...
 
L'équipe de Caw vous souhaite la Bienvenue !
Jordan Rackit
Co-Fondateur Sadique
Le Contacter
Andrew Parker
Co-Fondateur Charmant
Le Contacter
Satya Malowne
Grand Modérateur
Le Contacter
Cole Turner
Modérateur
Le Contacter
Ethan Adams
Modérateur
Le Contacter
Phoebe Halliwell
Modératrice
Le Contacter

Partagez|

S1E1 : Un sbire qui n'en est pas un...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

CAW Birthday : 15/12/2015
Avatar : Anthony Hopkins
Race : Démon
Camp : Mal
Localisation : Toujours derrière toi

Messages : 275
Points RPG : 1


Witchcraft
PC totaux: 81
Niveau: 3
Pouvoirs/Capacités:
avatar

Aamon
Démon

MessageSujet: S1E1 : Un sbire qui n'en est pas un... Jeu 17 Déc 2015 - 19:02

Le souffre, oui c'était ça l'odeur qui émanait de ce trou non loin de la salle du trône. Un volcan était donc le lieu qu'avait choisit l'ancienne source pour y mettre sa salle du trône ? Aucun problème pour Aamon la chaleur ne le dérangeait pas, après tout il faisait toujours une chaleur horrible en enfer ! Mais l'odeur de souffre... Il ne supportait PAS l'odeur de souffre !
Ces yeux devenant rouge flamboyant une boule de feu entourée d'anneau apparut dans sa main droite alors que celle-ci venait juste d'être levé devant lui. Puis il leva sa seconde main tout en faisant apparaître une seconde boule de feu. Regardant alors l'ancien endroit où l'ancienne source posait son gros postérieur il sourit et envoya une première boule, puis la seconde. Une grosse explosion retenti au alentour alarmant certainement les démons qui étaient habitués des lieux.

Un sourire au coin des lèvres et se frottant les mains comme pour enlever de la poussière, la nouvelle source disparut dans un torrent de fumée. Il apparut de nouveau dans le lieu où il avait passé une grande partie de sa vie. Oui c'était ici l'endroit où il allait faire installer la nouvelle salle du trône. Il avait décidé de faire changer les choses jusqu'à leur fondement même. Après tout il était la nouvelle source, la SEULE source à avoir réussit à décimer le pouvoir des trois, ces pauvres petites sorcières de pacotilles qui avait fait, pendant plusieurs années, trembler les démons, tous autant qu'ils étaient. Maintenant c'était FINI ! Piper Halliwell était morte ! Phoebe Halliwell était enfermé en enfer, quand à Prudence... Cette belle Prudence... Aussi inutile qu'un journal de sport dans une maternelle...
Claquant des doigts il fit apparaître une dizaine de démon inférieur et leur dit :

" C'est ici que sera la sale du trône désormais. Vous avez deux heures pour mettre tout en place. Ah, et je veux un nouveau trône... L'ancien a... Bizarrement disparut... "

A ces mots, il partit dans un recoin de la grotte qu'il connaissait tant  afin de se poser le temps que ses sbires mettent tout en place. Il lui tardait de voir ce qui allait être désormais le lieu où il passerait le plus de son temps. Cela n'allait pas beaucoup le changer puisque c'était déjà l'endroit où il passait tout son temps... C'était juste que maintenant pour rentrer chez "lui" il n'aurait que quelque pas à faire.
Le plus de cette grotte était surtout la pièce qui annulait les pouvoirs, il allait surement pouvoir s'amuser sur l'un des sbires... Oui après tout il était IMPOSSIBLE qu'ils aient fini dans deux heures donc il devrait les punir... Quel dommage... Alors qu'il avait les mains croisés devant le visage un sourire démoniaque sur le visage il entendit un bruit non loin, surement un sbire qui avait une question, il dit alors :

" J'espère que tu as une bonne raison d'être ici, ma patience à ces limites et ton temps est compté... "

Pour appuyer ces paroles il créa une boule de feu entouré d'anneau et commença à la fixer attendant que la personne se montre et pose sa question, sa victime était peut être arrivé après tout...

¤¤¤


I will always here...

Revenir en haut Aller en bas


CAW Birthday : 14/12/2015
Avatar : Chris Evans
Race : Démon Incube
Camp : Maléfique
Localisation : En enfer

Messages : 183
Points RPG : 17


Witchcraft
PC totaux: 35
Niveau: 2
Pouvoirs/Capacités:
avatar

Belial
Démon

MessageSujet: Re: S1E1 : Un sbire qui n'en est pas un... Jeu 28 Jan 2016 - 18:51

Belial avait ramené sa nouvelle victime en enfer, dans ses quartiers privés. Et il fallait le dire, le démon incube avait du goût en ce qui concernait la décoration. Bien que les murs ne fussent que la pierre d’une grotte oubliée depuis fort longtemps, il y avait tout le confort souhaité : un lit en baldaquin, si grand qu’il pouvait accueillir facilement cinq personnes en même temps, des tentures exotiques camouflant la majorité des murs, des tapis chaleureux, le tout illuminé par des bougies disposées un peu partout.
La victime semblait totalement perchée dans son monde. C’était souvent un effet secondaire du pouvoir de projection de phéromone que le démon usait pour asservir ses proies afin de pouvoir en abuser comme bon lui semblait. Une fois qu’il fut proche du lit, Belial se retourna et dévisagea le jeune homme avec un sourire d’envie. Caressant la joue de ce dernier qui fixa alors son maître du moment, il ne put s’empêcher de gémir quelque peu à la caresse. Sans attendre plus longtemps, le démon déchira la chemise d’un simple geste et se colla à lui, l’embrassant sauvagement tout en libérant de nouveau son pouvoir envoûtant. Prenant le jeune homme par la taille, il le souleva et le jeta sur le lit avant de sauter pour se retrouver à quatre pattes au-dessus de lui.

