...
 
L'équipe de Caw vous souhaite la Bienvenue !
Jordan Rackit
Co-Fondateur Sadique
Le Contacter
Andrew Parker
Co-Fondateur Charmant
Le Contacter
Satya Malowne
Grand Modérateur
Le Contacter
Cole Turner
Modérateur
Le Contacter
Ethan Adams
Modérateur
Le Contacter
Phoebe Halliwell
Modératrice
Le Contacter

Partagez|

S1E1 - bad blood ♦ Andy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar

Invité
Invité

MessageSujet: S1E1 - bad blood ♦ Andy Dim 13 Déc 2015 - 23:49

Le temps semblait s'être arrêté alors qu'assisse à son bureau, Kalena regardait d'un œil absent le sandwich douteux qui trônait devant elle sur son bureau. Midi était passé depuis une bonne heure et son voisin de bureau avait fait l'effort de lui ramener un petit quelque chose pour midi et ce malgré les protestations de notre belle. Oh bien sur elle avait entendu les railleries de ses collègues concernant le pseudo régime de notre belle en prétextant qu'elle avait prit des fesses ce qui était loin d'être le cas. En temps normal Kalena mangeait plutôt bien voir même trop, préférant le bon au sain. Cependant depuis quelques jours, les fantômes avaient afflué bien plus qu'en temps normal au plus grand désarroi de la jeune femme qui vivait très mal cette agitation qui n'avait rien de normal. Quelque chose clochait elle pouvait le sentir au plus profond de ses entrailles sans pour autant en connaître la raison chose qui lui mettait les nerfs en miette. Le contrôle voilà ce qu'appréciait la petite brunette au lieu de ça, elle sentait son mauvais pressentiment lui échapper. Elle subissait … et dieu qu'elle détestait ça ! Voilà pourquoi elle avait laisser passer midi et face au sandwich à la mayonnaise premier prix dégoulinade et à son ventre gargouillant, elle commença à regretter son choix. D'un geste méticuleux, elle commença à inspecter le sandwich tout en soulevant du bout du doigt le pain. Au lieu de saliver d'envie, ce fut la nausée qui prit place en elle alors qu'elle se reculer dans son siège une grimace sur le visage face à l'odeur qui occupait avec entêtement son nez. La mayonnaise avait tourné cela ne faisait aucun doute et même si elle ne pouvait douter de la bonne volonté de son collègue elle poussa l'immondice dans sa poubelle tout en prenant soin par la suite de la cacher sous des papiers qui lui tombèrent sous la main. Voilà à présent elle mourrait de faim sans aucune option pour la satisfaire. Se recroquevillant sur elle même dans l'espoir d'atténuer les bruits de son estomacs qui commençaient à prendre de la puissance en volume sonore, elle posa la tête entre ses mains tout en soupirant comme à son habitude. Et ce fut après de longues minutes qu'elle se leva en direction de la sortie sous le regard surpris de ses collègues et ce malgré le sourire en coin de notre belle qui n'avait rien de naturel.

Elle traversa rapidement les couloirs obsédée par les torsions douloureuses de son estomac qui diminuait à chaque secondes sa bonne humeur. Pourtant la journée avait bien commencé après la soirée passée avec Nathan. A cette pensée, elle ne put s'empêcher de sourire en pensant au jeune homme qui l'avait accompagné lors de sa soirée passée. Le jeune homme avait fait fuir la solitude présent dans le cœur de notre belle qui semblait beaucoup plus humaine en cette journée de mai. Voyant la jeune stagiaire toute mignonne à l'accueil elle ne put s'empêcher de se tourner vers elle pour lui faire signe alors qu'elle tentait la main vers la porte pour l'ouvrir. L'instant d'après le sourire sur ses lèvres se transforma en rictus de colère alors que la porte entrait en contact avec son visage et plus particulièrement avec son nez. Du sang commença à couler de ses narines alors qu'elle y portait aussitôt la main dans l'espoir de préserver un semblant de dignité. « Journée de m**** » Différents noms d'oiseaux fusèrent alors qu'elle levait la tête vers l'accueil qui semblait s'être figé à croire que la vue d'une Kalena en train de se prendre une porte en pleine figure était le spectacle de l'année. Foudroyant du regard toutes les personnes dont elle croisa le regard, elle continua. « Le spectacle est fini !!!! » La frustration imprégnée sa voix alors qu'elle remarquait enfin la personne qui lui faisait face. La personne coupable de la scène plutôt comique dont elle venait d'être la victime. Tellement focalisée sur sa petite personne, elle n'avait pas fait attention à la personne en face. Quelle idiote !
crackle bones
Revenir en haut Aller en bas


CAW Birthday : 26/10/2015
Avatar : Zac Efron
Race : Sorcier
Camp : Neutre
Localisation : San Francisco

Messages : 4427
Points RPG : 62


Witchcraft
PC totaux: 52
Niveau: 2
Pouvoirs/Capacités:
avatar

Andrew Parker
Admin ¤ Sorcier

MessageSujet: Re: S1E1 - bad blood ♦ Andy Lun 14 Déc 2015 - 14:16


Le monde devenait fou. C’était ce que pensait Andrew ce jour-là. Même s’il le savait déjà puisqu’il était sorcier, il avait toujours du mal à se l’avouait quand il s’agissait d’êtres humains, de mortels comme on surnommait celles et ceux qui ne possédaient aucun pouvoir magique. Alors que le jeune homme mangeait tranquillement sur les jardins de la Fac, révisant en même temps ses cours, puisque les partiels allaient arriver dans peu de temps, il surprit un jeune homme et une jeune femme se disputer non loin de lui.
Regardant la scène du coin de l’œil, il s’apercevait que c’était une dispute de couple. Bien que normal au premier abord, Andy reprenait tranquillement ses révisions. Mais, au bout d’un moment, il entendit la jeune femme commencer à émettre des propos étranges, comme des supplications pour que son partenaire arrête de faire quelque chose. Reportant alors son regard sur la scène qui lui faisait face, il s’aperçut alors que l’homme en question venait de sortir un couteau de sa poche. Ouvrant grand les yeux, surpris par ce qu’il voyait, Andy laissa tomber son crayon et se leva. Il s’approcha des protagonistes et commençait à regarder autour de lui. Bien entendu, c’était dans des moments pareils où il n’y avait personne.

Mais, lorsqu’il reporta son regard vers les deux jeunes gens, l’homme donna un coup de lame qui blessa l’avant-bras de la demoiselle, lui faisant pousser un cri de douleur. D’un geste des mains, Andy congela les deux individus dans leur position, le cœur battant fortement dans sa poitrine.
Dans un sens, il remerciait le ciel qu’il n’y avait personne, puisque son pouvoir avait un effet visuel direct. Et au moins, cela permettait de mettre en pause la scène le temps qu’il puisse arriver à leur hauteur.

Andrew prit alors une pierre par terre et se mit derrière l’agresseur, leva la pierre au-dessus de sa tête et fit un petit mouvement de sa main. L’homme se décongela et avant qu’il ne prenne conscience que sa petite amie était encore congelée, il frappa lourdement avec la pierre, le sommet du crâne de l’individu qui s’effondra à terre. Un instant après, il décongela la jeune femme qui continua alors de crier avant de s’apercevoir que son homme était inconscient et qu’un autre individu se tenait debout à côté de lui.

L’étudiant en Histoire de l’art ne savait pas trop quoi dire ou faire. Mais, la réaction de la jeune femme fut de se jeter dans les bras de son sauveur et de fondre en larme tout en le remerciant. C’était une situation qu’il ne connaissait que trop peu à vrai dire. Mais, Andrew comprenait aussi ce que faisait l’innocente en ce moment. La frayeur qu’elle avait dû ressentir, cette peur de mourir et d’être finalement sauvée… Ça devait faire l’effet d’une montagne russe en elle.

