lui en bien à son chef sans jamais donner l'heure de sa venue bien sûr pour éviter au jeune serveur tout problème. D'ailleurs elle n'y avait pas pensé mais si jamais son chef arrivait qu'allait-elle faire ? Après tout une fois qu'elle aurait son café elle n'avait aucune obligation de tenir ses engagement, peut être partirait-elle purement et simplement, elle verrai bien si la situation venait à se présenter.
Il sembla enfin se détendre en lui montrant le badge qu'il portait sur son tablier et sur lequel il y avait noté Scott, c'était donc son prénom ? Ou un pseudo peut être, elle savait que beaucoup d'agent ayant l'obligation de porter un badge aimaient mettre des pseudonymes, mais après tout elle n'était pas là en mission et n'allait donc pas lui demander si c'était réellement son prénom ou pas, au final elle n'en avait pas grand chose à faire elle voulait juste se poser avant de rentrer chez elle et de passer à ses "missions" démoniaques et humaines de la journée.
Alors qu'elle attendait sagement sa boisson, le jeune homme demanda si une Daena était présente, il faisait de nouveau de l'humour, peut être trop, que cherchait-il à cacher ? Mais ce fut plus fort qu'elle et elle commença à rigoler alors que le jeune serveur venait jusqu'à elle pour lui donner sa boisson. Elle rajouta du sucre vanille présent sur sa table et fut surprise que Scott entame une conversation avec elle lui demandant si la nuit avait été dure et avant même de pouvoir répondre le jeune homme partit s'occuper des tables à côtés afin de finir le ménage et l'arrangement de celle-ci. Il se permit même de demander si elle était de la police, cela se voyait tant que ça sur elle ou il avait quelque chose de vraiment important à cacher à celle-ci ? C'était toujours étrange les gens qui devinait qu'elle était de la police comme ça, cela lui donnait toujours l'impression d'avoir une étiquette sur la tête ou alors de tomber sur tous les criminels en fuite des Etats-Unis... Décidant de continuer sur sa détente elle sourit et répondit tout en entourant la tasse de ses mains pour les réchauffer :

" J'ai tellement une tête de gentille qui chasse les méchants ? Ou alors c'est parce que je travaille la nuit ? Qu'est-ce qui m'a trahit ? "

Puis elle prit une gorgée de la boisson dont elle rêvait depuis qu'elle avait vu l'enseigne du starbucks et là ce fut comme si elle avait un orgasme de la gorge. Profitant de cet instant elle s'avachit un peu dans sa chaise et après quelques secondes reposa son regard sur le serveur qui était très concentré sur ce qu'il faisait, puis elle décida de faire quelque chose qui en général avait du mal à passer, mais pourquoi ne pas essayer...

" Je suis en effet de la police, mais je ne suis pas un agent comme les autres. On va dire que cacher certaines choses ne me dérange pas. J'arrange mes affaires à ma façon afin que tout le monde soit content dans la limite du raisonnable. "

C'était une sorte de message caché, en effet, si comme elle s'en doutait le jeune homme avait quelque chose à se reprocher alors peut être qu'il comprendrait le message et peut être qu'il lui demanderait son aide. Elle pourrait alors voir si elle lui rendait en effet service ou si elle allait résoudre une affaire que personne n'aurait pu résoudre à part elle. Diabolique... Non simplement démoniaque et manipulatrice élevé par la meilleure en la matière, mais après tout dans cette histoire ils pouvaient tous les deux être gagnants.
Le jeune homme lui avoua alors qu'il ne l'avait jamais vu dans les environs et il voulu donc savoir si elle était nouvelle dans la ville et donc en sous entendu dans son métier. C'était le moment où il fallait qu'elle choisisse de mentir ou de dire la vérité mais comme elle était elle et bien elle choisit le mensonge :

" En général en effet je suis plutôt de l'autre côté de la ville, donc non je ne viens pas souvent par ici, peut être que cela va changer maintenant que j'ai gouté votre préparation délicieuse ! "

Elle lui fit un large sourire et essaya une nouvelle fois de jouer de ses charmes, pour la première fois elle aurait aimé être comme l'une de ses ancêtres, une succube, avoir le pouvoir de contrôler les autres au plus profond d'eux-mêmes, cela doit être si... Excitant...
BY .SOULMATES


¤¤¤

Revenir en haut Aller en bas


CAW Birthday : 10/02/2016
Avatar : Robbie Amell
Race : Sorcier
Camp : Neutre
Localisation : San Francisco

Messages : 409
Points RPG : 14


Witchcraft
PC totaux: 25
Niveau: 1
Pouvoirs/Capacités:
avatar
Sorcier ¤ Coup de coeur

Alec Harrington
Sorcier ¤ Coup de coeur

MessageSujet: Re: S1E2 : Un Latte Macchiatto ! Mer 13 Avr 2016 - 17:51

« Il faut que tu t'en ailles ! »

Assis sur son lit d'hôpital, Alec regardait la police se relayer devant sa porte quand sa grand-mère lâcha cette bombe sur lui. Il cligna des yeux deux ou trois fois pour tenter de donner du sens à ce qu'elle venait de dire. Mais il avait beau y mettre toute son énergie, l'étudiant ne parvenait pas à la considérer autrement que folle à lier.

