...
 
L'équipe de Caw vous souhaite la Bienvenue !
Jordan Rackit
Co-Fondateur Sadique
Le Contacter
Andrew Parker
Co-Fondateur Charmant
Le Contacter
Satya Malowne
Grand Modérateur
Le Contacter
Cole Turner
Modérateur
Le Contacter
Ethan Adams
Modérateur
Le Contacter
Phoebe Halliwell
Modératrice
Le Contacter

Partagez|

SIE2 : Un deuil et une rencontre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

CAW Birthday : 21/12/2015
Avatar : Jennifer Lawrence
Race : Sorcière
Camp : Neutre
Localisation : San Francisco

Messages : 2166
Points RPG : 23


Witchcraft
PC totaux: 35
Niveau: 2
Pouvoirs/Capacités:
avatar
Sorcier ¤ Best RPGiste

Keira Fawkes
Sorcier ¤ Best RPGiste

MessageSujet: SIE2 : Un deuil et une rencontre Lun 15 Fév 2016 - 0:59

Il s’agissait de la première fois que Keira se rendait sur la tombe de son père. Depuis le décès de ce dernier, la jeune fille n’avait jamais osé s’approcher trop près de l’endroit, de peur d’être reconnue par ses proches. Mais, désormais, soit plus d’un an et demi après les faits, le risque lui semblait s’être amenuisé. La coïncidence serait bien trop importante pour être envisageable. De plus, elle se sentait enfin prête à affronter la triste réalité. Ce fut le cœur lourd que la sorcière se rendit devant la pierre tombale, munie d’une sublime tulipe jaune qu’elle avait payé avec le peu de moyen en sa disposition. Elle ignorait la raison de ce choix. A vrai dire, depuis qu’elle avait pris la décision de se confronter à cette épreuve Keira semblait comme dépossédée de son corps, telle une observatrice passive. Il lui avait fallu des minutes interminables avant de trouver l’endroit précis où se reposait désormais son paternel. Désormais, la fille Fawkes était à genoux face à la tombe où elle essuyait ses larmes. Elle avait beau implorer le pardon du décédé, ce dernier s’obstinait à ne pas lui répondre. Peu importe la quantité de pleurs qu’elle écoulerait, cela resterait ainsi. Son père avait été le premier a payé pour le manque de contrôle total de ses dons paranormaux. Et la culpabilité la rongeait chaque jour, même si Keira tentait désespérément de se raisonner. Elle n’avait jamais souhaité déclencher sa mort, ses pouvoirs s’étaient emballés par eux-mêmes alors qu’elle était encore ignorante de leur existence.

La tulipe était posée non loin d’une plaque sur laquelle figurait l’inscription : « A mon père bien-aimé ». La brune avait tenu à ne pas l’en approcher davantage de peur d’attirer les soupçons. Ravalant ses sanglots, Keira murmura :

Je suis désolée de ne pas être venue plus tôt. Pendant longtemps j’ai tenté de fuir le monde et la réalité. J’avais trop peur de blesser quelqu’un à nouveau…

Elle fit une pause avant d’ajouter :

Je te promets que je réussirais à contrôler mes pouvoirs, et que je les utiliserai à bon escient. Rien ne pourra jamais compenser ce qui s’est passé, mais je peux toujours essayer de faire le bien autour de moi. J’en ai les moyens désormais.

La sorcière songea alors à Satya, son être de lumière qui était un atout précieux dans sa mission. Elle était persuadée qu’il n’aurait pas refusé de l’accompagner pour lui apporter son soutien, mais Keira tenait à venir ici seule. Elle le devait bien à son père. La jeune femme saisit une poignée de cailloux qu’elle déposa sur la pierre tombale pour marquer son deuil. C’était une de ses fameuses coutumes. Plusieurs minutes s’écoulèrent encore jusqu’à ce qu’elle trouve la force de se relever et de quitter la tombe des yeux. La brune fit alors demi-tour et se lança vers la sortie du cimetière. Son corps tremblait, et elle avait l’impression que son équilibre était précaire. Aucun son ne montait à ses oreilles. La présence humaine était donc très rare dans les environs. Si elle s’évanouissait ici, personne ne le remarquerait avant un bout de temps.

Lorsqu’elle sorti de l’enceinte des lieux, un poids sembla quitter ses épaules telle une libération. Keira s’essuya une dernière fois les yeux et continua son chemin en quête des rues de San Francisco. A peine avait-elle fait trois pas qu’elle tomba face à face avec un inconnu, évitant de peu d'entrer en collision avec ce dernier.

Excusez-moi, dit-elle d’une voix faible.

¤¤¤

I'm sorry for beeing me
I'm sorry for beeing clingy, emotional, needy, annoying, stressful,
weird, quiet, distant, imperfect,strange, unlovable, useless, worthless,
lonely, depressed, boring, sad, helpless, broken, lost cause, defeated.


Revenir en haut Aller en bas


CAW Birthday : 26/10/2015
Avatar : Zac Efron
Race : Sorcier
Camp : Neutre
Localisation : San Francisco

Messages : 4427
Points RPG : 62


Witchcraft
PC totaux: 52
Niveau: 2
Pouvoirs/Capacités:
avatar

Andrew Parker
Admin ¤ Sorcier

MessageSujet: Re: SIE2 : Un deuil et une rencontre Mer 17 Fév 2016 - 0:57


Andrew était le genre de jeune homme qui, normalement, devrait passer son temps à étudier, faire la fête et à passer du temps avec son mec. On pouvait appeler cela l’âge innocent, ignorant du monde des adultes ou plutôt préférant profiter au maximum de ses jeunes années avant de devoir se résoudre à vivre comme tous les autres, à avoir une vie rangée comme dirait certain.
Et pourtant, ce ne fut pas le cas et cela à cause de ce qui se passait dans l’ombre de la vie urbaine. Andrew était un sorcier, possédant des pouvoirs, pouvant psalmodier des formules et même concocter des potions. Cela pouvait en faire rêver plus d’un… Mais, ce n’était pas son cas. Encore, si ça ne s’arrêtait qu’à ce point, il trouverait sûrement cela plutôt cool. Toutefois, la magie avait son revers de médaille qui était appelé les forces du Mal. Mauvais sorciers, démons et autres créatures maléfiques s’étaient mis en tête de tout faire pour détruire ceux et celles qui n’embrassaient pas leur vision du monde. Malheureusement pour Andrew, il faisait partie du lot.

Pourtant, le jeune homme n’avait pas vraiment annoncé clairement qu’il luttait pour le Bien. L’étudiant ne désirait qu’une seule chose : vivre normalement, comme le commun des mortels. Mais, cela semblait ne pas être un prétexte suffisant pour éviter les affrontements contre le camp du Mal. Surtout depuis qu’il avait découvert son second pouvoir, là c’était devenu de pire en pire. Ou, peut-être était-ce dû à la mort de Piper Halliwell, l’une des célèbres Charmed Ones qui possédait le Pouvoir des trois. Le sorcier ne sut pas trop lequel des deux évènements avaient déclenché cette série d’attaques perpétuelles : peut-être les deux au final…

Ce jour-là, Andrew devait de nouveau combattre un démon et pas n’importe lequel. Ce dernier avait un goût prononcé pour attaquer et éliminer des innocents en peine, en deuil qui foulaient un cimetière bien particulier de la ville. Comment l’a-t-il su ? Tout simplement parce que la veille, il s’était rendu dans le dit cimetière pour se recueillir sur la tombe de la Charmed One et avec un peu de chance trouver des réponses sur ce qu’était sa vie dorénavant. Et forcément, avec une mine plutôt mélancolique, il ne fallut pas long pour que le démon apparaisse.
Cependant, le pouvoir de congélation du jeune homme lui avait permis de paralyser son adversaire avant de prendre la fuite. Ce ne fut qu’avec des recherches approfondies qu’Andrew tomba sur l’identité de l’agresseur : il se prénommait Darkan, démon inférieur utilisant la télékinésie pour tuer et mutiler les personnes qui foulaient son territoire, généralement un cimetière. La gravure correspondait au démon qui l’avait attaqué.
D’après ce qu’il avait pu comprendre, concernant ses pouvoirs, c’était que le second qu’il possédait, à savoir la liquéfaction, était en mesure de vaincre rapidement les démons inférieurs. Il ne fallait donc plus que croiser les doigts pour que cela soit encore d’actualité puisque le jeune sorcier n’était pas encore vraiment doué dans les concoctions de potions de victoire. Il n’était encore qu’au début de cet apprentissage long et pénible.