Andrew lui demanda si tout allait bien et lorsqu’elle lui répondit qu’elle venait d’être blessée, il lui proposa donc de la conduire à l’hôpital. Le médecin lui délivra un certificat prouvant d’une agression avec la consigne d’aller porter plainte. Dans un élan chevaleresque, Andy se proposa d’accompagner la jeune femme, puisqu’étant témoin de la scène et tous deux se rendirent donc au commissariat le plus proche.
Le jeune homme tentait toujours de réconforter la victime et la soutenait pour ne pas qu’elle s’écroule. Il décida alors d’ouvrir la porte et entendit un bruit sourd venant de derrière ainsi qu’une insulte qui ne pouvait signifier qu’une seule chose…


- Veuillez me pardonner, je suis vraiment désolé, annonça Andrew qui devint rouge de honte tout en soutenant l’innocente pour qu’elle reste debout sur ses jambes.

¤¤¤


A rebours
Et d'un tour de clé
Comme un sourd, muet
Nul besoin de barreaux, de croix
On s'enferme tout seul parfois...

Revenir en haut Aller en bas


avatar

Invité
Invité

MessageSujet: Re: S1E1 - bad blood ♦ Andy Mar 15 Déc 2015 - 14:08

Son nez pissait le sang chose qui était loin d'être agréable pour notre belle qui tentait de contenir le flux en pressant le dos de sa main contre son nez légèrement douloureux. Il n'était pas si douloureux que ça cependant même si sa réaction était plus puéril, Kalena espérait que son nez n'était pas cassé et encore moins tordu. Elle aimait bien son petit nez arrondi qui lui donnait un côté plus jeune quoique … Elle avait 26 ans pourtant personne au boulot ne lui donnait son âge alors il était peut être temps qu'elle fasse plus vielle et si cela devait passer par un nez tordu soit ! Enfaite non pas le nez ! Surtout pas le nez car franchement s'il y a bien une chose qu'on voit direct sur son visage c'est un nez et si celui ci est tordu c'est la fin. Elle entendit les excuses d'un jeune homme qu'elle balaya d'un geste rageur de la main en même temps il venait de s'attaquer à son nez ! Alors qu'elle ne cessait de penser à son nez, elle ne put s'empêcher de se détester d'un autre côté face à la réaction enfantine qui la tourmentait. En temps normal Kalena était du genre à se moquer de son apparence comme le prouver son maquillage plus que léger et sa tenue qui était d'une banalité affligeante. Comme à son habitude, elle portait un jean ainsi qu'un de ses nombreux top noire surmontait d'une légère bande de dentelle sur son semblant de décolleté. En plus d'être confortable et pratique ce top était relativement féminin et il allait parfaitement avec la longue chevelure brune et raide qui lui tombait les épaules. Pour dire vrai avant qu'elle ne se prenne une porte en pleine figure Kalena était plutôt à son avantage bien qu'elle se moquait d'être le centre d'attention de la gente masculine quoique. Alors oui elle s'en moquait et même si cela pouvait l'agacer, elle aimait tout de même sentir de l'appréciation dans le regard de ces messieurs. Doux paradoxe des femmes !

Mais bon il n'était plus question de l'apparence de notre belle alors qu'un filet de sang dégoulinait de son nez pour se déverser sur sa main. Elle aurait du pencher la tête à l'envers pour inverser le flux cependant elle se voyait mal fusiller et faire la moral au jeune homme la tête à l'envers. C'est un fait, et perdre en crédibilité était bien la dernière chose que voulait Kalena surtout que son orgueil venait d'en prendre un coup. Elle voyait le commissariat lui rappeler cette mésaventure pendant des mois. Oh oui, elle allait morfler et tout ça, à cause du petit merdeux qui avait pousser la porte sans mesurer sa force et surtout en ne faisant pas attention a ce qu'il y avait derrière. En parlant du petit merdeux, elle releva enfin son regard et même si elle fut surprise de le voir en compagnie d'une jeune fille pendue à son épaule dans un piteux état, elle cacha cependant son émotion derrière un sourire moqueur. « Me dites pas que vous avez aussi agressé cette pauvre jeune fillei ! » Sa voix était montée légèrement dans les aigu alors qu'un prenait un air outré malgré le sourire au coin qui illuminait son visage d'une lueur de malice. L'humour de Kalena venait de frapper une fois de plus mais au lieu de pourrir le jeune homme qui semblait désolé de lui avoir infliger une porte en pleine figure, elle avait détourner la situation en douce blague. De plus il était tellement rare qu'un agresseur accompagne sa victime au commissariat le jeune homme avait du faire sa bonne action de la journée et alors que certains aurait laissé cette pauvre biche seule et apeurée, le jeune homme l'avait surement aidé et soutenu et rien que pour ça, l'amertume de notre belle ce fit moindre.
crackle bones


Dernière édition par Kalena Winona le Mar 22 Déc 2015 - 12:33, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas


CAW Birthday : 26/10/2015
Avatar : Zac Efron
Race : Sorcier
Camp : Neutre
Localisation : San Francisco

Messages : 4427
Points RPG : 62


Witchcraft
PC totaux: 52
Niveau: 2
Pouvoirs/Capacités:
avatar

Andrew Parker
Admin ¤ Sorcier

MessageSujet: Re: S1E1 - bad blood ♦ Andy Mar 15 Déc 2015 - 15:18


Andrew virait littéralement au rouge cramoisie tant il se sentait désolé d’avoir percuté la porte sur le visage de la jeune femme. Tel un enfant dans la honte, il baissa les yeux à la réplique de cette dernière. En temps normal, il aurait pris cela à la rigolade. Mais le stress qu’il avait vécu tantôt et l’angoisse, dans lequel l’innocente qu’il avait sauvé, qui ne semblait pas disparaitre le rendait quelque peu comme avant, comme le Andrew d’autrefois, timide, fragile, impressionnable.

- Je… commença-t-il d’une voix très faible, presqu’inaudible avant de se taire.

Le jeune homme, qui possédait tout de même le pouvoir de congélation, voyait par sa honte, sa température corporelle monter en flèche. Il aurait tout donné à ce moment précis pour juste fuir et se retrouver dehors afin de prendre une bouffée d’oxygène. Pourtant, il était de son devoir de poursuivre ce qu’il venait d’entreprendre, à savoir expliquer la situation à un inspecteur qui écoutera ses dires et faire en sorte que la jeune femme qu’il tenait, soit sous bonne protection jusqu’à ce que son "petit ami" soit interpelé pour agression, voire peut-être pour tentative de meurtre.
C’était cela qui faisait que le jeune sorcier ne prenait pas la poudre d’escampette. Il avait le devoir d’aider la jeune femme surtout parce qu’il ne supportait pas que qui que ce soit fasse du mal aux gens. Lui qui avait subi tant de sévices par le passé, de par son homosexualité et par son ignorance, il ne voulait pas que d’autres subissent cela, même si les circonstances étaient différentes.
Reprenant alors son souffle, le jeune homme tentait d’éclaircir quelque peu sa voix afin de reprendre constance. Au moins, le temps de donner les premières informations permettant de rendre la situation plus sérieuse qu’elle ne l’était à présent.


- Cette jeune femme vient de se faire agresser par son copain… J’ai pu intervenir avant qu’il ne la poignarde… ajouta-t-il tout en soutenant davantage la jeune femme qui recommençait à fondre en larmes à ses propos. Je l’ai conduite à l’hôpital pour une blessure au bras. Le médecin lui a délivré un certificat attestant de l’agression.

Malheureusement pour le jeune homme, plus il parlait de ce qu’il passait, plus la jeune femme semblait perdre ses forces, obligeant Andrew à user de sa force physique pour s’assurer qu’elle ne tombe pas à terre. Il ne connaissait que trop bien ce genre de réaction. Le traumatisme faisait qu’on sentait ses muscles devenir comme du coton, sans avoir la possibilité de rester debout très longtemps. Le jeune homme espérait sincèrement que l’histoire de l’accident du nez soit mis rapidement de côté pour qu’une aide soit apportée rapidement à la jeune femme avant qu’Andrew n’ait plus la force de la soutenir.

- Peut-elle s’assoir… Elle est encore sous le choc.

Même si ce n’était pas dit clairement, les propos d’Andy étaient un appel au secours pour que quelqu’un réagisse et propose un siège pour que la victime puisse s’assoir et tenter de reprendre son calme. Le jeune homme n’était pas du tout psychologue, même s’il avait ce genre d’empathie qui lui permettait d’agir comme il le fallait. Mais, il ne pouvait pas faire plus que de tenter de réconforter. Ceux qui avaient la possibilité de lui donner l’espoir que cette histoire se terminera rapidement était la police.