« Quoi ? De quoi tu parles ?
- Il faut que tu partes,
répéta la vieille femme aux cheveux d'argent.
- Mais partir où ? Quand ? C'est la police qui te l'a dit ?
- La police ne doit rien savoir, ça les mettrait en danger,
s'impatienta-t-elle. »

Alec ferma les yeux et essaya de chasser ce cauchemar éveillé. Il allait se réveiller et sa grand-mère lui dirait que ses parents allaient bien. Qu'ils avaient été blessés par un délinquant mais qu'ils s'en étaient remis. Que tout irait bien.

« - J'ai parlé à notre ange gardien. Il t'emmènera ce soir, quand les rideaux seront tirés, après la relève de la garde. Il ne faut pas qu'ils vous voient disparaître.
- Disparaître ? Mamie ! Ça ne fait aucun sens ! Tu t'entends parler ? Arrête. S'il te plaît. C'est assez difficile comme ça !,
la supplia-t-il, sans succès. »[/b]

Le soir-même, Alec avait bel et bien disparu. Laissant derrière lui des amis inquiets, et une police new yorkaise sur le qui vive.

L'étudiant s'occupait à présent d'une tache récalcitrante. Il frottait la table quand l'idée de faire un brin de causette lui effleura l'esprit. C'est ainsi qu'il demanda à sa première cliente de la journée si elle était policière. Au moins, il saurait s'il devait continuer à se méfier. Peut-être qu'elle n'était pas là par hasard ? Peut-être que l'avis de recherche avait traversé les États et avait échoué dans tous les commissariats de la ville ? Peut-être qu'elle savait que son prénom n'était pas Scott, mais bien Alec ? Peut-être qu'elle allait le ramener tout droit dans la ville de son enfance ? Peut-être... « J'ai tellement une tête de gentille qui chasse les méchants ? Ou alors c'est parce que je travaille la nuit ? Qu'est-ce qui m'a trahie ? » Il se figea en réalisant avoir visé juste. Elle était bien policière. Alec avait tendance à trop réfléchir. Mais cette fois, sa paranoïa toute neuve lui servirait peut-être.

« Vous avez parlé d'intervention je crois. Et vous avez le charisme pour appréhender les méchants, ouais. C'était soit ça, soit soldat du feu. J'avais une chance sur deux. »

Alec sourit et s'approcha de sa table à elle pour débarrasser la voisine des chaises qui y étaient posées. Daena lui expliqua qu'elle était de la police, mais qu'elle n'avait aucun problème à cacher quelques petites choses, si cela arrangeait le plus grand nombre. Le grand brun s'arrêta dans son geste pour la dévisager. Est-ce qu'elle plaisantait ? Elle sait. Elle sait tout !, sa voix hurlait dans sa tête qu'il devait fuir. Lâcher le torchon qu'il tenait et courir. Ou devrait-il se laisser embarquer, menottes aux poignets ? Est-ce qu'on met les gens comme moi en prison ? En tout cas, il ne pourrait jamais leur dire la vérité. N'importe qui le prendrait pour un malade mental, et s'il ne terminait pas sa vie en prison, il la finirait sans aucun doute dans un asile. Le grand brun réalisa qu'il était resté paralysé pendant tout ce temps et qu'elle l'observait. Il devait réagir, d'une manière ou d'une autre. Il choisit de nier. Alec se mit alors à glousser, l'air de dire « vous m'avez presque eu ! ». Il s'éloigna pour continuer sa besogne et changea rapidement de sujet en lui demandant si elle était déjà venue auparavant. Daena lui confirma qu'elle venait rarement de ce côté de la ville et qu'il y avait peu de chance pour qu'ils se soient déjà vus. « … peut être que cela va changer maintenant que j'ai goûté votre préparation délicieuse ! » Cette phrase étira un sourire sur le visage du jeune homme. Elle n'avait pas l'air de savoir qui il était, finalement. Soit cela, soit elle jouait la comédie à merveille !