Lorsqu’il arriva au cimetière, l’étudiant en Histoire de l’art se gara sur le parking tout près de l’entrée. Sortant de son véhicule, le jeune homme regardait la grille de l’entrée qui lui faisait froid dans le dos. Il n’aimait pas les cimetières pour plusieurs raisons et il en fallait surtout une très bonne pour le pousser à entrer dans ce genre de lieu, surtout seul…
Quoi qu’il en fut, Andrew respira lentement et longuement afin de tenter de se calmer au maximum. Ce n’était pas vraiment le moment de commencer à stresser ou paniquer, sinon ce sera son pouvoir de congélation qui s’activerait et non pas son second pouvoir. Pourtant, le sorcier maîtrisait de mieux en mieux ses pouvoirs. Mais, pas encore suffisamment pour outrepasser ses émotions naissants.

Il commença à marcher en direction de l’entrée du cimetière et en profita pour mettre ses clefs dans une des poches de sa veste. Par inadvertance, Andrew regardait ce qu’il faisait plutôt que de voir où il allait. Entendant des bruits de pas, ce dernier leva la tête et vit une jeune femme venir vers lui, tellement proche l’un de l’autre que la collision semblait inévitable. Faisant un mouvement brusque vers le côté, il évita le pire à une fraction de seconde près. La jeune femme s’excusa et l’étudiant se sentait quelque peu gêné, c’était plutôt à lui de s’excuser pour n’avoir pas regardé.


- Ne vous excusez pas, c’est ma faute… J’aurais dû regarder devant moi, dit-il avec un sourire poli.

A première vue, la demoiselle semblait sortir d’un moment de recueillement plutôt douloureux au vu de sa mine totalement ravagée par la tristesse. C’était aussi l’une des raisons pour lesquelles le sorcier n’aimait pas trop s’aventurer dans un cimetière. Il n’aimait pas voir les gens tristes, c’était son côté hypersensible qui le rendait quelque peu empathique. Même si ce dernier point n’avait rien à voir avec le pouvoir que possédait son être de lumière, le jeune homme arrivait à se mettre à la place des gens au point de ressentir ce qu’ils pouvaient ressentir. Ce n’était que de l’extrapolation, comparé à Satya qui lui ressentait réellement les émotions des autres.

Toutefois, l’inquiétude commençait à guetter le jeune homme. En effet, la personne qui lui faisait face pouvait devenir une innocente potentielle, ou plutôt une victime potentielle pour le démon qui avait pris comme lieu de vie, le cimetière qui se trouvait juste derrière elle. Il valait peut-être mieux pour cette dernière qu’elle continue son chemin avant d’être attaquée par malice par le démon qui devait sûrement déjà scruter les alentours à la recherche d’une nouvelle proie.

¤¤¤


A rebours
Et d'un tour de clé
Comme un sourd, muet
Nul besoin de barreaux, de croix
On s'enferme tout seul parfois...

Revenir en haut Aller en bas


CAW Birthday : 21/12/2015
Avatar : Jennifer Lawrence
Race : Sorcière
Camp : Neutre
Localisation : San Francisco

Messages : 2166
Points RPG : 23


Witchcraft
PC totaux: 35
Niveau: 2
Pouvoirs/Capacités:
avatar
Sorcier ¤ Best RPGiste

Keira Fawkes
Sorcier ¤ Best RPGiste

MessageSujet: Re: SIE2 : Un deuil et une rencontre Jeu 18 Fév 2016 - 21:56

Keira et l’inconnu avaient bien failli se rentrer dedans à la sortie du cimetière. Par chance, Andrew avait eu le réflexe de se pousser à toute vitesse pour éviter la collision. Tous deux s’excusèrent comme s’ils avaient évité une catastrophe innommable. La sorcière lui accorda un léger sourire qui semblait des plus incongrus dans sa mine ravagée par le chagrin qui l’avait atteinte en plein cœur quelques instants auparavant. Avant de se rendre sur la tombe de son père, la fugueuse savait déjà pertinemment à quel point ce moment de recueillement serait difficile. Il lui avait fallu beaucoup de temps pour se décider à se lancer. Peut-être se sentait-elle désormais plus digne de se rendre au cimetière maintenant qu’elle parvenait davantage à contrôler l’arme qui avait tué le membre de sa famille aujourd’hui enterré ?

Alors qu’elle éloignait son regard de son interlocuteur, Keira aperçu une silhouette qui la dévisageait, à moitié dissimulée par l’ombre de l’enceinte du cimetière. La brune fronça les sourcils. Se faire épier n’était définitivement pas son jeu préféré. Elle senti un frisson lui parcourir la nuque en guise d’avertissement et se jeta sur Andrew de toutes ses forces. Malheureusement, la sorcière avait réagi trop tard. Alors qu’elle saisissait ce dernier, leurs pieds quittèrent le sol sans aucun moyen de les en empêcher. La fugueuse se sentit planer dans les airs un instant avant de s’écraser dans l’herbe qui bordait ce côté extérieur du cimetière. Le choc lui coupa le souffle pendant une poignée de secondes, ce qui fit danser des étoiles devant ses yeux. Elle ne tarda pas à sentir comme un goût métallique dans sa bouche. Portant sa main à sa bouche, Keira se rendit compte que sa lèvre intérieure était sérieusement entaillée. La fugueuse chercha son interlocuteur du regard. Ce dernier se trouvait à portée de bras et paraissait conscient.

Que venait-il de se passer ? C’était la toute première fois que Keira était confronté à un tel baptême de l’air. Ce phénomène étrange avait-il été commandé par l’inconnu dissimulé dans l’ombre ? Si oui, pourquoi ? Cela lui semblait tout de même être la réponse la plus censée. Il était évident qu’un coup de vent n’aurait jamais suffi à les projeter ainsi elle et Andrew ! La sorcière s’essuya vainement la bouche, et rampa en direction de l’innocent qu’elle n’était pas parvenu à sauver de cette possible attaque. Keira n’était pas totalement certaine de qui était la cible initiale. Venait-elle d’entraîner le jeune homme avec elle plus qu’elle l’avait protégé ? Bonne question. Mais elle manquait de temps pour y réfléchir car, leur ennemi s’avançait vers eux avec un large sourire sur le visage. La soif de vengeance et la cruauté se lisait de manière certaine dans son regard. Il avait la mine d’un tueur qui avait un compte à régler. Que pouvait-il bien lui reprocher ? Elle ne le connaissait pas ! Keira lança un regard interrogateur en direction d’Andrew puis finit par se lever avec peine. Une vive douleur se fit ressentir dans ses côtes. Elle avait finalement moins bien atterrit qu’elle ne le pensait… Elle ne put réprimer une grimace, mais il était hors de question qu’elle s’évanouisse ou qu’elle reste pétrifiée.

La sorcière tenta alors de se concentrer pour regrouper ses forces. Elle espérait parvenir à contrôler son pouvoir suffisamment longtemps pour mettre leur ennemi hors d’état de nuire le temps qu’ils puissent prendre leurs jambes à leur cou. Alors qu’il s’apprêtait à leur lancer une pique, le démon se mit à hoqueter et plia ses doigts sur sa gorge. Il commençait tout juste à rougir et à s’étouffer lorsque l’effet s’estompa net. Une pointe de douleur s’était de nouveau fait sentir, faisant perdre toute détermination à Keira qui se courba légèrement pour apaiser les élancements. Ses précédentes blessures étaient bien trop récentes, et ce vol plané n’avait rien arrangé. Elle espérait ne pas s’être cassé une côte. Malheureusement, elle n’était pas au bout de ses peines. Ayant visé la source de ses maux, l’être démoniaque fit un pas vers elle pour lui donner un coup de poing au visage. La brune tomba de nouveau au sol, sentant sa mâchoire craquer dans un bruit sinistre. Se retournant avec elle, elle cracha un jet de sang aux pieds de son adversaire. Tout semblait reposer sur Andrew qui n’était peut-être qu’un simple humain…

¤¤¤

I'm sorry for beeing me
I'm sorry for beeing clingy, emotional, needy, annoying, stressful,
weird, quiet, distant, imperfect,strange, unlovable, useless, worthless,
lonely, depressed, boring, sad, helpless, broken, lost cause, defeated.


Revenir en haut Aller en bas


CAW Birthday : 26/10/2015
Avatar : Zac Efron
Race : Sorcier
Camp : Neutre
Localisation : San Francisco

Messages : 4427
Points RPG : 62


Witchcraft
PC totaux: 52
Niveau: 2
Pouvoirs/Capacités:
avatar

Andrew Parker
Admin ¤ Sorcier

MessageSujet: Re: SIE2 : Un deuil et une rencontre Ven 19 Fév 2016 - 11:34

Andrew était sous le point de reprendre sa marche dans le cimetière en espérant que la jeune femme aille le plus loin possible de ce lieu qui était, malheureusement, dangereux pour quiconque ces temps-ci. Cependant, le jeune sorcier n’eut même pas le temps de faire le moindre mouvement, il sentit la jeune femme l’agripper comme pour tenter de le plaquer au sol. Chose qui semblait tout de même sorti tout droit d’un mauvais film policier, surtout lorsque l’on connaissait suffisamment bien Andrew pour savoir qu’il détestait qu’on le touche sans permission.