Bien entendu, la séance qui allait avoir lieu, allait durer des heures durant, jusqu’à ce que la victime meure d’épuisement. Belial aimait cela au plus haut point. Entendre les gémissements de ses partenaires d’un soir, les entendre lui dire de continuer. Et au moment où la mort les guettait, d’entendre leur plainte, voulant que le démon s’arrête. C’était le point ultime qui donnait l’envie à Belial de terminer en beauté jusqu’au dernier souffle de la proie.
Une demi-heure venait de s’écouler et les gémissements du jeune homme continuaient de plus belle tandis que les coups de reins du démon semblaient ne pas faiblir d’un iota. Les catholiques disaient volontiers que le pouvoir du diable se situait dans ses reins. Cela l’avait toujours fait sourire car c’était son cas à lui.

Cependant, des bruits venant de la grotte d’à-côté commençait à gêner le démon dans son action du moment. Bien qu’au début, il tentait de ne pas faire attention, la continuité des bruits et leur intensité grandissant l’énervait au plus haut point.


- C’est pas vrai ! Beugla-t-il alors qu’il étrangla sa victime qui décéda en moins d’une minute. Si je trouve l’abruti…

Belial remit son jean serré avant de sortir de sa chambre, laissant la dépouille de sa proie, gisant sur son lit mortuaire. Tournant à droite, il emprunta un chemin sombre le menant à d’anciennes galeries qui d’habitude étaient totalement calme.
Lorsqu’il arriva à l’entrée de la nouvelle tanière, il entendait les voies de démons qui pestiféraient sur des choses comme un trône qui était extrêmement lourd ou sur quoi choisir comme décoration. La rage commençait à se lire sur son visage, alors que la nature du démon faisait qu’il était plutôt angélique au premier abord. Il voulut aller voir ces mécréants mais fut stopper par une voie des plus froides, non loin de lui. Se tournant pour faire face à l’origine de la voie, une boule de feu apparut, dévoilant le visage de la Source. Cette fameuse Source qui avait su éradiquer le Pouvoir des trois. Bien entendu, les démons louaient allégeance à celui qui prenait le pouvoir. Belial le respectait à sa manière, même s’il ne l’appellerait jamais Maître comme les autres abrutis sans cervelle.


- J’habite à côté et ces crétins viennent de m’empêcher de m’amuser avec mon nouveau jouet, pestiféra-t-il en montrant du doigt les démons à l’origine de ce bordel. Il se passe quoi ici ! On ne peut plus travailler en paix !

¤¤¤

Revenir en haut Aller en bas


CAW Birthday : 15/12/2015
Avatar : Anthony Hopkins
Race : Démon
Camp : Mal
Localisation : Toujours derrière toi

Messages : 275
Points RPG : 1


Witchcraft
PC totaux: 81
Niveau: 3
Pouvoirs/Capacités:
avatar

Aamon
Démon

MessageSujet: Re: S1E1 : Un sbire qui n'en est pas un... Ven 29 Jan 2016 - 14:26

Jouant avec sa boule de feu il avança jusqu'à voir le visage du démon inférieur qui venait encore une fois le déranger alors qu'il attendait que sa nouvelle salle du trône soit prête. Qu'elle ne fut pas sa surprise lorsqu'il tombé nez à nez avec un démon incube plutôt en colère : Bélial. Celui-ci avait l'air de sortir d'une partie de jambe en l'air plutôt intense mais peu rassasiante, souvent le cas pour les gens de son espèce. Le fait qu'il ne porte qu'un simple jean ne choqua pas Aamon qui commençait à être habitué au manquement du démon surtout envers sa personne, il le respectait certes, mais dieux qu'il était désinvolte...
Lorsque celui-ci expliqua qu'il habitait juste à côté cela fit sourire la source qui commençait déjà à imaginer la tête du démon lorsqu'il apprendrait que ses quartiers allaient être juste à côtés de la nouvelle salle du trône... Il allait devenir fou, peut être allait-il se passer les nerfs sur des dizaines d'humaines, ce démon était parfait et ressemblait tellement à Aamon plus jeune que cela le faisait rire intérieurement même s'il ne dirait jamais à Bélial qu'il était en quelque sorte : fier de lui.
L'incube demanda alors ce qu'il se passait ici voulant surtout le savoir car cela l'avait apparemment empêché de finir se qu'il avait commencé avec l'une de ses victimes, ce qui expliqué se qu'avait remarqué la source, il était en effet en train de mettre ses pouvoirs particulier à l'œuvre alors que la "construction" de la nouvelle salle du trône venait d'être ordonné.
Toujours la voix calme, sans un mot plus haut que l'autre le nouveau roi des enfers lui répondit :

" Mon cher Bélial, tu te trouve ici dans l'un des couloirs qui mène à la nouvelle salle du trône. Tu sais que je n'aime pas le souffre et l'ancienne était beaucoup trop proche d'une chambre magmatique... J'espère que son jouet t'a quand même satisfait un minimum, je ne voudrais pas avoir indirectement freiné tes ardeurs, je sais que tu adore t'épuiser à la tâche... "

Oui les sous entendus était totalement fait exprès et la source n'en avait aucunement honte. Aamon n'était pas un jeune démon puceau, il en avait connu des femmes et il s'était toujours demandé se qu'on pouvait ressentir à être avec une succube, oui car les hommes n'étaient pas du tout à son goût et ce depuis toujours.
Il savait qu'il ne devait pas s'attendre à une quelque forme de politesse de la part du démon, s'étai dans sa nature, et non pas qu'il veuille se mettre la source à dos, loin de là, mais il était comme ça et n'aimait pas faire comme tout le monde à lécher les pieds d'Aamon, et c'était certainement grâce à ça que la source avait de l'estime pour lui. Se rappelant alors tout ce que lui avait rapporté d'autres démons il décida d'en jouer et dit :

" Il paraitrait que tu veux me trahir... Beaucoup de démon mâles s'amuse à venir me le dire, j'ai pensé que tu aimerais le savoir, pour... Peut être t'en occuper et ainsi me prouver ta loyauté, après tout cela remplacera sûrement ton jouet perdu, quand penses-tu ? "

Une chose qu'avait comprit Aamon avec Bélial c'était qu'il fallait agir avec lui comme avec un enfant, il fallait lui offrir ce qu'il voulait pour qu'il soit à votre écoute, quelqu'un qui essayerai de le dresser ne s'en ferait qu'un ennemi et il ne pouvait pas se permettre de perdre un atout tel que ce démon.