¤¤¤


A rebours
Et d'un tour de clé
Comme un sourd, muet
Nul besoin de barreaux, de croix
On s'enferme tout seul parfois...

Revenir en haut Aller en bas


avatar

Invité
Invité

MessageSujet: Re: S1E1 - bad blood ♦ Andy Mar 15 Déc 2015 - 16:41

Le jeune homme semblait plus que mal à l'aise au plus grand bonheur de notre belle qui ne pouvait s'empêcher de sourire derrière sa main même si au vu de l'état de la pauvre fille son sourire était plus de déplace mais Kalena s'en moquait après tout avec un nez en sang elle avait le droit de tout. Attendant que le jeune homme ouvre à nouveau la bouche elle arqua un sourcil tout en posant sa main gauche sur sa hanche tout en se cambrant légèrement pour se donner contenance. Elle aurait bombé le torse en temps normal mais vu la situation Kalena se doutait qu'elle n'aurait pas le résultat escompté à son petit manège qui passerait clairement inaperçu. Soupirant tout en montrant son manque flagrant de patience alors que la suite du jeune homme commençait à se faire attendre. Kalena détestait les gens qui mettaient dix ans pour formuler une phrase même si elle pouvait comprendre l'état des deux personnes qui lui faisait face. Ils étaient sous le choc mais cela ne leur donnait pas pour autant le droit de lui faire perdre son temps. Temps qu'elle pensait utiliser pour aller s'acheter à manger alors que la faim la tirailler toujours. Sans grande surprise, le jeune homme ouvrit à nouveau la bouche pour enoncer le fait que la petite biche s'était faites agresser par son petit ami et qu'il était intervenu pour sauver la jeune fille qui était semble-t-il blessée par une arme blanche au bras. Brave petit mais d'un autre côté, elle ne comprenait pas le besoin viscéral de certaine personne de vouloir à tout prix aider les autres. De la curiosité mal placé ? Notre belle n'en savait bougrement rien mais elle fulminait rien qu'à l'idée que le petit ami en question ce soit aussi retourné contre le jeune homme qui lui faisait face. Pour le coup elle aurait eut deux cadavres sur les bras et dieu sait que Kalena détestait ça. De plus le jeune homme était plutôt mignon dans son genre et il lui rappeler son petit Nate dans sa posture tranquille et fragile. Quand à la jeune fille maintenant que Kalena la dévisageait sans la moindre retenue, elle était aussi pas mal même si son genre trop sage cachait forcement quelque chose que notre belle n'avait aucune envie de connaître.

Face aux larmes de la victime, Kalena fit un pas en arrière par pur réflexe. Elle n'aimait pas voir les gens pleurer non qu'elle pensait que pleurer était une faiblesse mais elle ne savait jamais comment réagir face à ce trop pleins d'émotions qui la mettait mal à l'aise. Faisant abstraction des pleurs, elle reporta avec précipitation son attention sur le jeu qui commençait à avoir du mal à soutenir comme le confirmèrent ses propos. « Suivez moi ! » Elle avait levé les yeux au ciel tout en prononçant sa phrase alors que sans un regard en arrière elle prit la direction de son bureau un air maussade sur le visage. Elle mourait de faim et pour une fois qu'elle allait s'accorder un moment rien qu'à elle, elle se retrouvait piéger à son bureau en compagnie d'un duo dont le jeune homme venait de lui briser le nez avec un porte. G E N I A L ! Oh certes elle aurait pu aider le jeune homme en question à soutenir sa biche égarée mais elle était aussi blessée non et puis cela faisait une bonne punition pour l'inconnu ! Débouchant sur sa droite dans une salle de taille moyenne ou se trouvait six bureau repartis dans la salle, elle montra de sa main valide, le bureau du fond proche de la fenêtre. « Prenez place au bureau où y a le pingouin en peluche. Je reviens tout de suite et ce pingouin à interet à être encore présent à mon retour ! » Menacer, voilà ce qu'adorait notre belle même si au fond cette peluche n'avait pas une grande importance pour notre belle. C'était juste un jouet offert par ses collègues pour son anniversaire dans l'espoir de la rendre hors d'elle au lieu de ça, elle explosa de joie en leur promettant de le garder à jamais sur son bureau. Rien que l'air débité de ses collègues avaient suffit à faire bonheur mais en contrepartie elle devait faire avec des yeux globuleux qui passaient la journée à la fixer.

Sans attendre la réponse du duo, elle prit la direction des toilettes pour femme même si la perspective de croiser son reflet dans le miroir ne l'enchantait guère. Heureusement aucune de ses collègues n'avaient eut l'idée de se soulager en cet instant alors qu'arrivant dans le miroir notre belle ne put s'empêcher de marmonner. Bon pour commencer son nez ne semblait ni cassé et ni tordu ce qui était en soit une très bonne chose cependant un léger commençait à se dessiner sur son contour et sous les yeux de notre belle qui ressemblerait demain à coup sur a un panda raté. Bon le fond de teint existait bien pour ça ou pour cacher les boutons qui vous faisait la surprise de s'incruster sur votre front à votre réveil ! Outre le côté physique et malgré les nombreuses tentatives de notre belle pour arrêter le flux, il n'en fut rien et ce fut d'un air dépité qu'elle enroula des petits bouts de papier pour les fourrer dans son nez. Alors la c'était le summum elle ne ressemblait plus à rien avec le papier qui sortait de son nez mais bon c'était ça ou avoir du sang de partout durant le restant de la journée.

Retournant à son bureau, elle fut contente de constater qu'elle était sagement attendue. Prenant place sur son siège qui était à peine refroidit de son absence, elle alluma sans douceur son ordinateur tout en posant une main sur son ventre pour essayer d'atténuer les hurlements de son estomac. « Bon reprenons du début ! Je suis l'agent Winona et je vais m'occuper de vous. » même si ca ne m'enchante pas mais pas du tout !!!! « Vos noms prénom et adresse à tous les deux pour commencer » Pour le coup Kalena était expéditive mais franchement elle n'allait pas faire la causette à des gens qui la torturer en l'empêchant de manger !
crackle bones
Revenir en haut Aller en bas


CAW Birthday : 26/10/2015
Avatar : Zac Efron
Race : Sorcier
Camp : Neutre
Localisation : San Francisco

Messages : 4427
Points RPG : 62


Witchcraft
PC totaux: 52
Niveau: 2
Pouvoirs/Capacités:
avatar

Andrew Parker
Admin ¤ Sorcier

MessageSujet: Re: S1E1 - bad blood ♦ Andy Mar 15 Déc 2015 - 17:39

Le comportement et les propos de la jeune femme qui faisait face à Andrew le déstabilisaient au plus haut point. Il n’avait pas réellement l’habitude de se retrouver face à, ce qui semblait être, un policier qui n’avait presque aucune forme de compassion. Dans ses souvenirs, à chaque fois qu’il était contraint de déposer plainte dans un commissariat pour violence envers sa personne, il avait toujours été accueilli par des officiers qui lui parlaient de manière à le rassurer, à ce qu’il se sente suffisamment en sécurité pour oser révéler les détails plus ou moins sordides qu’il avait pu subir.
Mais, avec la boulette que le jeune homme avait commis tantôt, il comprenait que la policière soit froide envers lui mais de là à l’être aussi face à la victime qui venait de subir un traumatisme autant physique que verbal… Cela le dépassait quelque peu mais le fait qu’elle daigne prendre en charge le dépôt de plainte, Andrew s’apercevait alors que l’étrangeté du comportement des gens pouvait aisément laisser place à l’intégrité de leur fonction.

Le jeune homme emboita le pas pour suivre la jeune femme tout en tenant fermement la victime pour qu’elle ne tombe pas. Le petit groupe bifurqua dans un couloir et alors qu’ils allaient arriver au bureau de l’inspectrice, cette dernière ne fit que le montrer de sa main en indiquant l’objet qui permettait de rapidement le reconnaître. Il était certain qu’elle devait se rafraîchir quelque peu avant de réellement rentrer dans les détails de la plainte et Andy acquiesça avec un sourire soulagé. Il continua son chemin avec la victime jusqu’au bureau et prit soin de faire assoir cette dernière avant de faire de même sur l’autre chaise vaquant.