- Hey… Arriva-t-il tout juste à beugler avant que le pire arriva.

En effet, il se sentit comme propulsé dans les airs par une force qui semblait sombre et magique. Oh… Andrew connaissait dorénavant le pouvoir de télékinésie pour en avoir subi les effets par le biais d’un démon que le jeune homme n’avait toujours pas identifié. Ce dernier s’appelait en réalité Xarius Lincoln. Mais, cela était une autre histoire.
Percutant violemment le sol, l’étudiant en Histoire de l’art eut comme le souffle coupé. Il n’arrivait plus à respirer correctement ce qui l’obligea à rester dans la position où il était, yeux fermés pour tenter de faire passer la douleur et surtout se détendre pour récupérer. Il ne vit pas ce qu’il se passait ensuite. La malchance avait conduit le jeune homme à ne pas avoir suffisamment de temps pour préparer sa chute et conduire à une forme de catatonie obligatoire pour éviter de tomber dans les pommes à cause du manque d’air.

Sa respiration revint tranquillement au bout de quelques secondes, juste au moment où il entendit la jeune femme tomber de nouveau au sol dans un gémissement qui ne laissait vraiment rien présager de bon. Andrew rouvrit les yeux et vit le démon en face de la demoiselle, à quelques pas de lui. Celui-ci semblait des plus satisfaits d’avoir obtenu deux victimes pour le prix d’un. Usant de ses bras pour se relever, le sorcier était enfin prêt à se battre. Après tout, il était venu ici pour cela, non ?
Le démon commença alors à faire un moulinet avec sa main, dévoilant sa paume qui créa une boule d’énergie. Deux pouvoirs offensifs, cela était quelque peu surprenant sachant que le sorcier avait toujours eu à faire à des démons ne possédant qu’un pouvoir offensif. Rapidement, il fit un geste des deux mains qui congela instantanément l’orbe qui tomba sur la main du démon avant d’atteindre le sol. Le démon venait de pestiférer une douleur due au choc, ce qui fit sourire le jeune sorcier. La roue venait de tourner et le démon devait sans doute s’en rendre compte.

Machinalement, le jeune sorcier en profita pour se mettre entre le démon et l’innocente, de façon à ce qu’elle ne subisse plus aucun dégât. Mais, le combat allait sans doute se terminer le plus rapidement du monde avec le second pouvoir du jeune homme. Fixant l’ennemi, il fit un nouveau geste, cette fois-ci, violent des mains et une détonation retentit au niveau de la poitrine du démon, suivit d’étincelles. Pour finir, l’être démoniaque décolla du sol dans une pirouette pittoresque avant de se crasher quelques mètres plus loin au sol.
Le combat n’était pas encore totalement fini. Toutefois, cela laissait tout de même un peu de répit afin de trouver une stratégie efficace. Par le passé, Andrew avait su vaincre les démons en répétant son pouvoir de Liquéfaction jusqu’à ce que ces derniers fondent littéralement. Il comptait bien réitérer cette exploit jusqu’à vaincre l’adversaire.

¤¤¤


A rebours
Et d'un tour de clé
Comme un sourd, muet
Nul besoin de barreaux, de croix
On s'enferme tout seul parfois...

Revenir en haut Aller en bas


CAW Birthday : 21/12/2015
Avatar : Jennifer Lawrence
Race : Sorcière
Camp : Neutre
Localisation : San Francisco

Messages : 2166
Points RPG : 23


Witchcraft
PC totaux: 35
Niveau: 2
Pouvoirs/Capacités:
avatar
Sorcier ¤ Best RPGiste

Keira Fawkes
Sorcier ¤ Best RPGiste

MessageSujet: Re: SIE2 : Un deuil et une rencontre Mer 24 Fév 2016 - 15:11

Keira, bien qu’à moitié sonnée, assistait à un sacré combat qui se livrait devant elle. Son allié s’était relevé peu de temps après qu’elle se soit de nouveau vautrée au sol, et il se défendait d’une manière des plus spectaculaire. Il était parvenu à contrer l’attaque du démon en congelant le don de ce dernier, et venait tout juste de l’envoyer valser à plusieurs mètres de là en un claquement de doigts. Façon de parler, mais pas tellement au final. La sorcière était bien trop vaseuse pour faire une analyse fine des événements qui étaient en train de se dérouler sous ses yeux, et elle était bien en peine d’en mesurer toute l’ampleur. Si elle avait eu toute sa tête, sûrement se serait-elle exclamée de stupeur et aurait été impressionnée. Là, au contraire, la seule chose dont elle se sentait en état de réaliser était de s’endormir pendant au moins trois jours. En tous les cas, le garçon qui s’était interposé entre elle et l’être maléfique était bel et bien un sorcier. Et un disposant d’une sacrée puissance qui plus est ! La fugueuse ne pouvait que remercier le ciel de l’avoir mis sur son chemin. S’il n’avait été qu’un simple humain, les choses auraient été totalement désastreuses. Elle était d’ailleurs persuadée qu’il n’y aurait eu aucun survivant en dehors de leur agresseur. Keira se sentait donc d’autant plus honteuse de ne pas posséder une force hors du commun à l’instar du jeune homme. Pourtant, elle avait essayé ! Depuis combien de temps s’entraînait-il à maitriser ses pouvoirs ?

Alors qu’elle se massait la mâchoire en poussant une légère plainte, Keira s’aperçut que leur ennemi n’était toujours pas hors d’état de nuire. Il semblait en plein tentative pour se redresser. D’une voix pâteuse, elle lança à destination de son allié :

Fais attention…


Tant que le démon n’était pas anéanti, il y avait toujours un risque pour que la balance se mette à peser en leur défaveur. Il suffisait d’un seul coup pour que la situation se retrouve de nouveau inversée. La sorcière examina son interlocuteur pour déterminer s’il était blessé ou non. De dos il était bien difficile de pouvoir conclure en quoique ce soit. Elle espérait qu’il parviendrait à tenir le coup si un nouveau choc se faisait ressentir. Cependant, elle avait l’intuition qu’il savait pertinemment ce qu’il faisait et qu’il contrôlait la situation. L’inconnu ne se laisserait pas piéger aussi facilement. En ce qui la concernait, tout était bien différent. La jeune femme ne luttait pas contre le sbire de la Source, mais livrait une bataille intérieure sans fin. C’était si tentant de se laisser entraîner dans les ténèbres ! Se laisser submerger par la douleur et prier pour se réveiller dans un monde meilleur ! Mais elle ne pouvait pas faire ce coup-là à celui qui s’était décidé à la protéger. Il ne devait pas s’inquiéter pour elle et donc être discret s’il voulait remporter la victoire. Si proche semblait-elle être. Son regard se perdit en direction des quelques tombes qu’elle pouvait apercevoir à travers l’entrée du cimetière. Dire qu’elle était si proche de son père… Autant physiquement que de par son état… Non. Elle ne devait pas s’adonner à des pensées aussi morbides. Cela n’arrangerait en rien sa situation déjà forte délicate !

Le sang continuait de s’écouler de sa lèvre, sa blessure ayant été accentuée par le dernier coup que lui avait porté le démon. Ce goût dans sa bouche était tellement désagréable et écœurant… Elle avait l’impression que c’était à elle de s’étouffer désormais.

¤¤¤

I'm sorry for beeing me
I'm sorry for beeing clingy, emotional, needy, annoying, stressful,
weird, quiet, distant, imperfect,strange, unlovable, useless, worthless,
lonely, depressed, boring, sad, helpless, broken, lost cause, defeated.


Revenir en haut Aller en bas


CAW Birthday : 26/10/2015
Avatar : Zac Efron
Race : Sorcier
Camp : Neutre
Localisation : San Francisco

Messages : 4427
Points RPG : 62


Witchcraft
PC totaux: 52
Niveau: 2
Pouvoirs/Capacités:
avatar

Andrew Parker
Admin ¤ Sorcier

MessageSujet: Re: SIE2 : Un deuil et une rencontre Mar 1 Mar 2016 - 14:14


Andrew était prêt à réitérer son exploit en usant de son second pouvoir encore et encore jusqu’à ce que le démon ne puisse plus rien faire que de se liquéfier sur place. Cependant, il eut comme un éclair de génie en voyant la boule de glace sur le sol. Il y avait sans doute un moyen beaucoup moins fatiguant pour se débarrasser de cet ennemi sans avoir à user d’autant de magie en si peu de temps.
Le démon venait de se relever, Andrew entendait la voix de la jeune femme qui lui disait de faire attention mais ce dernier restait des plus silencieux, concentré sur ce qu’il allait faire dans peu de temps. L’être maléfique arma de nouveau sa main d’une boule d’énergie en l’envoya sur le sorcier qui fit un mouvement des mains. La boule se gela avant de retomber au sol et au même instant, Andrew fit un deuxième mouvement des mains en direction du démon qui se congela instantanément sur place.