¤¤¤


I will always here...

Revenir en haut Aller en bas


CAW Birthday : 14/12/2015
Avatar : Chris Evans
Race : Démon Incube
Camp : Maléfique
Localisation : En enfer

Messages : 183
Points RPG : 17


Witchcraft
PC totaux: 35
Niveau: 2
Pouvoirs/Capacités:
avatar

Belial
Démon

MessageSujet: Re: S1E1 : Un sbire qui n'en est pas un... Mar 2 Fév 2016 - 14:36

La Source avait une éloquence qui lui était propre. Peut-être cela venait-il de son statut de Maître du Monde Souterrain : il valait mieux avoir un phrasé correct pour une meilleure légitimité. Ce n’était pas le cas de Belial qui parlait plutôt normalement, comme un macho qui savait que son physique irréprochable n’avait d’égal que son esprit tordu et stratège à souhait. Malgré tout, le démon incube n’était pas désinvolte au point d’user de mots argots. Il avait un certain sens de la courtoisie, juste à sa manière à lui.
Aamon commença à lui indiquer ce qui se produisait dans les environs. Il avait déterminé le nouveau lieu de sa salle du trône. L’Apollon démoniaque savait donc que sa tranquillité allait être mise à très rude épreuve dorénavant. Serait-il contraint d’abandonner sa tanière et d’aller s’échouer autre part dans les enfers afin de pouvoir continuer à assouvir ses désirs et fantasmes sans qu’aucun bruit ne vienne le perturber ? Belial ne le savait pas encore. Mais, une chose était sûre, c’était qu’il allait être fixé dans les prochaines semaines.

La Source continua son discours toujours dans la courtoisie, proche de celle d’un véritable Roi dans le monde des humains. Il espérait que le jouet du démon incube avait quand même pu le satisfaire un minimum. Belial se mit à légèrement pouffer de rire en entendant les propos d’Aamon. Encore une fois, il n’y avait rien de désinvolte là-dedans puisque cela signifiait clairement que ce n’était pas le cas, malheureusement pour lui.


- J’ai juste eu le temps de commencer avant que ces incapables fassent du bordel à n’en plus finir, répliqua-t-il en pointant du pouce ceux qui s’activaient à satisfaire leur Maître Tout Puissant.

Lorsque la Source commença à parler de trahison, Belial haussa un sourcil tout en fixant droit dans les yeux le Roi des enfers. C’était aussi un trait si particulier du démon car, sauf les plus puissants démons, tous baissaient toujours des yeux lorsqu’ils se trouvaient devant la Source. Une fois encore, Belial n’était pas comme tous les démons. Il connaissait les lois, certes. Mais, à quoi bon se prosterner et faire des louanges et des actes de soumission à n’en plus finir alors qu’en réalité, Aamon était un démon comme les autres auparavant. Il n’eut juste obtenu le Pouvoir Suprême, ni plus ni moins. Cela lui permettait d’obtenir le respect de ses sujets.

Mais, Belial écoutait quand même attentivement les propos de son interlocuteur. D’après ses dires, des démons, mâles de surcroît, lui susurraient que le démon incube projetait de le mettre à mort. Cette fois-ci, l’Apollon démoniaque ne put s’empêcher d’exploser de rire. Ce fut un rire des plus sarcastiques, presqu’ironique même. Rien que le fait d’énoncer une éventuelle mutinerie venant d’un démon dont les pouvoirs ne pouvaient absolument pas affecter la Source ni les plus puissants démons du Monde Souterrain était purement une absurdité.
Lorsque Belial arriva enfin à se calmer, tant l’information avait eu un effet totalement à l’inverse de ce qu’Aamon avait pu concevoir, peut-être, il toussota légèrement pour arrêter ses gloussements qui reprenaient par moment afin de pouvoir répondre sur les propos énoncer.


- Une Source ne devrait-il pas être capable de discerner la vérité du mensonge ? Questionna Belial dont la réponse n’avait pas besoin d’être formulée.

Le démon incube avait sans doute beaucoup de culot pour oser mettre en doute le discernement de son supérieur. Mais, pour oser annoncer qu’il y avait peut-être de la trahison dans l’air, c’est que dans un sens, il devait avoir un manque de réflexion de la part d’Aamon. Même si dans ses dires, cela cachait sans doute autre chose.


- Quant à vos démons mâles cités… Je parie que ce sont des petits démons inférieurs qui tentent de faire leur chemin dans la hiérarchie démoniaque en tentant de semer le doute chez les plus forts pour que d’autres viennent à disparaître. Sachez que je ne mange pas de ce pain-là, chère Source.

A ce moment précis, l’un des sbires qui avait été choisi pour construire la salle du trône débarqua sans même s’annoncer. Il arriva derrière Belial et lorsqu’il arriva à sa hauteur, le démon incube l’agrippa férocement par le col de sa veste en cuir, le faisant tourner des talons pour qu’il puisse voir le visage de celui qui le tenait entre ses mains. La peur se lisait sur le visage du pauvre sbire. La fameuse réputation de Belial qui ne faisait aucune distinction entre les démons et les humains. Alors que le sbire disait des « Non ! » comme pour supplier Belial de le lâcher, ce dernier fixa de nouveau la Source avec une étincelle dans les yeux.