« Et bien, en tout cas, si je suis d'ouverture, je vous assure que vous pourrez prendre votre café avant tout le monde. »

Il la gratifia d'un clin d'œil avant de retourner derrière le comptoir, la salle fin prête.

« Enfin, seulement si vous me tutoyez. »

Ajouta-t-il avec un sourire.

« Vous avez passé la nuit à traquer les méchants alors ? C'est grâce à vous si vous si je n'ai pas à me méfier dans le bus la nuit ? »

Alec se prépara lui-même un double expresso, petit privilège de travailler dans la firme, et vint s'installer à sa table en prenant bien soin de demander si ça la dérangeait.

« Je peux m'asseoir ? »

Il ne pouvait décemment pas la tutoyer sans son accord. Elle était une cliente, mais quitte à faire ami-amie, ils pouvaient bien s'attabler ensemble.


¤¤¤



What are you even doin' here?
"Chaque personne qu’on s’autorise à aimer, est quelqu’un qu’on prend le risque de perdre" ~ Tu sais ce qui a de plus douloureux dans un chagrin d’amour ? C’est d’pas pouvoir se rappeler ce qu’on ressentait avant. Essaie de garder cette sensation. Parce que si tu la laisses s’en aller... Tu la perds à jamais. (skins) ©️endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas


CAW Birthday : 30/01/2016
Avatar : Fauve Hautot
Race : Mi démone Mi Sorcière
Camp : Maléfique
Localisation : San Francisco

Messages : 970
Points RPG : 14


Witchcraft
PC totaux: 32
Niveau: 1
Pouvoirs/Capacités:
avatar
Hybride ¤ Best Méritant

Daena Nightstar
Hybride ¤ Best Méritant

MessageSujet: Re: S1E2 : Un Latte Macchiatto ! Mer 13 Avr 2016 - 22:23



Le jeune homme avait apparemment un sens de l'observation et une audition parfaite puisqu'il avait retenu qu'elle avait parlé d'une intervention lorsqu'elle était arrivé. Il voulait lui faire croire qu'il n'en était pas sûr mais quelque chose lui disait qu'il avait une très bonne mémoire, c'était dommage qu'il ne soit que serveur, il aurait pu peut être devenir un bon policier. Mais qui veut dire serveur ne veut pas dire inutile pour elle et au vu de son écoute et de son esprit d'analyse il pourrait très bien devenir un indic pour son compte si jamais elle était amené à revenir ici. Il enchaina avec quelques compliment disant qu'elle avait le charisme pour appréhender les méchants ! Il n'avait donc que deux choix possible, l'agent de police ou le soldat du feu il avait tenté le premier en espérant voir juste et cela avait été le cas. Elle lui sourit en réponse au sien en disant :

" Très bon sens de l'observation. Je ferais peut être attention à l'avenir, imaginais que je me fasse découvrir en plein mission ! Cela ne serait pas bon pour moi et surtout dangereux ! Heureusement vous n'êtes pas un malade mental, vous êtes mon sauveur de la matinée ou plutôt de la fin de nuit pour moi ! "

Encore une fois elle essayait de détendre cet étrange humain qui avait tout le temps l'air sur les nerfs, elle n'allait pas le manger non de non ! Ce n'était pas parce qu'elle avait une chevelure de feu qu'elle brûlait toutes les personnes qui l'approchait ! Elle expliqua alors quel genre d'agent elle était sans dévoiler qu'elle était la chef de la police de San Francisco et le jeune homme ne réagit pas, peut être qu'elle s'était trompé et qu'il n'avait rien à cacher, pourtant elle était presque sûre d'avoir déceler ce doux son à ses oreilles, le son du mensonge...
Lorsqu'elle lui dit qu'elle ne venait jamais mais que peut être qu'elle reviendrait maintenant qu'elle avait gouté les cafés d'ici il sembla ravit de lui avoir servit quelque chose de bon, s'attendait-il à ce qu'elle n'aime pas ? Il avait vraiment des réactions étranges mais lorsqu'il parla la Nightstar lui sourit, il lui affirma que s'il était d'ouverture alors il aurait toujours son café avant tout le monde il le lui garantissait. Il prendrait autant de risque pour quelqu'un qu'il ne connaissait pas ? Les humains étaient tellement étrange ! Ce n'était pas Daena qui se mettrait en danger ou qui mettrait en danger son travail pour un vulgaire humain ou simplement une personne qu'elle ne connaissait pas ou à peine. En réalité elle ne le ferait que pour trois personne, Eleonora, Xarius et Aamon, les autres n'en valait pour le moment pas la peine.
Le jeune homme lui demanda alors de le tutoyer, c'était une étrange demande mais elle ne dérangeait pas la démone qui avait plutôt l'habitude de n'avoir aucun respect pour les humains qu'elle considérait inférieur à elle alors le tutoiement serait très facile à appliquer, surtout pour un vulgaire serveur. Elle lui sourit tout en continuant de boire sa mixture alors que le jeune homme s'était approché pour lui parler, il lui demanda si elle avait passé la nuit à traquer les méchants, lui demandant par la même occasion si c'était grâce à elle qu'il n'avait pas à se méfier lorsqu'il prenait le bus la nuit. Encore une fois l'humour du jeune homme était appréciable et reposant son gobelet alors que Scott se préparait apparemment une boisson pour lui, elle répondit :