Andrew souffla quelque peu, il fallait dire que sa Congélation pouvait ne pas fonctionner si le démon en était immunisé. Cependant, le fait de le voir transformé en statue de glace le réconfortait sur cette interrogation qu’il avait eue durant une fraction de seconde.
Il profita du laps de temps qu’il avait créé pour se tourner et tendre sa main en direction de la jeune femme pour qu’elle s’appuie sur lui pour se relever. Il n’y avait pas pire situation que de rester au sol, c’était une forme de vulnérabilité empêchant des mouvements pour esquiver des attaques possibles. Une fois la jeune femme debout, Andrew ramassa la boule de glace qui était tombée à ses pieds et fixa le démon.


- Je ne sais pas si ça va fonctionner, mais s’il n’est pas détruit à ma tentative, courrez aussi loin que possible d’ici, lança-t-il à la jeune femme tout en fixant le démon.

Cette dernière semblait pas mal souffrir et elle ne pouvait donc pas être d’une grande utilité pour le moment. Et dans un sens, il était toujours plus facile de combattre un démon sans avoir à protéger quelqu’un en même temps.
Armant sa main, Andrew leva sa main gauche, prêt à user de nouveau de son pouvoir. Il prit une profonde inspiration puis lança le projectile tout en faisant un mouvement de la main gauche en même temps. La scène se déroulait rapidement devant les yeux des deux individus. Cependant, on pouvait voir que la boule, ainsi que le démon, se décongelaient au même instant. L’orbe électrique venait de reprendre sa course normale, dans un son électrique si reconnaissable entre mille.

Le démon vit son propre pouvoir retourné contre lui et se mit à crier un "NOOON" avant que la boule ne le percute. Des arcs électriques le traversèrent de part en part dans un hurlement sinistre. Deux ou trois seconde plus tard, le démon explosa, ne laissant aucune trace de sa présence dans ses lieux.
Andrew se mit à esquisser un petit sourire victorieux. Il avait réussi à vaincre le démon par son propre pouvoir. Il fallait croire que la solution était des plus simples plutôt que d’user sans relâche de son second pouvoir pour arriver à ses fins.
Le jeune homme se tourna alors vers la jeune femme qui l’avait sauvé quelques secondes auparavant et regarda sa bouche recouverte de sang. Elle avait été bien amochée durant le combat, a contrario d’Andrew qui n’avait subi que de petites douleurs qui avaient déjà disparu.


- Vous allez bien, demanda-t-il sur un ton bienfaisant.

¤¤¤


A rebours
Et d'un tour de clé
Comme un sourd, muet
Nul besoin de barreaux, de croix
On s'enferme tout seul parfois...



Dernière édition par Andrew Parker le Mar 12 Avr 2016 - 20:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas


CAW Birthday : 21/12/2015
Avatar : Jennifer Lawrence
Race : Sorcière
Camp : Neutre
Localisation : San Francisco

Messages : 2166
Points RPG : 23


Witchcraft
PC totaux: 35
Niveau: 2
Pouvoirs/Capacités:
avatar
Sorcier ¤ Best RPGiste

Keira Fawkes
Sorcier ¤ Best RPGiste

MessageSujet: Re: SIE2 : Un deuil et une rencontre Dim 6 Mar 2016 - 11:08

Keira n’avait pas été des plus utile durant ce combat. La seule chose qu’elle était parvenu à faire était de s’être transformée en ecchymose sur pattes. Il était incroyable de voir à quel point elle s’était brisée en seulement deux coups alors que son allié, lui, n’avait pour ainsi dire aucune blessure. A moins qu’elles ne soient internes. Chose dont la sorcière doutait fortement vu la manière dont il arrivait à se mouvoir. Le spectacle auquel elle assistait était vraiment incroyable. D’une certaine manière, il devait s’agir du plus impressionnant auquel elle ait assisté. L’inconnu maitrisait ses dons avec tellement de talent ! De plus, ces derniers étaient vraiment puissants. Elle ne pouvait vraiment dire la même chose du sien. Du moins, elle doutait qu’il puisse être aussi efficace même si elle en possédait le contrôle le plus parfait. Peut-être était-ce le manque de spectaculaire de son pouvoir qui lui faisait penser cela. Après tout, la jeune femme était bien loin d’avoir les idées claires à ce moment-précis. Keira se prit à espérer que la douleur ne soit que passagère et qu’elle disparaisse par elle-même d’ici la fin de la journée.

Son regard alternait entre le garçon et leur ennemi en commun. Alors qu’il venait de se remettre sur ses jambes, l’être démoniaque se changea en statue de glace. La fugueuse manqua de peu de lâcher un « Oh ! » soulignant son admiration. Le sorcier profita de ce laps de temps pour lui tendre la main et l’aider à se relever. Keira la saisit et prit appuie sur ce dernier pendant une poignée de secondes, le temps de bien se stabiliser. Si son visage ne faisait que de la picoter désagréablement, son dos, lui, la faisait réellement souffrir. Elle adressa un signe de tête à son allié pour le remercier et le regarda se pencher pour ramasser l’arme congelé du démon. La jeune femme fronça les sourcils, puis compris où il voulait en venir. Sûrement voulait-il retourner l’arme de leur adversaire contre lui. Choix judicieux. Et un tantinet théâtral ! C’est alors que le garçon s’adressa à elle et lui avoua ne pas être certain du résultat que son expérience allait donner. Courir ? Cela la laissait perplexe.

Je ferais ce que je peux, promit-elle.

Son regard se porta de nouveau vers le sbire de la Source qui se dégela à l’instar de la boule d’énergie qui filait dans sa direction. Les gestes du sorcier lui paraissaient fluides, et ce dernier semblait plus déterminé que jamais. Keira ne put s’empêcher de ressentir ce qui lui semblait être du domaine de l’admiration. Comme tout être issu de la sorcellerie, celui-ci devait posséder un être de lumière. Et vu ses capacités, son ange devait être incroyablement doué ! A moins que cela ne soit tout simplement naturel chez son interlocuteur. Un hurlement la sortie de sa réflexion. Le démon était en train d’agoniser et se rapprochait de sa tombe à vitesse grand V. Lorsqu’il explosa, Keira sursauta comme la novice qu'elle était, et saisit l’avant-bras du jeune homme qu’elle serra par pur réflexe. Un instant de silence passa durant lequel elle se rendit compte de son geste. Très rapidement, la sorcière retira son étreinte et fit comme si de rien n’était. Elle n’avait pas besoin de se montrer plus vulnérable qu’elle ne l’était déjà physiquement ! Elle perçu le regard du second protagoniste sur son visage, évaluant les dégâts de sa façade. Se sentant plus fragile que jamais, elle se surprit à rougir. Gêne qui ne fit que de s’amplifier lorsqu’il lui demanda comment elle allait. Elle haussa les épaules, ressentant alors une pointe de douleur qui lui fit cligner les yeux.

J’aimerais dire que j’ai connu pire. Mais ça serait mentir, avoua-t-elle avec un léger sourire pour appuyer un aspect plus comique que dramatique de sa situation. En dehors de l’évident, j’ai juste une douleur atroce dans le dos. J’ai mal dû me réceptionner…

Keira repensa à leur chute suite à l’utilisation du pouvoir de télékinésie de leur adversaire. Bien pire aurait pu leur arriver après tout. Un d’eux aurait pu se briser la nuque par exemple. Elle devait s’estimer « heureuse ». Si son état ne s’arrangeait pas d’ici peu, elle serait obligé d’appeler Satya pour lui réclamer ses dons de guérison.

Désolée pour tout à l’heure. Je pensais que me jeter sur toi nous empêcherait de décoller telles des poupées de chiffon. Grossière erreur.

Elle marqua une pause comme pour digérer sa douleur et chercha un mouchoir en papier dans sa poche avec lequel elle commença à essuyer sa plaie à la lèvre. Celui-ci ne resterait pas blanc bien longtemps… La fugueuse détestait être une victime. Son estime venait d’en prendre un sacré coup !

Très impressionnant ton petit numéro. Ça fait longtemps que tu…

« t’entraînes à utiliser tes pouvoirs ? » était la suite qu’elle ne prit pas la peine de prononcer.

¤¤¤

I'm sorry for beeing me
I'm sorry for beeing clingy, emotional, needy, annoying, stressful,
weird, quiet, distant, imperfect,strange, unlovable, useless, worthless,
lonely, depressed, boring, sad, helpless, broken, lost cause, defeated.