- Je vous le dis et le répète encore une fois, chère Source. Je suis un démon incube et mon seul et unique but est de satisfaire mes appétits sexuelles. La vengeance et la trahison n’ont jamais fait partie de ma personnalité. Sinon, vous n’auriez pas à cœur d’avoir des vues sur ma personne, termina-t-il avec un sourire malicieux.

Le démon incube en profita alors pour rapprocher son visage vers celui du sbire mais toujours en fixant directement les yeux de la Source. La victime suppliait même son Maître d’intervenir mais il était déjà trop tard. Une forme de vapeur dorée s’extirpait déjà de la bouche de Belial et s’insinuait dans celle du sbire ainsi que dans ses narines, se frayant un chemin dans l’organisme de l’individu jusqu’à atteindre le cerveau. Cerveau qui était le centre où se concevait toute la chimie du corps.
En quelques secondes, le sbire se détendit et commença même à poser une main sur le torse de Belial, son regard ayant envie d’aller beaucoup plus loin avec lui. Le démon détourna alors son regard pour fixer sa victime et commença à lui parler.


- Termine la tâche que ton Maître t’a ordonnée. Une fois ceci fait, tu viendras dans mes quartiers… J’ai une… grosse surprise pour toi, termina-t-il en prenant la main du sbire pour la poser sur son entrejambe. Allé… Va !

Le sbire fit un signe de tête avant de retourner travailler. Au moins, Belial allait pouvoir se mettre quelque chose sous la dent. Et de plus, il avait même encore plus apprécié cela tout en fixant la Source du Mal. Si cette dernière pensait que le démon incube voulait sa perte, alors pourquoi ne pas commencer par le narguer de la sorte. Peut-être comprendrait-il enfin qui était Belial et que la trahison n’était pas du tout sa façon de vivre. Son unique but avait toujours été de satisfaire ses appétits sexuels et non le rêve de pouvoir s’assoir sur le trône des enfers.

¤¤¤

Revenir en haut Aller en bas


CAW Birthday : 15/12/2015
Avatar : Anthony Hopkins
Race : Démon
Camp : Mal
Localisation : Toujours derrière toi

Messages : 275
Points RPG : 1


Witchcraft
PC totaux: 81
Niveau: 3
Pouvoirs/Capacités:
avatar

Aamon
Démon

MessageSujet: Re: S1E1 : Un sbire qui n'en est pas un... Ven 5 Fév 2016 - 16:17

Le démon n'était pas content du tout et apparemment il n'avait pas pu assouvir ses besoins comme il l'entendait, il n'avait eu d'après lui que le temps de commencer avant que la construction de la salle ne commence. Quel dommage et bien il se calmerait plus tard car Aamon n'arrêterait la construction pour rien au monde. Il ne savait pas que Bélial habitait dans les parages mais cette information était un atout qu'il n'était pas prêt d'oublier ! Ce démon était à la fois un atout et une véritable plaie. Respectueux et à la fois désinvolte... Le fait qu'il regarde constamment la source dans les yeux rendait celui-ci à la fois admiratif et fou de rage, comme une seule personne pouvait-elle avoir un tel pouvoir de contradiction en elle ?

Le fait qu'Aamon lui raconte les oui dire des enfers le faisait apparemment bien rire et il lui rétorqua même que logiquement une source devrait être capable de discerner la vérité du mensonge non ? Cette réflexion fit lever les yeux au ciel de la dite source qui préférait de lui s'exaspérer plutôt que de s'énerver contre Bélial. Comment osait-il ? Que cherchait-il ? Mourir peut être ? Non il savait qu'Aamon agissait toujours avec plusieurs coups d'avances et celui-ci savait qu'il avait une utilité pour ses futurs plans, donc pour l'instant il n'aurait rien, mais le temps venu s'il ne remplissait pas sa mission alors il mourait.

A la grande surprise du maître ses enfers, Bélial parle sérieusement des ragots en expliquant que beaucoup voulait se faire une place dans la hiérarchie démoniaque et quoi de mieux que de semer le doute chez les plus forts. Lui-même n'était pas du genre à semer le trouble et Aamon ne pouvait que l'en chérir de plus d'être un démon si désinvolte et en dehors des jeux de pouvoirs, c'était en grand partie pour cela qu'il était si précieux aux yeux du monarque, pour ça et pour ses pouvoirs si particuliers. Il devrait être fou à l'heure qu'il était et pourtant non, il continuait à vivre, plus longtemps et plus puissant que tous les incubes qu'avait pu croiser la source dans sa vie.

" Hum ... Je vois. "

Furent les seuls mots que pu sortir la source avant d'être encore interrompu par un sbire qui avait certainement une millième question à poser... Voulant le faire disparaître Aamon fut prit de vitesse par Bélial qui attrapa le sous fifre par le col avant de continuer son explication comme quoi il était un incube et que la seule chose qu'il voulait plus que tout était de satisfaire ses appétits sexuels. Il ne voulait ni vengeance ni trahison et il rappela d'ailleurs à la source que c'était d'ailleurs pour cela qu'il l'avait à la bonne.
Le sous démon voulait fuir mais alors qu'il avait fini sa phrase une brume dorée sortie de la bouche de Bélial pour aller dans celle du démon qui commença à lui caresser le torse sans même se préoccuper d'Aamon qui les regardait d'un œil détaché. L'incube lui ordonna alors d'aller finir ton travail et qu'une fois celui-ci terminé il devrait venir dans ses quartiers pour avoir une grosse surprise. Il appuya la parole d'un geste plutôt osé sur son entre jambe et le sous fifre repartit à la tâche même si cela se voyait sur lui qu'il n'avait aucune envie de partie. C'est alors qu'une question très étrange vin se planter dans l'esprit de la source qui la posa sans hésiter :

" Heureux de voir que des heures d'amusement t'attendent, en espérant qu'il soit endurant... Dis-moi puis-je me permettre de te demander pourquoi tu t'en prend toujours au sexe masculin ? Les femmes ne t'attirent donc pas plus que ça, c'est tellement... Rare pour un incube, tu m'en vois fasciné. "

Et la source était sincère, il était fasciné de voir à quel point le côté incube de Bélial l'avait rendu à se point attiré par les hommes, c'était une chose que le vieux démon ne comprendrait certainement jamais, n'étant lui même que peu attiré par le sexe et surtout absolument pas par les hommes...