Entre temps, il prit soin de sortir de sa poche le certificat du médecin ainsi que sa pièce d’identité, en cas de besoin. Le jeune homme se souvenait que les policiers le lui demandaient toujours lors des dépôts de plainte pour s’assurer de son identité, ainsi que de celui des témoins. C’était une procédure qu’il commençait à connaître par cœur, tant il avait reçu des coups quelques années plus tôt à cause de son penchant pour les hommes.
La jeune femme semblait vraiment des plus mal en point, n’arrivant pas vraiment à se calmer. Andrew posa sa main sur son épaule et lui parlait à voix basse afin de ne pas trop la faire sursauter.


- Ne t’inquiète pas… Je sais que c’est difficile, mais la police est là pour t’aider et je reste avec toi jusqu’à ce que la plainte soit enregistrée, d’accord ?

La jeune femme fit un mouvement de la tête pour acquiescer. Elle semblait ne plus avoir vraiment de force pour parler.
Quelques minutes passèrent jusqu’au moment où l’agent Winona revint tout en se présentant. Elle demanda ensuite l’identité des deux personnes présentes. Sachant que la jeune femme semblait tenter de reprendre constance, Andrew opta pour être le premier à répondre à l’interrogatoire afin de maximiser le temps.


- Je m’appelle Andrew Parker et j’habite au 1236, 31ème avenue, juste en face du Golden Gate Park, répondit-il d’une voix des plus assurés.

Au même instant, il posa sa pièce d’identité sur le bureau dans le cas où l’agent avait besoin de vérifier les dires du jeune homme. Il se tut dès sa réponse pour laisser le temps à la jeune femme de faire de même. Bien qu’il savait déjà son nom via l’hôpital, qui était Erika Mars, elle mentionna qu’elle habitait au 1280 de la 30ème avenue. Cela surprit quelque peu le jeune homme puisqu’ils habitaient au final à une rue d’écart.
Certes, les avenues en face du parc de la ville étaient des artères de circulation, mais il n’avait jamais vu la victime une seule fois depuis qu’il habitait là-bas. Le monde était donc aussi petit qu’une pièce lorsqu’on y réfléchissait quelques instants.

¤¤¤


A rebours
Et d'un tour de clé
Comme un sourd, muet
Nul besoin de barreaux, de croix
On s'enferme tout seul parfois...

Revenir en haut Aller en bas


avatar

Invité
Invité

MessageSujet: Re: S1E1 - bad blood ♦ Andy Mer 16 Déc 2015 - 19:38

Ce foutu ordinateur semblait jouer avec les nerfs de Kalena qui pianotait avec frénésie sur son clavier dans l'espoir de faire avancer cet appareil de malheur. Bien sur pas la peine de préciser qu'au lieu d'accélérer le processus elle le ralentissait. D'un rapide coup d'œil, elle jeta son attention sur la poubelle ou son sandwich moisi commençait à devenir tentant. Ah non elle n'allait pas devenir malade pour ça, elle pourrait bien se retenir encore quelques minutes de plus. Bon son estomac n'était pas de cet avis en montrant sa désapprobation en augmentant le volume sonore de ses plaintes. Reportant son attention sur le couple en face d'elle, elle les écouta d'un détaché décliner leurs identités. Andrew Parker, cette association lui disait quelque chose sans pour autant qu'elle puisse savoir dire quoi. Elle l'avait déjà entendu quelques part elle était prête à y mettre sa main à couper mais Kalena n'ayant clairement pas la mémoire des nom et prénom, elle était incapable de savoir quand. Attrapant la carte d'identité que le jeune homme avait laissé à son attention sur son bureau, elle examina la petite carte avec attention. Le bougre il était plus mignon et à son avantage sur la photo, tout le contraire de Kalena qui avait été contrainte de poser en compagnie de sa meilleure amie la gastro pour sa photo d'identité. Donc autant dire qu'elle mettait un point d'honneur à montrer sa carte qu'en cas d'urgence. La jeune fille se nommait quand à elle Erika en charmant prénom qui n'allait pas vraiment à la biche égarée devant elle. Au moins elle ne pleurait plus au plus grand soulagement de notre belle qui détourna le regard face au regard rempli d'effroi de la victime. Comment pouvait elle rester insensible à ça et ce malgré sa mauvaise semaine du mois qui avait tendance à la rendre plus irritable qu'en temps normal. Après c'était pour venir en aide envers des personne comme Erika, elle s'était lancé dans ce boulot corps et âme ! Elle était touchée par cette souffrance offerte aux yeux de tous et au lieu de consoler la pauvre fille, elle n'avait cessé de la prendre haut avec ses sarcasmes et sa froideur légendaire.

Soupirant elle passa une main sur son visage tout en fermant les yeux au passage. La fatigue la submergée à croire qu'elle avait besoin d'une bonne nuit de sommeil enfin. Ou alors la vie commençait à l'user malgré son jeune âge … Vérifiant discrètement si ses bouts de papiers n'étaient déjà imbibé de son sang, elle balaya d'un coup de doigt une mèche de son visage avant de reporter son attention sur le couple. « Ce n'est pas contre vous, même si je dois l'avouer j'ai connu mieux en entrée en matière » En prononçant ses mots elle avait lancé un long regard au jeune homme alors qu'une sourire moqueur irradiait sur son visage. Elle semblait tout d'un coup plus humaine mais attention ne se fasse pas de fausses idées, elle était une dure … du moins elle tentait de le faire croire derrière ses grands airs. « Je suis toujours d'une humeur de chien quand j'ai l'estomac vide mais si ca peut vous rassurez j'aboie plus que je ne me mords et dans le cas contraire mais vaccins sont à jour. » Une fois de plus elle cachait ses pseudos excuse derrière son humour en même Kalena ne savait pas s'excuser ou du moins elle avait bien trop de fierté pour le faire. Elle avait été élevé à la dure par une grand mère aimante mais froide comme la glace.  Fixant ses interlocuteurs, elle espérait au moins un petit sourire mais de toute façon ils n'étaient pas la pour prendre un thé et papoter mais bel et bien pour porter plainte. Sans leur laisser le temps de riposter, elle se pencha légèrement vers la jeune fille dans l'espoir de la mettre en confiance en lui lançant un regard rempli de sollicitude et de compassion du moins de quelque chose qui s'en rapprochait le plus. « J'aimerais connaître en détail comment s'est passée l'accident. Je sais que je vous en demande beaucoup mais plus j'en connaitrais plus je serais apte à vous venir en aide. » Sa voix s'était fait douce ce qui faisait contraste avec le spectacle qu'elle leur avait offert quelques minutes plus tôt. Les pauvres ils ne devaient pas savoir sur quel pied dansait avec Kalena. Bipolaire ? Sans aucun doute …
crackle bones
Revenir en haut Aller en bas


CAW Birthday : 26/10/2015
Avatar : Zac Efron
Race : Sorcier
Camp : Neutre
Localisation : San Francisco

Messages : 4427
Points RPG : 62


Witchcraft
PC totaux: 52
Niveau: 2
Pouvoirs/Capacités:
avatar

Andrew Parker
Admin ¤ Sorcier

MessageSujet: Re: S1E1 - bad blood ♦ Andy Jeu 17 Déc 2015 - 14:09


Andrew écoutait, de nouveau, les dires de l’agent Winona. A vrai dire, il avait un peu de mal à la cerner tant elle passait du coq à l’âne en une fraction de seconde. Il était vrai que le jeune homme avait une nette tendance à rester sur un même fil conducteur plutôt que de jouer à saute-mouton avec plusieurs conversations à la fois. Mais, chacun avait sa façon de penser et sa manière d’agir donc il se devait d’être légèrement plus concentré pour suivre le déroulement de la plainte.
Lorsque la femme devant son ordinateur annonça que la façon de débarquer dans le commissariat n’était pas vraiment la meilleure pour un premier contact, Andy se mit de nouveau à rougir et machinalement, il baissa légèrement la tête tout en se grattant l’arrière de son crâne avec un petit sourire timide et maladroit dont il avait coutume de faire lorsqu’il se sentait mal à l’aise.


- En effet, répondit-il avec une voix tout aussi timide.