Revenir en haut Aller en bas


CAW Birthday : 26/10/2015
Avatar : Zac Efron
Race : Sorcier
Camp : Neutre
Localisation : San Francisco

Messages : 4427
Points RPG : 62


Witchcraft
PC totaux: 52
Niveau: 2
Pouvoirs/Capacités:
avatar

Andrew Parker
Admin ¤ Sorcier

MessageSujet: Re: SIE2 : Un deuil et une rencontre Mar 8 Mar 2016 - 15:43


Le démon venait d’être vaincu, l’innocente sauvée et Andrew n’avait quasiment subi aucun dégât. C’était ce qu’on pouvait appeler un combat remporté avec les honneurs. Cependant, comme tout combat surnaturel qui prenait fin, il fallait s’occuper des blesser et s’assurer qu’aucune lésion supplémentaire ne provoque des dégâts bien plus important.
La sorcière qui semblait avoir pris possession de ses pouvoirs que récemment, avoua les blessures qu’elle avait. Il fallait croire que le démon avait été bien plus virulent contre elle que contre Andrew ; à moins que ce dernier soit plus résistant à la douleur de par son entrainement physique quotidien pour tenter de prendre plus de muscles. C’était possible bien que ce mystère resterait sans doute des plus entiers. Certain appellerait cela de la chance, d’autre le Destin.


- Vous avez un être de lumière qui pourrait guérir vos blessures, demanda-t-il quelque peu inquiet.

Cette question n’était pas des plus banales car, en effet, cela permettait aussi au jeune homme de s’assurer que la sorcière qui lui faisait face, était bénéfique ou sous le point de l’être. Car Satya lui avait expliqué au tout début de leur relation être de lumière/ protégé, que seuls les sorciers bénéfiques ou proches de cet état pouvaient bénéficier d’un ange gardien. Les sorciers maléfiques en étaient totalement dépourvus de par leur soif de pouvoirs.
De ce fait, la question allait aussi déterminer le camp de la demoiselle et ainsi déterminer la suite de la conversation. Cependant, l’interrogation du jeune homme était plus pour une confirmation puisqu’il trouverait sans doute anormal de voir une sorcière maléfique se précipiter sur lui pour tenter de le sauver d’une attaque.

D’ailleurs, la jeune femme empiéta sur ce terrain, prétextant une erreur de sa part. Interloqué par ce que venait de dire la sorcière, Andrew haussa un sourcil. Il n’y avait aucune erreur dans ce geste. Bien au contraire… Et même si ça n’avait pas marché, l’intention était des plus louables pensait-il alors.


- Les rôles auraient été inversés, je pense que j’aurais fait de même, répondit-il calmement. On ne peut pas vraiment prévoir les pouvoirs des démons avant qu’ils ne les utilisent, ajouta-t-il tout en faisant un petit clin d’œil.

En effet, qui pouvait reprocher à la jeune femme d’avoir voulu protéger une autre personne ? Sûrement pas Andrew qui savait pertinemment que dans la majorité des cas, c’était cet acte qui permettait de sauver la vie d’innocents. Et si ça ne fonctionnait pas, et bien il fallait se dire qu’il valait mieux tenter que de rester à rien faire.
La sorcière trouva impressionnant les pouvoirs et les actions du sorcier qui se mit alors à gratter l’arrière de sa tête, quelque peu gêné qu’on lui dise ce genre de choses. Andrew n’avait jamais cherché à avoir ce genre de pouvoirs, il les avait et faisait avec tout simplement. Les entraînements lui avaient permis de les maîtriser et de les utiliser de différentes manières. Sans doute que la sorcière arrivera à en faire de même avec les siens d’ici quelques temps. Toutefois, Andrew répondit à la question de cette dernière.


- Que je combats les démons ? A peu près deux ans… Au moment où j’ai appris que j’étais un sorcier, conclut-il avec un sourire franc. Et toi ?

¤¤¤


A rebours
Et d'un tour de clé
Comme un sourd, muet
Nul besoin de barreaux, de croix
On s'enferme tout seul parfois...

Revenir en haut Aller en bas


CAW Birthday : 21/12/2015
Avatar : Jennifer Lawrence
Race : Sorcière
Camp : Neutre
Localisation : San Francisco

Messages : 2166
Points RPG : 23


Witchcraft
PC totaux: 35
Niveau: 2
Pouvoirs/Capacités:
avatar
Sorcier ¤ Best RPGiste

Keira Fawkes
Sorcier ¤ Best RPGiste

MessageSujet: Re: SIE2 : Un deuil et une rencontre Mer 9 Mar 2016 - 18:34

Maintenant que le combat était enfin terminé, les deux protagonistes avaient enfin la possibilité d’échanger autre chose que des exclamations. C’était la moindre des choses que d’accorder un peu de temps à celui qui venait de lui sauver la vie. Et puis, de toute manière, elle ne risquait pas d’aller bien loin s’il voulait l’intercepter avant qu’elle ne s’enfuie. Mais plus que par devoir et obligation, Keire souhaitait établir le contact entre eux. N’y voyez rien de romantique. Uniquement de la gratitude justifiée. Elle décida alors de se confier au garçon en lui avouant des blessures qu’il ne pouvait pas percevoir avec ses yeux. Se montrer vulnérable n’était pas chose facile pour elle qui aimait contrôler la situation, mais elle ne pouvait pas lui cacher son état catastrophique. Son talent de comédienne ne s’étendait pas jusqu’à réprimer toute trace de douleur de son visage. Visiblement son interlocuteur était inquiet pour elle. La sorcière pouvait percevoir une légère barre se former au milieu du front de ce dernier qui ne tarda pas à lui demander si elle possédait un être de lumière. Il était évident que dans une telle situation le comportement le plus censé serait de faire appel à lui pour qu’il use de ses dons de guérison. Sûrement le ferait-elle dès qu’elle se retrouverait seule. Étrangement, Keira trouvait que révéler l’identité de son ange gardien serait bien trop personnel. Et puis elle ne voulait pas prendre le risque de le mettre en danger. Peut-être que le démon qui venait d’être anéanti n’était pas le seul dans le coin et qu’ils risquaient de se faire attaquer de nouveau ? Son regard se porta sur les alentours. Par chance, ils étaient seuls. Il n’y avait aucun témoin de la semaine qui venait de se dérouler. Fort heureusement ! La fugueuse s’éclaircit la gorge avant de répondre.

Oui j’en ai un. Il risque d’hurler en me voyant dans cet état.

D’après ce qu’elle savait de lui, Satya était un individu très attaché à ses protégés et à ses proches. En voir dans un tel état devait sûrement lui briser le cœur à chaque fois. Keira ne doutait pas un seul instant qu’il pourrait devenir le deuxième frère qu’elle n’avait jamais eu avec le temps. Grâce à lui, elle ne se sentait plus seule au monde. Ce qui était en soi un fait remarquable !

Son espoir dans la vie peu à peu renouvelé lui donnait aussi envie de nouer contact avec des personnes. Ce qui expliquait qu’elle était beaucoup plus avare en compliments qu’auparavant. La jeune femme remarqua d’ailleurs une certaine gêne mêlé à de la timidité lorsqu’elle flatta son interlocuteur. Une telle réaction chez un homme n’était-ce pas tout simplement attendrissant ? Le garçon tint à la rassurer en lui confiant qu’il aurait probablement eut la même réaction si les rôles avaient été inversés. C’était le genre de chose qui était tout simplement impossible à vérifier. Mais elle ne doutait pas une seconde du fait que son interlocuteur était du genre à prendre des risques pour aider les personnes en détresse. Keira répondit à son clin d’œil par un sourire légèrement crispé par la douleur qui continuait de la tenailler.

La sorcière ne tarda pas à avoir une réponse à sa question. Ainsi donc, cela faisait déjà deux ans qu’il avait pris conscience de ses pouvoirs et qu’il avait commencé à les exploiter. Cela expliquait donc en partie le gouffre qui les séparait dans la puissance et la maitrise de leurs dons. Où serait-elle dans un laps de temps aussi long ? Se projeter dans l’avenir avait toujours été pénible pour elle, d’autant plus depuis qu’elle avait quitté le foyer familial. Le second protagoniste n’hésita pas à lui renvoyer la balle.

A côté de toi je suis plus qu’une novice. Cela fait environ deux semaines que je suis au courant. J’ai affronté plusieurs démons depuis mais à chaque fois j’ai eu de l’aide. Je peine encore à contrôler mon pouvoir.

Elle haussa les épaules comme pour signaler une pointe d’exaspération. Keira réalisa alors qu’ils avaient oublié l’essentiel. Elle lui tendit sa main qui était dans un bon état.

Je m’appelle Keira au fait.

Elle marqua une pause avant de reprendre.

J’espère que d’ici deux ans je serai aussi efficace que toi. Ma première réaction en apprenant mon statut de sorcière a été de vouloir devenir normale. Mais apparemment ce n’est pas si simple. Je n’ai donc pas le choix. Je dois apprendre à vivre avec.

¤¤¤

I'm sorry for beeing me
I'm sorry for beeing clingy, emotional, needy, annoying, stressful,
weird, quiet, distant, imperfect,strange, unlovable, useless, worthless,
lonely, depressed, boring, sad, helpless, broken, lost cause, defeated.