¤¤¤


I will always here...

Revenir en haut Aller en bas


CAW Birthday : 14/12/2015
Avatar : Chris Evans
Race : Démon Incube
Camp : Maléfique
Localisation : En enfer

Messages : 183
Points RPG : 17


Witchcraft
PC totaux: 35
Niveau: 2
Pouvoirs/Capacités:
avatar

Belial
Démon

MessageSujet: Re: S1E1 : Un sbire qui n'en est pas un... Sam 6 Fév 2016 - 13:00

L’Apollon démoniaque se mit une nouvelle fois à rire. Il savait que ce qu’il était ne pouvait que déstabiliser les autres du Monde Souterrain. Même la Source n’arrivait pas à comprendre réellement qui était Belial ni même pourquoi il agissait de cette manière. Cela le faisait sourire et rire. Quoi de plus gratifiant que de voir le plus puissant démon des enfers se poser des questions presque existentielles sur l’un de ses "sujets". Et pourtant, Aamon sentait qu’il y avait une explication derrière les agissements du démon incube, sinon, il ne lui aurait pas demandé pourquoi il jouait beaucoup avec les hommes depuis presque toujours.

Les démons incubes étaient, par nature, obnubilés par le sexe ; c’était quelque chose d’indéniable que même Belial n’arrivait pas à contrôler. Non pas que cela lui faisait quoi que ce soit, bien au contraire il adorait ça par-dessus tout. Sauf que, comparé à ses confrères, le démon avait sûrement plus de matières grises qui le conduisait à être totalement différent des autres de son espèce.
Incapable d’aimer, les démons n’étaient pas ce qu’on pouvait appeler des affectifs. Leur cœur était vide d’émotion ou presque… Certains démons pouvaient ressentir des émotions négatives passagères comme la colère ou la haine, la rancœur et l’envie. C’était pareil pour Belial. Sauf en ce qui concernait l’envie qui était omniprésent chez lui, chez tous les démons incubes et les démones succubes. C’était dans sa nature, l’envie de chair, du contact de la peau, de s’insérer dans ses victimes et de prendre du plaisir par ce doux contact interne.

Mais, cela ne signifiait nullement que le bellâtre était stupide au point de n’être que comme les incubes. Il était bien plus que cela. Il réfléchissait, raisonnait, trouvait de nouvelles techniques d’approche, analysait et surtout faisait en sorte de pimenter le jeu de séduction toujours un peu plus à chaque victime. Alors que les autres démons incubes et succubes ne se préoccupaient en réalité qu’à coucher avec un maximum de partenaires pour perpétuer leur espèce, Belial voulait atteindre le summum de la perfection dans son domaine. Il était un visionnaire et on pouvait même le comparer à Don Juan qui avait acquis, à ce qu’il paraitrait, des techniques de séduction révolutionnaire à son époque.

Lorsqu’il vint alors à se calmer une nouvelle fois, Belial jaugea la Source en le regardant une nouvelle fois dans les yeux. Sa question semblait être totalement sincère. Il y avait même une petite once d’incompréhension dans son regard qui faisait sourire le démon. Faisant une moue signifiant qu’il allait révéler ce qu’il en était, l’Apollon démoniaque commença à marcher tranquillement en direction du démon, plaquant ses mains dans les poches arrière de son jean. Là encore, cela pouvait paraître être une forme d’irrespect totale puisque techniquement, tout démon ne devait pas cacher ses mains en présence de la Source ; car cela était souvent signe qu’une attaque pouvait être déclenchée rapidement de la part du sous-fifre.
Cependant, et la Source devait sans doute l’avoir compris depuis longtemps maintenant, Belial ne possédait aucun pouvoir qui s’activait par les mains. De ce fait, il ne voyait aucune utilité à obéir à ce règlement stupide dont il n’en voyait aucune légitimité. Après tout, la liberté était quelque chose de bien ancrée chez le démon incube et il ne comptait pas s’en défaire de sitôt.


- Hommes… Femmes… On pourrait dire : quelle différence cela fait-il ? Commença le démon tandis qu’il continuait sa marche vers la Source. Pour les démons standards, je pense que c’est le cas… Il n’y a aucune différence, si ce n’est qu’une simple préférence, continua-t-il alors qu’il ne se trouvait plus qu’à trois pas d’Aamon. Connaissez-vous l’étendue des capacités des incubes et des succubes, chère Source ? Interrogea-t-il avec une voix totalement neutre qui suggérait que la question était réellement une. Je pense que non. Mais ce n’est pas une tare… Lança-t-il alors qu’il venait d’atteindre la hauteur du Grand démon et qu’il commençait à le contourner tranquillement. Après tout, il existe des centaines d’espèces démoniaques et il faudrait des millénaires pour comprendre chaque aspect de chacune d’entre elles, ajouta-t-il alors qu’il se trouvait désormais derrière la Source du Mal. Nous sommes la fécondité incarnée, susurra-t-il alors que sa bouche se trouvait tout près de l’oreille d’Aamon. Quoi que nous fassions, si nous entamons des rapports avec le sexe opposé, reprit-il d’une voix normale alors qu’il contournait de nouveau la Source, se trouvant maintenant de nouveau devant lui mais tout en lui faisant dos, nous provoquons toujours la grossesse, quoi qu’il arrive…