" Oui et non. Exceptionnellement cette nuit j'étais dans ce qu'on appelle une planque, donc j'ai passé la nuit à m'ennuyer dans une voiture seule et sans livre. Donc je dois avouer que ta compagnie me fait du bien à cette heure ! "

L'employé vint jusqu'à sa table et lui demanda s'il pouvait s'assoir ce à quoi elle fit oui de la tête, après tout ils n'étaient que tous les deux alors autant en profiter pour discuter un peu, elle avait le temps et dormirait plus tard, comme disait sa mère lorsqu'elle voulait aller dormir plus jeune "dormir c'est pour les faibles" et elle ne l'était plus, loin de là. Lorsqu'il fut assit, elle lui demanda alors :

" Tu es bien dans cette enseigne ? Je dois t'avouer que j'adore les cafés mais j'ai toujours l'impression que les serveurs ne sont pas bien ici... Et je sais que pendant le service tu ne peux pas tutoyer les clients mais tant qu'il n'y a personne tu peux faire une exception si tu veux. "

Il ne le savait pas mais elle venait de lui faire un grand honneur, peut être qu'un jour il s'en rendrait compte autant pour son côté Matriarche que pour le fait qu'elle soit chef de la police, mais là pour la première fois de sa vie Daena trouvait un humain assez intéressant pour discuter avec alors autant en profiter...
BY .SOULMATES


¤¤¤

Revenir en haut Aller en bas


CAW Birthday : 10/02/2016
Avatar : Robbie Amell
Race : Sorcier
Camp : Neutre
Localisation : San Francisco

Messages : 409
Points RPG : 14


Witchcraft
PC totaux: 25
Niveau: 1
Pouvoirs/Capacités:
avatar
Sorcier ¤ Coup de coeur

Alec Harrington
Sorcier ¤ Coup de coeur

MessageSujet: Re: S1E2 : Un Latte Macchiatto ! Mer 20 Avr 2016 - 18:59

Toujours mal à l'aise, Alec essayait autant qu'il le pouvait de se détendre. La discussion tournait maintenant autour du métier de la jeune femme. Et si celle-ci lui avait permis de confirmer ses suspicions, elle n'aidait certainement pas à lui donner confiance. Daena était policière. La jolie rousse l'avait informée de son penchant pour le secret et les arrangements, mais Alec l'avait volontairement pris comme une boutade. Comment le prendre autrement ? Il tentait tant bien que mal de garder son secret : un secret suffisamment lourd pour qu'il ne se préoccupe pas en plus d'alarmer la police san franciscaine. Alec n'avait pas besoin qu'on vienne mettre son nez dans ses affaires et avait déjà du mal à démêler le vrai du faux. Lorsqu'il s'était découvert être sorcier, le jeune homme avait rapidement commencé à se poser des milliards de questions à propos du monde qu'il pensait connaître. Peut-être n'était-il pas si loin de la vérité à chaque fois qu'il s'exclamait : « Mais c'est magique ton truc ! ». Est-ce que Ronald Itterlong, son camarade de primaire n'était pas si bon magicien finalement, et qu'il possédait en fait de véritables pouvoirs magiques, comme lui ? Peut-être qu'ils avaient pris ses tours de magie pour de vulgaires tours de passe-passe quand en fait, ils avaient, sans le savoir, assisté à un merveilleux spectacle, à une maigre ouverture sur le monde réelle de la magie. Car ce monde était bel et bien réel. Aurait-il dû le confier à la policière, également ? Car pourquoi devrait-il se limiter à sa fuite sans en expliquer les véritables causes ?
Il n'en ferait rien : sa grand-mère le lui avait fait jurer peu avant son départ. La jeune femme à la chevelure de feu le complimenta sur ses capacités d'observation avant de plaisanter sur ses propres talents de discrétion.