Revenir en haut Aller en bas


CAW Birthday : 26/10/2015
Avatar : Zac Efron
Race : Sorcier
Camp : Neutre
Localisation : San Francisco

Messages : 4427
Points RPG : 62


Witchcraft
PC totaux: 52
Niveau: 2
Pouvoirs/Capacités:
avatar

Andrew Parker
Admin ¤ Sorcier

MessageSujet: Re: SIE2 : Un deuil et une rencontre Jeu 17 Mar 2016 - 15:06


Andrew esquissait un sourire à la réplique de la jeune sorcière. C’était assez marrant de voir comment elle réagissait, le jeune homme avait l’impression de se retrouver des années en arrière, apprenant tranquillement la magie ainsi que son monde tout en se faisant parfois remonter les bretelles par Satya lorsqu’il ne le prévenait pas d’une attaque surprise de démons à l’instant même où ça se produisait.
Mais, cette jeune femme comprendrait sûrement tôt ou tard la différence qu’il y avait entre un être de lumière et un sorcier, même si dans le cas d’Andrew, son gardien était à moitié sorcier aussi. Cette différence était notamment due à celui qui combattait les démons, celui qui risquait sa vie, donc celui qui devait être au-dessus dans son ange plutôt que le contraire.
Cependant, cette forme subjective de lien hiérarchique devait rester comme établie pour le moment chez la jeune femme car elle n’était vraisemblablement pas encore prête à être autonome et à faire le bon choix au bon moment. Ce n’était pas une tare, bien au contraire, chacun devait faire ses armes avant de devenir un stratège.


- Si ton être de lumière le fait, c’est parce qu’il tient à toi. Ils ont toujours cette fâcheuse tendance à nous faire croire que notre vie appartient aux Fondateurs, même s’ils ne le disent pas clairement, dit-il toujours en esquissant un sourire franc. Mais, tu comprendras un jour, quand tu auras maîtrisé tes pouvoirs, que ce sont eux qui sont à ton service et non le contraire. On combat les démons… C’est nous qui prenons les risques. C’est donc à eux de suivre nos ordres et non le contraire, ajouta-t-il sur un ton assuré.

En effet, depuis un certain temps, le jeune homme ne prenait même plus la peine de prévenir Satya lorsqu’il partait en chasse. Pourtant, ils étaient tous les deux amis depuis plus de deux ans maintenant. Mais, le sorcier ne voyait plus la peine de le contacter, sauf en cas de problème. Car son ange gardien avait une vision du combat à mener qui n’était pas du tout la même que celle d’Andrew. Après tout, cela dépendait aussi du savoir du sorcier, de ses pouvoirs et de ses capacités. Cela ne servait à rien de former ce dernier dans un schéma standard. Au départ oui, forcément. Mais, le temps passant et la maîtrise des pouvoirs se faisant, c’était le sorcier qui se forgeait petit à petit et non plus l’être de lumière.

La jeune femme argumenta la différence qu’elle avait avec l’étudiant en Histoire de l’art. En effet, deux ans de pratique face à deux semaines, cela expliquait de beaucoup la différence de niveau et de maîtrise dans le combat. Andrew savait à quel point il était difficile d’apprendre à contrôler ses pouvoirs, à les utiliser et surtout à ressentir à l’avance les attaques des démons pour éviter de se faire avoir.
Mais, il fallait bien commencer par le début. Tous les sorciers ont été novices à un moment donné de leur vie et il ne fallait pas à tout prix vouloir devenir un expert en très peu de temps. Il fallait apprendre à son rythme et ne jamais brûler les étapes. Sans doute que l’être de lumière de la jeune femme qui se présenta enfin sous le prénom de Keira, avait dû lui expliquer cela en détail avec les fameuses conséquences d’une utilisation abusive de la magie.


- Andrew, dit-il avec un sourire franc.

Keira reprit de nouveau la parole comme si elle avait besoin de se confier à ce moment précis. Peut-être qu’elle ne connaissait pas vraiment d’autres sorciers qui pouvaient comprendre par quoi elle passait en ce moment. A vrai dire, Andrew n’en connaissait pas des masses non plus mais il pouvait toujours avoir le soutien de son chéri qui lui aussi était sorcier. C’était un avantage indéniable qu’avait le jeune homme et qui lui avait permis de progresser aussi vite d’ailleurs.


- C’est une sage décision. Je crois qu’on est tous passé par là à un moment ou un autre. Par moment, je ressens encore cette envie d’être normal, surtout lorsque la magie empiète sur le reste. Mais, il faut se convaincre qu’on est là pour repousser le Mal et faire de ce monde quelque chose de meilleure. Même si ce n’est qu’en sauvant des innocents, c’est déjà beaucoup.

¤¤¤


A rebours
Et d'un tour de clé
Comme un sourd, muet
Nul besoin de barreaux, de croix
On s'enferme tout seul parfois...

Revenir en haut Aller en bas


CAW Birthday : 21/12/2015
Avatar : Jennifer Lawrence
Race : Sorcière
Camp : Neutre
Localisation : San Francisco

Messages : 2166
Points RPG : 23


Witchcraft
PC totaux: 35
Niveau: 2
Pouvoirs/Capacités:
avatar
Sorcier ¤ Best RPGiste

Keira Fawkes
Sorcier ¤ Best RPGiste

MessageSujet: Re: SIE2 : Un deuil et une rencontre Sam 26 Mar 2016 - 17:36

Oh ce n’était clairement pas un reproche que Keira avait formulé lorsqu’elle avait annoncé que son être de lumière risquait d’être dans tous ses états en la voyant abimée ainsi. Au contraire. Elle en était touchée plus qu’elle n’oserait l’avouer. Lorsqu’Andrew mentionna les Fondateurs, la sorcière leva un sourcil. Il était clair que ce ne pouvait être le cas de Satya vu à quel point il semblait les mépriser ! Ils n’étaient pas un bon terme d’après ce qu’elle avait compris, et il y avait de quoi. Ses Maîtres Supérieurs ou quelque chose dans le genre semblaient ne pas apprécier le fait que son protecteur ne soit pas un être de lumière pur souche mais également un demi-sorcier. La relation intime entre ces deux mondes était strictement interdite. Ce qui expliquait donc la situation. La fugueuse trouvait cela complètement stupide. Bien qu’elle ne se fût jamais considérée comme fleur bleue, elle était d’avis qu’on ne pouvait pas contrôler ses sentiments. On pouvait tomber amoureux de n’importe qui, aussi étrange cela paraisse. Cela ne lui était cependant jamais arrivé, bien qu’elle se fût plusieurs fois questionnée sur la nature exacte de ses sentiments envers Nathan quelques années auparavant. Cependant, un pressentiment lui faisait ressentir qu’elle ne devait rien espérer de plus que la plus simple mais puissante amitié. Lien qui s’était d’ailleurs extrêmement terni avec l’âge. S’il y avait une chose qu’elle regrettait dans sa vie, en dehors de la mort de son père bien évidemment, c’était bien cela. Bref, Keira était certaine que le jour où elle ferait la rencontre de ces Fondateurs, elle ne tarderait pas à leur faire savoir sa manière de penser. Après tout, elle ne les craignait aucunement contrairement à la Source du Mal qui se voulait beaucoup plus impressionnante.

Le point qu’aborda ensuite son interlocuteur la fit réfléchir à quelque chose qu’elle n’avait jusqu’alors jamais envisagé. Entre Satya et elle, c’était elle qui détenait le pouvoir. Bien que les choses étaient légèrement différentes à cause du statut particulier de l’homme, il n’en restait pas moins que le raisonnement d’Andrew était purement logique et rationnel. Mais, pour le moment, la fugueuse ne se sentait aucunement la force d’appuyer ce point de vue à son protecteur. Elle n’en avait d’ailleurs tout simplement pas envie. Elle se sentait heureuse en sa compagnie et ne souhaitait en rien prendre le risque d’entacher cela. Keira prit tout de même la peine d’y répondre.

D’après ce que je sais, les Fondateurs ne sont pas les personnes les plus fréquentables malgré le titre qu’ils s’attribuent. Je n’ai qu’une piètre opinion d’eux. Et je pense que mon être de lumière la partage à un certain degré. Je ne me fais donc pas de soucis à ce niveau-là, conclu-t-elle avec un air sûr d’elle. Concernant ton opinion… Je dois avouer que tu marques un point. Mais, pour le moment du moins, j’apprécie la relation que j’ai avec lui. J’ai besoin de quelqu’un pour me cadrer et m’aider dans des domaines encore plus variés que la magie. Je sais que je peux compter sur lui. Et j’espère que c’est réciproque.