Le démon incube continuait à marcher, faisant dos à Aamon qui devait sans doute comprendre où voulait en venir son interlocuteur. Tout n’était qu’une question de réflexion et de désir, ou non, de procréer. Belial montrait en ce moment même à quel point son intelligence pouvait atteindre le niveau de sa testostérone. Il n’était pas comme ses congénères, il ne l’avait jamais été en réalité. Et Aamon pouvait entrapercevoir ce pour quoi il avait ce genre de petit béguin envers l’incube, ce pour quoi il s’intéressait tant à lui. Belial était un démon incube, toujours en quête de proies pour satisfaire ses pulsions et dans ce sens, accomplir le Mal par des actes menant à la perte de ses victimes. Mais, avec une intelligence hors du commun.

- Les succubes absorbent la testostérone mâle pour permettre à ses œufs de se féconder. Cela prend du temps pour elles d’engendrer de nouveaux démons. Ce n’est pas le cas des incubes. Une fois ensemencée, les femelles mettent deux à trois heures pour arriver à terme, ajouta-t-il pour bien différencier les deux sexes de sa race. Et même si c’est jouissif de voir la souffrance qui en découle et surtout de voir un nouveau démon déchiqueter le ventre de sa mère pour venir au monde, nous avons cette particularité d’accélérer le processus, continua-t-il alors qu’il se retournait pour de nouveau faire face à la Source du Mal. Les enfants des succubes mettent des années avant de devenir adultes alors que ceux des incubes ne mettent que quelques jours… Tout cela pour vous dire que mon choix n’est pas basé que sur une préférence mais aussi sur l’envie de ne pas avoir de descendance pour le moment.

Belial jaugeait de nouveau la Source du Mal. Il savait que comprendre une espèce était parfois difficile surtout lorsqu’on n’en faisait pas partie. Les succubes et incubes étaient réellement des démons à part des autres. Fascinant, sûrement, utile, sans aucun doute mais dont les spécificités pouvaient s’avérer dangereuses si on n’y prenait pas garde un minimum. L’Apollon démoniaque espérait que son explication allait pouvoir illuminer l’esprit du Monarque sur ses interrogations et qu’il comprenait alors un minimum les aspects d’une race qui était souvent relayé à une sous-catégorie démoniaque alors qu’en réalité ils étaient tout aussi important que les grands démons du Monde Souterrain. L’une des toutes premières Sources avait mis à mort la quasi-totalité des démons incubes de l’époque parce qu’il avait peur de voir une armée se soulever contre lui. Cela pouvait être possible bien entendu. Mais, une Source qui pouvait voir en cette fécondité exacerbée, un moyen d’engendrer en quelque jour une même armée pour conquérir, était peut-être une solution, comme une autre, d’arriver à ses fins…

¤¤¤

Revenir en haut Aller en bas


CAW Birthday : 15/12/2015
Avatar : Anthony Hopkins
Race : Démon
Camp : Mal
Localisation : Toujours derrière toi

Messages : 275
Points RPG : 1


Witchcraft
PC totaux: 81
Niveau: 3
Pouvoirs/Capacités:
avatar

Aamon
Démon

MessageSujet: Re: S1E1 : Un sbire qui n'en est pas un... Sam 6 Fév 2016 - 18:28


L'être si étrange qui lui faisait face semblait se réjouir de voir que son maître ne comprenait pas totalement ses agissements. Il "jouissait" littéralement de la situation. S'il s'amusait de si peu de chose au final il n'était peut être pas si intéressant que ça, après tout la source elle-même n'était pas infaillible. Il avait beau être un démon millénaire il avait vécu très longtemps reclus pour éviter de décimer sa race et surtout de se faire détruire tant que sa puissance n'avait pas atteint son apogée.
Bélial avançait vers le roi des démons sans faire de différence, comme s'il n'était qu'un simple démon avec qui il avait une simple discussion. Il fallait que cela cesse, il fallait que ce démon respecte son autorité, mais il ne pouvait pas le dresser aussi facilement que les autres grâce à son pouvoir, non, lui il le voulait allié jusqu'à la moelle il voulait que ce soit lui qui lui propose ses services, lui qui vienne à lui. Mais comment pouvait-il rendre cet homme dépendant de lui ?

C'est alors que se trouvant à moins de trois pas de la source du mal absolu que l'incube décida de commencer son explication en disant qu'au final il n'y avait pas tant de différence que ça. Pour Aamon il y avait une grande différence, mais bon cela était son seul avis qui ne faisait pas fois pour tous, il n'allait pas jusqu'à donner ce genre d'ordre, la vie sexuelle de ses sujets était justement leur vie et non la sienne et heureusement car quand il voyait ce que ça donnait chez certain, il aimait bien son célibat au final.
L'incube lui demanda alors s'il s'y connaissait un peu dans la famille de démon incube et succube, mais il ne lui laissa pas le temps de répondre en supposant à raison, qu'Aamon n'y connaissait rien ou pas grand chose. En effet, le démon s'était toujours tenue éloigné de se genre démoniaque afin de ne pas tomber dans les filets de l'un ou par malheur de l'autre. Il n'y avait que depuis qu'il était devenu source qu'il pouvait sans crainte les approcher étant sûr de garder sa domination face à tout autre démon, incube ou succube ou autre contrôlant le cerveau et les sentiments.