C’était une attitude des plus sincères bien que plusieurs personnes lui avaient fait la remarque que son côté timide et ses mimiques le rendaient bien plus dragueur qu’il ne pouvait le soupçonner. Mais comme dit plus haut, chacun était comme il était et les réactions des uns et des autres pouvaient être perçues de manière différente suivant qui était en face de soi.
Cependant, lorsque l’agent annonça en plus qu’elle n’avait pas eu le temps de déjeuner. Ce fut comme si l’information avait été traitée par le cerveau du jeune homme à une vitesse fulgurante, faisant gargouiller quelque peu son estomac. Massant alors ce dernier, se souvenant alors qu’il n’avait pas eu le temps de manger ne serait-ce qu’un quart de son repas, le sorcier se souvint juste à ce moment précis, qu’il avait laissé toutes ses affaires sur la pelouse de la Fac.

*Quel idiot je suis !*

Andrew espérait dans son fond intérieur que personne ne viendrait lui piquer ses affaires durant son absence sinon cela allait clairement le pénaliser pour ses révisions. Bien que son action fut louable et qu’il ne pouvait permettre de tel agissement devant ses yeux, ses études étaient aussi une part importante de sa vie. S’il n’arrivait pas à obtenir son diplôme en fin d’année, jamais il ne pourrait travailler par la suite dans une salle des ventes. Et pourtant, depuis qu’il avait fait son tout premier stage à Buckland en compagnie de Prudence Halliwell, il y a de cela quelques années, le jeune homme n’avait qu’un seul rêve : devenir expert en œuvre d’art afin de retracer l’histoire des objets et estimer au mieux leur prix.

Cependant, Andrew dut sortir de ses pensées lorsque l’agent Winona demanda à la victime de lui donner des détails. Cette dernière commençait de nouveau à stresser, cela s’entendait dans sa voix. Et bien que le jeune homme avait parfaitement vu l’agression, il n’avait pas osé demander comment tout cela avait commencé.
La victime annonça alors que Nick Holmes, son petit ami depuis près de trois ans, avait une fâcheuse tendance à être violent envers elle. Ce n’était donc pas la première dispute conjugale qu’elle subissait. D’un air quelque peu triste, les paroles de la jeune femme touchaient le sorcier qui avait vécu des situations similaires par le passé, avant de trouver l’homme qui comble ses jours et ses nuits.
Andrew avait eu de la chance de trouver Nathan, même s’il considérait plutôt un coup du Destin puisque tous deux étaient sorciers et avaient tellement de points communs, ou plutôt complémentaires, comme leurs pouvoirs respectifs, qu’ils ne pouvaient que s’aimer. Mais, la jeune femme avait trouvé le genre de gars qui devait considérer sa partenaire comme un objet lui appartenant corps et âme.
Elle continua en annonçant qu’il lui avait exigé plusieurs fois d’arrêter de voir son ami d’enfance ; qu’elle n’avait rien à faire avec un homme et que l’amitié entre hommes et femmes n’était qu’une façon de dire qu’ils couchaient ensemble. Et c’était l’objet de leur énième dispute qui s’était fini par un coup de couteau dans le bras de la victime.
Cette dernière termina alors en disant qu’au moment où elle avait fermé les yeux en voyant le nouvel assaut à l’arme blanche de Nick tout en essayant de se protéger le visage de ses bras, elle avait entendu un bruit sourd. Et que lorsqu’elle avait rouvert les yeux, Nick était à terre et qu’elle voyait le jeune homme ici présent –à savoir Andrew- qui l’emmena à l’hôpital puis jusqu’au commissariat.

Son discours était parsemé de sanglot. Andy aurait voulu la rassurer et lui dire que c’était bien de dire le calvaire qu’elle subissait depuis bien trop longtemps. Cependant, il ne voulait pas la parasité et lui faire perdre le fil de son discours. Elle devait tout faire pour raconter ce qu’elle avait vécu et c’était ce que la jeune femme venait de faire.

¤¤¤


A rebours
Et d'un tour de clé
Comme un sourd, muet
Nul besoin de barreaux, de croix
On s'enferme tout seul parfois...

Revenir en haut Aller en bas


avatar

Invité
Invité

MessageSujet: Re: S1E1 - bad blood ♦ Andy Mar 22 Déc 2015 - 12:32

L'atmosphère commençait à devenir de plus en plus étouffante pour notre belle qui essayait tant bien que mal de lutter pour ne pas prendre ses jambes à son coup. Oh bien sur elle ressentait très bien la détresse de la pauvre fille cependant la faible empathie de notre belle la mettait plus mal à l'aise qu'autre chose. Kalena préférait et de loin courir après les grands méchants ou leur tirer dans les genoux s'ils décidaient de ne pas s'arrêter et autant le dire elle préférait la seconde option beaucoup moins fatigante. Et le bruit d'un genoux qui éclate était d'une succulente jouissance pour notre belle qui se renfrogna un peu plus dans son siège à cette pensée. Comment pouvait elle penser à ça alors qu'elle avait devant elle une pauvre fille en larmes qui peinait à raconter son histoire. Oh l'histoire n'avait rien de banale en soit chose qui rassura notre belle alors qu'elle écoutait avec attention le récit qui lui arrivait aux oreilles. Une histoire de couple qui avait fini par mal tournée … Une femme battue par un homme se croyant supérieur ! Oh oui il allait passer un sale quart si par mégarde son chemin allait croiser celui de Kalena. D'un coté elle ne pouvait s'empêcher d'en vouloir à la pauvre petit biche devant elle. Elle avait tout ceci dégénérer ! Au lieu de lutter, elle avait subit ! La lâcheté voilà une chose que notre belle avait du mal à supporter et alors qu'elle relevait son regard vers la jeune femme agitait de sanglot, elle mit tout en œuvre pour rendre ses yeux plus doux. La dispute avait commencé avec un différent sur l'amitié homme/fille, encore un idiot qui pensait que c'était impossible ! Nate et elle en était la preuve ! Car oui le Nathan en question était ce que notre belle pouvait considérait comme un ami très proche. Pas la peine de préciser que Kalena était prête à tuer pour protéger le jeune homme contre vent et marée et même si elle aimait sa présence, il n'était pas question d'amour ! Il n'avait jamais été question d'amour entre eux juste d'une belle amitié avec ses hauts et ses bas. Malheureusement certaine personne n'était pas d'accord avec ce point de vue là comme le prouvait la pauvre fille en face d'elle en compagnie de son meilleur ami.

Tapotant sur son clavier, sa curiosité fut attisé par l'agression quelque peu bizarre. Le dénouement était heureux en quelque sorte vu que la jeune femme était encore vie cependant tout ceci était vraiment trop simple. Personne n'était assez rapide pour empêcher un tel coup où alors le petit Andrew cachait quelque chose ! Ou alors ils étaient tous les deux complices ! Et si les deux meilleurs amis étaient devenues trop proche avec le temps et que le petit ami jaloux avait finalement eut raison de ses doutes. Bon elle n'était pas en droit de juger cependant s'il y a bien une chose que notre belle n'aimait pas du tout c'était qu'on lui mente tout en mettant les larmes et compagnie. Elle pinça doucement les lèvres alors qu'elle relevait le regard pour croiser celui du jeune homme en face d'elle. « J'aimerais entendre votre version des faits à présent vu que vous assisté à toute la scène si j'ai bien compris. » Elle jouait les idiote pour faire croire à ses interlocuteurs qu'ils pourraient l'embobiner sans aucun problème. Cette russe marchait à tous les coups cependant avant que le jeune homme prenne la parole, elle continua avec un petit sourire niais sur les lèvres. « Je ne suis pas la pour juger. Il n'y a aucune honte à avoir pour ça, il arrive que l'amitié se transforme en amour malgré notre résistance. » A présent elle jouait les niaises sentimentales dans l'espoir d'appâter les deux jeunes gens devant elle. En même temps si elle devait passer par là pour avoir le fin mot de l'histoire elle n'allait pas se gêner. Et puis comme la plupart des femmes, Kalena aimait se poser devant un film d'amour qui dégoulinait de niaiserie. Et même si elle passait son temps à se moquer elle espérait au fond qu'un jour elle aurait aussi cette chance. Elle n'était jamais tomber amoureuse ! Du moins son inconnu du net la faisait ressentir des choses mais la barrière du virtuel l'empêchait de se laisser aller à ce sentiment qui n'était pas concret. Seul l'avenir nous le dira … Si notre belle allait survivre d'ici là …
crackle bones
Revenir en haut Aller en bas