Il était évident qu’elle ne se sentait pas à l’aise à l’idée de donner des ordres à Satya ! L’idée que son interlocuteur se mette à penser qu’elle avait le béguin pour son mentor lui vint à l’esprit. Mais cela était tellement ridicule que Keira chassa rapidement cette idée de son esprit. S’il lui faisait une quelconque remarque, elle ne tarderait pas à le ramener à la réalité ! La femme ne tarda d’ailleurs pas à se présenter à lui, ce dernier faisant alors de même. Andrew. Un prénom de plus à garder en mémoire au cas où elle le croiserait de nouveau un jour ! Cela lui semblait d’ailleurs plus que probable puisque tous les deux appartenaient au monde du surnaturel.

Le garçon lui confia que, malgré ses deux ans d’expérience, il lui arrivait encore de rêver à une vie normale. Difficile de l’en blâmer ! Mais cela ne rassura pas Keira qui s’imagina alors, des années plus tard, regrettant toujours la vie qu’elle aurait pu avoir si elle avait été une humaine comme les autres. Andrew cita tout de même le moteur de sa motivation, à savoir sauver le monde tout en repoussant le Mal. A vrai dire, il mettait  le doigt sur un fait des plus importants.

Je ne peux qu’acquiescer. Quelque part, c’est génial de pouvoir se dire qu’on a le pouvoir de faire une différence. Même si on ne risque pas de mettre fin à la guerre dans le monde, nous pouvons toujours le débarrasser de quelques vermines démoniaques, conclu-t-elle avant de froncer les sourcils. Dis-moi… Ma question est peut-être mal placée mais est-ce que tu as dû faire beaucoup de sacrifices depuis que tu as découvert que tu possèdes des pouvoirs ? Je veux dire… Est-ce vraiment difficile de mener une telle vie ?

Même si elle n’avait rien à perdre, cela l’intriguait. Satya semblait dire qu’il ne fallait pas se couper du monde mais était-ce réalisable ? Comment mener une vie à peu près normale avec de telles responsabilités ? Pourrait-elle savourer des moments de paix et d’égoïsme tout en sachant que des innocents se faisaient peut-être tués quelques blocs plus loin ?

Une nouvelle lance de douleur se fit sentir dans son dos. Keira lui fit signe de marcher vers le banc le plus proche. Il lui fallait se reposer. Elle n’était en aucun cas dans l’état de marcher.

¤¤¤

I'm sorry for beeing me
I'm sorry for beeing clingy, emotional, needy, annoying, stressful,
weird, quiet, distant, imperfect,strange, unlovable, useless, worthless,
lonely, depressed, boring, sad, helpless, broken, lost cause, defeated.


Revenir en haut Aller en bas


CAW Birthday : 26/10/2015
Avatar : Zac Efron
Race : Sorcier
Camp : Neutre
Localisation : San Francisco

Messages : 4427
Points RPG : 62


Witchcraft
PC totaux: 52
Niveau: 2
Pouvoirs/Capacités:
avatar

Andrew Parker
Admin ¤ Sorcier

MessageSujet: Re: SIE2 : Un deuil et une rencontre Jeu 7 Avr 2016 - 13:18


Keira avait raison dans sa réponse. Etant pour le moment novice dans le monde de la magie, elle avait besoin d’une personne pour la surveiller, l’aider et l’entraîner. Cela faisait des lustres que le jeune sorcier ne réfléchissait plus comme ça. D’ailleurs, son dernier entraînement avec son être de lumière s’était tellement mal déroulé que le sorcier avait compris qu’il se devait de se prendre en charge tout seul maintenant. Bien entendu, ce n’était pas contre Satya et il le remerciait tous les jours pour l’aide qu’il lui a apporté. Mais, désormais, Andy était un sorcier confirmé, qui utilisait ses pouvoirs depuis plus de deux ans maintenant et de manière consciente. Son protecteur ne le savait pas encore à cause de toutes les choses qu’Andrew devait faire et qui l’empêchait d’avoir du temps libre mais il avait réussi, seul, à contrôler son second pouvoir et de choisir lequel utiliser.

C’était un exploit dont il était fier et il espérait pouvoir l’annoncer à Satya sous peu. Même si implicitement, il se sentirait alors quelque peu inutile désormais puisque le sorcier trouvait tout seul maintenant les moyens pour arriver à ses fins. Mais, n’était-ce pas cela le rôle d’un être de lumière au final : une personne qui guide ses protégés au départ, apprend à contrôler leur pouvoir, entraîne ces derniers et les forge au combat avant de s’effacer doucement pour que le sorcier devienne un combattant indépendant. Certes, ça pouvait être frustrant, surtout en connaissant la façon de penser de Satya. Ça faisait un peu comme si l’élève avait dépassé son mentor. Et ça pouvait être le cas dans un sens. Maintenant, le rôle de Satya se limitait à renseigner le sorcier quand il ne savait pas où chercher les informations et le soigner en cas de problèmes. Et il n’y avait rien de mal là-dedans, c’était juste une évolution naturelle dans la relation sorcier/ être de lumière, tout simplement.

Keira posa ensuite une question qui était à la fois justifiée mais aussi tellement personnelle. Commençant à réfléchir sur la manière de lui répondre, la jeune femme lui fit signe d’aller s’installer sur un banc et l’accompagna volontiers. Comment dire à une sorcière novice que, lorsqu’elle aura réellement maîtrisé son pouvoir, elle devra laisser toujours tout tomber dans sa vie de mortel pour partir à la chasse au démon. Que si elle tombe un jour amoureuse d’une personne et que cette dernière ne fait pas partie du monde magique, elle devrait lui mentir continuellement, inventer des excuses et d’autres pour le protéger.
Ce n’était pas si évident que ça de répondre à une telle question et Andrew ne savait pas trop s’il se devait de la ménager ou s’il devait lui dire la vérité purement et simplement. C’était un choix quelque peu cornélien et l’étudiant en Histoire de l’art aurait voulu qu’on lui mente à l’époque pour garder l’espoir de pouvoir mener sa propre vie comme il le souhaitait malgré la magie.


- Tout dépendra de ton Destin… Il n’y a pas vraiment de point de comparaison. Il existait un pouvoir absolu dans le Bien, appelé le Pouvoir des trois. Les sorcières qui le détenaient menaient une vie normale mais devaient toujours stopper leurs activités pour combattre des démons. Et durant près de deux ans, je n’ai pas eu réellement à me plaindre du monde magique jusqu’à peu de temps, ajouta-t-il avant de se stopper un instant.

Il fallait dire que l’élément qui avait déclenché cette surcharge de travail magique était dû à la disparition de Piper Halliwell et de l’effondrement total du Pouvoir des trois. C’était comme leur destinée s’était scindée en millier de morceaux et s’était intégrée à autant de sorcier, dont le jeune Parker. Mais, pour autant, cela ne voulait pas dire que tous les sorciers allaient subir cette augmentation de l’activité démoniaque…


- Ce sont les aléas de la vie et aussi bien, tu pourras mener de front ta vie normale et la magie. Le tout, c’est de ne pas t’oublier et de toujours garder un semblant de vie continuellement. Même si ce n’est pas grand-chose… Je sais, ça n’a pas l’air réjouissant mais tout le monde est différent et je ne sais pas si tu devras te battre continuellement ou si tu pourras souffler plus que moi, termina-t-il en affichant un sourire compatissant.

¤¤¤


A rebours
Et d'un tour de clé
Comme un sourd, muet
Nul besoin de barreaux, de croix
On s'enferme tout seul parfois...

Revenir en haut Aller en bas


CAW Birthday : 21/12/2015
Avatar : Jennifer Lawrence
Race : Sorcière
Camp : Neutre
Localisation : San Francisco

Messages : 2166
Points RPG : 23


Witchcraft
PC totaux: 35
Niveau: 2
Pouvoirs/Capacités:
avatar
Sorcier ¤ Best RPGiste

Keira Fawkes
Sorcier ¤ Best RPGiste

MessageSujet: Re: SIE2 : Un deuil et une rencontre Dim 10 Avr 2016 - 21:16

Keira et Andrew firent quelques pas en direction du banc le plus proche, où la jeune fille se posa avec une légère grimace de douleur. Elle coucha son bras droit contre le bord du dossier, derrière son interlocuteur. Elle le regarda droit dans les yeux, essayant de ne pas dévoiler de nouveau sa douleur poignante sur son visage. C’était tellement frustrant d’être dans un état pareil lorsque le garçon n’avait pas une égratignure ! Pourrait-elle demander une sorte d’armure à Satya ? Pas que Xena soit son trip, mais si cela pouvait lui épargner quelques bosses… Alors qu’une vision d’elle habillée telle la princesse guerrière s’imposa à son esprit, la sorcière ne put s’empêcher de penser que cela plairait sûrement à Ethan, le charmeur de ses dames. Elle eut grande peine à réprimer un sourire amusé. La discussion ne tarda d’ailleurs pas à la sortir de ses rêveries. Effectivement, la fugueuse venait de poser une question assez délicate à Andrew qui faisait mine de réfléchir depuis déjà quelques instants. Une telle réflexion n’était jamais bon signe ! En général, cela ne se déroule que lorsqu’on chercher à dissimuler une terrible vérité. De toute manière, que pouvait-elle bien espérer ? Voir la vie en rose entre deux démons auxquels elle ne se retrouverait confrontée qu’une fois dans l’année ? Non. Bien qu’elle n’ait jamais été une flèche, elle n’était pas sotte à ce point.