Tournant désormais autour d'Aamon, Bélial continua en expliquant qu'il y avait tellement de race démoniaque qu'il était normal en un sens que le démon ne les connaissent pas toutes. Ils seraient vieux de plusieurs millénaires si c'était le cas. Les connaître était une chose, mais les comprendre en était un autre et ça la source ne le savait que trop bien. L'incube lâcha alors une bombe, expliquant qu'ils étaient la fécondité incarnée. Mais que voulait-il dire ? En effet, apparemment chaque démon incube ou succube qui faisait l'amour donnait forcément une grossesse au bout, quoi qu'il arrive.

" Fascinant ! "

Ce mot ne fut qu'un souffle dans le bouche d'Aamon alors qu'il écoutait encore les dires du jeune démon. Les succubes absorbent la testostérone mâle pour que ses ovules se fécondent, mais il leur faut beaucoup de temps pour engendrer un démon alors que pour les incubes ce n'est pas pareil... Une fois fécondé, les femelles mettent à peu près deux ou trois heure pour arriver à terme.
Alors que le démon continuait ses explications Aamon lui commençait déjà à comprendre pas mal de chose sur l'histoire des démons. Les incubes avaient faillit disparaître lors de l'avènement d'une des premières source car celui-ci devait connaître cette particularité et il devait avoir peur de se retrouver avec une armée d'incube face à lui. Mais pourquoi n'avait-il pas regardé plus loin ? Pourquoi penser à l'armée contre lui ? Il fallait penser à l'armée à ses côtés !

Bélial s'attarda un peu sur le plaisir de voir une femme souffrir lors de l'accouchement et lors de la grossesse en elle-même avant d'expliquer qu'une fois le bébé mit au monde il ne mettait que peu de temps à être viable et surtout utilisable contrairement encore une fois aux enfants de succubes. Toute cette explication pour dire qu'il n'avait juste pas envie d'avoir de descendance pour le moment. Chose à relevé il avait bien dit pour le moment. Ne voulant pas trop faire paraître ce qu'il avait en tête pour les futures descendances du démon il lui demanda alors :

" Je comprend. Toi-même tu es le fils d'un incube ou d'une succube ? Je n'ai encire jamais eu l'occasion de te poser la question. Si tu veux bien y répondre bien entendu. Comme tu l'auras compris ma vie d'ermite pendant pas mal d'année ne m'a pas permis de connaître toutes les races de démons comme je le voudrais. Je te remercie par ailleurs de combler mes lacunes. "

Il ne faisait pas du tout le fayot avec Bélial, au contraire, il lui montrait tout le respect que le démon méritait. Il ferait d'ailleurs en sorte que les gens le voit différemment, il méritait plus de considération que ce qu'il avait pour le moment. C'était quand même étrange qu'aucun de ses prédécesseurs n'ai vu le potentiel dans les incube... Peut être trop occupé à regardé derrière eux... Ces gens sans stratégie était d'un ennuis...

¤¤¤


I will always here...

Revenir en haut Aller en bas


CAW Birthday : 14/12/2015
Avatar : Chris Evans
Race : Démon Incube
Camp : Maléfique
Localisation : En enfer

Messages : 183
Points RPG : 17


Witchcraft
PC totaux: 35
Niveau: 2
Pouvoirs/Capacités:
avatar

Belial
Démon

MessageSujet: Re: S1E1 : Un sbire qui n'en est pas un... Mer 17 Fév 2016 - 18:10

Belial était vraiment un démon à part. Là où les autres voyaient clairement une forme d’impudence voire même de l’irrespect, l’incube pensait tout le contraire. Le fait même qu’il approche la Source sans le toucher une seule seconde était une haute forme de respect venant de sa part car dans tous les autres cas, il prenait un malin plaisir à se saisir du démon par le col de son haut pour montrer à quel point il n’était rien pour lui.
La psychologie était peut-être quelque chose de fascinant après tout… Mais, fallait-il déjà au préalable connaître la ligne de conduite d’une personne pour ainsi comprendre son fonctionnement interne. L’Apollon démoniaque était ce qu’il était ; que cela plaise ou non aux autres. Il n’allait pas changer pour qui que ce soit, même pas pour la Source. Son existence n’était pas vouée à se coucher plus bas que terre afin de satisfaire le Roi. Non ! Cette dernière était vouée à satisfaire ses pulsions, ni plus ni moins. Qu’on le jette au cachot ou le détruise pour n’être que lui-même si certains osaient, cela ne ferait que conforter Belial sur le fait qu’au final, il était de loin supérieur aux autres…

Quoi qu’il en fût, la Source semblait être fascinée par les propos du démon incube. Esquissant un léger sourire qui signifiait clairement que le rôle de Maître avait changé de main en un quart de secondes, Belial fut tout de même un peu satisfait d’avoir permis à son protagoniste de s’enrichir un peu plus intellectuellement. Quoi de mieux que de définir une race parmi tant d’autres afin de comprendre cette dernière, leur façon d’agir, de réagir et de réfléchir. Même si l’incube n’était pas du tout comme les autres membres de son espèce, il en gardait tout de même les mêmes bases solides qui faisaient des incubes et succubes de redoutables démons.

Vint alors la phase "chaudes larmes de pucelles en détresse" comme aimait dire Belial lorsqu’une discussion partait un peu sur du sentimentalisme. Aamon demanda si son interlocuteur était bien fils d’incube et de succube. Parler de ses aïeules étaient bien la dernière chose que le démon faisait. Avoir des attaches ne pouvaient que conduire à de la faiblesse. Il n’y avait qu’à regarder sa propre mère. Même si elle le considérait comme un esclave durant plusieurs années, elle ne pouvait pas l’abandonner totalement. C’était ce genre de faiblesse qui avait conduit Belial à mettre fin à ses jours et ainsi embrasser sa propre voie. Cependant, le démon incube allait tout de même répondre à la question de la Source, toujours à sa manière…


- C’est ce que ma douce et si émotive mère me disait, répondit-il en joignant les mains avec un air faussement mielleux tout en faisant exprès d’avoir la voix légèrement plus aiguë. Pour dire qu’il n’y a pas réellement de preuves à cela, conclut-il en reprenant sa posture et sa voix originelle.