« Je me suis toujours senti l'âme d'un héros ! », plaisanta-t-il à son tour.

Petit à petit, l'oiseau faisait son nid, et Alec retrouvait un rythme cardiaque normal. Il se relaxait et n'avait plus à forcer le sourire qu'il affichait à présent naturellement. Pour continuer dans sa lancée, l'étudiant en lettres proposa à Daena de se tutoyer mutuellement, et ainsi d'officialiser une possibilité d'amitié. La jeune femme lui parla de ses activités nocturnes et par conséquent, ne devait pas complètement fermée à cette idée. Derrière le comptoir, occupé à préparer une boisson pour sa propre personne, Alec se dit qu'il allait peut-être un peu en besogne. Ta compagnie ? répéta-t-il. Daena acceptait donc sa requête, et par la même occasion, laissait champ libre à une conversation dors-et-déjà moins professionnelle. Le grand brun acquiesça de la tête, lui témoignant par la même occasion de son empathie muette. Elle vient de dire que ça lui fait du bien de parler à quelqu'un après la nuit qu'elle a passé et toi tu te tais ? Alec ouvrit la bouche mais réalisa qu'il était un peu tard pour dire quoi que ce soit. Il se ravisa alors et vint lui demander s'il pouvait s'asseoir avec elle pour se racheter. Elle n'était pas la cliente typique ; il ne serait donc pas le serveur typique. Et puis, d'après le règlement, il ne devait y avoir aucun client dans l'enceinte de l'établissement avant l'heure d'ouverture. Alors quitte à enfreindre les règles ! Tu parles d'un rebelle ! Daena avait été chanceuse qu'il soit seul pour ouvrir la boutique ce matin. Alec se posa en face de la jolie jeune femme et entama sa boisson encore bouillante. Il se brûla le bout de la langue mais s'efforça de ne pas le montrer. « Tu es bien dans cette enseigne ? » La question de Daena le fit cligner des yeux, totalement perdu comme il était. Il s'apprêtait à répondre qu'il appréciait son job et qu'il avait juste l'air de ne pas être à sa place sur la planète toute entière (et pas seulement ici) quand la jolie rousse développa sa pensée.

« Dans ce cas..., commença-t-il en lui offrant un sourire du coin de ses lèvres. Non, franchement, je trouve que ça va. L'équipe est plutôt sympa ! C'est pas le job de mes rêves mais ça me donne le temps d'étudier : les horaires sont relativement ajustables. Et puis, ça paie le loyer. Tu as toujours rêvé d'être flic ?... policière je veux dire. »

Alec sourit, un peu gêné de s'être montré aussi familier si rapidement. Le grand brun était maladroit et Arthur, son meilleur ami resté à New York, le rassurait souvent en lui disant que cela faisait partie de son charme.

« Ça te dit de partager un muffin ? J'ai pas eu le temps de manger un truc et je le finirai pas. Chocolat ou citron ? »

¤¤¤



What are you even doin' here?
"Chaque personne qu’on s’autorise à aimer, est quelqu’un qu’on prend le risque de perdre" ~ Tu sais ce qui a de plus douloureux dans un chagrin d’amour ? C’est d’pas pouvoir se rappeler ce qu’on ressentait avant. Essaie de garder cette sensation. Parce que si tu la laisses s’en aller... Tu la perds à jamais. (skins) ©️endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas


CAW Birthday : 30/01/2016
Avatar : Fauve Hautot
Race : Mi démone Mi Sorcière
Camp : Maléfique
Localisation : San Francisco

Messages : 970
Points RPG : 14


Witchcraft
PC totaux: 32
Niveau: 1
Pouvoirs/Capacités:
avatar
Hybride ¤ Best Méritant