Lorsque le sorcier reprit la parole, ce qu’il lui apprit fut des plus intéressants. Le Pouvoir des Trois. Son être de lumière lui en avait-il déjà parlé ? Fort possible. Elle n’avait pas les idées des plus claires en ce moment. En tous les cas, elle appréciait en apprendre davantage sur le sujet. Jusqu’ici, Keira n’avait rencontrée aucun membre de ce fameux trio. Loupait-elle quelque chose de particulier ? Devrait-elle demander à Satya d’organiser une rencontre ?

Un événement particulier semblait s’être déroulé, ce dernier étant exprimé par son interlocuteur par « jusqu’à peu de temps ». En tous les cas, ce qui allait lui advenir ne semblait pas idyllique. Il lui faudrait trouver un juste milieu entre le personnel et le « professionnel ». Cependant, n’ayant aucune réelle vie privée et sociale, comment devait-elle s’y prendre pour ne pas se retrouver noyée dans la lutte jusqu’à ci perdre ? Satya saurait lui répondre. Après tout, il était celui qui, aujourd’hui, la connaissait le plus. A la dernière phrase d’Andrew, Keira fronça les sourcils. Le garçon semblait réellement peiné de sa situation depuis peu. Elle en était sincèrement désolée. Même si elle ne le connaissait pas, la brune n’avait aucun mal à s’imaginer son interlocuteur comme étant quelqu’un de sociable, avec une bonne bande d’amis, voir avec quelqu’un avec qui il partageait son cœur. Devoir tout mettre en parenthèse n’avait probablement rien de bon pour le moral. C’est pour ça qu’elle lui lança :

Si un jour tu as besoin d’alléger le poids sur tes épaules… Si je peux faire quoique ce soit… Bon d’accord. Ma piètre performance d’aujourd’hui ne joue pas en ma faveur mais… Tu peux compter sur moi.

Elle força un grand sourire dévoilant ses dents comme pour assurer sa propre promotion. Si elle pouvait le faire rire un petit peu cela ne ferait pas de mal. Avec un grand mal, Keira retira un bout de papier de sa poche où était inscrite son adresse. Loin d’être une carte de visite, la sorcière s’était dit que cela pourrait lui être utile au cas où elle rencontrait quelqu’un en détresse. Même si ce n’était pas réellement le cas ici, cela lui faisait plaisir de partager l’information. Sentant qu’elle ne tiendrait plus bien longtemps dans cet état, la fugueuse s’éclaircit la gorge et se leva lentement.

Ça m’a fait du bien de parler à quelqu’un. Merci pour ça et… Et bien pour m’avoir évité de rendre l’âme. Encore une fois, n’hésite pas à me le faire savoir si je peux te rendre la pareille.

Keira lui adressa un petit signe de la main et se retira, boitant très légèrement. Dès qu’elle serait arrivée chez elle, elle s’empresserait d’appeler Satya à sa rescousse.

¤¤¤

I'm sorry for beeing me
I'm sorry for beeing clingy, emotional, needy, annoying, stressful,
weird, quiet, distant, imperfect,strange, unlovable, useless, worthless,
lonely, depressed, boring, sad, helpless, broken, lost cause, defeated.


Revenir en haut Aller en bas


CAW Birthday : 26/10/2015
Avatar : Zac Efron
Race : Sorcier
Camp : Neutre
Localisation : San Francisco

Messages : 4427
Points RPG : 62


Witchcraft
PC totaux: 52
Niveau: 2
Pouvoirs/Capacités:
avatar

Andrew Parker
Admin ¤ Sorcier

MessageSujet: Re: SIE2 : Un deuil et une rencontre Jeu 14 Avr 2016 - 13:24


Andrew n’aimait pas vraiment dire la réalité du monde magique, surtout aux personnes qui venaient tout juste d’entrer dedans. Mais, si à l’époque, on lui avait dit qu’un jour viendrait où le Mal prendrait tellement le dessus sur le Bien qu’il faudrait mettre sa vie de côté pour batailler afin de rééquilibrer la Balance, le jeune homme aurait sans doute vu sa vie de manière différente et se serait préparer à un tel chamboulement. Cependant, l’avenir n’était pas forcément écrit, en tout cas c’était ce qu’il pensait. L’avenir se forgeait par les actes présents et il ne tenait qu’à chacun de faire en sorte que le futur soit meilleur, ne serait-ce que pour soi.
Keira semblait commencer à comprendre le monde magique et Andrew s’en voulait de l’avoir quelque peu arrachée à une potentielle euphorie due à la découverte de ce monde. Ceci dit, le jeune étudiant n’avait pas forcément bien pris la nouvelle au début. Mais, cela était une autre histoire puisqu’il voulait vivre normalement depuis le jour où il avait compris son attirance pour la gente masculine. C’était plus des facteurs sociaux qui rendaient le garçon plus à souhaiter ce genre de vie qu’un simple fait magique.


- Qui sait… Peut-être qu’un jour ce sera toi qui me sortira d’une mort certaine, répliqua-t-il tout en esquissant un large sourire.

Effectivement, le sorcier savait que pour cette lutte, il avait eu de la chance a contrario de la jeune femme. Il s’en était tiré avec juste deux ou trois bleus qui se verraient qu’au lendemain. Mais, depuis que le Pouvoir des trois avait disparu, le sorcier affrontait des démons de plus en plus coriaces qui le malmenaient bien plus que ce soir-là. Pour lui, le démon qu’il venait de vaincre faisait partie des plus faciles, malheureusement pour Keira d’ailleurs.
Mais c’était aussi un facteur à prendre en compte, que le jeune homme ne révéla pas forcément. Plus Keira s’entraînerait, plus ses pouvoirs augmenteraient et la lutte semblerait plus facile contre les démons inférieurs. Le revers de la médaille était que des plus puissants auraient dans l’idée de la vaincre et se retrouveraient tôt ou tard en difficulté, comme ce soir. C’était le lot des sorciers et nul ne pouvait échapper à la règle ; on pouvait même le constater avec un combat perdu par le Pouvoir des trois et la perte d’une des Charmed Ones.

Keira écrivit quelque chose sur un bout de papier qu’elle tendit à Andrew. Ce dernier le prit et regarda l’écriture et surtout ce qui était inscrit. Cela ressemblait de beaucoup à une adresse et la rue mentionnée semblait dire quelque chose au jeune homme. Il avait passé les dernières semaines et tellement combattre les démons qu’il commençait à connaître San Francisco comme sa poche.
La jeune sorcière en herbe remercia de nouveau le sorcier pour son aide et le sollicita de nouveau si elle pouvait faire quelque chose en retour un de ces quatre. Esquissant un sourire bienveillant, Andy mit le morceau de papier dans la poche de son jean avant de répliquer à la sorcière.


- Compte sur moi, répondit-il de suite. Et n’attends pas trop pour faire appel à ton être de lumière, conclu-t-il en faisant un clin d’œil.

Les blessures pouvaient rapidement s’aggraver et à quoi cela servait d’avoir un ange gardien si ce dernier ne pouvait pas soigner les blessures en quelques secondes.
Andrew resta assis de longues minutes, tout seul. Il repensait à l’aventure de ce soir, à sa discussion avec Keira qui engendra des réminiscences de sa vie, de son adolescence chaotique où il pensait n’être qu’un monstre ou un mutant qui était capable de congeler tout en une fraction de seconde, de la révélation du monde de la magie et des combats qui s’en suivirent… Esquissant un nouveau sourire, Andrew se releva pour repartir en direction de son appartement où Nathan devait sans doute commencer à s’inquiéter de son absence. Nul doute que cette histoire n’était pas finie et que les deux jeunes gens allaient sans doute se revoir, plus vite qu’ils ne le pensaient…


HRPG :
FIN POUR MOI...
Merci pour le sujet Keira, qui fût très intéressant Smile
On se retrouve de toute manière dans le sujet en commun avec Satya et Alec M. Wink

¤¤¤


A rebours
Et d'un tour de clé
Comme un sourd, muet
Nul besoin de barreaux, de croix
On s'enferme tout seul parfois...

Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: SIE2 : Un deuil et une rencontre

Revenir en haut Aller en bas

SIE2 : Un deuil et une rencontre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» On doit faire le deuil de sa vie passé [ Tsuki ]
» [Rome-Versailles] Un long, trop long voyage [RP unique]
» Les couleurs au Moyen Âge
» Règles, HRP, FAQ, Questions éventuelles, Sani Cola, Chips & Cacahuètes
» Procès du 1er juillet 2011 [Narration]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Charmed : Alternative World :: Archives :: Archives RPG :: RPG S1E2-