CAW Birthday : 26/10/2015
Avatar : Zac Efron
Race : Sorcier
Camp : Neutre
Localisation : San Francisco

Messages : 4427
Points RPG : 62


Witchcraft
PC totaux: 52
Niveau: 2
Pouvoirs/Capacités:
avatar

Andrew Parker
Admin ¤ Sorcier

MessageSujet: Re: S1E1 - bad blood ♦ Andy Mar 22 Déc 2015 - 17:50


Sincèrement, il y avait de quoi donner des claques à certaines personnes. Rien que d’entendre les dires de la jeune femme, Andrew avait eu raison de l’avoir assommé avec une pierre, surtout si cela faisait un moment qu’elle se faisait maltraiter par ce soit disant petit ami. Malgré tout, Andy ne pouvait que comprendre ce sentiment d’impuissance et la non possibilité de se défendre. Il avait déjà vécu ce genre de scène avec un de ses ex, au point où il avait fini à l’hôpital, presqu’entre la vie et la mort. Et ce ne fut qu’à ce moment précis que cet homme avait été condamné pour violence aggravée sur autrui. Il s’en était sorti de justesse, tout comme la victime actuelle. Mais, cette dernière avait eu une chance que le jeune homme n’avait pas eu à l’époque : quelqu’un pour intervenir et éviter de graves lésions qui auraient mis des mois à disparaître et des années pour celles qui auraient été psychologique.

L’agent Winona demanda alors à Andrew de donner sa version des faits. Et alors qu’il allait commencer son monologue, la femme qui lui faisait face empiéta sur une formule qui raisonnait très mal aux oreilles du jeune étudiant. C’était comme si le discours de la victime sous-entendait que tous deux étaient proches alors que ce n’était pas du tout le cas. Rougissant alors de plus belle, Andrew fit un geste des deux mains comme pour tenter de faire comprendre que ce n’était pas ce que l’agent croyait. Déglutissant avec difficulté, Andrew se mit alors à remettre les choses dans son contexte.


- N’allez surtout pas croire que c’est moi le meilleur ami en question, s’exclama-t-il d’une voix un peu plus aiguë que d’habitude. Je ne suis pas du tout intéressé par les femmes. Et je suis déjà en couple, termina-t-il avant de s’abaisser dans son fauteuil tellement il n’aimait pas être pris pour ce qu’il n’aimait pas.

Andrew laissait son regard se poser sur ses mains qui commençaient à s’entrelacer d’une manière vraiment étrange. Mais, il n’aimait pas déjà dire haut et fort qu’il était gay. Non pas qu’il avait honte de cela, loin de là mais c’était surtout qu’il ne savait jamais comment les autres allaient réagir. De ce fait, il avait toujours tendance à se mettre dans cette posture, comme un enfant qui allait se faire disputer parce qu’il ne ramenait pas des bonnes notes.
Soufflant quelque peu pour reprendre constance, l’étudiant en Histoire de l’art reprit alors la première question de l’agent et tenta de se remémorer la scène afin de donner le plus de détails possibles –ou du moins, des détails que les mortels pouvaient comprendre.


- Pour en revenir sur les faits, j’étais assis sur l’herbe, juste en face de la Fac où j’étudie. Je révisais mes cours tout en mangeant quand j’ai entendu ces deux personnes commencer à se disputer. J’ai voulu aller les voir pour leur demander d’arrêter, ou du moins, qu’ils aillent le faire dans un endroit plus privé…

Andrew se tut un instant pour reprendre son souffle. Les dernières paroles de l’agent raisonnaient encore dans sa tête. Pourtant, tout le monde lui disait que "ça se voyait" qu’il était gay. Il fallait croire que ce n’était pas le cas pour tout le monde. Tentant de chasser ses pensées pour se concentrer sur l’affaire en cours, le jeune homme pensa alors à ses cours. Il espérait sincèrement que personne avait volé ou mis à la poubelle toutes ses affaires, sinon, il serait bon pour voir ses notes à la baisse et même rater complètement sa dernière année d’études.

- Mais, quand je suis arrivé derrière l’homme en question, il venait de sortir un couteau et l’a attaqué au bras et… Je ne sais pas pourquoi j’ai pris la pierre et l’ai assommé avec. Ça a été instinctif, je pense… Puis j’ai préféré partir avec elle pour l’emmener à l’hôpital.

Andrew avait omis de parler de la congélation. D’une part parce qu’il devait à tout prix cacher son statut de sorcier ; c’était une règle absolue que tous les êtres magiques, qu’ils soient bons ou mauvais, devaient suivre à la lettre. D’autre part, parce que la victime ne s’en était jamais rendue compte. C’était un pouvoir bien pratique qui semblait aussi geler le cerveau de l’individu, comme s’il était en stase, permettant de ne pas enregistrer ce qu’il se produisait durant la phase de congélation.

¤¤¤


A rebours
Et d'un tour de clé
Comme un sourd, muet
Nul besoin de barreaux, de croix
On s'enferme tout seul parfois...

Revenir en haut Aller en bas


avatar

Invité
Invité

MessageSujet: Re: S1E1 - bad blood ♦ Andy Mar 22 Déc 2015 - 18:52

Voyant du coin de l'œil le jeune homme s'agitait sur sa chaise, elle releva la tête quittant du regard son écran pour porter son attention sur le jeune Andrew qui bougeait les bras alors que le rouge commençait à colorer ses joues. Un sourire se dessina sur les lèvres de notre belle alors qu'elle hochait doucement la tête sur le côté. La situation l'amusait à présent au plus au point à croire que le jeune homme venait de la dégriser par ses mimiques en tout point adorable. Il se justifia en disant qu'il était gay et en couple chose que notre belle ne pouvait en aucun cas deviner. En même temps lors de sa rencontre avec Nate elle était tombée des nues en apprenant que lui aussi préférait les hommes et que donc c'était bien normal que sa technique de drague n'avait pas fonctionnait. Et même si au début son égo avait prit un sacré coup, car bon outre son caractère de cochon Kalena était plutôt pas mal dans sa genre malgré sa taille moyenne qu'elle rehaussait toujours de talons en soirée, elle avait gagné au final un ami en qui elle avait une confiance absolu. Bon d'accord elle ne lui avait pas parlé de son don qui la hantait depuis sa jeunesse de peur de le voir prendre ses jambes à son coup mais à part ça, elle lui disait tout. Et autant franche Nate était la meilleure personne pour avoir des conseils niveau vestimentaire ! Fixant le jeune homme avec entêtement pour renforcer son malaise que notre belle savourait avec un certains plaisir, elle répondit d'une voix tout gentille où la moquerie commençait à se sentir. « Votre vie privée en dehors de cette affaire ne m'intéresse nullement mais merci d'avoir éclairer ma lanterne a ce sujet. » Elle ne se moquait pas de ses gouts loin de la même cependant sa réaction l'amusait autant qu'elle l'agaçait. Homme ou femme l'essentiel était de trouver le bonheur et cela qu'importe le regard des autres. Alors si vraiment le jeune homme était heureux et amoureux il n'avait pas à se sentir mal à l'aise en évoquant son homosexualité. Après elle pouvait comprendre ses réticences à être jugé  cependant malgré sa grande bouche Kalena était plus que tolérante et ouverte et le fait que le jeune homme en pense le contraire la vexait quelque peu.

Après un dernier sourire au coin, elle reporta son attention sur son écran alors qu'Andrew commençait son récit qui concordait parfaitement avec celui de la jeune fille. Le jeune homme avait très bien agit et alors qu'il finissait enfin son récit, Kalena ne put s'empêcher de grimacer de douleur alors que la jointure de ses doigts commençaient à blanchir sous l'effort. Ses mains étaient crispées sur le clavier alors qu'elle tentait tant bien que mal de respirer de calmer la colère qui l'agitait. Oh oui Andrew venait surement de sauver cette pauvre fille mais avait il seulement penser une seule seconde qu'il avait mit en jeu sa vie à cet instant. Kalena détestait au plus au point les gens qui se sentaient pousser des ailes en intervenant dans des situations où ils n'avaient aucune raison d'être. Pour une fois tout s'était très bien fini … Mais qu'en serait il la prochaine fois. Et pour dire vrai, notre belle n'avait aucune de retrouver le jeune homme dans un sac mortuaire. Elle avait assez vu de jeunes dans leur dernier costume pour tentait de préserver ceux qui croisaient son chemin. Elle était la pour faire la loi et même si risquait sa vie la stimulait bien plus qu'elle ne lui faisait peur, elle affrontait les situations qui restaient graver en elle tel un tatouage indélébile. Personne ne l'attendait le soir à présent et sincèrement sa perte n'allait faire de la peine à personne alors autant que ce soit elle.