Daena Nightstar
Hybride ¤ Best Méritant

MessageSujet: Re: S1E2 : Un Latte Macchiatto ! Mar 26 Avr 2016 - 18:43



Le jeune homme avait l'air de se détendre de plus en plus, c'était étrange que la démone prenne du temps pour discuter avec lui, la nuit avait vraiment du être plus dure qu'elle ne l'avait sentit. Il lui avoua donc qu'elle n'avait pas forcément raison, lui il se sentait bien ici et qu'il trouvait le travail plutôt sympathique. Ce n'était pas ce qu'il avait voulu faire toute sa vie mais cela lui permettait d'avoir de l'argent et d'étudier en même temps, un bon job d'étudiant. En effet, c'était souvent le cas des jeunes travaillant dans ces enseignes et c'était peut être pour ça qu'ils n'avaient pas l'air content, tout simplement car ils n'étaient là que pour l'argent et non le plaisir du métier. Et même si le jeune homme disait qu'il n'était pas là par vocation ou rêve il prenait tout de même du plaisir à servir les clients et à faire ce qu'il faisait et c'était tout à son honneur.
Il avait des horaires ajustable ce qui n'était pas le cas de la jeune femme, même si elle était chef elle avait des horaires de présences obligatoire au prés de son équipe ainsi que des heures à devoir au FBI et à sa mère, en gros elle n'avait plus de vie... Il voulu donc savoir si elle avait toujours rêvé d'être un membre de la police, il devenait curieux signe qu'il avait enfin enlevé le balais qu'il avait quelque part dans son corps. Souriant elle lui dit alors :

" Dans la police oui et non... J'aime bien les lois, j'ai fais des études de droit et j'aime bien voir comment on peut suivre les lois sans les suivre. En gros j'aime bien trouver les failles et lorsqu'on a se genre de pensé on fait un bon agent, ou en l'occurrence un bon chef. "

Elle venait délibérément de dévoiler qu'elle n'était pas simplement un agent de police, mais la chef de la police locale, allait-il redevenir tendu ou allait-il continuer comme si de rien été ? Oui elle les testait, mais elle ne trouvait pas normal qu'elle puisse s'intéressé à un simple humain, pour elle il y avait quelque chose de louche, il devait cacher quelque chose, mais quoi ?
Celui-ci lui proposa de partager quelque chose à manger, apparemment il n'avait pas eu le temps de déjeuner avant de venir travailler, et il fallait dire que vu l'heure au réveil peut être qu'il n'avait pas faim ! Daena n'avait pas avalé quelque chose depuis... La veille, et en effet son ventre commençait à lui faire comprendre qu'elle était plutôt entièrement d'accord avec le partage d'une pâtisserie ! Il lui proposait le choix entre un muffin chocolat ou un muffin citron, n'étant pas une grande fan du chocolat elle lui sourit et répondit :

" Plutôt citron si cela ne te dérange pas, je ne suis pas fan du chocolat... Je sais je dois être un alien... "

Chaque fois qu'elle avait avoué à quelqu'un qu'elle n'était pas une grande fan du chocolat les gens l'avaient regardé bizarrement alors avant que cela soit le cas désormais lorsqu'elle le disait elle en rigolait disant qu'elle devait être une alien... Regardant sa montre elle lui dit :

" Malheureusement on va devoir le manger rapidement, car je dois aller rendre mon rapport et tu va bientôt officiellement ouvrir ! "

En effet, l'heure commençait à avancer dangereusement à force de discuter, comme quoi parfois le temps semble ralentir mais là ce n'était pas du tout le cas. Daena bu une nouvelle gorgée de sa boisson voyant bientôt la fin de celle-ci. Ce dont elle était sûre c'était que de toute façon elle donnerait son numéro personnel au jeune serveur pour peut être se voir en dehors de ce lieu, oui c'était étrange de sa part, mais comme quoi il n'y avait que les cons qui ne changeaient pas d'avis. Peut être qu'il était un futur sénateur et qu'il lui serait utile dans le monde des humains un jour...
BY .SOULMATES




hrpg : Avant dernier post pour moi Smile

¤¤¤

Revenir en haut Aller en bas


CAW Birthday : 10/02/2016
Avatar : Robbie Amell
Race : Sorcier
Camp : Neutre
Localisation : San Francisco

Messages : 409
Points RPG : 14


Witchcraft
PC totaux: 25
Niveau: 1
Pouvoirs/Capacités:
avatar
Sorcier ¤ Coup de coeur