Belial sentait que les travaux avançaient tellement mieux depuis qu’il avait envoûté le sbire de la Source que ces derniers étaient sous le point de se terminer. Mettant de nouveau les mains derrières son dos, qui normalement était un signe d’irrespect total envers le Roi mais dont l’incube s’en fichait éperdument, il commença doucement à marcher à reculons alors qu’il terminait sa conversation avec la Source.


- Je vais donc retourner dans mes quartiers… Vos sbires semblent presque avoir accompli leur tâche… Ne me remerciez pas pour l’accélération de cette dernière, j’y vois avant tout mon intérêt. Cependant, si vous pouviez trouver un être suffisamment compétent pour lancer un charme permanent d’isolation phonique autour de votre salle du trône… Ce serait sans doute fâcheux d’entendre les cris de jouissance de mes partenaires pendant vos réunions importantes…

Sans laisser le temps au Roi d’accéder ou non à cette requête, Belial se tourna et partit de ce lieu qui deviendrait bientôt le nouveau quartier général de la Source. Et l’Apollon démoniaque n’avait pas tort sur son dernier point. Lui, il ne ferait pas gémir moins fort ses partenaires ni même tenter connaître à l’avance l’emploi du temps du Roi. Il valait mieux qu’un sous-fifre isole la salle du trône afin qu’aucun bruit ne sorte ou n’entre dedans. Ainsi, les deux parties pourraient continuer leur travaux sans perturber l’autre et l’atmosphère serait des plus… détendues.
Et alors que Belial entrait dans sa chambre, il fut des plus heureux de voir que, derrière lui, le démon qu’il avait envoûté tantôt était accouru à lui, le sourire aux lèvres, les yeux pétillants d’envie. Et rien qu’au petit pincement de la lèvre inférieur qu’il faisait pour annoncer à Belial qu’il était prêt, l’incube lui montra le lit afin de commencer le petit rituel qui finirait par la destruction du démon envoûté.


HRPG :
FIN POUR MOI !
Merci pour ce sujet Aamon Wink
Au plaisir de croiser ton chemin de nouveau dans l'épisode 2 Smile

¤¤¤

Revenir en haut Aller en bas


CAW Birthday : 15/12/2015
Avatar : Anthony Hopkins
Race : Démon
Camp : Mal
Localisation : Toujours derrière toi

Messages : 275
Points RPG : 1


Witchcraft
PC totaux: 81
Niveau: 3
Pouvoirs/Capacités:
avatar

Aamon
Démon

MessageSujet: Re: S1E1 : Un sbire qui n'en est pas un... Sam 20 Fév 2016 - 14:35

Le jeune Bélial était décidément un démon des plus surprenant, il rappelait à Aamon la jeunesse de pas mal d'autre démon à la différence prêt que l'incube avait déjà une grande faculté à se mettre en danger. Il provoquait intentionnellement le roi des enfers, que cherchait-il ? Mourir ? Non il était bien trop précieux pour que la source le tue, et c'était justement ça qu'il avait comprit. Il savait qu'il pouvait se comporter comme le dernier des ingrat et que le démon millénaire ne bougerait pas d'un cil. Bien sûr si un jour il allait trop loin alors Aamon n'hésiterait plus à le tuer, mais il faudrait vraiment que le démon dépasse les bornes.  
Les travaux de la nouvelle salle du trône avançait de plus en plus vite, peut être que l'envoutement du sbire un peu plus tôt avait joué dans cette rapidité. Défiant une nouvelle fois la source en mettant ses mains derrière son dos, Bélial commença à reculer pour regagner ses quartiers. Il confirma ce que voyait déjà le démon et se permis même de lui dire qu'il n'avait pas à le remercié. Ne faisant même plus attention au ton condescendant du démon incube, Aamon leva seulement les yeux au ciel.
L'incube lui conseilla alors de mettre une charme pour isoler la salle afin que ses ébats ne viennent pas déranger ses réunions importantes. La source murmura :

" Ne t'en fais pas... "

Ne cherchant pas à être entendu du démon qui était déjà partit en direction de son antre. Aamon savait très bien que s'il voulait un jour faire ce qu'il voulait du démon il n'aurait cas le contrôler, purement et simplement, mais s'il commençait alors il n'aurait réellement plus aucun intérêt. Il fallait donc réfléchir à ce qu'il ferait de lui, est-ce qu'il le tuerait, est-ce qu'il le forcerait à copuler... Restait à voir comment évoluerait la relation entre les deux démons.
Alors qu'il allait partir, il vit le sbire envouté par Bélial commencer à se diriger vers l'entre de l'incube. L'arrêtant au passage il utilisa sa dominance mentale pour lui interdire d'aller retrouver l'incube et que sous aucun prétexte il devrait retourner dans les quartiers de celui-ci. Le sbire s'inclina et disparut de sous les yeux d'Aamon. Les démons étaient ses sujets et il ne fallait pas que l'incube l'oublis, s'il voulait des victimes alors il irait s'en trouver ailleurs, la seule personne pouvant user librement de la vie des démons était Aamon et personne d'autre.

HRPG : Notre relation risque de se détériorer à force de jouer au plus malin. A bientôt Bélial et merci pour ce sujet.

¤¤¤


I will always here...

Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: S1E1 : Un sbire qui n'en est pas un...

Revenir en haut Aller en bas

S1E1 : Un sbire qui n'en est pas un...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Je n'arrive pas a un sbire Rocket...
» apres les sbire de celadopole
» Calypso.
» [bug] Sbire de la team rockette n'aggressant pas
» [PV + Sbire] Houu Houu

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Charmed : Alternative World :: Archives :: Archives RPG :: RPG S1E1-