Faisant grincer sa chaise, elle se décala sur sa droite pour faire pleinement face à ses deux interlocuteur. Il n'était plus question à présent de se cacher alors qu'elle essayait de se détendre alors qu'elle n'avait qu'une envie : gifler le jeune Andrew pour son insouciance. « Je pense que tout est bon, je vais tout mettre en œuvre pour retrouver votre ancien compagnon. Il sera jugé pour ce qu'il vous a infligé, je vous en fais la promesse. » Kalena se reteint tout même de faire la morale à la pauvre biche apeurée devant elle. Elle espérait juste que tout ceci allait lui servir de leçon et que la prochaine fois qu'elle s'enticherait d'un looser violent elle le quitterait aussitôt ! Une fois son discours obligatoire fini, elle tourna doucement la tête vers le jeune homme. Son sourire avait disparu pour laisser place à des lèvres serrées alors que son regard était sévère. « Quand à vous M, Andrew ne vous attendez pas à avoir des félicitation de ma part. Vous avez sans aucun doute sauver la vie de votre amie au détriment de la votre. Bien que courageux votre geste est une d'idiotie sans nom ! Nombreux sont ceux qui se sont sentit l'âme d'un super héros malheureusement peu pourront vous conter leurs aventures. Ne prenez pas mes propos pour une menace, je m'assure juste de ne pas avoir votre cadavre sur les bras à cause d'un nouvel élan d'héroïsme de votre part qui aura mal tourné ! »
crackle bones
Revenir en haut Aller en bas


CAW Birthday : 26/10/2015
Avatar : Zac Efron
Race : Sorcier
Camp : Neutre
Localisation : San Francisco

Messages : 4427
Points RPG : 62


Witchcraft
PC totaux: 52
Niveau: 2
Pouvoirs/Capacités:
avatar

Andrew Parker
Admin ¤ Sorcier

MessageSujet: Re: S1E1 - bad blood ♦ Andy Mer 23 Déc 2015 - 12:54


Andrew savait qu’il n’avait pas le droit de divulguer sa nature de sorcier. D’après les dires de Satya, cela avait même conduit à la perte d’une des trois sœurs Halliwell, même si personne ne se souvenait de la bourde médiatique qu’elles avaient causée. Le monde n’était pas encore prêt à comprendre que la magie n’avait pas uniquement néfaste, que le Bien existait et qu’il était là pour préserver les mortels des démons et de leur influence.
Bien que tout ceci était une autre histoire, le jeune homme était tellement plongé dans ses pensées qu’il ne nota même pas la remarque de l’agent de police concernant son orientation sexuelle. La faim commençait à le guetter et cela avait toujours pour effet de le rendre moins apte à la concentration.

Lorsque la jeune femme annonça que tout fut pour le bon dans la notation de la déposition, le jeune homme reprit constance sur sa chaise, prêt à repartir vers sa Fac et espérer que ses affaires étaient restées là où elles étaient. Même si la victime semblait encore quelque peu sous le choc, Andrew n’allait tout de même pas rester avec elle des jours entiers, juste pour s’assurer que tout irait pour le mieux. Elle devait avoir de la famille ou même son ami dont elle parlait tantôt… Il pourrait peut-être venir la chercher afin de garder un œil sur elle, le temps que la police retrouve l’agresseur et le mette sous les verrous.

Cependant, quand l’agent Winona parla directement au jeune homme, ce dernier ne savait réellement pas ce qu’elle voulait lui dire. Mais, lorsque cette dernière commença sa leçon de moral, le jeune homme commença à avoir un regard sombre. Pour qui le prenait-il ? C’était bien là un discours de mortel dans toute sa splendeur. Facile à donner des conseils mais le sorcier aimerait bien voir comment elle se débrouillerait avec son arme face à un démon qui possédait une puissance de feu bien supérieure.
Il s’était toujours contenu face à ce genre d’individu. Bien qu’il sentait dans le ton de la voix, qu’elle n’était pas méchante dans ses propos, l’agent n’avait sans doute pas compris la véritable raison qui avait poussé Andrew à intervenir, ni même ceux dont elle parlait et qui avait perdu la vie. Certes, la police était là pour protéger la population. Mais lorsque le danger de mort était inévitable et que les forces de l’ordre n’étaient pas présentes, elle aurait voulu que le jeune homme fasse quoi ? Regarder tranquillement la scène, prendre une photo et appeler la police…


- Je n’ai jamais dit que j’étais ou que je voulais être un super héros, madame, trancha-t-il tout en accentuant le dernier mot. Mais, puisque la police n’était pas présente à ce moment-là, je n’allais pas laisser cette femme se faire tuer sous mes yeux. C’était une question de seconde. Vous, mieux que quiconque, devriez savoir qu’en des moments pareils, tout va très vite, ajouta-t-il tout en gardant son sérieux. Et s’il a bien une chose dont je n’ai pas envie, c’est de vivre avec des morts qui me hanteront à jamais, termina-t-il tout en croisant ses bras en espérant que l’agent comprenne son point de vue.

Andrew n’était pas un super héros, il ne voulait pas l’être et ça n’a jamais été une envie. Toutefois, sa condition de sorcier le poussait malheureusement à emprunter ce chemin malgré lui. Et dans cette situation, c’était comme s’il se reconnaissait dans la victime, lui qui avait été frappé à plusieurs reprises par un ex qui le considérait comme un objet de ses fantasmes ou par des homophobes qui ne comprenaient pas que les orientations sexuelles n’étaient pas un choix mais innées.
Quelques personnes lui ont permises de devenir ce qu’il était, une personne qui sache dire non et à taper du poing sur la table si cela s’avérait nécessaire. Il avait même appris à se battre, même s’il se refusait d’user des techniques de combat. Dans des cas extrêmes, cela lui sauvait la vie. Ce fut pourquoi, il n’avait pas agis en super héros. Mais, bien en une personne qui savait ce qu’était la souffrance et qui ne voulait pas se sentir coupable de n’avoir rien pu faire, surtout s’il était à même d’agir pour stopper ce genre de confrontation.

¤¤¤


A rebours
Et d'un tour de clé
Comme un sourd, muet
Nul besoin de barreaux, de croix
On s'enferme tout seul parfois...

Revenir en haut Aller en bas


avatar

Invité
Invité

MessageSujet: Re: S1E1 - bad blood ♦ Andy Mer 23 Déc 2015 - 15:32

La colère ne cessait de couler dans ses veines alors qu'elle fixait toujours de son regard sombre le jeune homme tout en faisant abstraction de la pauvre biche à ses côtés. Comme il l'avait si bien dit, Andrew était en couple alors pourquoi avait il agit sur un coup de tête qui aurait pu lui couter la vie ! Kalena détestait au plus au point le fait d'annoncer à une famille qu'il ne reverrait plus jamais leur proche en vie. Certains se jetaient dans ses bras tout en reniflant sur sa tenue qu'elle jetait la plupart du temps par dégoût. Oh bien sur elle comprenait leur peine cependant elle avait apprit avec le temps à se protéger de tout ça quitte à passer pour une personne sans cœur. C'était ça ou elle allait finir par se tirer une balle dans la tête ! Son ventre criait famine alors qu'une migraine pointait le bout de son nez pourtant elle ne bougeait pas d'un cil même si l'envie de partir loin du bureau pour prendre l'air était plus que tentant. Tout était finit enfin ! Son estomac ne pouvait s'empêcher d'hurler sa joie tout en troublant le calme des bureaux chose qui l'aurait rendu honteuse en temps normal mais pas aujourd'hui.