Alec Harrington
Sorcier ¤ Coup de coeur

MessageSujet: Re: S1E2 : Un Latte Macchiatto ! Dim 8 Mai 2016 - 15:46

Le jeune homme relâchait peu à peu la pression, se disant que de toute manière, s'il était sur le point d'être découvert, il n'y pourrait rien. Alec avait donc pris la décision de faire la conversation et de se détendre le plus possible. Il faisait tout son possible pour ne pas laisser son anxiété le trahir. Et s'il en jugeait par les commentaires de Daena, il n'avait pas fait un très bon travail jusque là. Heureusement pour lui, le barista était bien meilleur pour servir les cafés que pour mentir. Il s'était ainsi attablé avec elle autour d'un macchiato latte et d'un double expresso. Le café, rien de mieux pour créer des liens. La boisson délicieusement amère était un véritable miracle liquide ! Il sirotait justement le sien quand sa nouvelle amie lui expliqua qu'elle avait fait des études de droit et qu'elle aimait particulièrement en étudier les failles et s'en servir pour faire un bon agent de police. « […] ou en l'occurrence un bon chef. » se corrigea-t-elle rapidement. Alec s'étouffa en avalant une gorgée de travers. C'est encore pire que ce que je pensais ! L'étudiant en lettres ignorait tout des politiques de communication entre États membres des États-Unis, mais ce statut de chef ne lui disait rien qui n'aille ! Les chances pour qu'elle soit déjà au courant de sa véritable identité venaient de doubler, voire quadrupler ! Se moquait-elle de lui depuis le tout début ? Maintenant qu'il y réfléchissait, elle avait beaucoup insisté sur le mensonge et les failles. « Je respecte les règles qui me vont », ou un truc  comme ça, avait-elle insisté. Reprenant tout juste sa respiration, Alec feint un instant l'amusement.

« Désolé, c'est passé dans le mauvais trou. Faudrait vraiment que j'apprenne à ne pas respirer quand je bois. Mais qu'est-ce que tu veux... Avant mon café, je ne peux pas réfléchir correctement ! »

Aurait-ce été poli de se lever et de s'enfuir à grandes enjambées ? Il faisait régulièrement du jogging... Peut-être qu'elle serait trop fatiguée par sa planque nocturne pour lui courir après ? C'est quoi la prochaine destination alors ? Las Vegas ? J'espère franchement pas... Les jeux d'argent ne l'avaient jamais intéressé. Toutes ces lumières, ces artifices... Très peu pour lui.

« Chef, hein ? Je suis impressionné. J'veux dire... Je n'suis rien d'autre qu'un petit barista du Starbucks du coin. », tenta-t-il pour se redonner une contenance.

Alec chercha désespérément une porte de sortie, mais étrangement, Daena ne lui semblait déjà plus aussi dangereuse qu'à peine une seconde auparavant. Était-ce parce qu'il réalisait seulement que tout ce qu'elle avait pu dire allait dans son sens à lui ? D'après ses dires, la jolie chef n'avait aucun problème à fermer les yeux pour le bien du plus grand nombre. Peut-être que s'il la soudoyait à grands renforts de macchiatos, la jolie rousse le laisserait s'en tirer. C'était un prix qu'il était tout à fait disposé à payer. Lorsqu'il lui proposa de partager un muffin, Daena opta pour celui au citron.

« Un très jolie alien, ça compense. Et puis, Supergirl s'est plutôt bien intégrée si mes souvenirs sont bons ! »

Lui dit-il avec un large sourire aux lèvres. Voilà qu'il se mettait à jouer aux geeks ! Il n'était même pas un grand fan de la franchise. Alec se retira derrière le comptoir en emportant sa tasse vide avec lui. F*ck, Derek fera la plonge ! décida-t-il dans un élan de fainéantise. Il avait fait l'ouverture un peu plus tôt de toute façon, alors il méritait bien un petit coup de main. La voix de la jeune femme l'interrompit dans ses pensées : « Malheureusement on va devoir le manger rapidement, car je dois aller rendre mon rapport et tu va bientôt officiellement ouvrir ! ». Alec regarda l'horloge qui ornait le mur auquel il tournait le dos. Déjà !? Le temps avait filé à vitesse grand v ! Finalement, Daena devait avoir été de bonne compagnie pour que ce soit le cas.

« Je te le mets à emporter alors. Cadeau de la maison. »

Et sur ces mots, il saisit un sac en papier à l’effigie de la branche pour y enfourner une moitié de muffin au citron à l'aide d'une pince prévue à cet effet. Repassant en salle, le jeune homme enroula l'ouverture du sac sur elle-même pour éviter tout accident.

« Et bien ce fut un plaisir de te rencontrer. N'hésite pas à passer si tu as besoin d'un shot de caféine ! »

Alec lui tendit le sac. Non seulement il pensait qu'il serait bon d'avoir la chef de la police de San Francisco comme alliée plutôt que comme ennemie, mais en plus, la jeune femme avait eu le mérite de le faire rire. En fait... Il l'appréciait.

« À bientôt alors ? »

Demanda-t-il en emportant la tasse de Daena derrière le comptoir avant de revenir pour passer un coup de chiffon sur la table.

HJ : Ce sera sûrement ma dernière réponse dans ce sujet. Merci encore ! J'ai hâte de voir où leur amitié naissante va les mener !