Entendant le jeune homme ouvrir la bouche elle arqua un sourcil alors que chaque mot qui sortirent de la bouche Andrew la frappait de plein fouet. Décidément malgré sa belle carrosserie, le gamin en avait sous le capot au plus grand bonheur de notre belle qui laissa un sourire se dessiner sur les lèvres. Il venait enfin de montrer les dents et il venait de le faire avec brio avec une délicatesse que notre belle enviait quelque peu. Kalena était du genre à forcer droit dans le tas et de réfléchir après au conséquences. Certains l'adorait pour son côté brut de décoffrage alors que d'autre la catalogué comme une grande gueule sans importance et dont la présence les dérangeait. En même temps si Kalena ne vous appréciait pas cela faisait sans détour et vous étiez bien entendu le premier à le savoir. Mais n'allait pas croire que la belle était une fille sans coeur et insociable au contraire même, elle aimait se mêler aux conversations selon son humeur cependant elle passait plus son temps à plaisanter tout en prenant bien soin de ne pas parler d'elle ni même de poser des questions personnelles aux autres. Sa vie était bien assez compliquée pour qu'elle fasse attention à celles des autres !

Revenant à la réalité, elle ne put s'empêcher de rire face à la posture du jeune homme dont le regard dur exprimait une virilité sans nom qui aurait émoustillé notre belle dans le cas ou il aurait été intéressé par elle, chose qui n'était pas le cas. Dommage ! Sa réaction allait sans doute vexait un peu plus le jeune homme qui devait penser qu'elle le prenait pas au sérieux au contraire même obtenir un rire spontané de Kalena représentait un exploit en soit. Faisant un clin d'œil à Andrew, elle répliqua. « Un point pour vous ! » Elle était sincère dans ses propos alors qu'elle se levait doucement de sa chaise tout en prenant appui sur son bureau elle jeta un coup œil autours d'elle pour croiser celui de collègues curieux dont la curiosité avait été attisé par l'élan de colère du jeune homme qui lui faisait face. Leur lançant un regard noir pour les dissuader de continuer à les épier, elle reporta son attention sur son bureau dans l'espoir 'y trouver ses cartes pro. Poussant un tas de papier, elle trouva enfin les petites cartes qu'elle tendit vers ses deux interlocuteurs. « N'hésitez pas à appeler si votre ancien compagnon vous menace à nouveau. Quand à vous M. Parker je me ferais une joie de vous sortir de sale drap alors en cas de problème vous connaissez à présent mon numéro. » Bon elle se doutait que le jeune homme en face d'elle n'allait en aucun cas l'appeler en cas de soucis mais au moins elle avait à présent bonne conscience. Dommage car au final elle aimait le jeune homme en face d'elle. Laissant sa hanche reposer contre le bureau dans une position nonchalante, elle répliqua. « Vous pouvez y aller et ne m'en voulez pas de ne pas vous raccompagner à la sortie mais j'ai un léger soucis à régler. » Le sang qui venait de franchir le barrage du coton dans son nez était un soucis pour notre belle qui passa rapidement sa main sur son nez pour amoindrir les dégâts. Quand est ce que ce fichu nez allait arrêter de saigner ! Sans attendre de voir le duo quitter son bureau elle se dirigea vers les toilettes des dames. Les moqueries allaient fusée à son sujet mais elle s'en moquait car malgré la faim omniprésente, la journée avait été riche en émotion et notre belle avait l'intuition qu'elle allait revoir ce Andrew Parker. Pas dans un sac tel était le souhait de notre belle.
crackle bones



-----------------------------------

HRPG : FINI POUR MOI MERCI POUR CE RP C'ETAIT VRAIMENT AGREABLE ET J'ESPERE QUE NOS ROUTE sE RECROISERONT A NOUVEAU
Revenir en haut Aller en bas


CAW Birthday : 26/10/2015
Avatar : Zac Efron
Race : Sorcier
Camp : Neutre
Localisation : San Francisco

Messages : 4427
Points RPG : 62


Witchcraft
PC totaux: 52
Niveau: 2
Pouvoirs/Capacités:
avatar

Andrew Parker
Admin ¤ Sorcier

MessageSujet: Re: S1E1 - bad blood ♦ Andy Ven 25 Déc 2015 - 14:03


Le jeune homme n’était pas de naturel méchant ni provocateur. Il avait toujours tendance à être doux comme un agneau, gentil, serviable et à l’écoute. Cependant, il ne fallait pas non plus le chercher. Andy avait une force intérieure qui lui permettait de se défendre quand cela s’avérait nécessaire.
Depuis qu’il sortait avec Nathan, le sorcier avait gagné en assurance et cet amour lui avait permis de se révéler comme il était en réalité : une personne forte avec ses convictions et qui pouvait montrer les dents quand il le fallait.
Cela venait peut-être aussi de son nouveau pouvoir qui l’avait quelque peu changé. En effet, la Liquéfaction l’avait rendu quelque peu plus colérique, moins enclin à se contrôler, prêt à faire fondre une personne sur place verbalement. C’était sûrement un mixte de tout cela qui faisait d’Andrew un personnage à multiple facettes désormais.

Quoi qu’il en fut, l’agent s’accorda à donner raison au jeune homme qui fit un léger mouvement de la tête comme pour signaler que le malentendu était donc terminé. Il n’y avait pas non plus besoin de polémiquer pendant des heures. Après tout, l’agent Winona risquait sa vie tous les jours en défendant les habitants de la ville contre des voleurs, des personnes armées… Et Andrew protégeait les mortels et les innocents des démons et des êtres malfaisants, même s’il préférait radicalement faire autre chose de sa vie.
Ces deux personnes faisaient le même travail en somme mais dans des secteurs totalement différents. L’étudiant le savait, l’agent non. Et dans un sens, il valait peut-être mieux que cette dernière n’en sache rien car cela pouvait aussi bien la décourager dans son métier en sachant que dans l’ombre, des forces bien plus implacables tiraient les ficelles de ceux qu’elle arrivait à coffrer.

Tendant la main, le jeune homme prit la carte de la policière et prit au passage son portefeuille afin de l’insérer dans celui-ci. Bien qu’il savait qu’il n’aurait pas réellement l’occasion de l’appeler –il se voyait mal lui téléphoner pour demander son assistance face à un démon- Andrew voyait tout de même dans cet acte l’intégrité de la jeune femme. Peu de policiers auraient fait cela et ce fut en esquissant un sourire qu’il commença à se lever.
Le temps était maintenant à raccompagner la jeune femme chez elle ou chez une personne de confiance. Mais, même si pour le moment, cela ne semblait pas servir à grand-chose, il fallait que la victime soit convaincue d’une chose : son petit ami, ou plutôt ex maintenant, n’allait pas rester en liberté bien longtemps avec une plainte aux fesses. Le tout était que la jeune femme n’aille pas retirer la dite plainte juste par amour ou par pitié envers l’agresseur ; ce qui pouvait arriver à tout moment.

Remerciant l’agent Winona, Andrew commença à se diriger, avec l’innocente, jusqu’à la sortie. Beaucoup se demanderont si le jeune sorcier a pu récupérer ses affaires en retournant à la Fac. Malheureusement, ceci est un autre histoire puisque celle-ci se termina uniquement avec la porte d’entrée du commissariat se refermant doucement sur les deux individus, un sourire esquissé du jeune homme sur les lèvres en se remémorant le petit incident qu’il y ait eu tantôt.

HRPG :
FIN POUR MOI AUSSI.
Merci pour ce magnifique RP Kalena Smile
Et j'ai plutôt hâte d'en faire un autre avec toi, avec pourquoi pas, la révélation sur mon petit copain Razz

¤¤¤


A rebours
Et d'un tour de clé
Comme un sourd, muet
Nul besoin de barreaux, de croix
On s'enferme tout seul parfois...

Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: S1E1 - bad blood ♦ Andy

Revenir en haut Aller en bas

S1E1 - bad blood ♦ Andy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Episode 8: Thicker than Blood & Deeper than Water.
» armée blood axe en construction
» Blood & Chocolate ou Le gout du sang.
» [1500 pts] blood axes
» Liste Blood Ravens (BA) Cypher Table #3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Charmed : Alternative World :: Archives :: Archives RPG :: RPG S1E1-