¤¤¤



What are you even doin' here?
"Chaque personne qu’on s’autorise à aimer, est quelqu’un qu’on prend le risque de perdre" ~ Tu sais ce qui a de plus douloureux dans un chagrin d’amour ? C’est d’pas pouvoir se rappeler ce qu’on ressentait avant. Essaie de garder cette sensation. Parce que si tu la laisses s’en aller... Tu la perds à jamais. (skins) ©️endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas


CAW Birthday : 30/01/2016
Avatar : Fauve Hautot
Race : Mi démone Mi Sorcière
Camp : Maléfique
Localisation : San Francisco

Messages : 970
Points RPG : 14


Witchcraft
PC totaux: 32
Niveau: 1
Pouvoirs/Capacités:
avatar
Hybride ¤ Best Méritant

Daena Nightstar
Hybride ¤ Best Méritant

MessageSujet: Re: S1E2 : Un Latte Macchiatto ! Mar 10 Mai 2016 - 16:24



Le jeune homme avait apparemment vu un fantôme car il faillit s'étouffer alors que Daena lui parlait encore ce qui eut le mérite de la faire sourire, décidément il était maladroit mais cela n'était pas gênant c'était plutôt attachant, voilà peut être la partie de ce jeune homme qu'elle aimait bien. Il s'excusa en disant que le liquide était passé dans le mauvais trou et qu'il fallait vraiment qu'il apprenne à respirer tout en buvant mais qu'apparemment tant qu'il n'avait pas bu son café tranquillement il était incapable de fonctionner et de réfléchir correctement. Il était particulier comme individu, mais il était plutôt marrant.
Il se reprit puis avoua qu'il était fort impressionné par son statut de chef qu'elle venait de lui avouer. Il n'arrivait pas à croire qu'il parlais à la chef de la police alors que lui n'était qu'un pauvre barista du Starbucks du coin. Cette remarque lui fit prendre conscience que ce jeune homme n'avait absolument pas confiance en lui et cela lui fit presque mal au cœur pour lui. Elle se rappela son enfance lorsqu'elle même n'avait pas confiance en elle et pensait ne jamais arriver à faire quelque chose d'aussi bien que sa mère dans sa vie. Mais heureusement ce temps là était loin et elle envisageait même de détruire sa mère et le plus tôt serait le mieux. souriant elle dit alors :

" Tu ne devrais pas douter autant de toi, je pourrais être le président que je serais une simple personne. Nous vivons tous, nous respirons tous et nous mourrons tous alors pourquoi regarder tant les différences ? "

C'était très philosophique comme discours mais tellement réel. Ils continuèrent à parler et lorsqu'elle se compara à un alien à cause du fait qu'elle n'aimait pas le chocolat il lui avoua qu'elle était un jolie alien et que cela pouvait compenser. Regardant l'heure à son tour le jeune homme emballa le muffin et lui dit alors qu'elle pouvait l'emporter que c'était un cadeau de la maison. Elle prit le sachet et lui sourit, il était si gentil, c'était tellement dommage que des gens comme ça soit si bon parfois... Il aurait fait un allié de taille s'il avait été maléfique et surtout s'il avait eu des pouvoirs, elle aurait pu revenir souvent... Mais pourquoi ne le pourrait-elle pas après tout ? Il était un simple humain et alors ? Elle aimait les cafés du starbucks et elle comptait bien revenir aussi souvent qu'elle le pourrait !
Se rapprochant de la sortie il lui avoua que cela avait été un plaisir de la rencontrer et de discuter et qu'il ne fallait pas qu'elle hésite à passer si elle avait besoin de sa dose de caféine après une longue nuit. Elle lui sourit et alors qu'il lui demandait s'il la reverrait bientôt elle lui déposa un bisou sur la joue s'éloigna alors qu'il passait le chiffon sur leur table et dit :

" Oui dès que possible, encore merci ! "

Elle passa la porte et alla dans une ruelle afin de rentrer chez elle le plus rapidement qu'elle le pouvait, autrement dit en se téléportant. Après tout elle avait déjà assez trainé et elle allait devoir aller travailler pour son job humain, la journée allait être des plus longue...
BY .SOULMATES




hrpg : fin pour moi, merci pour ce sujet et à très vite pour le prochain, comme il se passera 2mois après celui-ci avec le bond dans le temps n'hésite pas à me mp pour faire évoluer notre lien Smile

¤¤¤

Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: S1E2 : Un Latte Macchiatto !

Revenir en haut Aller en bas

S1E2 : Un Latte Macchiatto !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» [Avril] Pullip Milk Latte
» Cuirassiers
» Latte art
» latte d'officier de grenadier à cheval
» Pi Sigma Latte ✖ Pay

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Charmed : Alternative World :: Archives :: Archives RPG :: RPG S1E2-